Hulk - preview

Preview de Hulk

L'adaptation des héros de bande-dessinée est à la mode. Batman, Superman, The X-Men, Spider-man, Les Quatre Fantastiques... tous y sont passés. Maintenant, vous vous souvenez peut-être de cette série américaine créée en 1977 par Stan Lee, qui mettait en scène un certain Bruce Banner qui avait la fâcheuse tendance à se transformer en géant vert chaque fois que quelqu'un l'énervait ? 82 épisodes furent tournés. Les vedettes étaient d'abord Bill Bixby, alias Bruce, et Lou Ferrigno, alias Hulk et qui avait été élu quelques temps auparavant "Monsieur Univers".

L'idée de faire revivre l'incroyable Hulk au cinéma n'a cessé de rôder de réalisateur en réalisateur et de scénariste en scénariste à Hollywood : Jonathan Hensleigh (Rock, Armageddon), Michael Tolkin (scénariste de Deep Impact) puis David Hayter (scénariste de X-Men) ne sont que quelques noms qui circulèrent. Une foule d'acteurs a également proposé une quelconque participation au projet (qui n'en était pas encore vraiment un à l'époque) : le catcheur Bill Goldberg vu dans Universal Soldier, Steve Buscemi (Armageddon, 28 jours en sursis), Rick Moranis (Chérie, j'ai rétréci les gosses), Gary Sinise (Mission to Mars) et même le séduisant George Clooney et Mark Wahlberg.

"Même maintenant je peux le sentir. Il est là quelque part au fond de moi. Il me regarde. Il attend. Mais vous savez ce qui m'effraie le plus ? Quand je ne peux plus le combattre. Quand il prend le dessus. Quand je perds le contrôle : j'aime ça...". Ces propos de Bruce Banner résument à merveille toutes ces contradictions qui le minent, ces interrogations, ce mal qui le ronge depuis qu'il a été la victime d'une erreur scientifique. Désormais la moindre émotion négative, le moindre énervement, la moindre crainte le transforment instinctivement en un être vert à l'allure féroce, au regard foudroyant.

Aujourd'hui tout est réglé. Les premières prises du film ont commencé à être tournées le 19 avril 2002. Et l'on annonce déjà sa sortie pour le 20 juin 2003.

Le réalisateur s'appelle Ang Lee (Tigre et Dragon).
La musique est signée Mychael Danna.
Les décors sont l'oeuvre de Rick Heinrichs.
Les effets visuels ont été confiés à "Industrial Light and Magic".
Les maquillages sont l'oeuvre de Rick Baker.
Le distributeur : Universal Pictures.

Et la distribution ? Après maints rebondissements, la voilà en quasi-exclusivité :

- Eric Bana, acteur australien de 33 ans, récemment vu dans Chopper et dans La Chute du Faucon Noir de Ridley Scott, endossera le rôle principal : celui de Bruce Banner. Eric Bana espère ainsi lancer définitivement sa carrière d'acteur. Ce rôle compte beaucoup pour lui.

- Jennifer Connelly, oui, Jennifer Connelly... celle d'Un homme d'exception, de Requiem For A Dream, de Dark City. Elle incarnera Betty Ross, la fille du général chargé de capturer Hulk, l'erreur de la Nature. Et pour corser l'affaire bien entendu, Betty Ross est une collègue et amie de Bruce Banner.

- Sam Elliott incarnera ce général. Le Général Ross. L'ennemi juré du monsieur qu'il ne vaut mieux pas énerver.

- Nick Nolte sera Brian Banner à l'écran, le papa du monsieur qu'il ne vaut mieux pas énerver.

- Lou Ferrigno, qui avait incarné Hulk il fut un temps, fera également une apparition. Comme un clin d'oeil aux passionnés.

Voilà, voilà... 100 millions de dollars de budget. Ce sont les chiffres qui circulent sur le Net. Quels que soient les chiffres, quelles que soient les rumeurs... je serai de ceux qui seront aux premiers rangs dans les salles obscures. Pour rendre hommage. Pour satisfaire ma curiosité. Pour me souvenir. L'Incroyable Hulk est une série-culte, indéniablement. De celles qui ont fait mon enfance. Un événement tel que celui que va nous offrir Ang Lee est une aubaine, une occasion unique de se souvenir. Une éventuelle déception ? Peut-être. Certainement même, car le charme des décors champêtres et l'ambiance générale du feuilleton vont être difficiles à retranscrire à l'écran. Qu'importe. Quelques effets spéciaux en plus ne tueront pas forcément le mythe.

En fait j'attends, c'est tout.

Quelques liens pour finir:
- http://sfstory.free.fr/films/hulktournage.html pour réagir (il y a aussi notre forum à nous, pensez-y!).
- http://www.thehulk.com le site officiel du film.

A découvrir

Spider-man - Preview

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Djak

    03/07/2003 à 00h00

    Répondre

    Bon mon cher collègue CSBlack ayant résumé le film je vais juste me borner à donner mon avis.
    Tout d'abord commençons par les points positifs vus qu'il y en a peux:
    - La musique signé Elfman le compositeur de tim Burton est sympas si on oublie les musqie clichés c'est à dire les musiques orientales quand on arrive dans le dunes américaines!par exemple.
    - La qualité graphique du film, mais bon avec de l'argent dorénavent c'est pas dur de faire quelque chose de beau.
    Et puis je crois que c'est tout en fait. Donc, deux bon point alors pour être gentil je met 2.
    MAis voilà, il n'y a réellement que cela de bien dans ce film. Pour rester homogène, une petite liste de la nulité de ce film:
    - Le scénario est vraiment mal foutu et pas bien amené, on met 3/4Heures à commencer le film! Mais bon, on va me dire que cela respecte le comics de Hulk.Ok
    - Les personnages sont vraiment creux et pitoyables. Ah Jennifer toi qui n'avais fait que des bons films ( Dark City, Hot Spot, Requiem For A Dream...) tu viens de tomber vraiment bas dans mon estime. Jouer le rôle d'une cruche sans cervelle qu'on a envie de matraquer à chaque fois que tu parles. Et toi le héros pas charismatique pour un sou, pas crédible. Ang Lee qul est cette fausse histoire d'amour a deux euros cents que tu nous a pondu. Alors au débuts ils osnt séparés et l'héroine lui parle comme une merde. Puis ils devient monstre alors elle l'aime à la folie on dirait mais le trahis au moins...tout le film. Et toi Hulk comme un gros poivron vert tu ne vois rien.Balance lui une grosee taloche oui.T'on cerveau serait-il atrofié?
    - Autre point négatif, c'est la linéarité du film qui de surcroit dure 2h20!!!! Bah oui le monstre vert s transforme on envoir donc les soldats...Pas assez fort donc place aux supercopters...petit joueur, alors on envoie les tanks...à la poubelle eux aussi, allez zou on envoie les avions de chasses eux aussi inutile donc logiquement on finis pas envoyer...je vous laisse deviner...perso je le savais dès le début...la Bombe A.
    - ET la fin,Ah La LA. ils ont été chercher cela où? La bataille avec le père vraiment ridicule et brouillons. En plus il fait tout les élément sauf le feu! Bah oui le feu cela aurait été fun quoi.("ton ironique").
    Je pourrais je crois continuer pendant pas mal de temps mais faut dire que je serais mort avant d'avoir tout raconté ce qui m'a fais pitiédans ce film. Et pourtant je suis bon public surtout des films de l'oncle Bens. MAis la, au bout d'une heure avoir envie de partir cela ne m'étais pas arrivé depuis longtemps. Pour conclure, un exemple de la nulité de ce film c'est que les spectateurs dans la salle se faisaient tellement chiés de mon côtés que tout le monde, dont moi, parlaient tout le temps pour moins s'ennuyer.
    Et j'aimerais donc bien que l'on arrète de se cacher derrière l'argument "oui mais tu connais rien aux comics" ou "cela respecte le comics". Car comme argument de la qualité d'un film c'est 0.
    Si il y en a qui on envie d'écouter ces personnes et de perdre de l'argent ...A bonne entendeur salut

  • Eminence ORSON

    03/07/2003 à 00h01

    Répondre

    Bon film sans plus je n'est pas besoin d'en dire des tonnes c'est 2H20 bien sympathique. Le film en lui même est très beau accompagné d'une très bonne bande son. De plus j'ai trouvé l'idée de l'écran séparé très marrante bien qu'un peu trop utilisée à mon avis !

  • weirdkorn

    04/07/2003 à 00h02

    Répondre

    L'idée de confier un blockbuster à un réalisateur étranger était louable mais finalement il n'y a rien de fondamentalement différent entre ce film et d'autres productions du même genre. Même si le rythme est plus long avec notamment une exposition assez lente et même si les sentiments prennent une place plus importante, on se retrouve en face d'un film à gros budget plutôt formaté à montrer par moment les nouveautés d'ILM. Mais le problème est que ces effets spéciaux ont du mal à passer parce que Hulk qui joue au kangourou dans l'Arizona, çà se rapproche plus du comique qu'autre chose. Je suis loin d'être un connaisseur de Hulk mais pour ses capacités, ils n'ont pas exagérer. De plus le digital ne permet pas de retranscrire l'émotion comme un acteur vivant, en fait c'est comme Yoda pour Star Wars 2 mais en plus grand. Côté scénario, l'histoire passe mais on a l'impression qu'à Hollywood il faut toujours en rajouter surtout pour l'histoire du père et la toute conclusion.

  • Reivilo

    19/04/2004 à 00h03

    Répondre

    Hulk.... c'était difficile de faire pire que la série... pourtant Ang lee a réussi ! Ce film est immonde !!
    Ca commence par 1h d'intro hyper lourdingue (et hyper mal jouée), qui est censée "respecter le comic"... je me souvient pas que le comic était soporifique à ce point.
    Bon bref, arrive la première transformation... et la on se dit que le budget, c'est clair, il a surtout servi a payé les responsables des effects spéciaux, c'est vachment bien fait. D'ailleurs c'est la raison pour laquelle je met pas 0 mais 1 au film.
    Malheureusement, c'est pas un bon effet spécial qui fait un film, parce qu'après, mon dieu quelle rigolade !!!
    Dans l'ordre : Hulk contre les chiens mutants pas beaux (a mourir de rire), Hulk contre l'armée (en plusieurs épisodes, j'adore l'épisode HULK CONTRE LES TANKS, c'est désopilant), puis le super final de la mort : Hulk contre son propre pere qui lui aussi se transforme en super machin, et la... c'est l'apothéose !!! La bataille est pitoyable, les effets spéciaux sur le père pathétiques, et en plus, on y pige rien.
    Et puis le film est bourré d'invraisemblances en tout genre, ma préférée étant bien sur la scene du schrapnell... où l'on decouvre que Hulk a des reflexes tellement super développé, que Neo et Spiderman passe pour asmathiques, a coté... après quoi, visiblement très satisfait de sa performance, le géant vert enchaine des sauts entre les dunes complêtements foireux compte tenu du fait que Hulk est sensé être fort mais pas hyper mobile...
    Sans oublié l'ultime détail qui achève le film : la super trouvaille visuelle qui consiste a faire un arrêt sur image pour ensuite découper l'écran façon BD... même au Bigdil, ils avaient pas osés....

  • Anonyme

    08/12/2009 à 17h18

    Répondre

    "Hulk personnage de Manga plus que de comics quand lui vient l'idée de bondire partout ?"


    Il faut savoir que c'est justement fidéle car le Hulk des comics peut faire des bonds de plusieurs kilomètres, une des caractéristique que les non-connaisseurs oublient.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques