Jean Delannoy a rendu l'âme

Jean Delannoy, réalisateur discret mais omniprésent du cinéma français durant de
nombreuses décennies (des années 30 aux années 80, en gros), était né le 12 janvier 1908 à Noisy-le-sec. C'est donc à 100 ans bien sonnés qu'il est mort hier, à Guainville.

On lui devait entre autres la première version du Bossu (1944), le Notre-Dame de Paris avec Anthony Quinn et Gina Lollobrigida (1956), plusieurs Maigret avec Jean Gabin (Maigret tend un piège en 1958, Maigret et l'affaire Saint-Fiacre en 1959), Le baron de l'écluse avec le même Gabin (1960) et une adaptation de la Princesse de Clèves en 1961. Artisan consciencieux à défaut d'être révolutionnaire, Delannoy a réalisé cinquante films et téléfilms entre 1934 et 1995, date à laquelle il prit une retraite bien méritée, à l'âge de 87 ans...

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques