3.5/10

Happy Feet

C'est une règle traditionnelle, pour Noël, il faut des films pour enfants. Cette année, Happy Feet est le favori de la compétition avec Arthur et les Minimoys. Réalisé en 3D, ce long métrage animé affiche des prétentions graphiques extraordinaires. Malheureusement, c'est au dépend du scénario. Non pas que l'histoire soit mauvaise, elle est juste mal exploitée.

Le film raconte la vie de Mumble, un manchot empereur différent des autres. Alors que les animaux de son espèce chantent pour former un couple, Mumble est incapable d'émettre le moindre son mélodieux. A la place, il fait des claquettes, une source de moquerie de la part de ses camarades et plus grave, de son exclusion de la colonie. Mais Mumble veut prouver qu'il est au moins aussi manchot que les autres.

A la lecture de ce résumé, un mot doit faire peur : le verbe « chanter ». La bande-annonce le prévoyait, la version finale le confirme, Happy Feet est chanté, pas tout du long, mais dans une bonne partie. Alors que les comédies musicales sont loin d'être un genre particulièrement plaisant, le film enfonce le clou avec ses chansons entre pop et rythm'n blues aux mélodies aussi formatées qu'émotionnellement nulles. Entre Christina Aguilera et Lara Fabian, des vocalises beaucoup trop poussées sont absolument horribles. On se croirait sur MTV Pingouin. Encore heureux, ses passages musicaux n'ont pas été francisés (excepté lors de quelques secondes hideuses) mais n'ont pas été non plus sous-titrés, de quoi ne rien faire comprendre aux enfants. Rajoutez à cela un rythme inexistant, un scénario à trous et le doublage de Clovis Cornillac pour obtenir un résultat hautement répulsif.

Toutefois, Happy Feet s'améliore grandement au fil du récit. Après une première heure calamiteuse, le film se révèle enfin intéressant et prend son envol vers d'autres directions, faisant notamment passer un message environnemental plaisant bien que naïf. De toute façon, la force de Happy Feet n'est pas dans son histoire mais dans son graphisme. Le film est magnifique, que ce soit au niveau des textures ou des mouvements. Tout a été parfaitement recrée et semble réel. Même les traces de pattes dans la neige sont toutes conservées. Technologiquement, c'est une merveille.

Sublime mais lourd. C'est par cette petite phrase que l'on résume le mieux le film. Happy Feet est aussi beau à regarder qu'ennuyeux à suivre, la faute en grande partie aux moments chantés. Bravo aux animateurs, beaucoup moins aux scénaristes.

A découvrir

Cannibal ferox

Partager cet article
A voir

Déjà vu

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Kei

    06/12/2006 à 22h21

    Répondre

    Alors que les comédies musicales sont loin d'être un genre particulièrement plaisant


    Nonmaisçavapasnon ?

    Y'a des gens qui adorent les comédies musicales hein ! Je suis moi même un très grand fan du rocky horror picture show. Alors ne mettont pas tous les oeufs dans le même panier, merci.

    Non mais

  • shwarztein

    06/12/2006 à 22h52

    Répondre

    Bheu moi je dirais que avec le nombre de bouses (très visibles grâce à la pub notamment, je n'ai pas une grande culture de côté) qui sortent et qui sont des comédies musicales, on peut rapidement avoir le même avis que weidkorn.


    Sinon à propos du film, je ne pense pas que j'irais le voir, j'avais pas eu un très bonne opinion de ce film et puis l'exclusion c'est un peu battu et rebattu donc si ça n'est pas traité avec assez de fluidité ça en devient complètement bidon, genre "le mal c'est pas bien".

    Les images de la BA m'ont fait penser au pubs des verres incassables d'affelou (elles m'énervent à chaque fois qu'elles passent, celles là).

  • Anonyme

    07/12/2006 à 20h59

    Répondre

    C'est vraiment saoûlant!
    Depuis La Marche de l'Empereur,tout le monde nous gave de pingouins à toutes les sauces......
    Bravo l'originalité !

    Alors,moi,Happy Feet,j'irais pas le voir....PARCE QUE J'EN AI MA CLAQUE DES PINGOUINS!

  • Nicolas

    12/12/2006 à 00h11

    Répondre

    Scénario pas terrible, mais une remarquable prouesse technique et un univers musical très entraînant. Le film lorgne effectivement vers un simili de comédie musicale, mais dégage beaucoup de plaisir et d'entrain. A la lecture de la critique de Weirdkorn, il me semble indispensable de le voir en VO, le doublage des pingouins est excellent et les chansons sont sous-titrées...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques