5/10

hommes de main (Les)

J'avoue être particulièrement déstabilisé dans l'idée de produire une introduction correcte cette fois-ci, étant donné que je n'ai pas entendu parler de ce film avant précisément sa sortie en salle. Pourtant, des têtes connues exposent fièrement leur patronyme en haut de cette belle affiche, entre autres Vin Diesel (xXx, Fast And Furious), Barry Pepper (le Sniper du Soldat Ryan), Seth Green (Austin Powers, La main qui tue, etc), sans compter John Malkovich et Dennis Hopper. Mais pas une once de publicité, et une sortie visiblement retardée (le film date de 2001). Ca ne présageait rien de bon...

Systématiquement refoulé de tous les emplois auxquels il postulait, Matty (Barry Pepper) convainc son mafieux de père Benny Chains de lui confier une mission importante : transporter un sac rempli de dollars à travers le pays, somme vouée à éteindre une dette importante. Matty fait alors appel à son ami Marbles (Seth Green), qui est alors chargé de faire le trajet avec le sac dans son avion personnel. Contraint de faire escale pour faire le plein, il panique en apercevant deux policiers patrouillant sur la base aérienne, et perd le sac de vue...

Arrivera alors la bande à Marty pour récupérer le pognon et éviter une fin fâcheuse à son père. Une groupe assez hétérogène, chacun réfléchissant différemment sur sa condition de mafieux, et en tirant ses conclusions et ses avantages. Marty cherche à se montrer digne de son père, Taylor (Vin Diesel) exerce sa méthode molosse tout droit sortie des rues, Andrew fait le beau, et Marbles reste désespérément à la traîne. Un beau petit quatuor, ramassis d'aspirants cadors des villes, s'opposant à la justice locale un peu approximative d'un bled paumé du Montana. Le scénario est dévoilé, la manière brute de la ville va se heurter aux gros bras de la campagne. Sympathique mais sans plus, le film n'arrivant jamais à se trouver une place concrète entre la comédie légère ou le polar froid et dur. C'est parfois lent, c'est parfois violent, et, il faut le reconnaître, c'est parfois ennuyeux. John Malkovich et Dennis Hopper dominent largement le casting principal, même si leur présence demeure minoritaire, mis à part peut-être la composition de grosse brute de Vin Diesel qui lui sied vraiment comme un gant (un peu comique malgré lui avec sa voix française).
Un choc de génération chez les malfrats, parfois un peu long, ni vraiment mauvais ni vraiment bon. Pas grand chose à retenir, si ce n'est la belle prestation de Malkovich en mafieux blasé, et la théorie très profonde du personnage de Vin Diesel sur le combat de rue.

Partager cet article
A voir

Taxi 3

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Lestat

    25/07/2005 à 21h48

    Répondre

    Un petit film de gangsters qui se laisse regarder, sans plus. Idéal pour une location ou -au mieux- une soirée télé.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques