Harry Potter IV dans vos cinémas, TADADAAAA !

Demain sortent au cinéma les quatrièmes aventures d'Harry Potter dénommé Harry Potter et la coupe de feu. Action, suspense, humour, bravoure, frissons, passion, magie, noyade, copinage, balayage et baguettage au programme, tout ça après un bon petit potage. Bref, ça sort demain et au vu de la bande-annonce ça ne s'annonce pas mal du tout. Donc si demain c'est la cohue au cinéma vous saurez pourquoi.

On pourrait d'ailleurs revenir sur le titre. Harry Potter et la coupe de feu... Si on remplaçait la coupe de feu par un pot de terre, Harry aurait déjà moins eu d'ennuis et le film s'annoncerait beaucoup plus rigolo.

A propos de l'auteur

34 commentaires

  • hiddenplace

    08/05/2005 à 16h43

    Répondre

    Héhé je venais tous juste de le regarder sur Veritaserum.com...
    Il est pas très long (normal, c'est un teaser ) mais il donne un aperçu de ce qui nous attend avec notamment la première tâche.
    Et on voit que les petiots ont bien grandi!

    J'ai qd même l'impression que la réalisation sera moins belle et moins audacieuse que dans Le prisonnier d'Azkaban... Wait and see!

  • Selena

    08/05/2005 à 19h15

    Répondre

    Un poster en prime pour miss Hiddenplace.

  • hiddenplace

    08/05/2005 à 19h20

    Répondre

    Huhu, merci! (mais je suis pas la seule à m'intéresser à HP quand même? Pis faut bien patienter en attendant la sortie du tome 6^^)

  • Anonyme

    08/05/2005 à 21h00

    Répondre

    Non non! Moi aussi je suis ultra fan!
    Elle a l'air d'avoir une vraiment drôle de tête la directrice de beauxbatons... Ca parait évident qu'elle est à moitier ogresse! Comment ont-ils pu en douter ^___-

    Leur championne (de beauxbatons) n'est pas très jolie (alors que dans le bouquin elle charme tous les garçons)... Hermione à bien plus d'allure!

    Par contre, Cédric, le champion "officiel" d'Hogwarts a une bonne tête de poseur! Terrible!!!!
    Krum est pas mal non plus dans son genre, Ron a du soucis à se faire!

  • Leelee

    09/05/2005 à 18h08

    Répondre

    Ahlala, comment j'ai hâte qu'on soit au mois de Novembre!! Ces extraits donnent un bon aperçu et ils ont grandi, c'est vrai, c'est dingue!!
    Ca va être quelquechose ce 4eme volet avec le tournoi.

  • lunia

    10/05/2005 à 12h55

    Répondre

    Personnellement ce 4eme volet est mon bouquin préféré des Harry Potter... l'apercu des dragons et de l'épreuve dans le lac ma mis les larmes aux yeux tellement ca ressemble a ce que javai imaginé....
    j'ai pas réussi a savoir qui était le realisateur ni ce kil avai fait avant *pas douée* mais jespere quil sera tourné sur un plan aussi adulte que le Prisonnier d'Azkaban surtout avec le retour de Voldemort à la fin

  • Selena

    10/05/2005 à 13h18

    Répondre

    lunia a dit :
    j'ai pas réussi a savoir qui était le realisateur ni ce kil avai fait avant

    Mike Newell est surtout connu pour Quatre mariages et un enterrement (1994), Donnie Brasco (1996), Les Aiguilleurs (1999) et le récent Sourire de Mona Lisa(2002)

  • Selena

    13/06/2005 à 14h13

    Répondre

    Il parait que le poster d'HP ressemblera à la pochette du jeu vidéo:

  • schiste

    13/06/2005 à 16h41

    Répondre

    Bien, manque plus a le voir, car meme si les images sont magnifiques, qu'en sera t-il de l'adaptation, parceque vu celle du III

    Wait and see...

    En tout Hermione est cro jolie dans sa robe du Yule Bal....

  • Selena

    02/08/2005 à 19h04

    Répondre

    Quelques photos pour patienter: ici.

  • Protos

    29/11/2005 à 20h03

    Répondre


    A quand les prochains Harry?
    Quand Harry rencontre Vicky.
    Harry Potter, un ami qui vous veut du bien.
    Inspecteur Harry Potter.

  • hiddenplace

    29/11/2005 à 22h10

    Répondre

    (smiley impatient... oui désolée je revisite le sens des smiley...)

  • iscarioth

    30/11/2005 à 07h28

    Répondre


    Dingue... Même sur Krinein, les fans d'Harry Potter pulullent.

  • schiste

    30/11/2005 à 07h34

    Répondre

    18h55 à l'utopia de Toulouse en VO... rendez là tout le monde... 2h35... we'll see

    Esperons qu'il soit a la hauteur celui là

  • Wax

    30/11/2005 à 11h25

    Répondre

    Moi je l'ai déjà vu, nananéreuh!
    Et en plus j'ai trouvé ça plutôt sympa!

  • hiddenplace

    30/11/2005 à 15h13

    Répondre

    De même, vu , le newell s'en est plutôt bien tiré, même si je préférais quand même l'atmosphère instaurée par Cuaron. Je n'ai pas relu le livre depuis un moment (j'ai fait exprès en fait^^), mais je m'accorde à dire que l'adaptation est plutôt bonne.

    Je réagirais en détails un peu plus tard, mais dans l'ensemble, le sentiment d'"après" est plutôt enthousisaste...


    gallu a dit :
    Surprised
    Dingue... Même sur Krinein, les fans d'Harry Potter pulullent.


    euh... et alors? (il en faut bien un peu partout , et pis c'est pas un maladie quand même... bon si, un petit peu, dans mon cas^^)

  • gyzmo

    30/11/2005 à 18h44

    Répondre

    Gallu a dit :

    Dingue... Même sur Krinein, les fans d'Harry Potter pulullent.

    je crois qu'on a rien vu encore...
    attendez que la critique du film débarque sur Kri, va y avoir un attroupement d'avis en tout genre et des comparatifs Livre /Film à la pelle

  • hiddenplace

    30/11/2005 à 20h04

    Répondre

    Oui moi j'attends la critique (et accessoirement faudrait que je relise le livre pour m'apercevoir de tout ce qu'ils ont zappé! En même tps, en 2h40 de film, on pouvait s'y attendre...) Enfin pour l'instant, rien de choquant dans la montage final (enfin selon moi), contrairement au prisonnier d'Azkaban où il y a des choses incompréhensibles pour les non lecteurs de la série.

    ...

    Ah, si , maintenant que vous le dites, il y a un truc qui est un peu confus dans le film:
    lorsque Harry voit son rêve au début, même si l'on suit le serpent par une vue de derrière pendant les première minutes, ce point de vue est vite abandonné pour laisser place à une focalisation "neutre" (omnisciente, comme on dit^^) c'est dommage parceque d'après mes souvenirs du livre, Harry voit tout à travers les yeux du serpent nagini (ou alors je confonds avec L'ordre du phoenix? )

    Bon c'est vraiment pour chipoter en attendant que toutes les failles me viennent à l'esprit, hein!


    edit: ah ça y est puisque ça me vient (va peut-être y avoir 3 ou 4 edits ce soir^^)
    La musique est bcp moins intéressante que celles du Prisonnier d'Azkaban, notamment cette horrible ballade pour adolescents tout à la fin du générique (pour ceux qui attendent jusque là) mais bon, y a de la cohérence, puisque le film tourne autour des premiers aléas de l'adolescence...mais bon) Je crois même que John Williams n'est plus à la barre côté BO, ceci expliquerait peut-être cela... dommage parceque la musique tendance médiévale du 3 ajoutait un touche originale à la photographie un peu sombre de Cuaron.
    Sinon côté réalisation, c'est moins esthétique que Cuaron aussi, mais il y a de très beaux plans, très loins encore (et heureusement) de l'académisme de Chris Colombus. Je pense notamment au plan autour du portkey pour aller à la coupe du monde de quidditch, assez joli.
    Les enfants devenus ados sont filmés, au début,de manière plus instinctive, un peu caméra à l'épaule à certains moments, je trouve ça bien trouvé. Par la suite, l'effet disparaît je crois...

    Bon voilà voilà, fin de l'edit

  • Kassad

    30/11/2005 à 20h32

    Répondre

    Bon je viens de finir la critique...

    mais pour répondre a hiddenplace : si je crois que le film est a la limite du comprehensible pour un non lecteur. Il a voulut trop en mettre et les transitions sont faites à la hache à mon gout...

  • hiddenplace

    30/11/2005 à 20h42

    Répondre

    désolée messieurs dames, la tapisserie de spoilers va commencer ^^

    maintenant que tu le dis, la coupe du monde de quidditch est un peu vite expédiée (surtout vu l'importance qu'elle a dans le livre) mais ça ne m'a pas dérangée outre mesure...

    Sinon je n'ai pas eu l'impression que les transitions étaient si abruptes... j'ai même l'impression qu'il a fait un gros effort justement pour combler les ellipses... mais bon je ne suis pas objective, il faudrait pour ça que je fasse un black out total sur le bouquin, ce qui risque d'être difficile^^

    Et pour les acteurs, je trouve que Daniel Radcliffe a progressé depuis la dernière fois, et par contre la petite Emma Watson est un peu trop hystérique, ça ne ressemble pas trop à Hermione... et Ron toujours trop effacé à mon goût mais je me suis rendue à l'évidence.

  • Anonyme

    01/12/2005 à 12h04

    Répondre


    Eh bien, dans l'ensemble je suis entièrement d'accord avec cette critique.

    Je vais essayer de ne pas relever toutes les différences entre livre et film, puisque selon moi ça n'a pas trop d'intérêt (de toute façon je n'ai pas relu ce tome depuis 2 ans environ et je n'ai pas voulu le relire avant d'aller voir le film pour éviter la déception du 3 - à la première vision parce qu'ensuite c'est l'adaptation que je préfère, et de loin-).
    Par contre, c'est un premier message, je risque d'y revenir parce que j'ai d'autres choses à évoquer mais ce serait trop long (déjà que...).

    Il y a plusieurs choses sur lesquelles je voudrais revenir :

    Kassad a dit :
    en 5 minutes chrono tout est plié, les mangemorts saccagent tout, le campement des supporters n'est plus qu'un champ de ruine et hop on se retrouve à Poudlard. Vous n'avez rien compris ? C'est normal moi non plus sur le coup.

    Voilà à mon sens le défaut principal de cette adaptation. Le livre est l'un des plus longs, ce qui implique de nombreuses coupures (qu'on peut contester ou pas). Sauf que ces coupures risquent de rendre l'histoire incompréhensible pour les non-lecteurs.

    Le début, à partir de la coupe du monde de Quidditch en est un exemple. Comme le dit Kassad on est plongé dans un décor grandiose, des plans magistraux, la caméra voltige dans tous les sens avec une musique limite grandiloquente (dans l'ensemble dans le film, je trouve que la musique est en parfaite harmonie avec les mouvements de caméra vertigineux, au croisement de Star Wars et du Seigneur des Anneaux -les mouvements de caméra, pas la musique). Le spectateur est alors soumis à l'effet d'attente. Tout cela semble une introduction qui va se concrétiser dans des matchs de Quidditch spectaculaires. Au lieu de cela, on a une présentation d'une équipe, parce qu'il fallait bien montrer que l'ami Krum est ultra super connu et adulé par les groupies. Ok. Et pis là-dessus, le Ku Klux Klan débarque. Comment ça ce n'est pas le Ku Klux Klan ?
    D'accord, leurs tenues sont noires mais quand même, ces choses à la cagoule pointue portant des torches et mettant le feu partout, bah ça évoque des choses dans ma pitite tête.

    Bon allez, pouf pouf, nous voilà à Poudlard. Et là les autres pays débarquent, on sait pas trop comment (enfin moi lectrice je sais, mais le non-lecteur ????). Et Dumbledore l'annonce APRES qu'ils sont arrivés, ce qui est un peu étrange (bah oui aucune surprise des élèves).

    Je sais c'était un peu long mais c'était pour illustrer un peu.
    Les coupures sont nécessaires. MAIS il faudrait s'arranger pour qu'elles soient compréhensibles.
    Par exemple (pardon, je compare au livre -du moins à mes souvenirs du livre-), lors du traditionnel voyage à Hogsmeade, Ron, Hermione et Harry doivent retrouver Sirius-mon-idole dans une grotte. Cet épisode n'est pas dans le film. D'un point de vue personnel j'aurais préféré voir Gary Oldman-mon-autre-idole plus longtemps à l'écran mais je comprends cette coupure. Et surtout, ça ne pénalise pas les non-lecteurs puisque ce n'est pas un épisode majeur -bon ils discutent de choses et d'autres, y a des explications et tout mais rien d'indispensable à la compréhension de l'histoire-

    [spoiler]et encore une fois ce sont les amis proches d'Harry qui en souffrent le plus.[/spoiler]
    De manière générale, comme tu le dis après, ce sont tous les personnages qui en souffrent. Quand les autres écoles entrent, on a tout de suite un plan sur Harry. Harry en gros plan, la caméra qui zoome sur Harry, et puis Harry qui fait un saut périlleux et j'ai mentionné qu'il y avait Harry dans le film ?
    Bref, une omniprésence de notre héros aux yeux verts qui efface complètement les autres. (Cela dit qu'il efface ses acolytes ne me gêne pas trop vu leur jeu bouleversant mais l'impression que l'école n'existe plus est plus dérangeante. )

    Snape-encore-une-idole doit prononcer au moins deux phrases dans tout le film. Et pourtant...C'est étrange mais dans le banquet au départ, Dumbledore, devenu hystérique pour l'occasion prononce son discours. Bah moi je voyais Snape tout flou dans le fond. Snape et McGonagall parlent très peu, sont très peu présents et pourtant je les voyais. Il faut dire que j'ai développé une aversion grandissante pour les acteurs principaux des films, que Dumbledore vient de rejoindre les personnages mal joués -désolée pour les fans- et que par conséquent, je me rattache à des acteurs-personnages qui ont, à mon sens, une présence incroyable : en l'occurrence Snape et Mcgonagall.

    Kassad m'a "tuer" a dit :

    Je me demande toujours si dans quelques siècles on présentera Harry Potter au même titre que les contes d'Andersen ou des frêres Grimm ou s'il aura été oublié.


    Ahem. Pardon.
    Je ne dis pas que je suis pour qu'HP soit oublié hein. M'enfin chez moi il est pas sur la même étagère qu'Andersen tout de même (oui vous vous en seriez doutés ).
    Nan pardon d'avoir cité ça, parce que l'avenir d'HP est une question qui revient souvent et que je me pose aussi (mais Andersen quand même. Ok j'arrête).

    Bien...revenons à des choses plus filmesques.

    J'ai beaucoup ri pendant le film (fallait ptêt pas).

    Points positifs:
    1)-les acteurs : évidemment, dans les acteurs, je ne citerais pas les acteurs principaux. Snape, McGonagall sont excellents. Leur présence pourrait presque faire oublier leur absence de texte et je noterai deux scènes :
    d'abord, McGonagall qui pose sa main sur l'épaule d'Harry au moment où celui-ci passe devant elle pour rejoindre les autres "champions". Un tel geste est, à mon sens, magnifique. Inutile de dire quoi que ce soit, ce geste marque son soutien, sa confiance aussi -comme si elle savait qu'il n'avait pas mis son nom dans la coupe, sans quoi elle l'aurait plutôt disputé, quand on connait le caractère de la dame, donc elle n'aurait pas fait ce geste si elle l'avait soupçonné et oui ma phrase est compliquée-. Bon point.
    Ensuite Snape. J'avais vu l'extrait où il "maltraîte" plus ou moins Harry et Ron et mon choc avait été extrême. Comment ? Snape, dont on craint la colère froide et non les coups, qui se met à frapper ses élèves ???? Et là...surprise -bonne surprise-. Pas un mot de prononcé, inutile également. Ce plan quand il relève un peu ses manches est un autre temps fort du film pour moi. J'adore.

    Rita Skeeter est plutôt bien rendue également. Certes, elle ne fait pas fouine dans la mesure où tout ce qu'elle publie arrive réellement (la réalité est beaucoup moins déformée que ce qu'elle aurait pu) mais l'actrice est excellente et surtout prononce quelques phrases jubilatoires -aaaaah le coup du placard à balai "ça doit te rappeler chez toi" -.

    2)-les décors : grandioses, mais tout est censé l'être à Poudlard. Des vues magnifiques sur des paysages verdoyants, des lacs, du ciel, des châteaux. Quel beau guide touristique. Euh nan pardon. Enfin les paysages sont vraiment magnifiques et filmés superbement (dans l'excès pourraient dire certains, vu les mouvements amples de la caméra).

    3)-le réalisateur : jvais pas comparer. Mais le monsieur a sa propre manière de filmer (hiddenplace remarquait la proximité parfois avec les acteurs, à la limite de la caméra à l'épaule) . Oui c'est grand, ample, on se croirait ailleurs. Mais je trouve que ça coïncide bien avec l'univers.

    Mention spéciale à quelques scènes (désolée, retour du spoiler *sigh*) :
    -la poursuite entre Harry et le dragon. Même si je trouve le dragon moche, ce qui n'a rien à voir, on suit vraiment les mouvements du balai, à se demander, comme Harry, où est passé le dragon.
    -la mort de Diggory; quand ils reviennent du cimetière. J'ai trouvé cette scène particulièrement émouvante. Eh oui, j'en avais presque les larmes aux yeux avec ce contraste entre un Harry bouleversé et un stade en liesse. Puis un changement progressif de tonalité : d'abord Dumbledore et les profs, qui comprennent. Ensuite, le véritable déclencheur du changement : le cri de Fleur et la transformation du stade qui en résulte.
    Je pourrai en citer d'autres (je crois) mais c'est surtout celles-là que je retiens.

    Points négatifs

    1)-les acteurs. Pardon mais pour moi leur jeu ne s'arrange vraiment pas en grandissant...(je parle des personnages principaux, et de Dumbledore aussi maintenant)
    Hey, hey, où est-il dit que Voldemort est un croisement entre un Orc et un poisson et qu'il saute partout comme une puce ? Voilà un énoooorme point négatif. Je voyais Voldemort en un Snape à la puissance 42, calme, posé, terrifiant par sa froideur, presque inhumain par elle. Il lui aurait suffi de claquer des doigts pour qu'Harry sorte de derrière sa tombe. Et au lieu de ça, on a un hystérique. Y a beaucoup d'hystériques finalement dans ce film...
    2)-les coupures brutales, à la hache comme disait Kassad : on ressort quand même frustré du film. Parce que les mouvements amples, rapides etc. de la caméra nous annoncent sans cesse des choses qui n'ont pas lieu.
    3)-oui je fais plus court parce que mon message est déjà trop long. La focalisation : ouais Harry c'est le plus beau, le plus fort, le héros. Mais bon sang, laissez aussi les autres personnages...Des persos aussi importants que Snape, McGonagall et les profs en général, Hagrid sont complètement éclipsés du film, à part Maugrey, un autre excité du film, qu'il fallait nous présenter.

    En conclusion : Assez satisfaite du film, malgré un sentiment de "trop" (et de pas assez pour les non-lecteurs que je plains). Et pour l'adaptation, ben je m'en fiche vu que j'ai pris une énorme distance avec ça depuis que j'ai lu 47 débats de fans sur la trahison des gens qui ont fait la robe d'Hermione rose alors que dans le livre elle est bleue, quand même !!!! (si, si je l'ai lu, ça)

  • hiddenplace

    01/12/2005 à 20h32

    Répondre

    Abby a dit :

    Et pour l'adaptation, ben je m'en fiche vu que j'ai pris une énorme distance avec ça depuis que j'ai lu 47 débats de fans sur la trahison des gens qui ont fait la robe d'Hermione rose alors que dans le livre elle est bleue, quand même !!!! (si, si je l'ai lu, ça)


    Ouais d'ailleurs ce doit être Emma Watson qui est fana de rose (ce qui n'est pas mon cas ) car elle le décline sur tout les tons depuis que les habits de moldus sont plus à la mode dans les adaptations (depuis le Prisonnier d'Azkaban en fait)



    En voilà un beau message constructif...

    Bon sérieusement, je ne serai pas aussi sévère que Kassad et Abby, même si sur de nombreux points je les rejoins, par exemple, le manque de développement des personnages autres que Harry (je dis même pas secondaires, parceque pour moi Ron n'est pas un personnage secondaire...). C'est vrai que Snape est quand même hyper important dans ce tome, je crois même qu'on s'y pose pas mal de questions à son sujet (je me souviens plus très bien)

    Mais personnellement ayant vaguement oublié les petits détails croustillants de ce tome assez dense (question que je me pose: vont ils faire tenir les 800 pages de l'Ordre du Phoenix sur 1h30? en même tps, ils pourraient s'y déchaîner sur l'ego démesuré de Harry^^) je n'avais pas pensé au gros vide que procure ce bâclage de la coupe du monde de quidditch, car je l'ai déjà bien imaginé dans ma tête en le lisant, et que n'étant pas fan de quidditch ça ne me dérange pas de ne pas assister au match Cela dit, tout ce qu'il y a autour, le "KKK" , est très important, et on n'aperçoit nullepart la véritable discrimination anti moldus qui est soulignée au feutre rouge dans le livre (et qui justifierait la présence du KKK? ^^)

    Bon enfin bref, moi je l'ai bien aimé ce petit film, mais par contre je vais attendre un peu avant de relire le livre Quoique maintenant j'en reprofiterai peut-être plus finalement!

  • Lug

    01/12/2005 à 23h33

    Répondre

    Pour ma part, j'ai trouvé ce film...étrange.
    Encore une fois je suis d'accord sur tout ce qu'a pu dire Kassad et Abby (un cerveau commun? ), mais après quelques discussions existentielles sur ce ratage (si si) je dois dire que ce film me pose un problème:
    On est pas attiré par le premier plan de l'image. Exemple-spoiler (enfin c'est pas le pire vous pouvez regardez quand même...quoique )

    La scène de bal, dans laquelle Ginny et Neville dansent. Bien. Sauf que le point intéressant est derrière, où deux débiles dansent comme des schtroumpfs sous LSD (ou presque) : Fred/George Weasley et Katie Bell, petit clin d'oeil à un passage du livre...

    Mais, bien sûr, comme le dit Abby, la scène d'ouverture a exactement le même "problème", avec un fond qui capte l'attention du spectateur davantage que le premier plan. (notons aussi celui de l'étude surveillée du soir)
    Comme Newell a pris le parti de faire un film sur Harry Potter,et non le monde d'Harry Potter (on a pas 8heures dans une après-midi ciné, faut bien des coupures), ce jeu sur le premier et l'arrière plan est assez zintéressant à noter, même s'il ne me satisfait pas entièrement.

    Autre chose qui me laisse perplexe: le parti pris du TROP. Je m'explique. En spoiler. (hinhinhin)

    GoF est un Blockbuster jusqu'aux bout des doigts palmés. Newell s'amuse même à jouer sur ça, et ce côté "too much" -oui, ça fait toujours mieux en anglais- se voit dans les effets spéciaux, la salle du sénat interg...ouuups, je veux dire le stade de Quidditch, la musique de Patrick Doyle, la salle des préfets qui ressemble à une usine en marbre croisée avec une cathédrale (pour l'orgue à eau ), les épreuves, waow, ça en jette...trop. (même la pensine je la trouve "trop". ) Même les réactions entre le s personnages sont trop: Hermione a son michel cota de mouchoirs à utiliser, Neville se doit de passer pour plus débile qu'il n'est déjà, restons en là je vais devenir vulgaire .

    Pour le reste, j'ai trouvé certains passages "déplacés", sans liens réels avec l'univers des livres, voire des opus ciné précédents. Comme si, dans l'espoir de donner lui aussi, à la Cuaron, une atmosphère propre à son livre, Mike Newell cherchait les complications et l'étrangeté simple (comme le vitrail, par exemple):

    le concert métal des Weird Sisters, la tête de droguée aux fraise Tagada d'Hermione à ce moment là, j'ai pas l'impression que c'était ça dans le monde des sorciers...Professeur Flitwick qui slam je reste sous le choc. Bien sûr le KKK du début n'arrange pas ce sentiment, mais comme Abby l'a déjà dit et que je connais quelqu'un qui va pas se gêner pour dire que j'ai qu'un tiers de cerveau, he ben je le dis pas ! *trop tard*

    M'enfin je ne suis pas vile quand même. Il y a des passages qui m'ont particulièrement marqués, et en bien, par leur réalisation comme par leur interprétation...:

    -tout ceux avec Snape , McGonagall ("Mais enfin Severus, votre théorie serait d'utiliser Harry comme appât!" vil, vil Severus! ), les jumeaux Weasleys ("Promettez moi de ne jamais lui faire oublier ça" "ja-mais" "vas-y répèter ça 5 fois tiens, babouin babillard" "...babouin babillard, babouin bab..." ils sont si bête ) et Fleur Delacour (franchement Clemence Poesy joue bien! Ok, en plus elle est française, c'est un plus )
    -la compréhension de la mort de Diggory en fanfare: tellement prenant que j'en avais une boule dans la gorge, d'une beauté à couper le souffle, tout est parfaitement joué, les réactions s'accordent au millimètre près (Fleur, Snape, Dumbledore, et même Harry joue bien!)
    -le bal. L'arrivée des écoles dans la Grande salle. Les entrevues Harry-Cho. Voldemort le batracien kangourou. Nan je rigole.
    -le remontage de manches de Snape, tout simplement magique. Alan Rickman, tu vaux 42 fois plus que la voix d'un robot dépressif.
    -Le début du match de quidditch ("Krum! Krum! Krum!"), tellement prenant, rhaaa.
    -les gros Blancs d'Harry:
    Hermione: "Nan mais tu comprends, avec Krum, c'est très...physique
    Harry: ...
    Hermione: Err, nan, enfin tu comprends, on se parle pas quoi...
    Harry :... Ok

    Alors pour conclure sur ce patchwork de mots et de gros blancs, je dirais que la note mise par Kassad me convient parfaitement. En effet, Harry Potter 4 a contre lui les livres, le film 3, les fan, et lui-même. Car s'il dégoute les fans, restent encore quelques amateurs ( dans mon langue = grade au dessous de fan, personne encore en l'état de raisonner devant le torse imberbe de Daniel Radcliffe)...mais pour ce qui est des non-lecteurs...Mission impossible Newell. On ne peut pas passer en 2 minutes de Krum au KKK. Même si ça commence par la même lettre. Difficult times lie ahead harry...Soon We'll have to choose...between...destroying the 5th book..Or make something better than my english...

  • weirdkorn

    01/12/2005 à 23h42

    Répondre

    C'est très bien résumé tout ça, avec un gros poil de spoil (je rappelle que le spoil n'est pas visible quand on regarde les commentaires à partir de la critique et non du forum). Je suis d'accord avec la note de Kassad et les avis d'Abby et du Lug sauf qu'en tant que non-fan ces-dits bons passages ne m'ont pas fait grand chose. HP 4 : une bonne déception et un semi-ratage. Il va falloir changer de réalisateur pour le prochain.

  • Bzhnono

    02/12/2005 à 09h32

    Répondre

    weirdkorn a dit :
    Il va falloir changer de réalisateur pour le prochain.


    C'est déjà prévu.
    Le prochain réalisateur (dont j'ai oublié le nom) est un spécialiste des films TV.

  • Protos

    02/12/2005 à 17h34

    Répondre

    Il va aussi falloir changer les acteurs.

  • hiddenplace

    02/12/2005 à 23h00

    Répondre

    Bzhnono a dit :

    C'est déjà prévu.
    Le prochain réalisateur (dont j'ai oublié le nom) est un spécialiste des films TV.


    Arg. J'ai un peu peur, là...

  • Bzhnono

    02/12/2005 à 23h36

    Répondre

    Spécialiste est un mot un peu fort. Enfait le réalisateur de Harry Potter et l'ordre du phénix sera David Yates qui a, entre autres, réaliser des épisodes de série TV comme The Way we live now et State of play.

    Plus d'info à cette adresse.

    Soit dit en passant...Je l'ai pas trouvé si mal que ça le dernier Harry Potter cinématographique, si l'on tient compte du fait que les coupures (trop) nombreuses étaient innévitables...Mais je reconnais que passer de la coupe du monde de quidditch à Poudlard aussi brutalement m'a plus que surpris.

  • Undomiel

    04/12/2005 à 22h31

    Répondre

    Bzhnono a dit :

    Soit dit en passant...Je l'ai pas trouvé si mal que ça le dernier Harry Potter cinématographique, si l'on tient compte du fait que les coupures (trop) nombreuses étaient innévitables...Mais je reconnais que passer de la coupe du monde de quidditch à Poudlard aussi brutalement m'a plus que surpris.


    Dans le film j'ai même pas compris quelle équipe avait gagné le match...

  • lolo the otsego

    21/12/2005 à 15h24

    Répondre

    moi j'ai trouvé le dragon très bon acteur.
    nan, bon c'est vrai, il est très long, mais jme suis pas fait chier, j'aime bien, c'est sur qu'il manque plein de trucs qu'il y a dans le livre, mais si ils commençaient a mettre le moindre détail du book en scène, vu la proportion que les harry potter prennent au fur et a mesure; ...eh ben on passerait 3jours au ciné, non?
    le principal y est. j'accorde que le passage de la coupe du monde de quiddich a poudlard est frauduleuse...

  • side-effect

    07/01/2006 à 21h25

    Répondre

    enfin de bonnes critiques, objectives...
    je suis d'accord avec vous...d'ailleurs je pense que l'on a à peu près tous le même avis, car on a lu les livres avant, nous !
    je pense que dans l'ensemble c'est un bon film, c'était un des meilleurs pour moi (avec le premier biensur !). comme vous le disiez, le passage de la coupe du monde à l'arrivée à poudlard est monstrueuse ! c'est clair qu'on est obligé de "sauter" des passages puisque le livre est long. mais je penses qu'ils ont oublié des passages importants, ou qui en valaient la peine ! c'est vrai qu'il y a des passages qui m'ont bien fait rire ! dommage que les jumaux n'aient pas un plus grand role..
    par contre, je trouves le jeu de HP et d'Hermione d'un pathétique
    ça "sonnait" faut du début à la fin ! HP avec ses mimiques débiles qui reviennent sans cesse, du style:
    c'est vrai que dans les films on se faucalise beaucoup trop sur lui ! il y a un personnage qui n'apparait malheureusement pas assez à mon goût, c'est Rogue !! il me fait trop rire ! ...soit ! mais il y en a plein d'autres qui, dans les films, sont mis en arrière..dommage.
    sinon, je voulais dire aussi que les effets spéciaux sont assez réussis, j'aime bien le passage (comme beaucoup) dans l'eau.
    c'est un film à voir...pour passer un bon "petit" moment.
    mais biensur...je vous conseilles de lire les livres qui sont bien meilleurs et qui permettent d'y voir plus clair dans les films

  • HugoR

    23/03/2006 à 16h38

    Répondre

    Excusez moi vous avez parlé de Snape j'ai lu tout les livres de Harry Potter mais je ne me souviens pa de ce nom...
    Serai-je devenu fou?
    Aidez moi!

  • Wax

    23/03/2006 à 16h46

    Répondre

    Snape (Anglais) = Rogue (Français)

  • Budoka

    20/10/2007 à 17h04

    Répondre

    Harry Potter et la Coupe de Feu


    Au tour de Mike Newell d’ entrer en scène-ah non, c’est pas lui sur la
    scène ? (pardon !)- qui réalise un film dans le genre du livre-soit,
    une ambiance noire régie par un rythme rapide et codifié(peut-être saccadé). De
    ce point de vue là, on a pas de demi-mesure comme cela à pu être le cas avec La
    Chambre des Secrets, le livre raconte des choses difficiles, ce sont des
    choses difficiles que l’on va mettre en scène. Fidélité également très soignée
    aux origines british de la saga-à sa propre culture finalement. Ses plans
    pourvu d’esthétisme, d’un gris cendré, triste parfois, ne sont pas désagréables
    pour qui sait les apprécier. Cette ambiance est très bien nourrie, par les tons
    de lumière très sombre déjà, autant que par la musique de l’ excellent Patrick
    Doyle, qui peu satisfait de remplir son travail de compositeur, parvient à
    apporter  au film une majeure Emotion.
    Le casting fonctionne, illuminé par un Ralph Fiennes qui a su pénétrer avec une
    incroyable virtuosité de jeu les méandres du personnage qu’est Lord
    Voldemort  tel qu’il est décrit dans le
    livre. Un grand moment.


    Note : 14/20

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques