8/10

Harry, un ami qui vous veut du bien

En route vers sa maison de vacances dont la rénovation tarde à s'achever, Michel, accompagné de sa femme et ses trois adorables petites filles, croise Harry dans les toilettes d'une station-service. Harry est un de ses anciens camarades de lycée même s'il ne le reconnaît pas d'emblée. Harry gère aujourd'hui oisivement la fortune de son père et accompagné de sa somptueuse petite amie, Prune, tous deux s'apprêtaient à passer leurs vacances en Suisse.

Harry montre un si grand enthousiasme que Michel se sent contraint de l'inviter à dîner. A cette occasion, Harry récite un poème que Michel avait fait publier dans le journal du lycée et qu'Harry avoue n'avoir cessé de lire et de relire depuis ce temps-là. Il a toujours admiré le travail de celui qui est maintenant devenu un père de famille responsable et débordé, et qui n'écrit plus. Il n'hésite pas à lui proposer une aide financière. Car l'argent n'est pas un problème pour lui. Il veut en somme que son ami n'ait plus aucun souci dans la vie.

La rencontre entre Michel et Harry est tellement ambiguë qu'elle instaure d'entrée un climat oppressant. Michel ne se rappelle pas d'Harry mais Harry semble tellement heureux de retrouver Michel. Tellement enchanté que Michel se sent obligé de le convier. Sans vraiment le connaître. Sans le reconnaître en tout cas.

Harry veut le bien de Michel. Il le pense et lui dit. Il lui offre d'emblée un 4x4 pour remplacer son ersatz d'automobile. Harry est de ces gens qui font les choses en même temps qu'ils les décident. Il est de ces gens sans complexe qui veulent profiter un maximum de la vie tant qu'il est encore temps. Et il veut faire de son ami Michel un homme heureux et sans complexe. Il veut lui redonner le goût de l'écriture et ainsi faire éclater au grand jour ce qu'il juge comme un véritable don. Il veut reprendre en main sa vie. Et tout ça, il le fait pour lui...

Comme Michel, le spectateur plonge peu à peu dans un univers accablant et pénible. Le cours des évènements prend brutalement des tournures assez particulières. On est secoué par tout ce qui défile sous nos yeux, malmené par l'enchaînement des scènes. On est dans la tourmente jusqu'à la fin. Harry, un ami qui vous veut du bien est sans conteste l'un des piliers du cinéma français en matière de drame psychologique. D'ailleurs, est-il vraiment concurrencé ? En tout cas, c'est un modèle du genre, bourré d'enseignements et de plein d'autres bonnes choses. Les dialogues sont renversants, les acteurs particulièrement bons et la réalisation de Dominik Moll vraiment soignée.

A découvrir

Die Hard - la trilogie

Partager cet article
A voir

Baise-moi

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques