2/10

Incontrôlable

Incontrôlé

Vous vous souvenez de cette horreur insoutenable de Ma Femme s'appelle Maurice ? Imaginez, son scénariste (Raffy Shart) vient de passer à la réalisation ! Et pour ne rien gâcher, en choisissant comme vedette porteuse Michaël Youn, presque né pour ce film au nom si gracieux de Incontrôlable. Outre le fait que le film n'aurait probablement jamais vu le jour si « l'acteur » avait refusé, il est impressionnant d'imaginer le pognon investi dans la promotion d'une « oeuvre » qui ne présente mais alors aucune qualité remarquable...

Georges Pal (Michaël Youn), scénariste gravement sur le déclin, passe ses journées à gratter et re-gratter son scénario crépusculeux, en ingurgitant sans relâche bières, hamburger, chips, et autres aliments fortement matières-grassés (je sais, ça fait déjà deux mots que j'invente). Son corps, las de tous ces excès, décide un jour de prendre le contrôle de sa vie, sous la forme d'une petite voix intérieure qui se baptise elle-même Rex. Elle l'annonce d'entrée : Georges a négligé son corps, maintenant il va prendre cher...

La carrière cinématographique de Michaël Youn touche à sa fin ! « Enfin », j'ajouterai avec une vile délectation. Car accepter un scénario de cet acabit est une preuve en soi des maigres perspectives de carrière offertes à « l'acteur », à moins bien sûr de sous-estimer l'intérêt que porte celui-ci à la niaiserie et au mauvais goût (ce qui n'est pas à exclure quand on se rappelle de Pluskapoil). « Youn, rembourré de vingt kilos de chips, doit faire face à une espèce de double festif et très turbulent, à la manière du Fous d'Irene de Jim Carrey ». Ces quelques petits mots, égayés de virgules, constituent la principale et la seule idée du film, et vont donner lieu à plein de petites scènes sans queue ni tête vouées à la déconne pure et dure, apparemment écrites indépendamment les unes des autres. La problématique fut alors de les relier logiquement, ce que les scénaristes ont réalisé avec un sens de la simplicité effarant. Un exemple ? Pardonnez le spoiler : « Georges rejoint Marion au square en voiture, avec un flic nain accroché au pare-choc. L'engin s'écrase dans le bac à sable, Georges se précipite dehors poursuivi par le policier qui finit par le rattraper. Grâce à un ingénieux retournement de situation, Georges parvient à jeter l'agent des forces de l'ordre dans la rivière, et s'échapper en compagnie de Marion. Compte tenu des évènements, celle-ci l'emmène directement dans sa maison de campagne pour un week-end reposant. » Tout est du même acabit. Pire, la touche Youn vient agrémenter nonchalamment certaines scènes, comme pour nous rappeler qu'il est, aussi, un auteur de la pire espèce.

Véritable feu d'artifice d'humour pas drôle et de sottises incroyables, Incontrôlable signe le glas du règne de Michaël Youn ! Enfin, espérons-le tout du moins, car il est navrant de constater à quel point le marketing et le business peuvent donner lieu à de telles erreurs de la nature. Allez, concédons le 2 pour la réalisation, relativement rythmée, et certains seconds rôles remarquables (la grand-mère et Lhermitte, notamment).

A découvrir

13 Tzameti

Partager cet article
A voir

Aeon Flux

A propos de l'auteur

14 commentaires

  • Ceir

    08/02/2006 à 16h19

    Répondre

    Si je vais le voir, c'est vraiment pour faire une mauvaise blague à ma femme (elle déteste Youn)

    Ce qui m'étonne aussi, c'est Thierry Lhermite là-dedans...

  • iscarioth

    08/02/2006 à 17h17

    Répondre

    Ceir a dit :
    Ce qui m'étonne aussi, c'est Thierry Lhermite là-dedans...








    C'est vrai... Ca m'étonne de lui, il a joué dans tant de fabuleux grands films...

  • Ceir

    08/02/2006 à 18h26

    Répondre

    Ok, j'ai rien dit

    C'est vrai que j'avais en tête d'autres films (Le Dîner de cons ou Effroyable Jardin, par exemple)

  • Hannibal Potter

    08/02/2006 à 18h32

    Répondre

    Vous êtes odieux. Votre vision de Michael Youn, réactionnaire et rétrograde, reste injuste et partiale tant que vous négligez (sciemment, bien entendu) de mentionner le formidable espoir que la réussite de cet individu a fait naître chez tous les parents d'enfants hydrocéphales.

    Vous me direz : "s'inscrire au forum pour dire des trucs pareils, était-ce bien nécessaire ?"

    C'est une bonne question.

    Adieu.

  • Garf

    08/02/2006 à 20h08

    Répondre

    s'inscrire au forum pour placer le mot "hydrocéphale" c'est complètement inutile en tout cas!

  • Ceir

    08/02/2006 à 20h52

    Répondre

  • kanarticho

    09/02/2006 à 12h17

    Répondre

    Et après ça braille partout que ça veut tourner pour Chéreau.

  • Anonyme

    09/02/2006 à 14h34

    Répondre

    Pour mon premier message je vais passez pour un trouble fete.
    Michael Young n'est pas un monstre. C'est un humour a part on aime ou on deteste. Incontrolable n'est pas un chef d'oeuvre certe. Mais il a le mérite d'etre divertissant sans prétendre n'etre autre chose qu'une bétise. Je trouve la critique faussé par cette "haine" apparente de Young. Qui na pas souris devant sa folie lorsqu'il animait le morning live? Les Bratisla Boys était une monument de bétise pur. Personnelement j'ai beaucoup ri en écoutant l'anthologigi. Donc Michael Young est capable du Pire (Iznogoud,Pluskapoil.) Comme du meilleur (Les 11 commandement, Les bratisla boys.). Voila.

    Sinon j'ai fait une petite recherche sur hydrocéphale: Apparament c'est un maladie génétique. Une trop grande présence de liquide rachidien (le truc qui entoure votre cerveaux) qui provoque des troubles et des déformations. Voila c'etait la petit explication scientifique a la c....

  • Cineman

    10/02/2006 à 18h38

    Répondre

    oula un film avec mickael youn...fuyooooooons !
    Ouf j'ai réussi à l'esquiver et à m'épargner une surcharge de bêtises dont je ne me serais peut-être pas remis ...
    La bande annonce m'ayant largement suffit et de plus connaissant le potentiel de nullité de notre chère mickael , j'en sais assez pour confirmer la critique de nicolas et espérer que , comme tu l'as dis , sa carrière s'arrête très rapidement !

  • hunt

    10/02/2006 à 20h34

    Répondre

    encore un film dont l'essentiel des gags est casé dans la bande annonce. enfin je pense. en fait, je m'en fous....

  • Cineman

    10/02/2006 à 23h01

    Répondre

    C'est vrai autant pour moi tu as raison c'est mickael youn , merci de m'avoir repris.
    Je suis désolé ça ne se fait pas d'écorcher le nom d'un act....oula j'ai failli dire acteur en parlant de youn faut que j'aille faire une sieste moi je commence à fatiguer ( oui je sais cette vanne est facile mais j'aurais pu faire pire ... j'aurais pu dire qu'il était un comique par exemple )

  • Anonyme

    12/02/2006 à 10h37

    Répondre

    Doran l'Albinos a dit :

    Michael Young n'est pas un monstre. C'est un humour a part on aime ou on deteste. Incontrolable n'est pas un chef d'oeuvre certe. Mais il a le mérite d'etre divertissant sans prétendre n'etre autre chose qu'une bétise. Je trouve la critique faussé par cette "haine" apparente de Young. Qui na pas souris devant sa folie lorsqu'il animait le morning live? Les Bratisla Boys était une monument de bétise pur. Personnelement j'ai beaucoup ri en écoutant l'anthologigi. Donc Michael Young est capable du Pire (Iznogoud,Pluskapoil.) Comme du meilleur (Les 11 commandement, Les bratisla boys.). Voila.


    C'est toi qui a un avis faussé par ta sympathie pour youn (et pas young); youn est un opportuniste qui a battu son succes sur de la récupération (morning live empeste le jack ass en moin bon), ses prestations ne sont pas qualitatives et les bratisla boys est le seul délire supportable car il ne s'est pas mis en valeur et que M6 a bien voulu joue le jeu.

    Bizarrement, Icontrolabe sent le film batti juste pour lui, pour le mettre en valeur et la bande annonce n'hésite pas à en faire trop pour bien nous faire comprendre que youn est revenu, un Youn qui évite souvent de rappeller de jouer dans un film américain, on se demande bien pourquoi...

    Le même youn qui n'hésite pas à ridiculiser son ex en public à canal + sur sa poitrine, et qui exhive sa copine dans plusieurs emission comme un trophé, je ne déteste pas youn, mais il plait surtout car il représente le m'a tuvu number one et juste pour ça !!!

  • Ceir

    13/02/2006 à 19h01

    Répondre

    Ce qui est "marrant" chez Youn, c'est que j'ai lu deux interviews dans lesquels il est très posé, avec un regard lucide et critique sur sa trajectoire médiatique etc. Interviews qui ne vont absolument pas avec sa manière d'être à la télé et ses choix cinématographiques.

    C'est quelqu'un que j'ai un peu de mal à cerner. Quelle est la part de naturel et la part de "je me donne une image de number one matuvu" ?

  • Anonyme

    13/02/2006 à 19h29

    Répondre

    C'est un opportniste et ce que tu en as dis résume bien la chose

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques