7.5/10

Hot Fuzz

Hot ztuff

Le trio britannique à l'origine de Shaun of the dead frappe à nouveau : Edgar Wright (scénariste-réalisateur), Simon Pegg (scénariste-interprète) et Nick Frost (interprète) s'attaquent cette fois au film policier à l'américaine, option buddy-movie arrosé de testostérone...

Nicholas Angel (Simon Pegg) est un flic parfait, aussi zélé qu'efficace. Tellement parfait d'ailleurs, que ses supérieurs décident de l'envoyer à la campagne pour qu'il cesse de leur faire de l'ombre. Parachuté dans un bled du fin fond de l'Angleterre, Nicholas désespère en constatant que le pire des délits du coin est de conduire en état d'ivresse... et que l'auteur de ce type d'infraction est son coéquipier Danny (Nick Frost) ! L'aventure se décidera-t-elle à montrer le bout de son nez ?

L'heure des côneries
L'heure des côneries
Dans un été qui s'annonce (c'est la tradition) riche en spectacles fastueux, américains et explosifs, Hot Fuzz pourrait bien être l'alternative rêvée à tous ces produits trop bien calibrés. Pour une fois, en lieu et place d'un film d'action saupoudré d'humour au rabais, on a un vrai film d'humour, généreusement garni de scènes d'action délicieusement parodiques.

« Vous avez commencé quand ? - Demain. - Et vous avez déjà arrêté tout le village ?! »

Le concept est innovant : le cliché éculé de comédie policière consisterait à présenter un héros maladroit ou benêt, qui ne remporte la victoire que par chance ou hasard ; ici, Nicholas est un flic hors pair, un Robocop humain dont le malheur est d'être tombé dans un lieu où ses talents ne servent à rien...

Sans en faire pour autant une formule, le tandem Pegg & Wright reprend ici les ingrédients du succès de Shaun of the dead : des éléments de parodie facilement identifiables (après les zombies, le flic de choc), mais appliqués à des personnages de chair et de sang, dont on a plaisir à suivre les tribulations car ils ne sont pas de simples pantins noyés dans un océan de gags. Le film n'oublie pas cependant de solliciter les zygomatiques, c'est même sa principale qualité : être capable de déployer sur deux heures un humour non-stop, efficace sans être lourd ni encombrant pour l'action, qui offre de son côté son lot de surprises.

Le rythme, dopé il est vrai par une réalisation ultra-énergique (Edgar Wright a déclaré que c'était « comme un épisode de Miss Marple filmé par Tony Scott ») et une bande originale bien secouée qui peuvent agacer, ne faiblit pas un seul instant du premier au dernier plan. Alors même qu'on pensait assister à une baisse de régime en cours de route, le dernier tiers du film se révèle le plus exaltant et le plus délirant, sans pour autant atténuer l'intérêt réel que l'on porte à l'intrigue.

Ajoutons au crédit du film un humour noir qui se révèle largement à la hauteur de celui de Shaun of the dead, une apparition en clin d'œil des trois semi-stars anglaises Bill Nighy, Steve Coogan et Martin Freeman, et surtout la présence inestimable de Timothy Dalton, qui cache redoutablement bien ses 63 ans derrière une élégante moustache.

Sans être d'une subtilité ou d'une originalité confondante, Hot Fuzz a l'immense mérite de procurer plus de rire et d'adrénaline que la plupart de ses compères américains huilés et ronflants : on souhaite à Simon Pegg, Edgar Wright et Nick Frost de continuer leur belle carrière, en s'éloignant à pas de loup de la parodie comme ils commencent déjà à le faire.

A découvrir

Temple d'Or (Le)

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Bzhnono

    19/07/2007 à 08h59

    Répondre

    Excellent film qu'est Hot Fuzz.


    Pas vraiment une parodie mais plutôt le détournement des codes du genre "policier action". Ce film est très drôle (beaucoup plus que Shaun of Dead malgré des critiques parfois moins bonnes).


    Le scénario tient la route et multiplie les instants "barrés".


    Le film commence vraiment comme un épisode de Hercule Poirot (le village est une illustration parfaite de l'univers d'Agatha Christie), le film se met en place doucement avec quelques gags bien vus, par-ci par-là, l'enquête se met en place et progresse tranquillement.


    Et puis vient, enfin, le pétage de cable et de "MIss Marple version Tony Scott", on passe a "Tony Scott sous acide période Domino filtres crades en moins". C'est d'ailleurs à mon sens le plus gros défaut du film (et l'un des seuls), faut pas être épileptique parce que sinon c'est la crise garantit. La façon de filmer et le montage version Tony Scott c'ets marrant au début pour les élipses et parodier un peu le genre, mais à la longue ça devient lourd.


    SInon le reste du film est, pour moi, excellent.


    Un film à voir et à  revoir (au cinéma) qui mérite son 8/10 à mon sens.

  • Anonyme

    21/07/2007 à 23h49

    Répondre

    j'ai aussi beaucoup apprécié le retour des deux compères et la réussite du film me parait indiscutable.


     Pour commencer, il faut reconnaitre que le film est moin maitrisé que pour shaun of the dead, peut être car le scénario est surtout plus riche et le principal défaut est que la qualité d'écriture est tellement riche qu'il était difficile qu'elle ne parraisse pas lourde une fois transposé à l'écran, le procédé scénaristique du duo et étonant, le film aligne une véritable intrigue jouant sur les faux semblant (la vérité est plus simple mais pire que ce que le héros imagine) à merveille.


    Dans tout ce délire, ils rajoutent des éléments très sincères comme l'attirance des deux personnages principaux qui finnissent par s'adorer à cause de leur différence (une image très répandue dans la réalité) et à ce niveau, le traitement est très approfondie.


     l'assaisonement du tout est la cerise sur le gateau, le duo réussit en plus de cela à intégrer dans la première partie une série de références carrément énnoncées  avec finesse et utilisées plus tard sans que le spectateur se sente perdu et le détournement des clichés les plus courant et le petit plus dans tout ça.


     De plus, l'humour qui faisait mouche dans shaun of the dead est ici encore présent.


    Un film donc riche (trop riche ?) qui nécéssite d'être vu plusieurs fois et qui palie certain défaut de leur premier film tout en négligeant certaine qualité de celui ci.


     Mais ne pinaillons pas, c'est sincère, humain et même si certains tics de réal deviennent parfois lassant, le film est vraiment jouissif.


     Une vrai bombe ce HOT FUZZ j'vous dit !!!

  • Cineman

    31/07/2007 à 23h42

    Répondre

    Rien à redire c'est vraiment du très lourd. Après Shaun of the Dead j'avais peur d'être déçu tant pour moi Edgar Wright et Simon Pegg avaient placés la barre très très haute. Que nenni les deux hommes prouvent que la qualité de leur premier métrage n'était pas un coup de chance et remettent le couvercle de bien belle manière avec ce cocktail très maitrisé d'enquêtes policières , de gores ( oui parce que il y a quand même des petits meutres bien saignants faut le préciser) et de scènes d'actions ultra dynamiques. Le tout porté par un humour toujours bien trouvé et renforcé par la prestation impeccable des acteurs.


    Par exemple la scène des multiples traductions lors de l'interrogatoire du fermier qui est vraiment poilante.    


    Et que dire des 20 dernières minutes absolument hallucinantes, qui représentent un magnifique hommage au western et aux grands films d'actions bien barrés . Le fait que tout cela se passe dans une petite ville paumée d'Angleterre et non dans une grande ville ajoute biensur au coté décalé et comique du film. 


    Bref ca fonctionne pafaitement . Qu'ils parodient les films de Roméro ou des films comme bad boys 2 et Point Break , nos deux compères y mettent tout leur coeur et possèdent indédiablement une patte reconnaissable et très appréciable. Maintenant j'attends avec impatience leur prochaine collaboration , et en toute confiance.

  • Anonyme

    03/08/2007 à 11h57

    Répondre

    Quel plaisir de retrouver ce trio de choc pour un film vraiment très marrant. L'humour anglais, y a rien à redire, c'est bien mieux que tout ce que les américains peuvent faire. J'avais un grand sourire sur le visage durant les 20 dernières minutes du film, vraiment énorme quoi!! C'est décalé, c'est bien parodié, c'est drôle et c'est à voir!!

  • Lestat

    22/04/2009 à 08h42

    Répondre

    Rencontre improbable entre la Hammer, le giallo et Michael Bay. Peut être moins réussie que Shaun of the Dead, mais la savoureuse performance de Timothy Dalton en sosie de Vincent Price mérite à elle seule le visionnage.

  • nazonfly

    03/08/2009 à 13h55

    Répondre

    J'ai eu la chance de le voir enfin, et j'ai passé un vraiment bon moment. Tout est parfait, et tout est drôle. Pour moi, franchement au dessus de Shaun of the dead!

  • el viking

    03/08/2009 à 15h34

    Répondre

    pareil!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques