Infernal Affairs entre Scorsese, Di Caprio et Matt Damon

La bande-annonce de The departed, le nouveau film de Martin Scorsese adapté du remarquable Infernal Affairs d'Andrew Lau avec Tony Leung Chiu Way, Andy Lau et Anthony Wong est enfin en ligne.


Le casting est de haut vol avec Leonardo DiCaprio (chouchou du réalisateur de Gangs of New York et The Aviator), Matt Damon, Jack Nicholson, Mark Wahlberg, Martin Sheen, Alec Baldwin, Vera Farmiga et Anthony Anderson.

Deux histoires parallèles en chassé-croisé tournant autour d'un flic infiltré auprès d'un baron de la drogue qui a lui-même introduit un de ses hommes dans la police...

Bande-annonce

Sortie : 29 novembre 2006

A propos de l'auteur

62 commentaires

  • Protos

    29/07/2006 à 14h15

    Répondre

    C'est pas vrai... Jack Nicholson et Martin Sheen ? Di Caprio et Matt Damon ?

    Je n'irai pas le voir, de peur d'être déçu.... nan je blague. En tout cas, la bande annonce n'a pas l'air sansas... mais les acteurs... nom di diou... Jack Nicholson et Martin Sheen dans un même film ?

  • Bzhnono

    30/07/2006 à 19h25

    Répondre

    Je ne sais vraiment pas si j'irai le voir celui-là.

    J'ai vu (et revu et re-revu) la version originale (hong-kongaise) et je trouve que ce film est vraiment excellent. Alors je ne comprends pas vraiment l'utilité d'un remake, si ce n'est pour une logique mercantile.

    Maintenant c'est quand Scorcese avec Damon, Nicholson, Sheen et bien d'autres encore...Vraiment, je ne sais pas du tout si j'irai le voir.

    Tiens, en passant, j'ai pas trop accroché sur la bande annonce, j'ai trouvé qu'elle faisait super copié/collé du film originale. J'espère tout de même que ce ne sera pas un de ces remakes sans originalités (faisons confiance à Scorcese).

  • nazonfly

    31/07/2006 à 10h17

    Répondre

    Bzhnono a dit :
    J'ai vu (et revu et re-revu) la version originale (hong-kongaise) et je trouve que ce film est vraiment excellent. Alors je ne comprends pas vraiment l'utilité d'un remake, si ce n'est pour une logique mercantile.


    Comme n'étaient pas "utiles" les remakes de Ring, de Dark Water. Comme n'était pas utile le remake de Old Boy. Seulement on dirait que les américains peinent à reconnaître le talent des films étrangers...
    Tiens je viens de me rendre compte qu'il n'y a même pas eu de remake de Amélie Poulain...

  • KaSuGayZ

    31/07/2006 à 12h06

    Répondre

    Une bande annonce de qualité qui ne précise même pas le titre de l'original... Ah l'Amérique... (:

  • hunt

    31/07/2006 à 14h05

    Répondre

    Comme n'était pas utile le remake de Old Boy.


    ouh m***e, j'ai loupé un épisode la

  • Selena

    31/07/2006 à 15h35

    Répondre

    hunt a dit :
    Comme n'était pas utile le remake de Old Boy.


    ouh m***e, j'ai loupé un épisode la


    c'est juste un projet pour le moment, il pourrait être réalisé par Justin Lin (The Fast and the furious : Tokyo drift) avec Nicolas Cage...

  • sven

    31/07/2006 à 16h52

    Répondre

    j'en salive d'avance

  • hunt

    01/08/2006 à 10h57

    Répondre

    Selena a dit :
    c'est juste un projet pour le moment, il pourrait être réalisé par Justin Lin (The Fast and the furious : Tokyo drift) avec Nicolas Cage...


    que nicolas cage puisse accepter de jouer ca, ca fout les boules ....

  • Anonyme

    01/08/2006 à 11h50

    Répondre

    hunt a dit :
    c'est juste un projet pour le moment, il pourrait être réalisé par Justin Lin (The Fast and the furious : Tokyo drift) avec Nicolas Cage...


    que nicolas cage puisse accepter de jouer ca, ca fout les boules ....

    Surtout avec la réputation du réal, non sérieux moi je dis non, autant les remake de vieux films ne me dérange pas trop (je suis même plutôt pour car je trouve interessant de voir évoluer un oeuvre à travers le temps ) autant cette façon que les états unis de s'offrir et de s'approprier les oeuvres asian ou autres(vanilla sky et ouvres les yeux par exemple)

    ben ça me soule, alors ou l'affiche est vraiment alléchante mais le film original est tellement impressionant, en plus je suis sur qu'ils vont changer les points les plus importants du film.

  • naweug

    01/08/2006 à 12h12

    Répondre

    Et surtout, le film est tellement à la fois excellent et à gerber (au vu des thèmes abordés), que j'ai peur qu'ils amenuisent les faits..

    Petit aparté : à lire le manga Old Boy (8 tomes parus).. ce n'est pas tout à fait la même histoire mais ça tient hypra bien en haleine !

  • KaSuGayZ

    01/08/2006 à 14h07

    Répondre

    Je me permets de vous faire partager une réflexion d'un ami virtuel (ZiTab pour ne pas le nommer) que je trouve très à propos.

    "Alors, si j'ai un coup de gueule !

    Pourquoi les américains font des films à votre avis ? Pour faire de la thune et presque exclusivement pour ca dans 99 % des cas. Ca vous le saviez, ok !

    Mais putain, savoir que ces fils de pute de yankee refusent de distribuer des films asiatiques et à un niveau plus faible européens, ca me troue le cul.

    Cependant, ces films sont très bons, et ils le savent.. Alors pourquoi ne pas les distribuer dans leur beau et grand pays ? Mais pour faire un remake pardi... Et je ne parle pas de l'ancienne définition de remake qui consistait à remettre au goût du jour une oeuvre ayant au moins une vingtaine d'année, non ! Dans notre cas, ils remakent des films ayant 2-3 ans.


    [b]Quels sont les avantages ?

    - Pour les studios ricains :

    Ils font marcher leur industrie du cinéma. Les gens sont embauchés chez eux, l'argent donné aux réalisateurs étrangers est une somme forfaitaire (certes grosse pour qu'ils acceptent de se prostituer de la sorte) et toutes les recettes leur reviennent donc, alors qu'ils n'ont rien inventé.

    - Pour le public ricain :

    Un film bien asceptisé comme ils aiment. Le schéma du film hollywoodien parfait, que les réalisateurs étrangers n'ont pas de scrupule à faire passer à la trappe, est respecté. La mode de vie américain y est présenté comme le mieux et de loin, donc celui vers qui tous doivent tendre. Le spectateur ricain se trouve alors contenté. Il est heureux d'avoir payé son bac de pop corn avec lequel il a emmerdé son voisin du début jusqu'au générique de fin.

    - Pour le cinéphile, citoyen du monde :

    Vivent les cultures différentes... On nous vend un film fade par rapport à l'original (puisque les américains retirent les aspects qu'ils n'aiment pas sans rien ajouter, à part leurs super stars mondiales dont la moitié fait bander Denver dans son bain). Le milieu cinématographique de notre pays occidental aura bien entendu tout fait pour qu'on n'entende pas parler du film original et le remake ne fera pas mention de son statut de clone débile. Seul le cinéphile averti (s'informant en détail sur le monde du 7eme art) pourra être au courant.
    Pire que tout, il volera le titre exact, pour que même les recherches sur un moteur type google pointe vers le film américain...


    Pourquoi ca éclate aujourd'hui ?

    Parce que je suis dans ma phase "nouveau cinéma asiatique" et que j'en peux plus de voir des avis de remake sur allociné..

    Outre les films d'horreur japonais qui apportaient leur lot d'originalité par rapport aux films occidentaux du même genre ([i]The ring, Dark water, etc..), le cinéma coréen se voit maintenant pillé de toutes ses merveilles..
    Dernièrement nos amis Néo (alias Jésus, alias Keanu Reeves) et l'autre pouf jouent dans un nanar dont le personnage principal est une boîte aux lettres... Pillé sur un chef d'oeuvre coréen. Bientôt vos yeux se poseront sur les affiches de My sassy girl, copie certainement insipide (je ne m'avance pas trop en disant ca) d'un film homonyme venant tout droit de Corée.

    Ces yankees poussent même le vice jusqu'à cloner le somptueux Battle Royale alors qu'ils n'assumeront pas le message du film original et en oubliant l'existence de Battle Royale II, film profondément anti-américain.


    Que faire ?[/b]

    BOYCOTTEZ les remakes, et les films sans âme en général.

    PS : Je t'emmerde Denver, toi qui m'as quasi forcé à aller voir Superman returns[/i].."

  • Protos

    01/08/2006 à 14h54

    Répondre

    Je pense que j'irai quand même voir ce film, ne serait-ce que pour le jeu de DiCaprio et de Nicholson. Ca vaut déjà la place de ciné, de voir ça.

  • naweug

    01/08/2006 à 15h33

    Répondre

    Je suis tout à fait d'accord avec l'avis de ton pote.
    Et je n'irai tout simplement pas voir ce film, détestant le jeu de DiCaprio et trouvant les films de Scorses mous du bulbe depuis qu'il s'est entiché de cet acteur.

    Et puis aussi parce que je suis sûre qu'il y en aura plein d'autres au même moment !!

  • Anonyme

    01/08/2006 à 17h38

    Répondre

    Je suis partagé dans l'avis sur le cinéma américain, je pense que la , on frôle la parano.


    Pour ma part, je pense surtout que le cinéma américain est conscient du potentiel du cinéma asiatique, et qu'il se permet de racheter (vu qu'il a de l'argent) les droits de réadaptation, mais sachant bien sur que ça lui reviendra plus de faire un film et de bénéficier des entrées que de disctribuer un film coréen ou japonais.

    Par contre si je renie des remake tel que the ring ou dark water, je ne vois pas ou les frêres wakhoski ont pompé leur film vu que le film est tout de même un hommage au film asiatique, je dirai même que grace à la trilogie MATRIX certains on découvert le ciné asian (j'ai des exemples dans mon entourages).

    Mais j'aimerai bien savoir de quel film il parle car on m'a déja fait le coup du " Ouai le bullet time ça existait avant matrix ils ont rien inventé", j'ai regardé le film en question et ça n'avait aucun rapport avec le bullet time ni aucun rapport avec un des sfx de matrix, comme quoi la mauvaise foi fait dire n'importe quoi.


    Par contre pour les remakes, les vrai, je trouve qu'on frole la censure car on oublie de parler de grand films (infernal affair, dark water par exemple) et on nous sort souvent des remakes sans ames sans pour autant dire que ce sont des remakes et quelque part, je trouve ça vraiment gerbant.

  • KaSuGayZ

    01/08/2006 à 17h55

    Répondre

    Il fait allusion à "Entre deux rives" actuellement à l'affiche. Les allusions sur le caractère original ou non de Matrix c'est dépassé.

  • gyzmo

    01/08/2006 à 18h23

    Répondre

    Ce n'est jamais dépassé comme allusions, surtout pour ceux qui aiment approfondir et développer^^.
    Donc,

    KRISSS a dit :
    " Ouai le bullet time ça existait avant matrix ils ont rien inventé"

    Pour l'appelation "bullet time", je ne sais pas, mais la technique photographique utilisée pour ces séquences (armada d'appareils photos décallés de quelques centimètres et prenant en raffale l'objet visé pour simuler l'arrêt du temps "filmé" par un mouvement de caméra via une séquence de photographies) avait déjà été utilisé en publicité par Gondry. C'est une technique très proche de l'image par image dans sa heu... décomposition / recomposition (pardon, mais j'arrive pas à m'expliquer : un exemple de ce genre de procédé) et qui s'apparente d'ailleurs beaucoup à la photogrammetrie et à la stéréoscopie. Et un an avant Matrix, c'est bien Blade qui a été le premier film à utiliser cette manière de filmer un plan.

    Quant à la technique FX (l'apparence spectrale des vibrations de l'air causées par la vitesse de la balle), y'avait un article dans un spécial Mad Movie, je crois, qui attribuait l'effet spécial au film Le Syndrôme de Stendhal (que je n'ai pas vu).

    L'originalité de Matrix (si l'on peut dire) aurait donc été de combiner ces deux techniques (photographiques / FX) et de créer ainsi le fameux "bullet time" qui fait tant parler la poudre

  • Anonyme

    01/08/2006 à 19h08

    Répondre

    voila le bullet time c'était juste ça !!!! alors que certain ont déformé le terme en attribuant bullet time à tout les effets de rotation de matrix, enfin de toute façon invetion ou pas, ça reste un effet interessant non ???

    on va arrêter de troller

  • nazonfly

    01/08/2006 à 20h00

    Répondre

    KaSuGayZ a dit :
    Mais ******, savoir que ces fils de pute de yankee refusent de distribuer des films asiatiques et à un niveau plus faible européens, ca me troue le cul.


    Ah la censure sur Krinein

    Bon alors j'aimerais aussi pousser un coup de gueule sur le cinéma français qui n'est, au final, pas bien mieux que le cinéma américain, sans les remakes...
    La plupart des films dont tu parles (Ring, Dark Water) sont sortis confidentiellement alors que les remakes américains sont sortis avec force pubs. Pourquoi????

  • hiddenplace

    01/08/2006 à 20h28

    Répondre

    OOoouh Naz, qu'est-ce-que j'en ai marre d'entendre dire que le cinéma français est tout nul. Je sais, c'est pas exactement ce que tu as dit (et je suis passablement de mauvaise humeur ce soir ), n'empèche que le cinéma français, comme l'américain, comme le britannique et le martien, a ses chefs d'oeuvres comme ses navets. Moi je connais plein de films français très réussis, scrogneugneu

    Sinon je partage (de manière moins vulgaire que le monsieur là-haut) votre coup de gueule sur les remakes de films asiatiques, et étrangers en général aux EU qu'ils "refabriquent" à leur sauce. En fait ça m'attriste même. Mais bon, que peut-on faire de plus à part rendre hommage ici aux films originaux?

  • Lestat

    01/08/2006 à 20h51

    Répondre

    gyzmo a dit :


    Quant à la technique FX (l'apparence spectrale des vibrations de l'air causées par la vitesse de la balle), y'avait un article dans un spécial Mad Movie, je crois, qui attribuait l'effet spécial au film Le Syndrôme de Stendhal (que je n'ai pas vu).



    Alors pour la petite histoire, ce genre d'effet était prévu pour Dellamorte Dellamore. Seulement Michele Saovi n'avait que faire de ces fanfreluches, au contraire de Dario Argento qui l'utilisa donc lui même pour Le Syndrome de Stendhal. Voici je pense la scène en question (flèche rouge : la balle) :

    Tir



    Impact



    Resultat


    Il y a effectivement un effet assez fugace de vibrations de l'air. Mais on reste loin des espèces de tunnels de Matrix.

    Sinon pour l'historique, Sniper : Tireur D'elite (1992) a également une scène avec une balle filmé dans un ralenti très élevé.

  • Ingel

    01/08/2006 à 20h56

    Répondre

    nazgul666 a dit :

    Comme n'étaient pas "utiles" les remakes de Ring, de Dark Water. Comme n'était pas utile le remake de Old Boy. Seulement on dirait que les américains peinent à reconnaître le talent des films étrangers...
    Tiens je viens de me rendre compte qu'il n'y a même pas eu de remake de Amélie Poulain...


    Juste aussi preciser que le cinema asiatique a enormement piquer aussi a hollywood, et je je sais de quoi je parle quand je vais en Chine ...
    Donc je vous assure que sa ne va pas que dans un sens les plagiats, inutile de parlez des americains, juste que ce sont eux qu'on en entent le plus parlez ...

    Au fait, le remake de Ring 2 a eter par le meme realisateurs, et surtout, il y voyait une utiliter pour ne plus faire un film d'horreur mais un thriller, et approfondir la relation d'une mere et son fils.

  • nazonfly

    01/08/2006 à 21h08

    Répondre

    hiddenplace a dit :
    OOoouh Naz, qu'est-ce-que j'en ai marre d'entendre dire que le cinéma français est tout nul.


    Comme tu le dis, il y a du bon et du moins bon. Entre les films "drôles" type La Beuze, les films d'action à la "Taxi" et les films-qui-pètent-plus-haut-que-leur-cul type "5X2", il reste tout de même peu de place à un cinéma original. Et de qualité. Evidemment il y aura toujours des "Enfermés dehors".

    Mais il ne faut pas dénigrer le cinéma américain qui sait lui aussi faire de très bons films (Tim Burton ).
    Même dans le cinéma asiatique, il y a de bonnes daubes

  • Protos

    01/08/2006 à 22h10

    Répondre

    Le dernier film français qui m'avait laissé bouche bée, c'était Dédales, avec Lambert Wilson. Un trés bon film français.

    Pourquoi je dis ça ? Parceque c'est un bon film français.

    ...

    En fait... il paraîtrait, mais c'est à prendre au conditionnel, faut pas s'énerver hein... donc, il paraîtrait qu'il sera repris sous forme de, comme on dit traditionnellement, remake... de l'autre côté de l'atlantique.

    Sinon, j'ai bien aimé aussi Agents Secrets, avec Vincent Cassel, un film français Monsieur. Là, aucun remake prévu... enfin... je crois...

  • gyzmo

    01/08/2006 à 23h47

    Répondre

    Lestat a dit :
    Tir > Impact > Resultat

    Demonstration avec plans à l'appui : La grande classe ce Lestat
    (l'effet est effectivement timide par rapport à Matrix la séquence est au ralenti ?)

  • Anonyme

    02/08/2006 à 00h25

    Répondre

    Moi les derniers films qui m'ont laisse bouche bée, c'est haute tension et nid de guèpes, pas qu'ils ont meilleurs que les autres mais surtout qu'ils s'inscrivent dans un genre inhabituel dans le ciné de genre français (oui maléfique aussi lestat ).

    Maintenant pour en revenir au ciné et aux adaptations, le ciné américain ne fait pas que de la m...., et il ne faudrait pas l'oublier (sans parler de matrix bien entendu )

  • naweug

    02/08/2006 à 09h51

    Répondre

    nazgul666 a dit :
    Ah la censure sur Krinein

    Bon alors j'aimerais aussi pousser un coup de gueule sur le cinéma français qui n'est, au final, pas bien mieux que le cinéma américain, sans les remakes...
    La plupart des films dont tu parles (Ring, Dark Water) sont sortis confidentiellement alors que les remakes américains sont sortis avec force pubs. Pourquoi????


    Je me demande si les intervenants précédents ont compris ce que demandait Nazgul.. ? Je pense qu'il parlait plutôt de la distribution, plutôt que de l'industrie productrice de films.

    Pour la différence entre les "petits" films asiatiques et ceux des américains, ne peut on la trouver tout simplement dans les budgets promo ?

    Et je crois aussi que le spectateur français est plus enclin à aller voir des films américains, plutôt qu'asiatiques. Même si cette niche s'agrandit de plus en plus et touche de plus en plus (enfin tout doucement) du public, je pense que cela "rebute" plus facilement qu'un remake américain.

    Peut être est ce à cause des préjugés.. des codes.. je n'en sais rien. Mais c'est comme cela que je le perçois.

  • nazonfly

    02/08/2006 à 10h07

    Répondre

    Guewan a dit :
    Je me demande si les intervenants précédents ont compris ce que demandait Nazgul.. ? Je pense qu'il parlait plutôt de la distribution, plutôt que de l'industrie productrice de films.



    Peut être est ce à cause des préjugés.. des codes.. je n'en sais rien. Mais c'est comme cela que je le perçois.


    Je parlais en fait des deux. Mais ce n'était pas très clair après relecture aujourd'hui...
    Donc explicitation :
    1. le cinéma français est autant à dénigrer que le cinéma américain, ou autant à aimer. Les bouses et les chefs d'oeuvres sont présents des deux côtés!
    2. en France, un film américain a, en général, une couverture médiatique et (donc??) cinématographique plus importante qu'un film "d'ailleurs".

    Quant à la raison, je pense aussi que le cinéma non-américain (asiatique, européen, voire français pour certains) a une image de cinéma pas facilement accessible. Si tu dis "je suis allé voir un petit film danois", tout de suite certains vont se dire : "wow c'est un intellectuel qui aime les films intelligents". Ce qui n'est pas forcément le cas, mais on peine à s'affranchir de ses préjugés.
    Ce n'est qu'une piste bien sûr.

    Enfin sinon on parlait d'Infernal Affairs au départ

  • Selena

    02/08/2006 à 12h59

    Répondre

    nazgul666 a dit :

    Enfin sinon on parlait d'Infernal Affairs au départ


    ah bon?

  • Anonyme

    02/08/2006 à 20h07

    Répondre

    Ben il est pas encore sortie, mais ça sera surement pas mauvais connaissant scorsese ...

  • raidenjeff

    30/11/2006 à 02h00

    Répondre

    J'ai trouvé le film tout bonnement génial. Je m'attendais à voir un énième "casino" bis mais non, Scorsese nous sert un plat chaud et redouble de talent autant dans la mise en scène que dans la direction d'acteur. Rythme effréné, pas de fioritures, le film va droit au but en alternant séquences d'actions et de tensions sans perdre en route la psychologie des personnages, le tout dans la plus pure tradition du réal. Nicholson se retrouve comme un poisson dans l'eau dans son rôle de cinglé, quant à Dicaprio, il excelle une fois de plus. Bref, c'est certainement mon coup de coeur de fin d'année.

    Allez, il va finir par nous le décrocher son oscar

  • Anonyme

    30/11/2006 à 11h27

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    J'ai trouvé le film tout bonnement génial. Je m'attendais à voir un énième "casino" bis mais non, Scorsese nous sert un plat chaud et redouble de talent autant dans la mise en scène que dans la direction d'acteur. Rythme effréné, pas de fioritures, le film va droit au but en alternant séquences d'actions et de tensions sans perdre en route la psychologie des personnages, le tout dans la plus pure tradition du réal. Nicholson se retrouve comme un poisson dans l'eau dans son rôle de cinglé, quant à Dicaprio, il excelle une fois de plus. Bref, c'est certainement mon coup de coeur de fin d'année.

    Allez, il va finir par nous le décrocher son oscar


    matte la trilogie d'infernal affair pour comparer

  • Protos

    02/12/2006 à 20h01

    Répondre

    J'ai bien aimé, je ne m'attendais pas à ça. C'est un vrai bon film, un film qui sent le savoir faire du réalisateur, les acteurs jouent comme de vrais acteurs, le scénario est génial, il n'y a pas de pubs à la James Bond, c'est du bon. N'ayant pas vu Infernal Affairs, je note aucun bémol. Avec Les Infiltrés, on en a pour son argent, et on sort avec l'impression de ne pas avoir été pris pour un con-sommateur.
    Coup de chapeau à Di Caprio et Jack Nicholson, qui sont criant de vérité (contrairement à Matt Damon qui a du mal à se mettre à leur niveau... et qui n'y arrive pas, en fait). L'ambiance est particulièrement oppressante dans la seconde moitié du film. Par contre à la fin,

  • Anonyme

    02/12/2006 à 22h17

    Répondre

    Protos a dit :
    N'ayant pas vu Infernal Affairs, je note aucun bémol.

    Pas encore vu les infiltrés mais à ce que j'ai lu et entendu, le scénar et quasiement le même à mise à part quelques rajouts, il parait aussi qu'il enfonce l'original, mais je te conseille tout de même de voir l'original car c'est une trilogie !

  • Cineman

    04/12/2006 à 18h38

    Répondre

    Entièrement d'accord avec vous j'ai adoré ce film .
    Malgré une durée plutot longue ( 2h20 je crois à peu près ) je n'ai pas vu le temps passé devant ce polar psychologique impressionant tant du point de vue de la mise en scène que du jeu des acteurs ( Jack Nicholson est phénoménale ) . N'ayant pas vu l'original non plus je ne peux pas comparer mais en tout cas toute la classe , la maitrise de Scorsese ressort dans ce film ou les scènes ( souvent violentes que se soit par les images ou par les paroles ) défilent à un rythme éffréné .
    Une vrai réussite pour moi , qu'on apprécie certainement mieux lorsqu'on a pas vu l'original !!

  • Garf

    06/12/2006 à 10h06

    Répondre

    C'est peut-être un peu dommage de bloquer sur la comparaison d' Infernal Affairs et des Infiltrés puisque on a quand même ici un film d'1h40 et là un film de 2h30. ça révèle un traitement de l'action différent.
    Sinon je ne m'attarderai pas plus sur ce film qui est juste un chef-d'oeuvre. Jack Nicholson est incroyable! Flamboyant, monstrueux et magistral.
    Sans conteste l'un des meilleurs films de l'année!

  • kou4k

    07/12/2006 à 22h48

    Répondre

    J'ai enfin visionné le phénomène et j'ai été agréablement surpris.

    Je m'attendais à un bon thriller, mais pensais devoir subir quelques longueurs ou des passages creux...
    Mais il n'en est rien.
    Le rythme est admirablement soutenu, les personnages convaincants, le trio de tête des acteurs est vraiment bien choisi, et la B.O est bonne.

    Même Matt Damon est bon, il a juste un personnage moins émotif, plus froid et plus assuré. Je trouve sa prestation très correcte.
    Di Caprio est, bien entendu et malgré les critiques qui ont pu fuser au lancement de sa carrière, un acteur extraordinaire et assure tout le long dans son personnage de bleu de l'infiltration.
    Nicholson est dans un costume taillé sur mesure, donc pas de faiblesses...


    Une ambiance et une fin qui rapellent les meilleurs films du genre, et un film qui ramène Scorsese sur le devant de la scène.

    A voir, quoi...

  • Lestat

    10/12/2006 à 17h29

    Répondre

    Un bon film de Scorcese qui nous ramène aux Affranchis ou à Casino, et un remake plus qu'honnête d'Infernal Affairs.

    Une réussite ternie par quelques longueurs et le jeu de Matt Damon à se tordre de rire.

    Di Caprio est décidement impeccable en petite frappe.

  • Prospero

    10/12/2006 à 19h32

    Répondre

    Peut-être pas à le hauteur de son illustre modéle, mais bien joué et agréable à regarder.

  • KaSuGayZ

    10/12/2006 à 19h49

    Répondre

    C'est bon on a compris les otaku que vous avez préféré l'original.

  • Anonyme

    11/12/2006 à 10h19

    Répondre

    KaSuGayZ a dit :
    C'est bon on a compris les otaku que vous avez préféré l'original.


    Tu l'as vu ? l'original ???

  • raidenjeff

    12/12/2006 à 02h14

    Répondre

    Il est vrai que Matt Damon gache un peu la fête... J'ai jamais réussi à l'encadrer. Il me fait penser à Josh Hartnet et même Ben Affleck avec ces airs de "je-fais-semblant-dêtre-intelligent".

  • Anonyme

    12/12/2006 à 15h01

    Répondre

    Quand un des plus grands réalisateurs sapproprie un scénario « made in asian » dans un genre ou il a déjà fait ses preuves et pour lequel il sentoure dune équipe délites, cela donne les INFILTRES. Cette adaptation, ou plutôt ce remake (terme qui est devenu depuis longtemps typiquement américain) de lincroyable infernal affairs évoque une autre uvre asiatique adapté il y a peu ; THE RING.

    La comparaison entre les films nest certainement pas à faire et pourtant, la façon dont la transition sest faite aux USA est incroyablement semblable.
    Il est déjà étonnant de remarquer que Scorcese na vraiment taillé sa réputation que sur des films « de gangsters » (les affranchis, casino pour ne citer queux) et le voir remaker un film qui, navait vraiment pas besoin de lêtre (non seulement le film est récent mais il est surtout culte) peut répugner à la base mais finit par enthousiasmer surtout quand on voit que le lieux de lintrigue risque de changer le visuel et limpressionnant casting ne pouvait que débouler sur des scènes cultes (ou au pire mémorables).
    Pourtant, le constat nest pas si impressionnant que ça et le vrai problème de ces « INFILTRES » se situe dans ses qualités.

    Le sujet comme dans loriginal a de quoi faire saliver. Un flic potentiellement efficace se retrouve infiltré chez les mafieux, seul deux policiers connaissent son identité et le protègent aussi bien quils le peuvent. De lautres cotés, un Mafieux demande à lun de ses protégés dintégrer la police pour être sûr davoir un informateur, mais aussi pour assurer ses arrières.
    Tout se complique lorsque après quelques incidents, lexistence de ces deux taupes est découverte mais reste au deux partis de découvrir lidentité des taupes intégrés dans leur entourage. Scorcese remarque très vite les possibilités du scénario est les utilisent pour concevoir un exercice de style vraiment étonnants mais non exempt de défauts majeurs.

    Niveau, mise en scène, cest du Scorcese, on nen doute pas une poignée de secondes, le rythme est sans faille, cest nerveux et sec, lesprit du polar noir envahit le film avec une subtilité envoûtante à tel point que Scorcese réussit à quelques reprises à sapproprier le sujet comme si cest lui qui avait imaginé lintrigue prouvant que le choix de ce réalisateur pour ce film est évident (De Palma aurait sûrement été à la hauteur aussi).

    On peut aussi apprécier le film pour une musique bien adapté au sujet, à des choix artistiques visuels et sonores indiscutables car une fois de plus, le réalisateur des Affranchis à réussit à nous étonner. Il se permet même de changer certains pans de lhistoire et rajoute des scènes pas forcément utiles, capables daccentuer les enjeux de lintrigue et à ce niveau, même si ces rajouts restent assez basiques, ils permettent au film denfoncer loriginal. Autre point fort, le film comporte aussi un Casting impressionnant composé dacteur talentueux très expérimentés et très jeunes. Un casting varié, qui ne sera peut être pas tout le temps un avantage dans le film.

    Car bizarrement, une des forces du film est parallèlement une faiblesse, Dicaprio et Nicholoson en tête sortent grandis de leur prestation donnant à leur personnage une carrure qui les rend à forciori indispensable au film et même si Damon et Wahlberg se positionnent en second plan, leur interprétation est sans faille donnant à lensemble des intervenants, une guerre des nerfs intense et dramatique. Mais ces acteurs dont les qualités nont pas à être contestés, ont tendances à jouer à la course du plus charismatiques nhésitant pas par moment à rendre certaines scènes un peu théâtrales.
    Ceci dénature un peu trop les tensions psychologiques que loriginal avait si bien su mettre en avant. Surtout que Scorcese se permet de développer le personnage de la psy pour enrichir un intrigue inutile ayant pour fonction de dramatiser un peu plus une situation que était déjà bien tendue au départ. Une situation qui dans le film initial se met en place plus rapidement mais qui réussit pourtant à bien évaluer létat de la situation.

    La faiblesse du film de Scorcese est donc den faire un peu trop, sa virtuosité à beau troubler à chaque scène, elle réussit malheureusement à écraser tout la sensibilité de lhistoire dont elle inspiré et dans laquelle les personnages évoluaient avec un peu plus de retenue, débouchant sur un film plus attendrissant, plus doux dans les relations, chose quon na du mal à appréhender dans LES INFILTRES.

    Ceci est dailleurs confirmé dans la scène final qui aurait du conclure de manière évidente tout le film (cétait le cas pour infernal affairs) mais qui déboule sur un dénouement un peu vain, prouvant que la maîtrise technique dun grand réalisateur engendre parfois des films creux, car en passant aux USA, Infernal affairs a beaucoup perdu de son âme.

    Donc tout comme THE RING, il nest certes pas facile de remaker correctement un film (on la vu à plusieurs reprises) mais le fait de conserver le meilleur dun film et dy rajouter ce qui parait absent ne donnera pas un résultat forcément meilleur, Scorcese a incontestablement réussit son film sur le plan technique mais il a du sacrifier une partie de lhumanité du film original, partie qui était le sujet principal du film et quil ne fallait surtout pas toucher.

    On sait que les américains ne sont pas toujours très subtils et même un grand réalisateur comme Scorcese prouve avec les infiltrés quil a su dénaturer une uvre pour pouvoir y appliquer son style, un style certes uniques et grandioses, mais peut être un peu trop majestueux pour une uvre qui nen demandait pas autant.

  • kou4k

    12/12/2006 à 23h34

    Répondre

    Je trouve que le film donne une toute autre dimension à l'histoire d'origine.

    Et n'oublions pas que, tout en s'inspirant d'"Infernal Affairs"; Scorsese pont un film radicalement différent dans son ambiance et les variations de l'histoire...
    Cela s'applaudit, car, si on retrouve une histoire et un contexte semblables, aucune impression de déjà vu ne vient choquer le spectateur, et on découvre un tout autre film.

    Sur le reste, je suis d'accord, le jeu des acteurs est "américain", un peu surfait, les changements de ton sont brutaux et les émotions trop intensément ressorties...
    Alors que le jeu des chinois est vraiment réaliste, personnel, humain.

    Mais c'est un fait :
    Chaque région du monde possède sa façon de jouer.
    Les japonais surjouent à outrance et grimaçent, les chinois font dans l'intimisme et le réalisme des prestations, les américains sont un peu entre les deux, avec un jeu plus nerveux et spectaculaire que les Hong kongais...
    Les indiens jouent de manière théatrale, souvent en rapport avec leur culture cinématographique, bollywoodienne.
    Les francais jouent un jeu assez monotone, mais juste...
    Chacun de ces pays joue comme il s'exprime, si on regarde bien.

    Toujours est-il que la mode du repompage d'idées commence sérieusement à me saouler, moi aussi...
    (Vanilla Sky, The Ring, True Lies, pour citer trois pays différents)

  • Anonyme

    13/12/2006 à 08h55

    Répondre

    kou4k a dit :
    Je trouve que le film donne une toute autre dimension à l'histoire d'origine.

    Et n'oublions pas que, tout en s'inspirant d'"Infernal Affairs"; Scorsese pont un film radicalement différent dans son ambiance et les variations de l'histoire...
    Cela s'applaudit, car, si on retrouve une histoire et un contexte semblables, aucune impression de déjà vu ne vient choquer le spectateur, et on découvre un tout autre film.

    (Vanilla Sky, The Ring, True Lies, pour citer trois pays différents)


    les meilleurs scènes du films sont dans la version US (le final dans l'ascenseur par exemple) donc y a du déja vu mais si c'est minime.

    Par contre, pour le jeu des acteurs, je ne sais que dire faudrait que je fasse plus attentions, mais la je pense que c'est plus une question de tonalité dans l'oeuvre.

  • nazonfly

    15/12/2006 à 10h15

    Répondre

    Si c'était pas du Scorcese, tout le monde aurait trouvé ce film daubesque.

    Une première partie du film chiante à souhait avec l'histoire linéaire et inutile des personnages. Une fin risible avec une suite de : "oh encore une nouvelle taupe". C'est pire que dans le champ de mon père!
    Reste un milieu plutôt sympa et qui tient en haleine.

  • Anonyme

    15/12/2006 à 10h42

    Répondre

    nazgul666 a dit :
    Si c'était pas du Scorcese, tout le monde aurait trouvé ce film daubesque.

    Une première partie du film chiante à souhait avec l'histoire linéaire et inutile des personnages. Une fin risible avec une suite de : "oh encore une nouvelle taupe". C'est pire que dans le champ de mon père!
    Reste un milieu plutôt sympa et qui tient en haleine.



    ben niveau scénar pas la peine de s'en prendre à Scorcese, c'est un remake, les changements par apport à l'original ne se situes que pour certains dénouements, mais je jeux des taupes est fidèle au premier !

  • Lestat

    15/12/2006 à 11h14

    Répondre

    Là où Scorcese rate son coup à mon sens, c'est que contrairement au HK, on ne ressent pas les infiltrés comme écrasés par leurs missions, au point d'en perdre leurs repères.

    Du reste, c'est une belle relecture.

  • Anonyme

    15/12/2006 à 11h45

    Répondre

    Lestat a dit :
    Là où Scorcese rate son coup à mon sens, c'est que contrairement au HK, on ne ressent pas les infiltrés comme écrasés par leurs missions, au point d'en perdre leurs repères.

    Du reste, c'est une belle relecture.



    Bien sur, d'ailleur à ce titre, le final dans l'ascenseur n'a pas du tout le même impact car la relation entre les deux (établie dans une scène supprimée dans la nouvelle version) est très ambigue, une sorte de respect mélangé à la haine.

    D'ailleur, leur infiltrations parait plus courte, on a du mal à compatir au sorte de caprio qui est plus rongé par la peur que par la solitude alors que dans la version originale, c'est un sentiment de solitude qui lie nos personnages, sentiment complètement absent de la nouvelle version, d'ailleur c'est que j'ai écris dans ma critique.

    En fait, Le film gagne en force ce qu'il pert en sensibilité et des idées comme la participation plus physique de la psy n'étaient pas forcément bonnes vu qu'elle enlève tout la pudeur des personnages qui contrairement à la version américaine, on peut de s'ouvrir et vivent dans le mensonge.

  • KaSuGayZ

    16/12/2006 à 13h07

    Répondre

    Courage Kriss tu vas finir par la trouver la plage à force de pondre des pavés.

  • Anonyme

    16/12/2006 à 17h12

    Répondre

    KaSuGayZ a dit :
    Courage Kriss tu vas finir par la trouver la plage à force de pondre des pavés.


    t'as pas cool la

  • Veterini

    19/12/2006 à 23h21

    Répondre

    Mince, on va croire que je veux faire du troll mais bon...

    Il y a d'autres ici qui n'ont pas vraiment aimée Infernal affairs (et qui aurait aimée Le scorscese par contre ?)

  • Anonyme

    20/12/2006 à 11h28

    Répondre

    Veterini a dit :
    Mince, on va croire que je veux faire du troll mais bon...

    Il y a d'autres ici qui n'ont pas vraiment aimée Infernal affairs (et qui aurait aimée Le scorscese par contre ?)


    On peut aimer les deux films mais obligatoirement d'une façon différente car chacune des réalisateurs à traiter son sujet de manières différentes, c'est ensuite la sensibilité du spectateur et aussi le fait que tu ai vu l'un ou l'autre en premier.

    Pour ma part c'est surtout le problème de facilité qui me dérange.

  • tyler

    09/01/2007 à 02h55

    Répondre

    J'ai vraiment aimé ce film !! Du tres bon scorcese...

    Ceci dit, je ne connais pas le film original..(c'est infernal affairs, c'est ca ?)

    Et puis chapeau bas pour dicaprio qui m'impressionne de plus en plus (ouf... il est loin le titanic..).

    Jack Nicholson est vraiment excellent bien qu'il me fasse penser au joker quelques fois...

    A voir absolument

  • nazonfly

    26/02/2007 à 19h05

    Répondre

    J'ai largement préféré Lille Miss ou encore Le Labyrinthe aux Infiltés. Mais bon le premier film n'a sûrement pas fait assez d'entrées pour être nommé dans la meilleure catégorie.

  • tyler

    26/02/2007 à 20h44

    Répondre

    Dommage pour Indigenes. Mais bon, en meme temps, c'est deja bien qu'il ait ete selectionné

  • Bzhnono

    27/02/2007 à 11h00

    Répondre

    Je suis du même avis que Naz, j'ai préféré Little Miss Sunshine et Lettres d'Iwo Jima aux Infiltrés que je trouve en plus en deça de l'original (éternel débat...).
    Mais bon, d'un autre côté ça faisait des années que Scorcese attendait ça. je pense juste qu'on lui a remis les statuettes pour un mauvaise raison (Les Infiltrés ne vaut pas Casino ni les Affranchis).

    Maintenant je suis content pour Forest Whitaker. Il a toujours été un très bon acteur.

  • Cineman

    27/02/2007 à 23h41

    Répondre

    Bzhnono a dit :
    Maintenant je suis content pour Forest Whitaker. Il a toujours été un très bon acteur.


    Totalement d'accord et sa prestation dans '' le dernier roi d'ecosse '' est époustouflante ... fantastique film d'ailleurs , je m'étonne que krikri n'en ai pas encore fait une critique

  • nazonfly

    28/02/2007 à 09h22

    Répondre

    Krikri a souvent du mal avec les "petits" films
    J'attends toujours la critique de Volver par exemple

  • Filipe

    28/02/2007 à 10h32

    Répondre

    Mais bon le premier film n'a sûrement pas fait assez d'entrées pour être nommé dans la meilleure catégorie.


    En tout cas, ça n'a pas gêné le jury des Césars

    Sinon, je suis du même avis que vous concernant les Infiltrés. Quelqu'un s'est dit au fond de lui qu'il était temps de récompenser l'homme. Dommage pour les concurrents, ils n'ont pas choisi la bonne année...

  • jhudson

    10/02/2009 à 12h39

    Répondre

    C'est extrement mauvais justement,mais ca n'a pas empeche au film
    d'avoir 2 OscarS,donc un pour le scrip qui recopie l'original en
    enlevent toute psychologique,en simplifiant tout a la mode Us


    Le film est extrément pénible a
    regarder,ca parle sans arrete,ca se tape dessus quand ca ne parle pas,Scorcese semble absolument ne pas
    s'interresser a l'histoire, et se parodie lui,et tout les acteurs cabotinent a mort,sauf
    DE caprio


    Mais rare sont les critiques a trouver ce remake naze,non pour presque tout le monde c'est un bon
    film,meme meilleur que l'original,voyant des choses qui n'existent pas
    dans le film,mais comme c'est Scorcese c'est forcement bien,apres tout
    l'original est un film de HK réalisait par 2 personnes du cru,je suis
    completement scandalisé,meme les sites de cinema asiatique font de meme
    a quelques rares participant plus lucide


    Je n'ai pas tennu plus
    de 2 heures,tellement je souffrais devant ce film,je ne pensse qu'une
    chose revoir l'original,pour oublier cette horreur,cette insulte je
    dirais meme.


     Aviator montrait que Scorcese pouvait sortir de ses eternels film de Gangster ,car il se dit cinephile mais avant j'en avais jamais vu la preuve dans ses films,il ne connait visiblement que le cinema anglosaxon et rien d'autres,car Infernal affairs il n'en a visiblement pas vu les nombreuses qualités ,aucune ne sont dans son remake


    Le psy qui fini dans le lit de De Caprio c'est du n'importe quoi


     

  • Wax

    10/02/2009 à 12h51

    Répondre

    Je n'ai pas vu l'original et j'ai plutôt bien aimé The Departed. Même si en général j'aime bien Scorsese je ne le considère pas comme infaillible, la preuve en est son film sur les Stones - Shine a Light - très emmerdant et sans interêt particulier.

  • Veterini

    11/02/2009 à 18h27

    Répondre

    Son « film » sur les « Stones » c’est un concert filmé quand même. Et bon, c’est pas « mal » filmé ou quoi que ce soit, donc chiant, je suis pas sûr que ce soit bien applicable. (Par contre Aviator et Gangs of NY sont  de grosses machineries hypertrophié  chiantes comme la mort.)


    Et puis je fais partis des salots qui préfére le film de Scorcese à l'original. Pour la bonne raison, que l'original est très carré, très premier degré, très chiant. 


    Le Scorcese, est nettement plus généreux (des fois un peu trop sans doute), très second degrée, et effectivement Di Caprio est le seul qui est dans  la retenue, le seul qui semble s'en prendre plein la gueule et que ça le fait chialée pendant que tous les autres acteurs cabotine et se marre, même Walberg qu'est pourtant une endive en général se marre.


    Et du coup on se fout bien la tronche de Di Caprio parceque c'est un gros chieur, et on a bien raison. Et voilà.


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques