2.5/10

Johnny English

Johnny English (Rowan Atkinson) se voit soudainement promu en agent secret après que l'agent numéro 1 s'est fait assassiner et que tous les autres agents sont morts dans une explosion à son enterrement. English, accompagné de son partenaire Bough (Ben Miller) va tenter de savoir qui est à l'origine du vol des Joyaux de la Couronne...

"Il ne craint rien, Il n'a peur de rien, Il ne comprend rien" : voilà l'accroche que l'on trouve sur les affiches et qui est censée nous donner envie d'aller voir le film. A priori, on se dit qu'on va voir un Rowan Atkinson plus bête que jamais ou tout du moins aussi stupide que dans Mr. Bean.
Et bien non ! On voit un Rowan Atkinson plus mauvais que jamais. En effet, pour ceux qui suivent ce génie de l'humour britannique à qui on doit les séries T.V Blackadder (La Vipère Noire) , Mr. Bean, The Thin Blue Line (Lieutenant Fowler) et des interprétations remarquées dans Scooby-Doo, Rat Race, Hot Shots 2 et Quatre Mariages Et Un Enterrement, ce Johnny English apparaît comme une faible parodie des James Bond qui en décevra plus d'un.

On aurait pu croire que les scénaristes de Meurs un autre jour et du Monde ne suffit pas, Neal Purvis et Robert Wade, qui officient dans cette parodie, pourraient se servir de leurs connaissances sur le film d'espionnage pour nous livrer une comédie délirante et décalée, mais il n'en est rien. Ils se contentent d'écrire une histoire classique et inintéressante avec des moments comiques qui ne sont pas forcément mauvais mais qui sont tout le temps prévisibles.

La première demi-heure du film est divertissante car l'on retrouve les expressions faciales d'Atkinson qui à elles-seules prêtent à sourire, car l'on rit des premiers gags et quiproquos prévisibles, car l'on est assez impressionnés par la scène de poursuite en voiture et car il y a deux scènes vraiment drôles où Atkinson montre un réel talent d'acteur comique (la scène où English fait semblant de se battre contre le voleur des Joyaux de la Couronne alors qu'il est seul et la scène où il se rend à un enterrement et où il croit que toutes les personnes présentes sont les méchants).
La deuxième demi-heure est assez similaire à la première, avec son lot de gags et de quiproquos que l'on prévoit systématiquement et avec les scènes ennuyeuses où l'on voit le méchant, Pascal Sauvage (John Malkovich) qui parvient peu à peu à ses fins.
La troisième demi-heure est la moins amusante, l'humour s'essoufle et l'on a droit à un final affligeant.

Pour ce qui est de l'histoire, Pascal Sauvage (prononcez Savage en VO, ce qui veut bien dire sauvage, ce qui est agréable pour nous autres), le méchant multimillionnaire français veut le pouvoir de la reine d'Angleterre pour faire du pays une gigantesque prison ! Evidemment, le riche Français a un accent anglais très français qui devrait être drôle mais qui est pathétique. De plus, English fait des blagues douteuses sur les Français comme ce moment où il dit : "la seule chose que les Français devraient être autorisés à accueillir serait une invasion".
Bref, le sentiment anti-Français n'est pas du tout caché dans ce film et c'est assez insupportable.
Pour ce qui est des autres points marquants, on peut noter la participation de la belle chanteuse Nathalie Imbruglia dans le rôle de Lorna Campbell qui va aider English dans ses aventures et un bon titre d'ouverture chanté par Robbie Williams.

Johnny English est une comédie où l'on se moque sans gêne des Français et où l'humour est ultra prévisible. Cela plaira aux plus petits, mais décevra et énervera sûrement beaucoup d'adultes.
Mieux vaut se rediriger vers les bonnes parodies que sont les Austin Powers ou les meilleurs spoof movies des Zucker-Abrahams-Zucker comme la série des Y a-t-il un Flic, les Hot Shots ou encore Top Secret ! plutôt que d'aller voir cette comédie très dispensable.

A découvrir

Kangourou Jack

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    23/07/2003 à 00h00

    Répondre

    Après avoir vu le film tant critiqué par le critique criticable Pinback, la vérité se doit d'être rétablie! Qui n'a pas de sens de l'humour ne devrait chercher à juger des comédies. Pinback ne m'a pas fait rire; Johnny English, en revanche, oui, et aux larmes!

  • weirdkorn

    24/07/2003 à 00h01

    Répondre

    Moi qui aime Mister Bean ou autre Blackadder, j'ai été très déçu par tous les aspects du film. L'humour est assez pauvre et à part quelques bonnes idées (très rares) on est loin du potentiel comique de Rowan Atkinson. Le scénario est vraiment nul à un niveau rarement atteint et l'accent supposé désopilant de John Malkovich s'avère en fait horripilant.

  • paul_mtl

    15/01/2004 à 00h02

    Répondre

    Soyons sympa avec Rowan Atkinson qui vient de se faire soigner pour depression car son film n'a malheureusement pas bien marché.
    Moi j'ai aimé son film qui reussi a parodier avec humour 007.
    Et je suis impatient de voir une nouvelle aventure de Mr Bean.

  • el viking

    15/09/2008 à 16h41

    Répondre

    je suppose que je vais encore passer pour un clown, ou un débile mental, mais ce film m'a fait rire aux larmes... la scène finale me fait craquer à chaque fois, désopilante comme elle est pour les esprits faibles (de mon envergure...)


    bref, vive johnny english, et vive moi...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques