A DECOUVRIR
8/10

StarCraft: Brood War - Test

Support : PC.

Starcraft est un jeu vidéo de stratégie en temps réel : vous dirigez un grand nombre d'unités auxquelles vous donnez des ordres afin de remplir des objectifs.

Au lancement du jeu, on est accueilli par une cinématique d'introduction au demeurant fort sympathique, et tout en images de synthèses. Pas mal du tout, d'autant plus que ce genre de petits films revient régulièrement. Après, on arrive devant le traditionnel écran d'accueil qui nous proposes diverses choses : jeu en campagne, jeu en réseau et éditeur de carte.

Commençons par l'éditeur de cartes. Celui-ci est d'une facilité d'utilisation assez peu commune, et très vite on obtient non seulement des cartes parfaitement jouables, mais aussi des cartes dotées de scénarii complètement paramétrables. On peut recréer une campagne complète ! Et même de la qualité de celle du jeu !

Puisque nous parlons de la campagne, abordons le jeu solo. En fait, il n'y a pas une, mais plusieurs campagnes : 3 en fait. Les différences tiennent de la difficulté et surtout de la race que l'on souhaite incarner. Ainsi, on peut diriger des Terrans (qui sont tout simplement des troupes humaines un peu futuristes, le genre marines de chocs avec du support aérien et mécanique puissant), des protoss (des extraterrestres qui ont la particularité de posséder par défaut un bouclier qui se recharge en permanence. Pour détruire des bâtiments ou des unités Protoss, il faut d'abord réduire leur bouclier à 0, ensuite seulement on fait perdre des points de vie. Mais sachez qu'en général, ils en possèdent peu !), et des Zergs (des extraterrestres purement organiques qui mutent et se régénèrent très vite. Ils sont très fort en début de partie grâce à un pouvoir de multiplication et de développement très rapide.). Les campagnes sont divisées en missions, et sont malheureusement souvent peu intéressantes. En effet, la plupart du temps, on doit : s'emparer d'un bâtiment détenu par l'ennemi, sauver des héros, "pacifier" la zone. Cela se résume souvent à récolter des matières premières, à produire des unités, puis à toutes les envoyer sur l'adversaire... De temps en temps, on a le droit a une mission sans base, c'est à dire sans possibilité de créer des bâtiments, des unités. Il faut alors jouer très prudemment car la tactique seule permet de valider les objectifs. En tout cas, le plus frustrant, c'est que les campagnes sont très linéaires. Il arrive sans cesse que , une fois un objectif de mission atteint, l'ordinateur prenne les commandes et vous force à suivre un petit dialogue qui fait évoluer le scénario. Je trouve ça pitoyable : la première fois c'est amusant, mais au bout de quelques temps, on ne lit plus les textes, et on perd alors tout l'intérêt de l'histoire. Dommage.

Passons à présent au mode réseau. En vérité, je vous le dis, c'est bien cela qui sauve le jeu, et même plus, puisqu'il en fait un très bon jeu! Trouvez quelques joueurs humains (s'étant préalablement entraînés en mode solo, il faut quand même acquérir les bases, i.e. le maniement de l'interface, les raccourcis claviers, la connaissance exhaustive de toutes les unités et bâtiments), et lancez une partie, vous pouvez même ajouter quelques ennemis gérés par l'ordinateur si vous n'êtes pas nombreux.
Ce qui fait la grande force de Starcraft, c'est l'équilibre des camps et des unités : que vous soyez Protoss, Zerg ou Terran, vous avez autant de chances de gagner. Seul le talent fait le vainqueur (et la diplomatie : on s'allie secrètement avec un joueur afin de facilement se débarrasser des autres, puis on le fini en beauté. Le seul problème c'est qu'après tout le monde vous croit fourbe et traître !).

Mais Starcraft, même s'il est devenu un classique, n'est rien sans son extension : Broodwar. En effet, elle nous propose quelques unités supplémentaires, et non des moindres (comme les Dark Templars qui sont invisibles et redoutables au corps à corps). En réalité cela met un peu plus de piment dans le jeu : on ne peut plus raisonnablement passer son temps à fortifier sa base sans rien faire d'autre, les attaques sont beaucoup trop destructrices (même si avec les Terrans, sur certaines cartes, ou si l'on commence dans un coin, on peut vraiment faire durer une partie : bunkers + tourelles + tanks sièges + médic + marines + stim pack. Increvable !).

Vous l'aurez compris, même si Starcraft - Broodwar n'est plus très récent, c'est pour l'instant le seul jeu de stratégie temps réel qui vaut le coup d'être joué. N'hésitez-plus, c'est un très bon jeu réseau. D'ailleurs, vous trouverez ci-dessous quelques conseils.

 

Conseils Globaux en mode multijoueurs:

  • Quand vous jouez à plusieurs à portée de voix, portez un Walkman, ou alors éteignez le son. Les renseignements sonores sont de vraies plaies pour vous, et de vraies aubaines pour vos adversaires.
  • Mettez toujours à portée de main de quoi boire et de quoi manger. Les parties peuvent être longues quand les joueurs sont forts. Ce serait dommage de perdre parce que vous êtes allé chercher un coca au frigo !
  • Utilisez le plus tôt possible des unités pour explorer la carte. Si vous savez où se situe le ou les adversaires, votre défense sera plus efficace.
    Placez des unités invisibles près de l'adversaire afin de savoir quelle va être sa tactique de jeu. Si vous vous rendez compte qu'il ne fait que dans l'aérien depuis 20 minutes et que vous n'avez pas de protections, autant abandonner tout de suite.
  • Placez des unités qui détectent l'invisible le plus tôt possible en défense. Il n'y a rien de plus démoralisant que de perdre parce que l'adversaire attaque avec des Dark Templars ou des Lurkers.
  • N'oubliez que l'adversaire est par définition votre ennemi. Attaquez le dès que possible (tout en ayant conservé une défense). De plus, explorez d'abord, ce serait dommage de perdre votre pack de Cruser parce que l'ennemi a de la défense antiaérienne.
  • Les attaques les plus efficaces ne sont pas forcement les plus massives. En effet, les unités en trop grands nombres sont dures à gérer (cliquer sur 200 zerglings à la fois, c'est pas facile). J'ajouterai qu'il vaut mieux attaquer selon ce que l'adversaire développe. S'il n'a pas de défenses antiaérienne, attaquez aérien. S'il n'a pas d'unités pour détecter l'invisible, attaquez Dark Templars ou Lurkers.
  • La polyvalence dans les attaques est absolument nécessaire à moins de bien avoir jaugé les défenses de l'adversaire. Je vous recommande de ne jamais attaquer qu'avec seulement des unités aériennes. Même chose pour les unités terrestres. On croit souvent que les Hydralisks ou autres unités polyvalentes sont fortes car elles peuvent atteindre presque tout le monde. Mieux vaut attaquer avec plusieurs unités spécifiques. Ainsi elles pourront se couvrir mutuellement, et généralement, elles infligent plus de dégâts. Par exemples accompagnez des Guardians avec des Goliaths.
  • S'il vous plaît, même si vous adorez Starcraft - Broodwar, ne passez pas tout votre temps dessus. Sinon, vous allez lasser les autres ! Ils veulent peut-être jouer à d'autres jeux réseau !
Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

5 commentaires

  • chatorus

    13/10/2003 à 00h00

    Répondre

    Même si personne ne lit ma critique, je ne pouvais rester sans voix à la lecture de celle du dénommé Nalrem. Je proteste énergiquement: les campagnes de Starcraft sont tout sauf sans intérêt, la première est même à mon sens un véritable chef-d'oeuvre! L'histoire est excellente, les personnages aussi (à jouer absolument en version anglaise, les voix françaises sont nulles), l'ambiance prend aux tripes, la musique est parfaite, les missions sont variées (compte tenu que le jeu date de 199, on découvre les unités au fur et à mesure avec bonheur -ben oui, il faut faire tout le mode solo avant de se lancer dans le mode multijoueur, il faut découvrir les surprises et les mériter-, les cinématiques sont des bijoux...
    Voilà, il fallait que je réagisse face à de tels blasphèmes proférés à l'encontre d'un jeu qui restera, tel un chef-d'oeuvre en noir et blanc des années 20 pour le cinéma, dans les annales de l'histoire vidéoludique.

  • Anonyme

    09/07/2004 à 00h01

    Répondre

    Je pense que Starcraft, surtout avec son extension Broodwar, est le jeu de stratégie de référence. Le mode multijoueur est lui aussi complet. Seuls petits défauts à mon idée : le fait de ne pouvoir s'allier avec un IA, et celui de ne pouvoir selectionner que 12 unités à la fois.

  • ggnoreblabla

    02/09/2005 à 05h36

    Répondre

    c'est le meilleur jeu du monde, mattez-moi ce dossier :
    [url=http://www.id-broodwar.com/feature/getting-better-with-idartosis-f79.html#feature_79" title="Devenir meilleur à Starcraft par iD.Artosis">Devenir meilleur à Starcraft par iD.Artosis

  • rootsarts

    02/09/2005 à 12h56

    Répondre

    Je rejoins l'avis de chatorus sur sa critique.

    Pour l'époque un grand moment vidéo ludique
    Ca restera pour moi une référence dans le domaine des jeux vidéo.

  • Anonyme

    26/11/2008 à 12h41

    Répondre

    j'y joue encore.


    C'est dire !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques