8.5/10

Jeepers creepers - Le chant du diable

Incroyablement flippant

Imaginez-vous aux Etats-Unis, roulant tranquillement dans le Middle-west sur ces interminables lignes droites au milieu de nulle part. Imaginez maintenant qu'il n'y ait que votre frère (ou soeur) avec vous alors que vous conduisez sur une sinistre départementale réputée pour être le lieu de lugubres évènements. Imaginez enfin que vous soyez soudainement attaqués par une grosse camionnette noire et que vous voyiez quelques minutes plus tard le conducteur jeter dans un tuyau deux draps blancs à forme humaine tachés de rouge.

Si tout cela ne vous fait pas peur, c'est que vous n'avez pas encore vu Jeepers Creepers, le seul film qui ait réussi à me faire flipper. Alors que je m'attendais à voir au cinéma un énième nanar fantastico-horrorifique, j'ai été totalement pris par l'ambiance et je suis ressorti de la salle tout frissonnant. L'histoire que je vous ai racontée est celle de Darry (Justin Long) et Trisha (Gina Philips), deux étudiants rentrant chez leurs parents après leur année d'université. Ils sont tout ce qu'il y a de plus normaux mais ils se sont trouvés là où ils n'auraient jamais dû être.

Jeepers Creepers commence par 45 minutes d'anthologie. La première partie tient du génie. Bien qu'il ne se passe pas grand-chose, on arrive à trembler et frissonner continuellement. L'ambiance est incroyablement glauque et réelle. On arrive à rentrer dans l'histoire, à s'identifier aux personnages et à ce qui leur arrive. Le réalisateur se sert du décor pour faire peur plus en suggérant ce qui pourrait arriver qu'en agissant. Certaines scènes sont quand même vraiment crades (les gars qui se sont occupés des décors et du maquillage ont dû faire des gros cauchemars). Les différentes situations sont superbement mises en scène et font vraies, on se dit que l'on réagirait exactement de la même manière. Le film n'est pas non plus trop sérieux et l'humour n'est pas oublié. Gina Philips (mignonne comme tout en plus) et Justin Long sont exceptionnels. On arrive à lire encore plus que de la peur sur leurs visages.

Malheureusement, la seonde moitié est moins réussie. Alors que beaucoup de réalisateurs préfèrent ne rien dévoiler et tout laisser sans aucune explication, Victor Salva a choisi l'inverse. Il va donc essayer de démontrer le pourquoi du comment. Le reste ressemble plus alors à une série B avec un monstre et de l'action, mais beaucoup moins à un film d'horreur qui fout les jetons. Beaucoup ont été déçus par cette seconde partie mais pas moi. On sait enfin ce qui se passe et l'ambiance reste quand même vraiment prenante. La toute fin est d'ailleurs très bonne.

Jeepers Creepers est l'exemple même qu'il ne suffit pas d'avoir de gros moyens pour réussir un film. Grâce à quelques plans et effets bien trouvés, Victor Salva a su créer une terrifiante atmosphère. Même si l'effet de surprise est passé, jetez un coup d'oeil sur cette petite merveille (surtout le début) pour avoir une bonne dose d'émotions fortes. D'ailleurs, dépêchez-vous de le faire parce que le film a tellement bien marché que le numéro 2 est attendu le 4 février, toujours avec le même réalisateur.

A découvrir

100 Girls

Partager cet article

A propos de l'auteur

34 commentaires

  • gyzmo

    17/06/2006 à 20h40

    Répondre

    [i]Jeepers Creepers...



    Vu Jeudi soir sur M6.
    Et jusqu'au bout, s'il vous plaît !

    Nan mais il est remarquable, ce film...

    Je vais spoiler comme c'est pas possible alors si vous ne connaissez pas la trame de cette nouvelle variante du sérial killer sauce fantastique et que vous mourrez d'envie de voir de vos propres yeux cette boucherie, il est peut-être temps de stopper votre lecture ici-même avant que l'inévitable ne vous tombe dessus et que je puisse mettre un point final à cet avertissement un peu trop bavard, je vous l'accorde.

    ... remarquable, je disais donc, par l'utilisation outrancière des clichés de ses deux principaux protagonistes. Un frère et une soeur. L'un est d'une curiosité et inconscience surhumaine qui aime faire du tobogan dans un tuyau sombre et tout rouillé. L'autre, une furieuse du massacre à la boîte de vitesse mais qui conduit quand même comme Alain Prost. Un patrimoine génétique de grande qualité convoité par un serial killer tout aussi superbement travaillé.

    Lui, c'est un putaing de vilain qu'on sait pas d'où il sort, conduit un camion tout pourri (dont les séquences sont pompées à mort sur le Duel de Spielberg) mais tout de même qui est capable de se taper des pointes de vitesses à la Pole Position. Ah et puis le bonhomme est d'une discrétion imbattable : il porte les mêmes vêtements de Clint Eastwood dans Impitoyable (ou pour être plus précis, on dirait de dos le Doc en habits de cowboy dans Retour vers le Futur 3) il est très respectueux du code de la route (et vas-y que je claxonne comme un malade sans raison, que je vais des ecarts de route...) et c'est tout à son honneur puisque à l'arrière de son camion, il transporte les cadavres de ses victimes qu'il entrepose judicieusement prêt d'un église désafectée visible depuis la SEULE route qui traverse la région, il reniffle devant tout le monde les sous-vetements sales de petits jeunes, fait le rigolo en se faisant passer pour un épouvantail... Bref, le type super discret à qui on irait confier son plus intime secret quoi. Enfin, je dis "type", mais ce n'est pas vraiment un être humain. C'est un... (roulement de tambour)... DEMON !!! Waouh, trop de la balle. Pis son look version naturiste est vraiment très très très original, du jamais vu !!! (t'in, en plus, il a de superbes ailes de démons, il peut voler au clair de lune, qu'est-ce qu'il se casse le Q à risquer sa vie (et celles des autres) sur une route avec son camion ???). Mais ce qui est encore plus sublime, c'est la raison pour laquelle il massacre à tout va : tel un vampire dépendant du sang des hommes pour suvivre, notre Christopher Loyd démoniaque a besoin de manger les organes de ses victimes pour exister. L'idée m'a fait hurler de rire... surtout lorsque la vieille voyante (oui, je ne l'ai pas évoqué, mais dans ce genre de film, y'a toujours un Deus Ex Machina qui en sait plus que tout le monde et apporte des explications monstrueuses sur la sombre personnalité du vilain de service), cette vieille voyante, donc, explique avec une science infuse imparable aux deux jeunes attardés que le Démon est très très très resistant car il a due manger plein de coeurs pour resister à autant de violence contre sa personne (multi-écrasage sur une route ; cible en carton des flics du commissariat... autre séquence sublime de nullité et loin d'être à la hauteur du film Assault de Carpenter, autre source d'inspiration). Ah et pis je vous ai pas parlé de la chanson "Jeepers Creepers" que si vous l'entendez, ben, ça veut dire que vous allez y passer... Ca aussi c'est du jamais vu, non ? Pis quel suspenseuh cet artifice offre à la mise en scène !

    Bon, je casse un peu, mais y'a de bonnes choses dans le film (outre son acpect involontairement comique... manque plus que Les Charlots et c'était le pompom). Donc, vi, la mise en scène est correcte. On sent bien que le réalisateur est un fan de plein de monde et qu'il a étudié leur manière de composer une atmosphère (en gros, il n'a pas trop de personnalité, mais c'est un bon copycat). Et y'a une séquence qui est assez sympa (avec de petits frissons en prime), c'est la découverte du petit musée de cadavre de notre Jeepers Creepers. C'est assez dément comme idée. Mais c'est la seule qui sort largement du film, tout le reste étant du vu-revu-rerevu.

    Vala, Jeepers Creepers est evidemment à voir, c'est un peu une pépite de clichés dans le vaste paysage des psychopathes exotiques. Beaucoup de bruits, de cris pour pas grands choses. Mais j'ai été hypnotisé par le néant de ses personnages, la débilité des dialogues, les références gonflées et son final tout à fait commun (waouh encore ! une usine désaffectée, quelle originalité !!!)... et qui donne drôlement envie de voir la séquelle, histoire de rire encore plus !

    En tant que "parodie du genre" : 9/10
    En tant que "film qui fait peur" : -6/66

    Et si vous voulez avoir de petits frissons, peut-être que l'hystérique The Shining de Kubrick ou le parano The Thing de Carpenter sont à visionner. Autrement, dans la série des tueurs à part, un petit Les Griffes de la Nuit[/i] de Craven (je crois) de derrière les fagots, ça peut être très sympa. En plus, c'est un peu plus original et rigolo que Jeepers Creepers (et y'a même Johnny Depp en prime pour les filles, il me semble).

  • Lestat

    17/06/2006 à 20h59

    Répondre

    Le monstre est cool, mais le film n'a pas grand intérêt.

  • kou4k

    17/06/2006 à 21h06

    Répondre

    ben moi qui trouve les films d'horreur risibles en général, j'ai trouvé ce film bien sympa, pas forcément flippant, mais l'histoire et le suspens sont présents, et c'est assez rare...

    et la scène où il découvre l'antre, je la trouve géniale. horrible et cruelle, elle prend aux tripes quand
    le mec dans le sac meurt, car il lui manque probablement plusieurs organes... je trouve ce passage horrible...
    ou quand il découvre les cadavres cousus aux murs

    bref, un des décors les plus flippants.

    pour le reste du film, bon... les deux frangins prennent, bien evidemment des decisions à la con... mais c'est pas trop lent, le rythme est bon et la fin terrible, au commissariat.

    moi j'ai apprécié, et j'aime po les films d'horreur en général, sauf les incontournables, car c'est bien souvent raté au niveau flippant, même quand c'est bien réalisé.


    mais ya "film d'horreur" et "film à suspens avec une connotation horreur" dans mes classements.
    Jeepers Creepers se classerait dans la deuxième catégorie, comme scream, destination finale, etc.
    je lui mettrait 8/10

  • tyler

    17/06/2006 à 21h09

    Répondre

    CA m'as bien fait fait peur ce film... mais bon, c'est pas le meilleur que j'ai vu... mais le monstre est pas mal fait

    D'ailleurs il me semble qu'il y a une suite ?

  • gyzmo

    17/06/2006 à 21h22

    Répondre

    Ouais, y'a un 2. Mais bong sang de satan sous acide, Tyler, tu lis pas les critiques, oh ! Weird en parle (y'a même une critique sur le site !)... et il a l'air tout à fait pour moi : succulant

    *pars se procurer ce second opus au plus vite*

  • tyler

    17/06/2006 à 21h23

    Répondre

    Ahlala j'accumule les gafffes moi

    en fait, j'ai eu la flemme de lire la critique

    honte sur moi

  • Anonyme

    17/06/2006 à 22h18

    Répondre

    Personellement , la saga jeeper creepers est une des meilleurs que j'ai pu voir à l'écran, je suis étonné que Lestat trouve ce film sans intérêt vu qu'il est fan d'un argento et d'un romero qui n'ont pas fas grand chose à part une poignée d'oeuvre plus marquante qu'autre chose.

    Je ne reviendrai pas sur la critique de Gyzmo qui trouve un cliché dans chaque scène, donc maintenant tu mets un long manteau, tu pompe sur impitoyable, le premier film a avoir montré des manteau de cow boy long.

    Duel le premier film a montré une course de voiture sur un grande route mais désolé jeepers creeper c'est un peu plus que ça les gars...

    Remettons les choses dans leur contextes, le réalisateur a été accusé sur le tournage du film powder (un film disney) accusé de pédophilie (pour faire court), il fut emprisonné et il a purgé sa peine .

    Il faut savoir aussi que c'est aussi une victime de ces actes. Si il y a une chose qui saute au yeux dans son film, s'est bien le fait qu'il exprime ses démons les plus enfouits, la complicité ambigue entre le frêre et la soeur (il pisse à quelques mètres de distance, elle se sacrifie pour lui ect ect ...) prouve que le film ne raconte pas qu'une banale histoire de démon.

    Dans beaucoup de films d'horreurs, il y a ce genre de parrallèle, le problème c'est qu'on remarque trop le démosntratif et on oublie que le film raconte un histoire la preuve vu que les remarques de gyzmo ne volent pas bien haut (ne dis pas l'inverse ).


    Pour le tueur, la grande originalité du truc c'est que le jeeper n'a pas peur des autres, il fait son truc tranquillement mais des qu'une proie tente de l'éviter, il se bute, c'est d'une logique implacable si on fait le parrallèle avec un viol...

    J'ai pas envie qu'on croie que le film est parfait ni que le fait qu'il soit important pour son auteur excuse tout car y a des erreurs.

    Dans le deuxième la principale est ce personnage féminin qui est la pour expliquer les origines, cette femmes qui au final n'est utilie que pour nous éclaircir sur l'histoire.

    Mais Salva se rattrape avec une fin glauque, pessimiste et finallement trop fataliste.

    Même si je tolère que Gyzmo n'ai pas aimé, je trouve sa critique un peu malhonnête dans le sens ou il détourne ce qu'il a vu comme si il était bourré pendant la scéance (c'est une image bien entendu).

  • Lestat

    17/06/2006 à 22h40

    Répondre

    Veut tu laisser George et Dario tranquilles, il n'ont rien à voir là dedans.

    Puis le reste de la filmo de Romero est largement aussi intéressante que ses quatre films de zombies, na ! (bon pas tout quand même)

  • Anonyme

    17/06/2006 à 22h43

    Répondre

    Lestat a dit :
    Veut tu laisser George et Dario tranquilles, il n'ont rien à voir là dedans.

    Puis le reste de la filmo de Romero est largement aussi intéressante que ses quatre films de zombies, na ! (bon pas tout quand même)



    Ben oui mais je te trouve dur quand ça t'arrange et moin quand ça t'arrange pas, tu me fais penser à un lecteur MAD

  • iscarioth

    17/06/2006 à 22h45

    Répondre

    Lestat a dit :
    Puis le reste de la filmo de Romero est largement aussi intéressante que ses quatre films de zombies,


    Que ses trois films de zombies.

  • Lestat

    17/06/2006 à 22h50

    Répondre

    Je ne vois pas en quoi aimer Suspiria et pas Jeepers Creepers m'arrange ou pas.

  • gyzmo

    17/06/2006 à 23h11

    Répondre

    KRISSS a dit :
    impitoyable, le premier film a avoir montré des manteau de cow boy long.

    Ah bé nan, les films de Sam Peckinpah l'avaient déjà fait ça.
    Mais quand j'ai vu Jeepers Creepers, j'ai réellement pensé à Doc dans Retour vers le Futur 3 (vraiment, il a le même look hihi) et je me suis tapé le plus grand fou-rire de tous les temps ! C'était un grand moment pour moi.

    Duel le premier film a montré une course de voiture sur un grande route mais désolé jeepers creeper c'est un peu plus que ça les gars...

    Ben là aussi, Duel n'invente rien en terme de course poursuite.
    La mise en scène est ouvertement pompée, par contre (mystérieux conducteur, vitres teintées, tout ça quoi).

    Pour le tueur, la grande originalité du truc c'est que le jeeper n'a pas peur des autres
    C'est clair, vraiment très original (ou stupide ?)
    Heu, je crois que Jason ou Freddy (pour ne citer qu'eux, hein, parce que la liste serait très longue), ont la même particularité, soit dit en passant^^

    la complicité ambigue entre le frêre et la soeur (il pisse à quelques mètres de distance, elle se sacrifie pour lui ect ect ...)

    No comment, voilà un argument imparable (surtout le pipi, géant)
    J'ai du passer à côté de ces détails sociologiques très profonds... En fait, Jeepers Creepers est sans doute un chef d'oeuvre du genre, mea culpa^^

    cette femmes qui au final n'est utilie que pour nous éclaircir sur l'histoire

    Oui, comme je l'ai dit, ça s'appelle un "deus ex machina", autre grand classique du genre. Généralement, il est soit aveugle, soit voyant (voire les deux, le tip top^^).



    Allez, je rajoute 1 point pour faire plaisir à Krisss :
    - 5/66 pour ce grand film

  • tyler

    17/06/2006 à 23h33

    Répondre

    Oulalal.... il s'en ai passe des choses depuis mon dernier post

  • Anonyme

    17/06/2006 à 23h43

    Répondre

    gyzmo a dit :
    Ah bé nan, les films de Sam Peckinpah l'avaient déjà fait ça.
    Mais quand j'ai vu Jeepers Creepers, j'ai réellement pensé à Doc dans Retour vers le Futur 3 (vraiment, il a le même look hihi).

    Ben là aussi, Duel n'invente rien en terme de course poursuite.
    La mise en scène est ouvertement pompée, par contre (mystérieux conducteur, vitres teintées, tout ça quoi).

    Ouai enfer mécanique utilise le même principe.... mais pour tes références je suis tout à fait daccord, mais je veux dire que je ne pense pas qu'il ai pompé le film, ça reste une image d'un emmerdeur au volant, rien de plus sinon on peut se référer à plusieurs films du même genre.


    [quote][b]gyzmo a dit :
    Heu, je crois que Jason ou Freddy (pour ne citer qu'eux, hein, parce que la liste serait très longue), ont la même particularité, soit dit en passant

    Ben j'aimerai te dire oui mais la pas du tout daccord, Le jeeper m'a plu car il reste vachement passif sur certains plan, le mec cool qui siffle, qui sourit et surtout qui a un but au final, maintenant c'est sur que ça reste dans la veine du croque mitaine, je peux pas te contre dire sur ce point,


    gyzmo a dit : [/b]

    No comment, voilà un argument imparable (surtout le pipi, géant)
    J'ai du passer à côté de ces détails sociologiques très profonds... En fait, Jeepers Creepers est sans doute un chef d'oeuvre du genre, mea culpa


    La c'est pas bien ce que tu fais, je t'ai bien dit que je tolère le fait que t'aimes pas le film, mais la façon dont tu le descends n'est pas honnête, qu'il a plusieurs défauts, mais la tu te moques ouvertement du film et de scènes que tu as trouvé débile, je dis pas qu'elle sont pour autant intelligente, mais ça reste du cinéma, dire que l'autre est super curieux voudrai presque dire que tu trouves pas àa crédible comme le coup de l'église, mais des détails débiles de ce genre on peut en trouver dans un paquets de films bons ou mauvais



    gyzmo a dit :

    Oui, comme je l'ai dit, ça s'appelle un "deux ex machina", autre grand classique du genre. Généralement, il est soit aveugle, soit voyant (voire les deux, le tip top^^).



    Oui pardon j'avais fait l'impasse sur ça (pour le coup de l'aveucle c'est clair que ça revient souvent, t'aurai même pu dire l'handicapé car ils sont pas toujours aveugles)


    Je ne vois pas en quoi aimer Suspiria et pas Jeepers Creepers m'arrange ou pas. [/quote]

    Une petite taquinerie, mais je parle pas de suspiria particulièrement, tu t'arranges sur ce coup. Un petit exemple (ne le prends pas au premier degré tout ça), je connais un magazine qui surnote régulièrement les films d'un réalisateur qu'il adule, pas par mauvaise foi, surtout par passion, on regarde que le meilleur et on ferme les yeux sur le mauvais, et même si ledit magazine renie ce genre de pratique, je reste persuadé qu'ils sont comme ça, mais quelque part, je préfère les voir sous cette angle, ça montre bien que ça reste des specateurs avant des critiques et ça me rassure un peu. Dernier exemple, le territoire des morts ....

  • gyzmo

    17/06/2006 à 23h54

    Répondre

    KRISSS a dit :
    La c'est pas bien ce que tu fais, je t'ai bien dit que je tolère le fait que t'aimes pas le film, mais la façon dont tu le descends n'est pas honnête, qu'il a plusieurs défauts, mais la tu te moques ouvertement du film et de scènes que tu as trouvé débile, je dis pas qu'elle sont pour autant intelligente, mais ça reste du cinéma, dire que l'autre est super curieux voudrai presque dire que tu trouves pas àa crédible comme le coup de l'église, mais des détails débiles de ce genre on peut en trouver dans un paquets de films bons ou mauvais

    Nan, mais le coup du "pipi à quelque mêtre" ou du "sacrifice", je vois pas ou est l'ambiguité dans la relation frère/soeur (c'est tout à fait normal comme démonstration, quoi), c'est pour cela que je trouve que tu hisses le film à un niveau qui me semble un peu trop excessif... peut-être même autant que mon cassage

    Pour la curiosité du frérot, je maintiens qu'elle est plus que malsaine, elle est stupide et inconsciente. Et sans elle, il n'y aurait pas d'intrigues (notes que j'ai trouvé la scène de la chapelle souterraine vraiment bien inspirée et flippante). Les persos sont vraiment des caricatures du genre, c'est ce que j'aime dans ces films, même si les surprises scénaristiques sont très rares. Mais au lieu d'en frissonner de peur (parce que bon, je connais trop bien les mecanismes sans doute), je trouve cela drôle et j'en ris aux éclats . Le plaisir que je recherche via ces films clichés est différent de quelqu'un qui veut se faire peur. En fait, je suis plus sensible aux angoisses générées par un Shining, par exemple. Là, c'est ultra impressionnant pour moi. On est dans un registre bien plus profond et mature, limite choquant.

  • Lestat

    18/06/2006 à 00h15

    Répondre

    Quand tu aimes un réalisateur, un écrivain, tu le soutiens un minimum. Que ça me fasse avoir une vision positive de films qui pour toi n'en valent pas la peine, pourquoi pas. Il y a des gens qui vénérent outrageusement n'importe quel truc qui vient d'Asie, moi devant un film venant d'un réalisateur qui m'est cher et que par définition je connais un peu, et bien c'est pareil, j'aime gratter dedans. A tort ou à raison, ma foi... ^^. Ca ne m'empêche pas d'être reservé sur un Mortuary. Pour en finir avec LOTD, je lui ai trouvé des défauts, il y en a, c'est indéniable, mais ils sont mineurs en comparaison du plaisir que j'ai pris à le voir.

    Mais encore une fois, je ne vois pas bien le rapport avec mon ressenti sur Jeepers Creepers. je n'ai rien contre Victor Salva à la base, et il y a des films de nouveaux venus que j'aime beaucoup. J'aime ce que fait Eli Roth par exemple.

  • Anonyme

    18/06/2006 à 00h27

    Répondre

    Nan, mais le coup du "pipi à quelque mêtre" ou du "sacrifice", je vois pas ou est l'ambiguité dans la relation frère/soeur (c'est tout à fait normal comme démonstration, quoi), c'est pour cela que je trouve que tu hisses le film à un niveau qui me semble un peu trop excessif... peut-être même autant que mon cassage



    non je le hisse pas, je l'ai trouvé bien sans plus, pour le coup du frêre et de la soeur, je donnais quelques exemples mais disons que leur complicité est quand même particulière (on dirait presque un couple), je ne suis pas excessif, le film est bien une sorte d'exorcisme pour l'auteur, on va prendre un aure exemple, dark water, (l'original) qui ne parle pasque de spectre mais décris plus ou moin le problème d'une femme ) assumer sa maternité, c'est flagrant tout de même.

    Le film d'horreur, le vrai c'est un peu comme les contes de fées, décrire la société à travers des éveènements suréaliste pour mieux les mettre en valeur, je n'invente rien sur ce coup. On ne peut généraliser, certains films ne font pas ce genre de métaphore et sont quand même bon mais je te sort quelques titrees qui démontre mon point de vue.

    The descent, the ring, la trilogie romero, vidéodrome... la liste est longue.

    Mais par exemple le prince des ténébres que j'adore n'a pas de sous texte à première vue, ça reste un film exceptionnel (pour moi.

    Pour le reste de ton message, je suis daccord. la peur est unique en chacun de nous, on réagit de manière différente et on a pas peur de la même chose... ceci explique peut être cela.

  • Vincent.L

    18/06/2006 à 00h32

    Répondre

    Gallu a écrit

    Que ses trois films de zombies.


    Si tu parles de Romero, La nuit des morts vivants, Zombie, Le jour des morts vivants et Land of the dead, ça fait 4

  • tyler

    18/06/2006 à 00h33

    Répondre

    La peur est un sentiment complique, yen a qui aimeront avoir peur avec un suspense angoissant et yen a d'autres qui auront peur a cause des monstres ...

    Donc je pense qu'il est difficile de juger un film qui fait jouer un sentiment assez fort comme la peur

  • Anonyme

    18/06/2006 à 07h16

    Répondre

    Lestat a dit :

    Mais encore une fois, je ne vois pas bien le rapport avec mon ressenti sur Jeepers Creepers. je n'ai rien contre Victor Salva à la base, et il y a des films de nouveaux venus que j'aime beaucoup. J'aime ce que fait Eli Roth par exemple.


    ben je suis étonné que tu ai pas aimé justement jeeper, je sais que tu n'as rien contre salva, par contre mortuary ou un carpenter, faut être honnête que bon ....

    Moi je n'ai aucun attachement envers Romero et j'ai trouvé son film super lourd et pourtant j'étais impatient de voir ça mais le résultat (en comparaison des avis chiffrés) m'a paru étonement mauvais.

    Pour Eli Roth, ben il refait un peu du cinéma pour nostaligiques, avec humour et sang donc bon ... parle moi plutôt de Mac kee (et encore...)

  • iscarioth

    18/06/2006 à 07h51

    Répondre

    Vincent.L a dit :
    Gallu a écrit
    Que ses trois films de zombies.


    Si tu parles de Romero, La nuit des morts vivants, Zombie, Le jour des morts vivants et Land of the dead, ça fait 4


    C'était un clin d'oeil pour rappeller que son dernier n'est pas un zombie movie mais un sombre navet

  • gyzmo

    18/06/2006 à 10h37

    Répondre

    KRISSS a dit :
    Le film d'horreur, le vrai c'est un peu comme les contes de fées, décrire la société à travers des éveènements suréaliste pour mieux les mettre en valeur, je n'invente rien sur ce coup. On ne peut généraliser, certains films ne font pas ce genre de métaphore et sont quand même bon mais je te sort quelques titrees qui démontre mon point de vue.

    Mais ceci s'applique à d'autres genres cinématographiques (cf. les films de Science-fiction à la Soleynt Green ou Bienvenue à Gattaca). Puis les titres que tu évoques (notamment Videodrome) n'ont rien à voir - qualitativement du moins, avec ce Jeepers Creepers de bas étage dont la portée sociologique est maigre comme un cure dent. C'est tout juste un film pour faire peur aux spectateurs dotés d'une certaine sensibilité, pas une étude anthropologique des relations soeur/frère (carrément banal, franchement y'a aucune ambiguité) ou une approche pertinente de la démonologie (il a un look vieillot et peu surprenant ce démon, on dirait une gargouille aseptisée). Et son thème surfe uniquement sur une vague de films sauce Scream sans apporter grand chose à l'édifice du genre si ce n'est une pierre de banalité (plutôt bien travaillée dans sa forme, j'en ai conscience, mais vide de sens... où alors faut me démontrer la puissance de sa métaphore dont j'ai zappé l'intérêt apparemment).

  • Lestat

    18/06/2006 à 10h37

    Répondre

    Et bien Krisss, tu ressens pour ce Romero ce que je ressent pour Jeepers Creepers. Je pourrai te répondre "toi qui aime Jeepers Creepers, je suis étonné que tu ne trouve pas de qualités à land of the Dead".

    Je veux bien parler de tout les films que j'ai aimé ou pas -ça serait amusant, j'imagine le beau débat que nous aurions sur l'Exorciste -, mais à quoi bon ? Ca changera pas mon opinion sur l'un et l'autre.

  • Vincent.L

    18/06/2006 à 13h46

    Répondre

    Gallu said

    C'était un clin d'oeil pour rappeller que son dernier n'est pas un zombie movie mais un sombre navet


    Totalement d'accord!

  • Anonyme

    19/06/2006 à 00h52

    Répondre

    Lestat a dit :
    Et bien Krisss, tu ressens pour ce Romero ce que je ressent pour Jeepers Creepers. Je pourrai te répondre "toi qui aime Jeepers Creepers, je suis étonné que tu ne trouve pas de qualités à land of the Dead".

    Je veux bien parler de tout les films que j'ai aimé ou pas -ça serait amusant, j'imagine le beau débat que nous aurions sur l'Exorciste -, mais à quoi bon ? Ca changera pas mon opinion sur l'un et l'autre.



    Je veux pas changer ton opinion, je l'ai jamais fait jusqu'à présent, je faisais une remarque, j'ai pas dis que c'était pas normal mais que j'étais étonné, ça te dérange à ce point ???


    Par contre Gyzmo , désolé que t'ai rien vu, le film ne t'as pas sensibilisé, n'en parlons plus...

  • Lestat

    19/06/2006 à 09h03

    Répondre

    Je suis juste étonné de ton étonnement, mais à part ça, non, ça me dérange pas plus que ça. Je trouve cette discussion sympatoche alors je participe.

  • iscarioth

    19/06/2006 à 09h07

    Répondre

    KRISSS a dit :
    Par contre Gallu, désolé que t'ai rien vu, le film ne t'as pas sensibilisé, n'en parlons plus...


    Hein ? Qu'est ce que je viens faire là, moi ?

  • Lestat

    19/06/2006 à 11h20

    Répondre

    Gallu a dit :
    Par contre Gallu, désolé que t'ai rien vu, le film ne t'as pas sensibilisé, n'en parlons plus...


    Hein ? Qu'est ce que je viens faire là, moi ?

    Toi tu n'aimes pas Land of the Dead. Bien fait !

  • gyzmo

    19/06/2006 à 11h35

    Répondre



    Je pense que Krisss s'adressait en fait à Gyzmo. Et comme Gallu et moi, nous avons presque le même pseudo et presque le même avatar, y'a dû avoir confusion de genre et tout. F'in bon, ça devient n'importe quoi ce topic mais il est sympa à lire quand même^^

    @ plus dans le bus

  • Anonyme

    19/06/2006 à 17h07

    Répondre

    Lestat a dit :
    Je suis juste étonné de ton étonnement, mais à part ça, non, ça me dérange pas plus que ça. Je trouve cette discussion sympatoche alors je participe.


    Mais qu'est ce qui t'étonnes dans mon étonemment, c'est moi qui devrait plutôt être étonné de ton non étonemment devant jeeper creeper (le plus lourd à gagné ).

    Non mais tu es un des rares que je connaisse à pas aimer ce film (gyzmo il a rien compris, il compare jeeper et freddy et jason, )


    par contre désolé Gallu, j'ai réctifié mon erreur ... content ???

  • nazonfly

    20/01/2008 à 11h39

    Répondre

    Bon je suis en gros d'accord avec gyzmo sur ce film. Jeepers Creepers n'est pas très original (un gros méchant avec un long manteau qui tue des gens à l'aide notamment de son véhicule), certaines sont risibles.


    Je pense notamment au moment où le méchant est écrasé sur la route, commence à bouger et dévoile une misérable aile...



    Certes il y a des choses plutôt intéressantes, notamment le fait que les "héros" soient un frère et une soeur, ça change des éternels copains/copines. Il y a quelques moments qui font sursauter, mais rien de très flippant comme peut l'être un Ring. Mais on n'attend pas forcément ce genre de peur d'un film d'horreur comme celui-ci.


    Bien mais pas top. 

  • Anonyme

    09/01/2010 à 13h23

    Répondre

    moi j'ai déjà vu une partie du 1 ( la fin) et le 2 en entier  , ce film est vraiment flippant et j'attends avec impatience le 3 qui doit aussi être super

  • Anonyme

    14/04/2010 à 21h02

    Répondre

    Ce film est genial, je l'adore, le tueur est trés flipan car il est incencible, au début du film, on croit que c'est un sereal killer mais non en fait c'est un monstre qui vole et qui boufes ses victime.Victor salva est trés fort pour les films d'horreur. Et la suite (Jeepers creepers 2) est genial aussi!!!

  • riffhifi

    14/04/2010 à 22h36

    Répondre

    "un sereal killer"


    Smacks la grenouille ? Tony le tigre ? Snap ? Crac ? Pop ?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques