Jackie Chan à Paris / Festival Paris Cinéma

A l'occasion de Paris Cinéma qui se déroule du 29 juin au 12 juillet 2005, la capitale aura la chance de voir la plus grande star cinématographique asiatique, à savoir Jackie Chan.

L'acteur / réalisateur / producteur / cascadeur / et j'en passe ouvrira le festival sur le parvis de l'Hôtel de ville le 28 juin à 21H30 pour une projection gratuite du Tour du monde en 80 jours.
Il sera également le 29 juin à l'UGC Ciné-Cité des Halles à 20H30 pour l'ouverture du programme Jackie Chan action, le 30 juin à 16H00 à l'UGC Ciné-Cité les Halles pour une leçon de cinéma et à 18H00 à la Fnac des Halles pour une séance de dédicace.

Un bon nombre de ses films, plus ou moins récents, seront diffusés par la même occasion dont Opération Condor ! Plus d'info sur le festival Paris Cinéma ici et sur l'acteur ici.

Partager cet article

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • Anonyme

    16/06/2005 à 13h59

    Répondre

    je fais remonter le topic pour vous rappeler que le festival Paris cinéma ouvre le [b]29 juin jusqu'au 12 juillet.

    le programme propose des avant-premières, hommages, des rétrospectives, du ciné en plein air... etc.. il y a 3 compétitions : longs métrages inédits, ciné pour les enfants et courts-métrages.
    plus d'infos ici :
    http://www.pariscinema.org/fr/programme ... ion05.html

    ça vaut le coup car les places sont très accessibles (4 et 3 E ; plus d'infos en bas)


    1) Les avant-premières :


    Les avant-premières concourant pour le Pari du public

    A Bittersweet Life de Kim Jee-woon (Corée, 2004)

    A ce soir de Laure Duthilleul (France, 2005) en présence de la réalisatrice et de Sophie Marceau

    Aux abois de Philippe Collin (France, 2004) en présence de Philippe Collin et Elie Semoun

    Bashing (Harcèlement) de Masahiro Kobayashi (Japon, 2004)

    Be with Me de Eric Khoo (Singapour, 2005)

    Blood and Bones de Yoichi Sai (Japon, 2004)

    Caché de Michael Haneke (France Autriche Allemagne Italie, 2005) Prix de la mise en scène Cannes 2005

    Le Ciel tourne de Mercedes Alvarez (Espagne, doc., 2005) en présence de la réalisatrice

    Eros, trilogie de Wong Kar-wai, Steven Soderbergh, Michelangelo Antonioni (États-Unis Italie - Hongkong Chine France Luxembourg Grande-Bretagne, 2004)

    Le Filmeur dAlain Cavalier (France, 2005) en présence dAlain Cavalier

    Godzilla Final Wars de Ryuhei Kitamura (Japon, 2005) en présence du réalisateur

    The Jacket de John Maybury (Etats-Unis, 2003)

    La Moustache d'Emmanuel Carrère (France, 2004) en présence de l'équipe du film

    Me, You and Everyone We Know de Miranda July (États-Unis, 2005) Caméra dor Cannes 2005

    New Police Story de Benny Chan (Hong Kong Chine, 2004) en présence de Jackie Chan
    Dans le cadre du programme : « Jackie Chan, Action ! »

    La Petite Jérusalem de Karin Albou (France, 2005) en présence de la réalisatrice et dElsa Zylberstein

    The Presidents Last Bang dIm Song-soo (Corée, 2005)

    Shanghai Dreams de Wang Xiaoshuai (Chine, 2004) Prix du Jury Cannes 2005

    La Spectatrice de Paolo Franchi (Italie, 2004)

    Le Temps qui reste de François Ozon (France, 2005) en présence de Jeanne Moreau

    Une fois que tu es né de Marco Tullio Giordana (Italie, 2004)


    Les avant-premières hors compétition

    Le Miracle de Candeal de Fernando Trueba (Espagne, 2004)
    Clôture du programme brésilien / 12 juillet, 20h30 / Le Latina

    Charlie et la chocolaterie de Tim Burton (Etats-Unis, 2004)
    Clôture de Paris Cinéma / 12 juillet, 20h30 / Max Linder Panorama
    (fans de Burton, allez voir tout en bas, ya une rétrospective Burton)


    Films hors compétition : les reprises de lété en copies neuves

    Adieu Philippine de Jacques Rozier (France, 1963)

    Le Cameraman dEdward Sedgwick (Etats-Unis, 192

    La Fille à la valise de Valerio Zurlini (Italie, 1961) en présence de Claudia Cardinale et Jacques Perrin

    Fleurs déquinoxe de Yasujiro Ozu (Japon, 195

    Le Goût du saké de Yasujiro Ozu (Japon, 1963)

    Haute pègre dErnst Lubitsch (Etats-Unis, 1932)

    LHomme de la plaine dAnthony Mann (Etats-Unis, 1955)

    Lady for a Day de Frank Capra (Etats-Unis, 1933)

    Monte là-dessus de Fred Newmeyer et Sam Taylor (États-Unis, 1923)
    Dans le cadre du programme : Jackie Chan, action ! et de Paris CinéMômes

    My Uncle (Mon oncle) de Jacques Tati (France, 195 en présence de Macha Makeïeff et Jérôme Deschamps

    Quas-tu fait à la guerre Papa ? de Blake Edwards (Etats-Unis, 1966)

    Le Secret derrière la porte de Fritz Lang (Etats-Unis, 194


    2) Les hommages :
    -Jeanne Moreau
    - Jackie Chan
    - Michael Cimino
    - Moustapha Alassane
    - Tim Burton
    - Javier Bardem
    - Helma Sanders-Brahms
    - Arnaud et Jean-Marie Larrieu
    - Stanley Kwan
    - Lorenzo Recio


    3) Les rétrospectives :
    -l'univers enchanté de Tim Burton
    - Le meilleur du cinéma documentaire brésilien
    - Reggae et cinéma
    - L'Afrique animée
    - Unforgettable French Films
    - Cinéma expérimental : nouvelles écritures...


    pour les fans de Tim Burton[/b] (on sait qu'il y en a par ici^^):
    la rétrospective aura lieu au Studio des Ursulines et au Max Linder Panorama

    les films programmés :
    Beetlejuice
    Batman
    Edward aux mains d'argent
    Batman, le défi
    L'Etrange Noël de Monsieur Jack, de Henry Selick
    Mars Attacks !
    Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête
    Big Fish
    Charlie et la chocolaterie sortira le 13, juste à la fin du festival

    Infos pratiques:
    Séance : 4 / 3 pour les moins de 12 ans.
    Les billets sont en vente uniquement dans la salle où est programmée la séance.
    Les places ne peuvent être réservées à l'avance.
    Aucun billet n'est en vente à l'Espace Paris Cinéma.


    petite précision : les horaires et dates ne sont pas encore accessibles sur le site. ca devra être le cas très vite.

    je vais faire un post plus détaillé en sortir pour les soirées en plein air car il y a encore plein de choses dans ce festival !

  • weirdkorn

    16/06/2005 à 17h47

    Répondre

    Réponse très personnelle et peu intéressante mais je la mets quand même: Opération Condor sera projeté à l'UGC ciné cité des Halles le vendredi 1er juillet à 16 heures et le dimanche 3 à 20H, (si c'est en salle 8 ça tue tout). Voilà, je ne pourrai pas être présent dans ce cinéma que je connais pourtant si bien . Introuvable dans le commerce et jugé par beaucoup pour être le meilleur film de Jackie Chan, attendez vous à ce qu'il y ait beaucoup de monde si vous voulez le voir.



    Il me faut ça pour flooder

  • Anonyme

    14/07/2005 à 00h22

    Répondre

    un très bel hommage à Jackie Chan. un dossier très bien documenté. bravo !

    effectivement, Combat de maîtres est génial, drôle et très impressionnant pour les scènes de combats.
    je voudrais pour ma part insister sur son incroyable créativité : les scènes de combat exploitent toujours le décor avec beaucoup d'originalité.
    il joue des meubles et des accessoires comme d'outils lui permettant d'inventer de nouvelles cascades, de nouvelles postures de combat, de nouveaux gestes. c'est stupéfiant, c'est bien vu et c'est réjouissant.

    il prend des risques insensés pour surprendre et faire plaisir à ses spectateurs.

    alors, c'est sûr que toute sa production n'est pas bonne mais il y a des perles pour qui aime les films d'action mettant en scène des arts martiaux. dans son genre, c'est un grand nom du cinéma contemporain.

  • Lestat

    14/07/2005 à 00h25

    Répondre

    Pour ma part, j'ai surtout connu la période occidentale de Jackie Chan. C'est en découvrant Drunken Master 2 que j'ai vraiment pris conscience des prouesses de cet acteur. Bravo pour ce dossier passionant !

  • quentinfox

    15/07/2005 à 09h33

    Répondre

    très bon dossier Weirdkorn, bien documenté mais je ne suis pas d'accord avec toi sur un seul point: de dire que ses premiers films que sont Limpitoyable, Le vengeur, Le magnifique, Lirrésistible ou Le poing de la vengeance sont négligeables, certes ce sont des films d'exploitation comme on en faisait tant a l'epoque, mais pour moi ce sont de très bonne serie B avec des choregraphies a l'ancienne assez original, d'ailleurs la plupart de ses films ont pour choregraphes jackie.
    Et tu as oublié de parlé je crois qu'il avait joué dans le premier john Woo Hand Of Death, avec un gros 2nd role, qui est assez marquant ^^

  • Twipol

    17/07/2005 à 18h56

    Répondre

    Ouep, une très bonne initiative que de compléter le site avec un dossier Jackie Chan. N'ayant vu qu'une poignée de ses films (dont le fameux [i]Drunken Master 2), j'ai maintenant envie d'en voir d'autres.

    Concernant l'humour de ses films, il est toujours difficile de situer quel en est le degré ^^ Par exemple, je crois bien que j'ai ri devant Police Story 2 alors que ce n'est pas le but... mais aussi bien sûr devant Drunken Master 2, même s'il est difficile de choisir un qualificatif entre "déjanté" et "complètement débile" ^^

    Je ne suis pas forcément amateur de films d'action, mais les arts martiaux, eux, me fascinent. Et en effet avec Jackie Chan (au même titre que Bruce Lee dans un genre bien différent), on est servis. D'ailleurs je voudrais préciser quelque chose car je ne sais pas si c'est explicite dans le dossier. Le "kung-fu de l'homme ivre" est une vraie technique de kung-fu qui existe depuis longtemps, pas simplement une invention loufoque de Jackie Chan. Bon, lui, il rajoute le fait de se bourrer la tronche pour être encore plus performant certes ^^ Mais c'est un style de kung-fu réel.

    Une légende se propose d'expliquer son origine (comme souvent avec les arts-martiaux) : un vieux maître de kung-fu aurait quitté une auberge, ivre, tard le soir, et se serait fait agresser par des brigands. Il se défit de ses agresseurs en quelques instants. Il remarqua que son état d'hébriété avait influencé ses mouvements et décida d'en tirer un nouvel art.

    Cette technique a aussi inspiré quelques créateurs de jeux vidéo de combat, notamment pour un personnage de la célèbre série Tekken, dont le personnage Lei Wu Long est un hommage à Jackie Chan et peut utiliser le kung-fu de l'homme ivre. La démonstration que fait Jackie Chan de cet art dans Drunken Master 2[/i] est sublime, il faut vraiment le voir développer cette gestuelle et porter réaliser ces mouvements impressionnants avec un naturel bluffant.

  • Anonyme

    31/10/2007 à 02h58

    Répondre

    Je suis un tres grand fan de jackie chan , jai ( pas tous ) mais enormement de ces films, et je suis completement d'accord avec toi , ce qui me degoute c'est de savoir qu'on ne retrouvera pas le JACKIE CHAN qu'on a connu dans ces meilleur films ( soif de justice ou operation condor )


    Je suis reelement degouter que cette acteur a ete "americaniser" et c'est vraiment dommage qu'il ne puisse garder ces 20 ans :'(


    Et de plus , je tien a souligner que les doublages FR sont vraiment horrible , surtout celui de espion amateur ( jai regarde les 2 premiere minutes du film , puis apres j'ai coupé )


    Bref Jackie restera le meilleur mais je suis vraiment dégouter de savoir qu'il n'y aura plus de film " d'age d'or ! " 

  • Anonyme

    28/07/2008 à 22h02

    Répondre

    Magique, splendide,félicitation...

  • Anonyme

    20/11/2009 à 20h45

    Répondre

    Très bonne critique

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques