7/10

Independence Day

Conseillé

Avant, nous avions les Russes et les Allemands comme méchants. Mais depuis, les mentalités ont évolué, et le cinéma a cherché des méchants beaucoup plus "abstraits". Aussi s'est-on tourné vers les chtits hommes verts venus de Mars. Et Independence day est certainement le film de martiens qui a fait le plus de bruit.

Independence day repose sur plusieurs éléments scénaristiques : tout d'abord, les Etats-Unis ne sont pas loin de leur fête nationale (l'indépendance du 4 juillet, d'où le titre). Des extraterrestres se pointent, tout le monde hésite (hostiles ? pacifistes ?), et puis finalement les visiteurs attaquent et mettent une belle raclée aux terriens. S'ensuit une guerre ouverte où les terriens (enfin surtout les américains) tentent de trouver un "truc" pour empêcher de se faire exterminer (et accessoirement les tuer)...

Aux Etats-Unis, le film a fait un carton monumental ; alors qu'en France le film s'est aussi bien vendu mais a été beaucoup plus décrié - le fait que ce soit les Américains qui fassent tout le boulot fut un peu mal vu, ça se comprend. Mais bon, d'un autre côté, nous aurions du mal à voir notre président national prendre un "rafale" pour aller descendre quelques extraterrestres ; ou mieux encore, sortir le "Charles de Gaulle" et qu'il nous tombe en panne en pleine guerre interstellaire... De plus, le réalisateur fait la part belle aux sentiments humains, avec en force l'amour conjugal et filial, et donne corps à des scènes censées nous émouvoir un minimum. Mais la force d'Independence day n'est pas son scénario ou son réalisme (carrément pas même), mais dans ses effets spéciaux. Depuis les dinos de Jurassic Park, tout est devenu possible, et on ne s'est pas privé pour le montrer. Les vaisseaux font des kilomètres de diamètre, des centaines de navettes équipées de bouclier combattent les avions de chasse dans des escarmouches dignes de Star Wars. D'autre part, le film rassemble des stars comme Will Smith (Men in black), Jeff Goldblum (Jurassic Park, La mouche...), et dans l'ensemble les acteurs sont corrects.

Et plus fort encore que le film, le DVD ! Et pas le plus nul, puisque c'est deux DVD qu'on nous propose. D'un côté le film version cinéma et version longue (quelques minutes de métrages inédites), un son 5.1 seulement en français, et de l'autre 3 documentaires (making of, etc.), des photos, pour un total de deux heures de bonus. Grand luxe ! Independence day prend toute son ampleur en DVD. Si le film est moyen, il fait néanmoins passer un excellent moment, et la qualité des bonus complète un excellent DVD.
A NOTER : le DVD souffre cependant d'imperfections techniques remarquables. La version longue est un peu buggée (au début de quelques chapitres, il répète quelques secondes de film avant de poursuivre), les enceintes surround sont inversées (remarquable seulement pour ceux possédant une installation 5.1).

A découvrir

Incassable

Partager cet article

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • Vilkyn

    16/08/2005 à 14h17

    Répondre

    Lorsque j'ai vu la bande annonce de ce film, je me suis dit "Ouahhh! il faut absolument que j'aille voir ce film". Je suis donc allé dans un bonne salle avec super grand écran et super son, pour en profiter un maximum. Malheureusement, arrivé à la moitié de la projection, j'avais qu'une seule envie, c'est de me casser tellement le scénario est nullissime, tellement que tu as tout ce qui est intéressant dans la bande annonce, en se disant que c'est les gentils humains qui gagnent à la fin. Et de quelle manière, dans le genre "Et comme par hasard...".
    En effet, tout le film tombe dans la facilité du "Et comme par hasard...". Los Angeles est détruite par les extra-terrestres, et comme par hasard les seuls survivants sont la copine à Will Smith et la femme du président. Will Smith arrive à la zone 51 et comme par hasard, il est le seul à parvenir à piloter l'engin extra-terrestre (alors que des scientifiques ne sont pas parvenus à le faire fonctionner depuis sa découverte lors du crash de Roswell en 1945). Une fois dans l'engin, il décide d'aller sur le vaisseau mère, et comme par hasard, arrivé à son approche, il est pris en charge vers le centre du vaisseau. Et comme par hasard, c'est le point le plus fragile. Un petit coup de rayon laser là dedans et c'est la fin de la menace extra-terrestre. Youpi !!! Tout est bien qui finit bien.
    Allez, je mets quand même 1 pt pour ce film rien que pour les effets spéciaux réussis de la destruction des grandes villes américaines, assez impressionante d'ailleurs, que l'on retrouve dans la bande annonce (comme par hasard, enfin non, fallait bien attirer les spectateurs).

  • kolas

    19/04/2006 à 20h43

    Répondre

    C'est vrai, ce film est une des pires daube que j'aie jamais vue (en même temps, depuis, je me méfie, donc...), mais je l'ai pourtant revu par trois fois. Ce film, au deuxième degré, est tout bonnement magnifique. Je pense que pour faire un film parodique, on peut pas faire mieux. Il est tellement nul qu'il en devient comique. Penser qu'on puisse le prendre au sérieux me fait marrer. Honnetement, matez-le pour en rire, c'est le meilleur usage à en faire.
    kolas

  • Anonyme

    23/04/2006 à 10h16

    Répondre

    Pour emboiter le pas à tim burton (dont le scénario est très proche), ce produit de commande a été baclé, gonflé d'un patriotisme ecoeurant, certaines scènes sont carrément improvisés (véridiques) et si techniquement le film s'en sort bien, tout le reste est une anarque science fictionelle dont le seul but est de fêter le jour de l'indépendance (il devait sortir le 4 juillet aux états unis) et a été expressement finit dans le seul but de réussir cette célébration, voila pourquoi le film a si bien marché.

    Surtout que le film pompe spielberg, V et bien d'autres films de science fiction (la guerre des mondes par exemple) depuis justice a été rendue.

  • Anonyme

    06/08/2007 à 17h00

    Répondre

    Tout simplement une grosse Daube!!! On se demande se que fou Will Smith là dedans? Patriotisme ecoeurant, incohérence, c'est nous qu'on est les plus forts ....... Enfin bref on nous prend vraiment pour des cons.

  • Kei

    19/05/2008 à 10h59

    Répondre

    Une grosse dizaine d'année après tout le monde, j'ai enfin vu ce film. Au premier degré, comme film de science fiction, c'est de la grosse daube.


    Mais en tant que film d'action où ça explose dans tous les sens avec de la testostérone en boite et des militaires au grand coeur, ça vaut son pesant de cacahuète.


    En le regardant totalement conscient du fait que c'est un nanard bien foutu, ça passe très bien. Moi qui m'attendait à pleurer toutes les larmes de mon corps devant un bouse à la 10 000, j'ai finalement passé un moment pas trop mauvais. Comme quoi...

  • el viking

    15/09/2008 à 16h30

    Répondre

    à peu près tout ce qui peut se dire de cohérent et de pertinent a déjà étédit... c'est pourquoi je vais me rabattre sur le reste...


    Aaaaaahhhhh!!! god bless america!!! heureusement qu'ils sont là ces ricains, sans eux, on passait un mauvais quart d'heure! comme toujours dans ce genre de film, de l'action, un brin d'humour, et du patriotisme en furie!


    A voir, simplement pour pouvoir observer Will Smith mettre une branlée à un hideux extra-terrestre tout pas beau... et à main nue, s'il vous plait!

  • Anonyme

    08/04/2009 à 12h59

    Répondre

    Moi j'ai bien aimé ce film... et je le revois toujours avec plaisir. Cela dit tous ces commentaires sur le patriotisme américains me font toujours rire doucement. Qu'espériez-vous donc ? Que des américains tournent un film, dans lequel un français viendrait à la rescousse des ricains avec une idée géniale ?


    Et puis  pour corriger un peu ce que Vilkin ecrit (parce qu'on a pas du regarder le même film...)


    Los Angeles est détruite par les extra-terrestres, et comme
    par hasard les seuls survivants sont la copine à Will Smith et la femme
    du président. Non, y'en a un paquet d'autres...


    Will Smith arrive à la zone 51 et comme par hasard, il
    est le seul à parvenir à piloter l'engin extra-terrestre (alors que des
    scientifiques ne sont pas parvenus à le faire fonctionner depuis sa
    découverte lors du crash de Roswell en 1945). Aucun rapport entre les deux. Smith dit qu'il peut le piloter APRES que Golblum ait montré que l'appareil ne fonctionne que quand le vaisseau-mère est à portée..


    Une fois dans l'engin, il
    décide d'aller sur le vaisseau mère, et comme par hasard, arrivé à son
    approche, il est pris en charge vers le centre du vaisseau. Et comme
    par hasard, c'est le point le plus fragile. Un petit coup de rayon
    laser là dedans et c'est la fin de la menace extra-terrestre. Youpi !!!
    Tout est bien qui finit bien. Mais quel rayon laser ????


    Alors oui effectivement les évènements s'enchaînent plutôt bien, mais on aurait du mal à boucler un film si TOUT allait toujours de travers, et ça n'aurait aucun intérêt surtout...

  • Anonyme

    17/12/2010 à 18h42

    Répondre

    Plus encore qu'un des pires navets de l'histoire du cinéma, une grande leçon pour tout prof de scénario car Indépendance Day accumule en deux heures, tout ce qu'on ne devrait jamais faire, ni écrire si l'on veut faire un film qui se veut "subtil" dans ses émotions, son humour, son suspens. Rien à sauver vous dis-je, sauf si vous voulez vous bidonner ou vous taper un mal de crâne monumental. Même Michael Bay a du talent en comparaison (mince, je l'ai dit, je voulais pas ))

  • riffhifi

    17/12/2010 à 19h39

    Répondre

    En 1996, en ayant quinze ans et en occupant le premier rang du Kinopanorama, j'avais trouvé ça divertissant. Mais dès sa première diffusion télé, c'était déjà cruellement ringard.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques