A DECOUVRIR
8/10

guerre des mondes (La) - 2005

La Guerre des Mondes de Steven Spielberg est la deuxième adaptation sur grand écran du célèbre roman du même nom, écrit en 1898 par Herbert George Wells. En 1954, Byron Haskin y allait de sa propre vision du chef d'oeuvre. Gene Barry et Ann Robinson en étaient les principales vedettes (et figurent au générique de la nouvelle production, en guise de clin d'oeil). Le film marque également la seconde collaboration du réalisateur Steven Spielberg et de l'acteur Tom Cruise, trois ans après la mise en images d'une nouvelle de Philip K. Dick, Minority Report. Une chance pour l'acteur américain, puisque l'idée de cette nouvelle adaptation traîne dans la tête du réalisateur depuis près de dix ans, à ce qu'on dit. La sortie du film Independance Day, réalisé en 1996 par Roland Emmerich, l'ayant incité à reporter le projet.

Contrairement à H.G. Wells, qui situe l'action de son récit à la fin du dix-neuvième siècle, Spielberg établit celle de son long-métrage aux alentours du vingt-et-unième, mais conserve bien entendu son fil conducteur : une invasion extra-terrestre, mettant en péril la survie de l'espèce humaine, et en particulier celle de Ray Ferrier et de ses deux enfants, dont il semble s'être désintéressé jusque là. L'occasion est idéale pour tenter de raffermir les liens qui les unissent.

J'avais quelques appréhensions à l'idée de visionner ce film : chaque fois que j'ai pris en main le livre de H.G. Wells, je n'ai été en mesure d'atteindre son dénouement. Et pourtant, malgré les lacunes évidentes du récit (soyons cléments, rappelons qu'il s'agit là de l'un des tous premiers ouvrages de science-fiction de l'Histoire de la littérature), je suis sorti de la salle les bras ballants, terrassé par l'émotion, éprouvé par tant d'audace et de réalisme. Je ne m'attendais pas à un tel remue-ménage et un tel remue-méninges : c'est LE film catastrophe par excellence, qui respecte parfaitement le genre et ses conventions. Tantôt terrifiant, tantôt fascinant, tantôt émouvant. Filmé de près, caméra à l'épaule : rien de tel pour nous entraîner au coeur de l'action et nous y maintenir en un tournemain. Spielberg l'a compris et a su se remettre en cause. Et quelle escalade... L'intrigue se resserre peu à peu autour du trio et l'on ne peut que pressentir les menaces qui pèsent sur eux en dehors du champ. L'héroïsme y est bien peu de chose. Aucun peuple, ni aucune armée, n'est mis en avant. On y trouve même matière à réflexion, en particulier au sujet de l'accès aux armes à feu et au choix des armes en cas de crise. D'autres n'hésiteront pas à faire quelques rapprochements avec l'après-11 septembre. Bardé d'effets spéciaux, le film est d'une technicité irréprochable. Visuellement parfait, il offre un incroyable dépaysement, à qui ne le déconsidèrera pas pour son contenu mais saura se contenter de son allure.

Car bien sûr, l'intrigue n'en demeure pas moins réduite à sa plus simple expression. Je vous l'accorde, certains passages, pêchant par naïveté, prêteront à sourire (je laisse à d'autres le soin d'analyser cette référence pour le moins saugrenue à une période bien précise de l'Histoire française). Il est également regrettable que le dénouement du film ait à ce point été expédié. Mais une fois ces données en tête, il n'y a pas à tergiverser. Ce film n'existe que sur grand écran. J'ai senti mon coeur battre au rythme du carnage. Les puristes objecteront que si tel n'avait pas été le cas, je n'aurais été en mesure de vous faire part de mes impressions. Soit. Tout comme celui de Byron Haskin, le film de Steven Spielberg est un témoin de son temps, et ce à maints égards. Un film comme seuls les américains savent en faire à l'heure actuelle.

Partager cet article

A propos de l'auteur

62 commentaires

  • nazonfly

    19/05/2005 à 18h38

    Répondre

    Euh... comment dire en voyant cette bande annonce, je ne suis pas plus enthousiasmé que ça...

    Dites moi que ce n'est pas un dinosaure qu'on voit à la fin

  • Selena

    19/05/2005 à 18h41

    Répondre

    Certaines scènes de la BA font penser à Signs de M. Night Shyamalan.


    nazgul666> les martiens et les dinosaures ont peut-être un lien de parenté

  • Kain2097

    19/05/2005 à 23h45

    Répondre

    Moi j'ais vu la Bande Anonce... je trouve ça monstrueux!! La scène ou un pont se balade audessus des maisons avec un camion dans les airs etc... la 3d fait vraiment photo, c'est monstrueux comme Fx ça!! Les gars des effets spéciaux on du bosser dur pour arriver à un tel rendu!! Sinons le film semble très bon, je fais confiance à Spilberg, il ne m'as presque jamais déçut, et Il faut sauver le soldat ryan à été l'un des plus grand choc de ma vie dans une salle de cinema!! Jurassic Park aussi (qd j'étais petit j'adorais les dinosaures, alors imaginé ce qu' un enfant peu ressentir comme joie en voyant Jurassic Park sur grand écran!!)

  • Selena

    27/05/2005 à 15h30

    Répondre

    Dernière bande-annonce et sans doute bande-annonce finale de La guerre des mondes:
    http://www.apple.com/trailers/paramount/waroftheworlds/
    (Quicktime)

  • schiste

    27/05/2005 à 15h47

    Répondre

    J'ai vu la Bande Annonce au cinéma et.... Bon ben on va avoir une pauvre adaptation... comme d'hab plein la vue mais une fidélité égale à zéro...

  • schiste

    27/05/2005 à 15h55

    Répondre

    C'est vrai... mais bon ^_^ voilà quoi.;;;

    (Un post plus constructif)

    Personnellement, j'attend au moins d'une adaptation qu'elle retranscrive l'esprit et l'ambiance du livre ^_^

  • pitite lutine

    08/07/2005 à 14h49

    Répondre

    Vraiment incroyable... Hormis les dialogues et la fin qui est un peu baclée à mon goût. J'avais la nausée et les larmes aux yeux tout le long du film, je crois que j'étais aussi nerveuse et angoissée qu'eux ! C'était vraiment prodigieux de pouvoir passer à ce point des sentiments à travers les images !

  • Anonyme

    09/07/2005 à 17h46

    Répondre

    Quand un grand réalisateur comme Spielbeg s'attaque à une oeuvre tel que la guerre des mondes, qu'il y a à ses côtés David Koepp et Tom Cruise, forcémént, on attends beaucoup.


    Pour ma part, je m'attendais tout sauf à ça. Ceux qui ont pu pleurer de désespoir ou rire désespérement devant ID4 risque de crier justice en regardant WOW.

    Le scénario de Koepp propose un sujet un peu diffférent que celui traité par le livre, une adaptation libre qui tente de se démarquer le plus souvent possible des clichés vus et revus dans ce type d'oeuvre.

    Pari réussit, L'historie a l'intelligence de suivre monsieur Cruise dans un grande quête de reconaissance, lui qui a été un mauvais père toute sa vie, il va tenter de gagner la confiance et le respecte de ses enfants.
    Cette intrigue parrallèle aux reste du film, ne parasite jamais le récit de base, celle d'un population de la classe moyenne qui tente d'echapper à des aliens aux allures de faucheuses.

    Car la poursuites et les destructions en masse filmées par Spielberg sont non seulement specatculaires, elles n'en sont pas moin réalistes et terrfiantes.

    Dans l'ensemble, on a droit à la survie d'une portion de famille torturée par une armée d'aliens. Du coup cette succession de scène générant tout type d'émotions nous parraissent tellement limpide que notre esprit s'implique de plus en plus dans l'intrigue à tel point qu'on se sent vraiment concernées par cette situation.

    C'est donc une nouvelle claque de monsieurs Spielberg

  • hiddenplace

    10/07/2005 à 01h25

    Répondre

    Je sors egalement de la projection de ce film, et moi qui avais laissé Spielberg en route pour quelues derniers films, j'avoue que j'ai été assez rapidement reconquise.

    Wow, quelle surprise! Car en plus de ça, ce n'est absolument pas le type de film que je vais voir en général, en fait la critique de Kri a grandement contribué a réduire le boulet que j'avais au pied après avoir vu la bande annonce: je ne croyais à rien de plus qu'à un vulgaire Twister avec des aliens (je n'ai pas vu Indepedence Day....^^).

    Mais comme vous autres l'avez aussi ressenti, mon coeur battait à tout rompre du début à la fin, même pdt les moments de trève, il ne décélérait pas. On sent d'ailleurs la patte de Spileberg dans bcp de plans (qui m'ont d'alleurs irrémédiablement, outre pour le côté extra terrestre, fait penser à ET pour certains éclairages)

    Tom Cruise fait preuve de bcp de modestie dans ce rôle assez intéressant, qui continue d'ailleurs d'explorer la thématique des relations père-fils chère à Spielberg.

    Donc un très bon moment, je dirais même efficace, et une belle empreinte laissée qui nous fait craindre à nouveau le ciel... et même la terre.

  • Choucroot

    10/07/2005 à 19h12

    Répondre

    En lisant vos commentaires, je suis quand surpris par une chose: aucune référence a la fin. Bon alors je sais, c' est vilain de parler de la fin d' un film dans ces conditions, mais QUAND MEME !
    (Attention ENORME spoiler )
    La fin démolie tout les éléments de bon film original qui se développent pendant 1h30. Le fils qui de maniere totalement inexplicable survit à l' apocalypse, Boston qui, alors que l' europe a l' air plus ou moin rasée de la carte, se porte comme un charme, et parallelement a "Tomy" qui fait sauter un tripode comme dans le plus banal des films d' action, dieu nous sauve la mise grace a ses bacteries. Ajoutez a cela l' ex femme qui aime toujours le beau bad dad, la belle famille super impressionnée, et on retombe dans le schéma honteux - mais hillarant - d' un Independance Day. Domage, le reste est vraiment tres bon je trouve.

    Sinon, pour chipoter ( désolé mais c est quelque chose qui m' a beaucoup fait rire, meme si ca peut avoir lieu dans des passages critiques ), je ferai remarquer le role VIP de tom cruise, qui, je suis sur que vous avez remarqué, a TOUJOURS un passage qui lui est destiné, de preference au travers des débris d' un avion qui vien de se cracher sur la maison dans laquelle il se trouve, laissant bien evidement la voiture intacte. Ok c' est un détail, mais j' ai du mal a rentrer entierement dans un film avec ce genre phénomènes.

  • dymE

    10/07/2005 à 20h25

    Répondre

    Oui, je viens de voir le film. Et ... j'ai pas compris à la fin, pourquoi les tripodes n'avaient plus de protections, et comment à peine 1 milliards de gens pouvaient détruire toute une armée de grosses machines géantes. En plus comme l'avait dit l'autre, c'était "que le début". Alors moi j'attendais les mouches de ferraille, les dinosaures métalliques...

    Le coup de la voiture, mon voisin l'avait deviné avant aussi.

    Quelques moments font bien sursauter aussi, et un film qui provoque des émotions chez le spectateur, c'est un bon film.

    Mais je suis mitigé quand à la vraisemblance de l'histoire, tout de même.

  • Anonyme

    10/07/2005 à 20h25

    Répondre

    je suis daccord sur deux points


    le fils qui revient,c'est un peu gros, mais bon le papa et sa fille on traversé un paquet de trucs donc je laisse lé bénéfice du doute.

    Pour la voiture oui j'ai remarqué, je peut même ajouter que la route qu'il emprunte est limite balisée et toute propre pour laisser passer la voiture.

    Pour le reste

    Le tripode qui se fait exploser, je vois pas ou est le problème, c'est un joli moment de fraternité, et en plus les tripodes ne sont pas invincibles, souviens toi de l'empire contre attaque, on y vois le même type de destruction, de l'intérieur.

    Pour la famille heureuse, la je suis pas daccord, imagine la mère qui revoit sa fille alors qu'elle n'était pas sure de la retrouver, les beaux parents de même, Tom cruise passe pour un héros et bien sur un père modèle, histoire de ressentir une certaine reconnaissance, ça peut énerver, mais si tu as bien suivi le scénario, tu verras qu'il raconte en parrallèle l'histoire d'être humains qui veulent sauver leur peaux et celle d'un père qui cherche à mériter son statut à travers le regard de la mère, une des bases même de la nature, elle n'est pas amoureuse, elle est juste fière du père de ses enfants.

  • Anonyme

    10/07/2005 à 20h33

    Répondre

    dymE a dit :

    Mais je suis mitigé quand à la vraisemblance de l'histoire, tout de même.



    Pourquoi ???

  • dymE

    10/07/2005 à 20h47

    Répondre

    Eh bien, pour les raisons que j'ai décrites ci-dessus... + celles de Choucroot.

  • Anonyme

    10/07/2005 à 23h27

    Répondre

    Ouai, y en a deux ou trois mais mise à part la voiture et le coup du fils (spielberg laisse bien planer le doute), il y a rien de spécialement invraisemblable, pas plus que dans d'autres films de ce genre.

    Il suffit de regarder indendance day, il en est bourré et ça n'a pas choqué grand monde !!

  • folkenledechu

    11/07/2005 à 10h47

    Répondre

    heu dyme t'as rien compris à la fin du film.
    les tripodes meurent tout seuls comme on le voit dans le film ils s arretent de tps en tps pour boire... sauf que tout le monde sait que partout sur terre il y a des bacteries, et les organisme extraterrestre n y sont pas habitués, il meurent donc de maladies, comme des cons koi , comme dans le livre. ensuite c 1 milliard de personnes qui meurent ( ça fait qu'il en reste toujours 5 milliard ).

  • dymE

    11/07/2005 à 21h47

    Répondre

    KRISSS a dit :


    Il suffit de regarder indendance day, il en est bourré et ça n'a pas choqué grand monde !!


    ça ne m'a pas choqué, seulement, il reste quand même des petites choses comme ça qui cassent un peu et qui "truquent" le film. Mais l'histoire n'a rien d'invraisemblable.

    Sinon, je n'ai pas regardé independance day.

    folkenledechu, c'est les plantes rouges qui les ont tués ?

  • folkenledechu

    12/07/2005 à 09h44

    Répondre

    ouaih nan t as vraiment pas compris... lis le livre...
    il me semblait que qd on mettais la balise spoiler on pouvait dire ce qu on voulait non ? .... nawak ici.

  • Choucroot

    12/07/2005 à 12h39

    Répondre

    >folkenledechu: ou est le problème ??

  • Anonyme

    12/07/2005 à 23h22

    Répondre

    Choucroot a dit :
    >folkenledechu: ou est le problème ??



    ben mise à part que t'as raconté n'importe quoi

    t'as rien spilé de spécial vu que ce film est tiré d'un très vieux bouquin; mais par respect encadre ton texte en spoiler s'il te plais.

  • Choucroot

    13/07/2005 à 09h57

    Répondre

    KRISSS a dit :
    >folkenledechu: ou est le problème ??



    ben mise à part que t'as raconté n'importe quoi

    t'as rien spilé de spécial vu que ce film est tiré d'un très vieux bouquin; mais par respect encadre ton texte en spoiler s'il te plais.

  • citizen

    13/07/2005 à 14h03

    Répondre

    bien sur le film est bon
    la 1ere demi heure a sa place dans les annales du ciné,spielberg reussi aussi a nous faire pleurer(la scene entre cruise et flemming dans la cave) et a nous faire rire

    cependant comme d'hab on retrouve un happy end americain a gerber qui gache tout le film et qui malheuresement le place comme un nouveau film ameicain particulier et qui ne se demarque pas des autres

  • CIRSE

    13/07/2005 à 17h12

    Répondre

    Zdenek nous écrit :

    Je l'ai beaucoup apprécié et il m'a assez bouleversé, notamment dans ses références aux guerres mondiales et génocidaires (le nazisme en particulier) pour ses scènes de panique et d'apocalypse grandioses (avec les effets spéciaux qui vont bien), son approche de l'aliénation et de l'hystérie collective en tant de guerre, le rôle de Cruise, qui passe son temps à fuir et survivre au lieu de jouer les héros...

    Ouaip, grâce à son ami Georges , les effets sont forts Quant à Tom , eh bien il fuit dans le strict cadre de l"écran et puis il s'est aperçu qu'à un moment il avait laissé une casserole de lait sur le feu et ça, kon soit un héros ou pas, ça pardonne pas

    Je n'ai pas aimé la fin en happy end qui arrive comme un cheveu sur la soupe (le fils qui est vivant, vraiment dommage, la maison de la belle famille intacte, toute la smala en petit tailleur et chemisier bien propres, le bref épilogue "les microbes les ont tué et voilà

    Ben ouais, franchement tu t'attendais à quoi d'autre Spielberg n'est pas Kubrick hein

    Par contre je me pose des questions:
    - en quoi le fait que les extra-terrestres sont infectés de microbes désactive les boucliers de leurs machines? Ils tombent tous sur le levier qui les commandent?
    - comment cette intelligence supérieure (la gueule des vaisseaux, le plan bien rodé) peut-elle être assez stupide pour préparer depuis des lustres une extermination sur une planète qui va la faire crever? ils s'en sont pas rendus compte avant ?


    Pour ta première question, tu donnes la réponse - les microbes sont les alliés des humains Quant à l'intelligence supérieure que certains attribuent aux extra-terrestres , eh ben ils se fourvoient - les extra terrestres sont tous des cons (euh.... pardon "****")

  • kou4k

    13/07/2005 à 17h24

    Répondre

    super! j'avais l'intention d'aller voir le film vendredi soir... mais il y a tellement de spoils non-dissimulés ici que je connais le film par coeur...
    plus besoin maintenant.
    le livre est celebre, je l'acorde, mais ce n'est pas une raison pour raconter la fin d'un film qui est encore au cinéma .

  • Anonyme

    13/07/2005 à 20h10

    Répondre

    Ouai mais y en a qui ont aucun respect !!!

  • Alain

    15/07/2005 à 00h24

    Répondre

    Sympa le film...

    Spielberg est un grand monsieur ! Il arrive a remplir des salles entières avec un presque remake du film de 195x...

    Bon, mis a part tout ça, le film est suffisament grandiose pour arriver à nous mettre dans le bain surréaliste de la situation tout en se sentant concerné par ce qu'il se passe... voilà, Les FX sont soignés (les tripodes et l'effet qui est donné par les dégats causés me font vaguement penser à la terre devastée de Matrix). Pour le reste... bah, le papa qui fait des pieds et des mains pour sauver sa petite famille c'est assez moyen comme trame conductrice... enfin, sauvé par une bonne interprétation tout de même.

    La fin est (presque) parfaite puisqu'elle garde l'idée du roman + quelques plans piqués sur le premier film... (au fait, ceux qui comprennent pas l'histoire des microbes à la fin, lisez le livre ou essayez d'analyser le titre... parfois ça fait pas de mal de chercher à se creuser les neurones.)

    Le happy end fait toujours un effet foireux (c'est vrai, il pouvait pas crever le fiston ?)

    Juste un truc que j'ai pas pigé : pourquoi donc les extraterrestres prennent-ils des humains pour les pulveriser un peu partout ??? C'est une drôle d'idée...

    Mention spéciale pour un effet très spécial : le désintegrateur n'aura jamais été aussi proche de ce qu'il devrait être par rapport à son nom...

  • kou4k

    15/07/2005 à 01h24

    Répondre

    Ouai mais y en a qui ont aucun respect !!!

    merci, enfin un peu de considération...
    de toute facon, je vais le voir demain. na!

  • kou4k

    16/07/2005 à 14h21

    Répondre

    ca y est!!! vu!
    impressions a chaud:

    L'expérience de "La Guerre Des Mondes" made by Spielberg commence, avant tout, par les bandes annonces,
    ne laissant entrevoir que quelques plans de destruction et des visages horrifiés... par quoi?!
    plutot que de nous en mettre plein la vue , les B.A nous intriguent.
    Alors, on est intrigué(logique^^) par ces images qui ne montrent rien et laissent imaginer le pire,
    pour les personnages, ou pour le spectateur , de peur d'etre décu...
    Alors on va voir le film, car c'est un Spielberg, et qu'en plus, c'est "La Guerre Des Mondes" et on veut voir ce que ça donne apres "Minority Report" bien sûr.

    Une introduction banale en "voix off", sur un fond d'ecologie et qui nous rapelle que "nous ne sommes pas seuls".
    Commence le film; on présente les personnages, le ton est donné :
    on ne lache pas Tom Cruise d'une semelle, jusqu'à avoir l'impression d'être son ange gardien...
    Ensuite, "ça" commence.
    Et... on en prend plein la g***** et les oreilles au bout de 10 mn.
    Alors l'adrénaline monte, et on entre dans le film...non sans remarquer les fameuses incohérences scientifiques.
    La caméra avec une pile nucléaire ou qui marche a l'eau, la voiture qui resiste aux crash d'avions au millieu des ruines, les vaisseaux qui tombent malades-ce qui peut s'expliquer etant donné qu'ils semblent consitués en partie de matière organique-, son fils qui a trouvé la maison au millieu de la ville detruite et a abandonné l'armée sur un coup de tete-il
    aurait pu au moins etre avec les militaires à aider s'il survit-, un assemblage d'immeubles intact, celui de la famille qui n'a pas quitté la ville-c'est bien les seuls-, tout le monde intact apres la chute dans une cage de 50m de haut, ect...

    vient aussi l'américanisation, nécessaire pour eux, mais pas trop présente ici, a part la Happy End foireuse et la conclusion en "voix off" a chier.
    au fait, que quelqu'un me rassure:
    quand le fils doit faire un exposé sur "l'occupation de l'algérie par les francais", c'est un fruit de la traduction francaise pour l'adaptation outre mer ou plutot... un GROS "Tiens dans la tronche Chirac!" Made In USA histoire de dire qu'on est aussi des envahisseurs anti-musulmans??? assez discret dans ce cas...

    M'enfin, continuons à regarder ce film en bons amateurs de cinéma.
    Dès le debut, l'immersion est totale; quand les scenes d'apocalypses et d'hystéries collectives cessent, c'est pour laisser place à l'angoisse et une impression d'insécurité constante.
    Jamais dans ce type de films je n'avais autant "ressenti" l'action.
    on cours avec Tom pour echapper aus massacres, on se cache, on s'arrete même de respirer quand on sent les envahisseurs tout proches; on frissonne quand un désintégrateur nous frôle ou quand on entend la sirene de ces gigantesques tripodes infernaux. on pense pour lui, on se sent de plus en plus comme son ange protecteur. le tout servi par une bande musicale minimaliste et une bande son parfaite.
    On profite des moindres mouvements des héros; c'est parfois drôle, parfois emouvant, avec les problemes de famille d'un père qui cherche a recuperer l'amour perdu de ses enfants mais qui ne sait comment s'y prendre, et souvent opressant, voire... Jouissif!!!
    A tel point que, malgré les incohérences et le minimum nécessaire de patriotisme américain, on ressort de la salle tremblant, en exprimant un "ouf! je suis vivant" de soulagement, teinté d'un brin de nostalgie, déjà en manque...
    Car le duo Spielberg/Cruise fait a nouveau des merveilles, avec une mise en scene et une interprétation impeccable, et nous pond un chef d'oeuvre du cinéma de science fiction, imparfait, certes, mais presque!
    Alors, pour ceux qui ne seraient pas encore décidés,allez voir immédiattement ce film dans une salle bien équipée et vous en ressortirez ébahis.

    Juste un truc que j'ai pas pigé

    pourquoi donc les extraterrestres prennent-ils des humains pour les pulveriser un peu partout ???
    C'est une drôle d'idée...

    de l'engrais pour leurs plantes qu'ils disent... ca pousse plus vite avec nous ^^.

    merci a dymE d'avoir réedité ses posts, belle preuve de respect.

  • weirdkorn

    17/07/2005 à 08h37

    Répondre

    Oups, petite erreur de modération, je vous refais les commentaires:

    - [b]message de KRISS:
    Ouai enfin on cahce le plus important pour certain, sinon pour le reste, le roman est vraiment très vieux, même moi qui n'ai jamais vu la première adaptation , je connaissais l'histoire.

    Pour résumer, c'est comme si un mec parlais du titanic et disait , à la fin le bateau coule .

    - message de kou4k:
    et il y a aussi les chipottages , comme pour tout carton au box office...
    et il faut spoiler pour s'expliquer ^^.
    mais l'histoire est différente dans les personnages et la trame secondaire, donc trop de spoil tue le film. mais dire que c'est une invasion... rien que les couvertures des editions du bouquin ou les affiches des films le montrent.
    mais c'est vrai, qu'est-ce que ca spoile ici ! meme si les mêmes scenes ressortent souvent.

    merci pour l'info, maintenant on me raconte la fin du titanic!!! et bien tiens pour la peine:
    " dark vador c'est le pere a luke skywalker!!! "
    non mais ho!

    - message de Jade[/b]:
    Un film franchement moyen, oscillant entre science fiction, super histoire de relation pere/enfant avec plein de trucs tristes et philosophie moralisante. Le rythme à du mal s'imposer, chaque scène cassant la cadence imposée par la précédente, et une bonne demi-heure de plans sur les yeux de la petite fille, qui est clairement le moteur 'tendresse/horreur/suspens' du film.

    La bande son est très sympathique, inventive, pour une fois chez John Williams, diront les mauvaises langues, et le film bien réalisé. Spielberg passe à un registre bien plus adulte.

    par contre, en ce qui concerne la qualité du roman de base, Figo, on dirait bien qu'Orson Welles n'est pas de ton avis

  • Filipe

    17/07/2005 à 10h13

    Répondre

    Ce n'est que mon avis, Jade. De bien meilleurs livres sont apparus, depuis. N'en déplaise à Monsieur Welles, pour qui, en plein coeur des années 40-50, La Guerre des Mondes devait représenter ce qui se faisait de mieux en terme de SF.

  • Jade

    17/07/2005 à 14h53

    Répondre

    Pour la petite histoire, la lecture de la Guerre des Mondes dans les années 30 à la radio par Orson Welles suscita une panique génèrale dans une ville des Etats Unis (une grande si je me rappelle bien d ailleurs): les habitants crurent à un vrai débarquement de petits hommes verts.
    Tout ca pour dire que je ne comprend pas comment tu as pu trouver ce livre ennuyeux. Disons que sortir ça sans trop argumenter et en parlant d'un pilier de la science-fiction, ca à de quoi faire lever la tete (et te décrébiliser un peu aussi, vu que H.G Wells reste quand meme un référence).
    Puis Jules Verne powaa aussi.

  • Filipe

    17/07/2005 à 17h40

    Répondre

    Et pourtant, ce que je dis résume assez bien ce que je pense : je n'ai pas énormément apprécié le livre où, il faut bien le dire, il ne se passe pas grand chose... Mais, au-delà de ça, je suis conscient qu'il s'agit là d'un des livres "fondateurs" de la littérature SF. J'ai lu bcp mieux depuis, voilà tout...

    Mais je vois bien que je t'ai déçu, Jade... Désolé.

  • Jade

    17/07/2005 à 17h48

    Répondre

    à développer dans une future critique du roman peut etre

  • Aliak

    20/07/2005 à 01h33

    Répondre

    Mais ça arrive avec les vieux bouquins de ne pas accrocher du tout pour certains.

    Et à d'autre, de ne pas avoir vraiment aimé ce film. Je suis completement passé à côté, c'est dommage. Je suis resté imperméable à ce que j'ai vu pendant 2h et je ne me suis pas ennuyé pour autant.

    Je crois que la fin aussi m'a dérangé, non le fait que je me dise : ouah déjà ! ah bon ! l'espoir renaissait et vlan, finit.
    Et la voix off ? "Les hommes ont gagnés leur rang d'être vivants car ils ont un but, ils n'existent pas en vain" ou un truc comme ça. Alors là, ça m'est passé completement au dessus, par ce que bon... si on commence à parler de l'évolution comme ça XD, si quelqu'un pouvait m'expliquer.

    Et peut-être que si on savait pourquoi les extra-terrestres nous envahissaient, ça m'aurait permis de me dire : pourquoi maintenant ? Ils ont l'air tellement puissant et à avoir tout préparé depuis des... millions d'année...

    Ah autres énormes interrogations ! :
    Ma soeur a vu de la glace être projeté au début du film quand on voit émerger le premier tripode. Elle m'a dit que ça venait de l'Eglise.
    Question qui tue : Elle sort d'où la glace ? Depuis quand l'eau dans nos sous-sols est sous l'état solide ?

    Je précise juste pour finir que j'y ai vu des bonnes choses aussi.

  • kou4k

    20/07/2005 à 14h45

    Répondre

    en fait je crois que "Mister Voix Off" n'avait pas grand chose a dire, alors il a baratiné pour que ca fasse "ouahou! la classe les phrases philosophiques a la Platon!!! on est les meilleurs!"...
    ben ils nous envahissent maintenant parce que sinon on était pas assez et ca autait été moins drole avec 2 milliards d'humains a massacrer seulement, et aussi parce qu'a l'époque, on était pas tellement rôdé sur l'espace ect... alors, il a fait avec les connaissances de l'époque pour faire un "best seller", et ca a marché ^^.
    et pour finir:

    les curés n'ont pas le droit d'avoir du Coca frais ou un congel?? c'est quoi cette mentalité?! la glace c'est logique!


    d'ailleurs le film ne comporte aucune erreur.

    et la voiture n'échappe pas au crash miraculeusement, car il s'écrase "tout autour" l'avion... parceque sinon il aurait tout fait a pied Tomtom et le film aurait duré 4h. en fait c'est vachement bien pensé de la part des scénaristes.


    voilà . ah yen a qu'ont du mal des fois.



    Heu... je vois le texte normalement, les spoils ne marchent pas ou c'est moi??!!!

  • Alain

    21/07/2005 à 12h43

    Répondre



    T'exagère un peu quand même...

    Ben pour la glace, j'en sais pas plus sur les raisons mais :
    quand Tom se penche vers le sol et le touche, il relève la main d'un coup et un mec lui demande si c'est chaud, il lui réponds "non c'est glacé" peut-être un effet des eclairs artificiels (a moins que la foudre puisse faire ce genre de choses mais bon je n'y connais rien en météorologie)

    D'ailleurs, petit détail qui tue :

    quand la journaliste lui montre les tripodes qu'ils ont filmés, elle lui montre comment ils arrivent dans les machines en faisant un image par image sur la foudre... hum... elle doit avoir une caméra thermo-nucléaire pour arriver a passer un truc qui se déplace à la vitesse de la lumière au ralenti et voir une image

    Pour la voiture :

    la c'est vraiment déconné, mais tout de même monsieur Steven aurais pu lui faire changer de voiture en cours de route puisque le coin n'avais pas été touché par les orages (il y avais de la lumière quand ils arrivent)... enfin, en fait il l'avait peut être garé dans l'abri anti nucléaire de la famille (construit pendant les années 60)

    La voix off je pense que c'est surtout un hommage au roman qui est narré par un spectateur de la guerre... enfin, je pense...

    PS : les admins !!! les spoilers ne fontionnent pas sur la page 2 du forum...

  • Selena

    21/07/2005 à 18h48

    Répondre

    liloslash a dit :

    J'ai mis du temps avant de me remettre de mes emotions quand je suis sorti de la salle ! non serieusement, j'ai trouvé le film très bien, juste un peu court, car on nous emmene dans un rythme plutôt rapide qui nous fait croire que ça va durer encore une bonne heure...La fin, un peu baclé, mais je dirais que ce n'est pas tellement genant...
    Spielberg a su nous faire comprendre tout le long du film qu'une catastrophe autre qu'une attaque d'extra terrestres pourrait surgire n'importe quand sur notre terre...
    les effets spéciaux sont parfaits, surtout l'oeil dans la cave du fou...
    tom cruise ne se la joue pas, et sort de son image de beau gosse qui contrôle tout... c'est tous ce que j'ai a dire sur ce film super que je recommande à tous !!


    N.B: attention à bien distinguer la touche "nouveau sujet" et "répondre"

  • kou4k

    21/07/2005 à 20h43

    Répondre

    [b]Alain a dit:

    Ben pour la glace, j'en sais pas plus sur les raisons mais :

    quand Tom se penche vers le sol et le touche, il relève la main d'un coup et un mec lui demande si c'est chaud, il lui réponds "non c'est glacé" peut-être un effet des eclairs artificiels (a moins que la foudre puisse faire ce genre de choses mais bon je n'y connais rien en météorologie)


    ah ouéééé c'est vrai! quand il touche! sans doute une conséquence des éclairs. j'avais oublié... mais ca explique tout.

    Alain a encore dit^^:[/b]
    D'ailleurs, petit détail qui tue :


    quand la journaliste lui montre les tripodes qu'ils ont filmés, elle lui montre comment ils arrivent dans les machines en faisant un image par image sur la foudre... hum... elle doit avoir une caméra thermo-nucléaire pour arriver a passer un truc qui se déplace à la vitesse de la lumière au ralenti et voir une image


    c'est encore plus aberrant quand on sait que l'activation des robots est précédée d'un blackout -sauf qu'il fait jour ^^- et que plus rien ne marche(sauf les caméras tiens !!!!).

  • RocK_Lee

    22/07/2005 à 01h52

    Répondre

    Je viens de le voir :
    Le film est trop bien fait, on oublie qu'on a affaire à des trucages. Le truc, c'est de s'imaginer que les ET arrivent dans notre propre ville, de nous imaginer en train de courir à côté de nos proches qui se font désintégrer un a un, pour avoir vraiment peur...
    Et j'ai bien aimé la cohérence et la vraisemblance des actions et réactions de Cruise face aux envahisseurs. ça, c'était cool.

    Les deux trucs qui m'ont déçu :
    Le fils qui revient vivant.
    Et la façon dont la fin est expliquée. Moi qui ai lu le livre, j'ai trouvé ça très clair, mais comme on l'a vu sur ce topic par exemple, tout le monde n'a pas pu comprendre du premier coup, ils auraient pu mieux faire. D'autant plus que le livre nous fait de la réflexion philosophique, ça laisse une belle ouverture, alors que là c'est plutôt abrupt comme fin.

  • gyzmo

    30/07/2005 à 01h20

    Répondre

    jai trouvé cette version bien faite, dotée dun bon casting et avec des moments assez surprenants. par exemple, jai été complètement stupéfié par la maîtrise technique du plan séquence sur lautoroute : la caméra virevolte de lintérieur de la voiture ou Cruise et ses enfants roulent en état de choc, pour séloigner un peu et nous montrer le chaos désertique, avant de revenir au plus près des personnages où la tension est à son comble.
    lutilisation yoyoesque est dune telle réussie quon ny voit que du feu. cest tout le talent de Spielberg, grand démiurge dambiances qui font battre le cur

    dans ce film, les bambins ont encore une fois une grande importance pour faire passer lémotion. ladolescent nest pas intéressant. mais la petite gamine est géniale! la mise en scène se met au niveau de son regard denfant troublé et observateur pour nous camper des traquenards renversants : la scène de la rivière, le vol doiseau se dirigeant vers les collines, la cave de Tim Robbins, que jai retrouvé avec plaisir dans un rôle fort.

    les effets spéciaux bousculent et les techniques daujourdhui permettent enfin de rendre hommage aux descriptions monstrueuses du roman de Wells. quel bonheur de voir les tripodes à la silhouette inquiétantes (et qui nont rien à voir avec les engins designs du film de 1954 que j' beaucoup aussi). les pulvérisateurs sont effrayants et la première scène de carnage est visuellement coriace : caméra épaule suivant tant bien que mal les humains comme dans un reportage de guerre.
    pour résumer, en une expression : cest le scotch !

    ça, cétait pour les points positifs
    passons à ce qui ma beaucoup moins plu, car ce film nest pas parfait et quand on connaît le Spielberg, on peut sattendre à un cinéma sensationnel mais peu original :

    lintroduction du film (la goutte deau sur une feuille) est beaucoup moins inspirée que celle du film de Haskin. en plus, cela ma tout de suite fait penser entre autre à lintroduction de Fight Club dans la forme (de linfiniment petit à léchelle humaine), comme dans le fond. même si la scène est cohérente par rapport au dénouement final qui reprend le même procédé pour expliquer cette pandémie, cest dommage davoir succombé à la facilité : avec les techniques et les connaissances scientifiques actuelles, on aurait pu avoir droit à une exposition magnifique digne dun grand film de SF!
    et cest cela qui bloque. La Guerre des Monde nest pas totalement un film de SF. Spielberg sintéresse plus au drame humain quau choc des mondes. cela se voit dans lutilisation constante des huit clos ou des courtes focales de son objectif qui se reserre comme un étau autour de cette famille. dailleurs, on ne nous montre que rarement ce qui se passe en dehors des USA (contrairement au film de 1954), même pas à la fin où, comme vous lavez souligné, dans la ville de Boston, limite on voyait la belle famille se faire un barbec autour de la piscine!

    cest très fascinant comme chacun peut percevoir une uvre et l'interpréter! jai été très étonné de lire certains commentaires qui annonçaient une figure classique du héros américain absente du film de Spielberg. pour moi, ça ne colle pas trop au style de ce réalisateur et jai, au contraire, trouvé que La Guerre des Mondes ne dérogeait pas à la règle. il en rajoutait même de sacrés couches par rapport au film de Haskin qui lui, confronter le héros à son inutilité :
    il me semble que le fantôme du super héros plane bêtement au dessus du personnage de Cruise : il est the best dans son boulot, las de la mécanique, le papa dépassé mais papa poule tout de même, le grenadier chanceux qui fait péter un tripode, le sniper de lobservation et de la déduction (les oiseaux sur la carlingue du tripode) sa motivation nest pas de sauver le monde mais la vie de ses enfants. cependant, le résultat est le même : un super héros du quotidien en bon et due forme.
    dans ce film plus que dans aucun autre, on retrouve bien le tic de Spielberg qui aime placer ses personnages ordinaires dans des positions extrêmes pour quils prennent leur responsabilité, refoulent leur peur et libèrent lénergie héroïque quils ont en eux. cela peut être salutaire pour nous encourager à ne pas baisser les bras quand le cinéma se farde dune leçon de vie, mais on voit ça dans la plupart des films. Il faudrait peut-être penser à nous étonner un peu...

    enfin, je terminerai par cette idée sublime des tripodes
    enterrés sous terre depuis la nuit des temps...
    quel drôle de plan nostradamuesque!
    la terre est vivante, non? elle se déplace et bouge en permanence : les envahisseurs nont pas eu peur que leur engins soient endommagés par les mouvements des plaques tectoniques ou de la scission des continents?
    et pourquoi avoir attendu que lhomme se développe sur terre pour lexterminer alors quils avaient déjà une technologie si dévastatrice et qui apparemment na pas évoluée depuis tout ce temps?
    et elles sont où les pioches géantes qui ont servi à faire les trous?
    et doù viennent ces mystérieux éclairs télétransporteurs?

    je chipote un peu, je chipote beaucoup, je chipote passionnément!
    car en SF, la cohérence na pas souvent sa place et ce nest pas moi qui vais men plaindre. mais je trouve lidée tellement bizarre que je pense que les scénaristes ont un peu trop fait chauffer leur neurones.
    à moins que leur intention ait été de symboliser les forces du mal sortant des entrailles de la Terre (devant une église tant quà faire) pour venir punir les hommes de leurs péchés.
    lApocalypse selon Spielberg.
    mais je nose croire à ce genre dintention affreusement manichéenne.
    par pitié

  • kou4k

    30/07/2005 à 12h36

    Répondre

    enterrés sous terre depuis la nuit des temps...
    quel drôle de plan nostradamuesque!
    la terre est vivante, non? elle se déplace et bouge en permanence : les envahisseurs nont pas eu peur que leur engins soient endommagés par les mouvements des plaques tectoniques ou de la scission des continents?
    et pourquoi avoir attendu que lhomme se développe sur terre pour lexterminer alors quils avaient déjà une technologie si dévastatrice et qui apparemment na pas évoluée depuis tout ce temps?
    et elles sont où les pioches géantes qui ont servi à faire les trous?
    et doù viennent ces mystérieux éclairs télétransporteurs?

    J'ai moi aussi bloqué sur cette explication(comme tout le monde je suppose.).
    Mais n'oublions pas une chose :
    un seul personnage laisse ressortir cette hypothese et répand une simple rumeur, un poivrot, névrosé et suicidaire, dans sa cave. rien n'est dit scientifiquement!
    cependant, cette explication a peut-etre été validée dans le bouquin, quelqu'un qui l'a lu pourrait-t-il m'éclairer??

  • gyzmo

    01/08/2005 à 19h46

    Répondre

    kou4k a dit :
    cependant, cette explication a peut-etre été validée dans le bouquin, quelqu'un qui l'a lu pourrait-t-il m'éclairer??

    dans le bouquin, leur engin viennent de l'espace, un peu comme des météorites s'écrasant sur la terre.
    et dans mon souvenir lointian, ils arrivent de cette manière très gracieuse par chez nous grâce à des sortes d'énormes "catapultes" technologiques installées sur la planète Mars!

    c'est déjà plus vraisemblable comme explication

  • kou4k

    01/08/2005 à 20h03

    Répondre

    largement!
    ils pouvaient pas arriver en soucoupes toutes rondes et grises et atterrir comme tout le monde ceux là? pffffffff

  • Lestat

    01/08/2005 à 20h15

    Répondre

    Il faut pas oublier, c'est tout de même un film avec des extraterestres viennent tout casser, ça ne se regarde pas comme du Ken Loach.

    Pour ma part, j'ai trouvé ça assez monstrueux. La Guerre des Mondes est un grand spectacle, un specactle scotchant, d'où surnage certes la vision d'une Amérique traumatisé, cherchant ses repaires. Le 11 Septembre bien sur, et tout ce que s'en suit. Il ne faut pas être grand druide pour le deviner devant ces murs remplis d'avis de recherche, ces gens qui déambulent dans des rues détruites, hagards. La Guerre des Mondes touche à l'instinct de survie, où l'on tue pour une voiture, où l'on est pret à tout pour protéger son enfant et par truchement soi-même. Instant complètement déviant où un Tom Cruise terrorisé, obsédé par son enfant, se dresse face à un Tim Robbins pas beaucoup plus sain d'esprit. Au milieu de cette destruction massive, on retiendra paradoxalement ces quelques plans, emprunts d'une étrange poésie, d'un monde rendu vierge par le desastre, remis à neuf, où tout est à refaire.

    J'ai adoré. Je ne regrette que la fin, que j'aurai préféré dans le ton général.

  • Alain

    02/08/2005 à 01h54

    Répondre

    gyzmo a dit :
    cependant, cette explication a peut-etre été validée dans le bouquin, quelqu'un qui l'a lu pourrait-t-il m'éclairer??

    dans le bouquin, leur engin viennent de l'espace, un peu comme des météorites s'écrasant sur la terre.
    et dans mon souvenir lointian, ils arrivent de cette manière très gracieuse par chez nous grâce à des sortes d'énormes "catapultes" technologiques installées sur la planète Mars!

    c'est déjà plus vraisemblable comme explication

    C'est presque ça... En fait, Wells avait imaginé que les Martiens étaient envoyés sur terre dans des cilindres expulsés par un canon géant creusé dans la planète Mars...

  • jizor

    02/08/2005 à 19h15

    Répondre

    Platitude, facilité, clichés en masse, idéologie, patriotisme, fin hilarante centrée sur une goutte d'eau : "nulle vie ne peut exister en vain", bref tout un attirail vu et rabâché, sans aucune originalité. Beaucoup de bruit pour rien... nul.

  • kou4k

    02/08/2005 à 23h00

    Répondre

    wow les arguments!!!
    tu peux developper? ^^
    avec des exemples par exemple...
    apres c'est sur que si tu l'as vu en divx avec une qualité pourrie c'est pas du tout la meme ambiance puisque c'est un film à caractere épique.
    n'empeche, pourrais-tu plus argumenter stp?

  • jizor

    03/08/2005 à 17h46

    Répondre

    kou4k a dit :
    wow les arguments!!!
    tu peux developper? ^^ avec des exemples par exemple...
    apres c'est sur que si tu l'as vu en divx avec une qualité pourrie c'est pas du tout la meme ambiance puisque c'est un film à caractere épique.
    n'empeche, pourrais-tu plus argumenter stp?

    Le développement risquait d'être un peu long, c'est la raison pour laquelle j'avais préféré les raccourcis. Alors en vrac, quelques pistes :
    Construction du film : balance constante entre poussée d'adrénaline et états d'âme du héros. Procédé déjà utilisé des centaines de fois.
    Fin absolument lamentable. L'amérique dans son histoire a toujours eu besoin d'un ennemi (réel ou supposé) - Indiens, communisme, islamistes... pour unifier la nation derrière le drapeau. Là l'ennemi vient d'ailleurs. La petite Rachel demande si ce sont les terroristes qui bombardent - non ça vient de plus loin - d'Europe ? - non plus loin encore.
    sans commentaire.
    Le Père, (le héros) doit retrouver et transmettre les valeurs de la famille, du dévouement, du courage. Il possède la seule voiture qui fonctionne alors que toute électricité est coupée ! plutôt amusant.
    Le Père ne peut empêcher - car les enfants s'en vont toujours et n'en font qu'à leur tête - que son fils aille combattre pour ne pas laisser la valeureuse armée libératrice seule... Le sacrifice pour que d'autres vivent. Engagez-vous ! Venez défendre la patrie en danger.
    Seule concession bien vite effacée, Tim Robbins dans sa cave émet une opinion sur l'inefficacité des guerres d'occupation (bonjour le lourd clin d'oeil de dédouanement sur l'Irak !)
    Le père rempli en partie sa mission, il ramène une enfant, mais les miracles existent puique le fils prodigue est également sauf et prêt à transmettre les traditions.
    Bref, un film d'américain qui ne s'est pas encore remis du 11/9 (on aura forcément un blockbuster là dessus : courage des pompiers et lâcheté de l'agresseur, patience...) mais le cinéma typique de pionnier qui valorise le patriotisme, les valeureux défenseurs, la famille et... dieu qui a créé des microbes !
    Ultime précision je l'ai vu en "salle normale".

  • jizor

    03/08/2005 à 17h55

    Répondre

    gyzmo a dit :
    ...je trouve lidée tellement bizarre que je pense que les scénaristes ont un peu trop fait chauffer leur neurones.
    à moins que leur intention ait été de symboliser les forces du mal sortant des entrailles de la Terre (devant une église tant quà faire) pour venir punir les hommes de leurs péchés. lApocalypse selon Spielberg.
    mais je nose croire à ce genre dintention affreusement manichéenne.
    par pitié

    Malheureusement, je pense que c'est bien la signification du message à l'attention d'un public américain majoritairement croyant : "le mal est en nous, se cache au plus profond pour réapparaître et nous détruire. Il faut être vigilant et toujours se battre pour que le Bien domine dans le seul grand pays de liberté..." La morale est là "les méchants sont toujours punis, dieu qui a créé les microbes nous a aidé"

  • kou4k

    03/08/2005 à 18h27

    Répondre

    alors là, entierement d'accord avec toi! USA, sweet USA...

    et encore, tu n'as pas cité la honteuse référence à la guerre d'algérie on ne peut plus explicite et déplacée.
    j'ai de plus en plus de mal avec ce pays, si beau, si riche et si puissant mais si con! comment toute une population peut-elle etre aussi formatée? tellement de "propagandes" depuis des années que plus personne ne s'en rend compte...quel gachis.
    et un président qui sort des arguments religieux pour justifier une guerre inutile au monde et rasciste; guerre sainte? guerre raciale oui!
    m'enfin, là n'est pas le sujet du topic ^^. God Blesse USA avec ses microbes qui ont tué des milliards d'humains avant les E.T .
    sinon, malgré l'américanisation a vomir, le film m'a plu par son ambiance.
    mais j'ai laissé mes sentiments de coté pour voir ce film parceque je l'attendais avec beaucoup d'impatience et une envie de grand spectacle, peut-etre est-ce aussi la cause de ma bonne appréciation.

    ps:merci d'avoir développé car mon message a l'air déplaisant...je viens de le relire étant reveillé et je m'en rend compte seulement, désolé, ce n'était pas mon intention mais la suite des phrases est mal placée ^^.

    a part ça, si spielberg est un réalisateur de génie, il n'en reste pas moins un fervent patriote.

  • JC

    04/08/2005 à 00h54

    Répondre

    Ce qui ma frappé dans [i]WOW cest le parallèle avec une des obsessions de Spielberg. Ce lien avec les génocides quil avait déjà mis en scène dans la Liste de Schindler qui parcourre tout le métrage.
    Référence tantôt explicite par la voix du personnage campé par Tim Robbins, ou tantôt implicite grâce à des lieux (justement la cave où se terrent trois des personnage en attendant "loccupant"), et des allégories visuelles comme les habits et les cendres des défunts virevoltants dans le ciel, ou les corps flottant à la surface de la rivière.

    Concernant laspect hollywoodien du film, bonbien sûr à la fin les gentils gagnent, Ray va pouvoir sasseoir à la table de ses beaux-parents à Boston, reconquérir sa femme et devenir super pote avec sa belle-mère. Robbie va respecter son père, etc.
    Comme la dit Figo dans sa critique, seuls les Américains arrivent à faire des films comme ça aujourdhui.
    Des films commerciaux où le traumatisme dune nation sexprime par un patriotisme présent certes, mais moins enthousiaste quà lépoque des Independance day ou des Armaggedon. Des gens meurent, environ un milliard même et les G.I. ne sont en rien dans la défaite des aliens.
    Bref, une Amérique toujours orgueilleuse, mais qui a pris conscience de sa vulnérabilité. Le tout avec une mise en scène qui unit émotion et spectaculaire de manière sublime. Orgasmique pour les yeux et les oreilles. (Il m'en faut peu, je sais ).

    Pour la référence à la guerre dAlgérie, ça à a voir sans doute avec le thème de la guerre doccupation. On peut la prendre mal ici, voire trouver ça douteux, il nempêche que la France y a commis des exactions, cest un fait.
    De plus, je crois que cette référence paraîtra exotique à bons nombres dAméricains, si la curiosité peut les engager à ouvrir une encyclopédie et à effectuer ensuite un parallèle avec la situation actuelle

    Donc, en matière de guerre doccupation on pourrait dire que les USA feraient bien de balayer devant leur porte, cest certain et cest peut-être le message que Spielberg veut dire implicitement. Un peu comme dans le Jour daprès, autre blockbuster où sous les happy ends avec fils sans égratignures, reste une critique - légère mais existante - envers les gouvernements des pays riches (USA compris) en terme de pollution et dincidence sur le climat.

    Je préfère de loin un blockbuster patriotique comme la Guerre des Mondes à 1 million de Independance day ou dArmageddon[/i]. Cest dit !

  • jizor

    04/08/2005 à 13h20

    Répondre

    ps:merci d'avoir développé car mon message a l'air déplaisant...je viens de le relire étant reveillé et je m'en rend compte seulement, désolé, ce n'était pas mon intention mais la suite des phrases est mal placée

    Pas de problème, c'est ça la passion !!!
    Ce qui me "révolte" dans ce cinéma d'argent et de propagande c'est (pas pour celui-là bien sûr) la réécriture permanente de l'histoire. Ils nous ont fait le coup avec "le Faucon noir" (c'est le titre je crois) où on nous les présente comme des vainqueurs alors qu'ils ont pris une pile mémorable en réalité, dans "Enigma" (la machine encodeuse) où ils sont les meilleurs alors que ce sont les Anglais qui ont décrypté... etc.
    C'est en partie par ce biais ("culturel" - avec des gros guillemets!) qu'ils nous vendent leurs produits, leur idéologie, leurs manières de vivre. C'est pernicieux et hypocrite. Si tu connais un peu ce pays tu t'aperçois bien vite que la majorité des habitants a peur de sortir des USA, l'étranger c'est le danger pour "la seule démocratie au monde"... Nous sommes des barbares
    Je préfère ma barbarie à leur civilsation.
    Henry Kissinger - ce grand criminel - disait :"les grandes puissances n'ont pas de principes, elles ont des intérêts".

  • jizor

    04/08/2005 à 13h39

    Répondre

    JC a dit :

    Bref, une Amérique toujours orgueilleuse, mais qui a pris conscience de sa vulnérabilité.
    Pour la référence à la guerre dAlgérie, ça à a voir sans doute avec le thème de la guerre doccupation. On peut la prendre mal ici, voire trouver ça douteux, il nempêche que la France y a commis des exactions, cest un fait. De plus, je crois que cette référence paraîtra exotique à bons nombres dAméricains, si la curiosité peut les engager à ouvrir une encyclopédie et à effectuer ensuite un parallèle avec la situation actuelle
    - Le 11/9 effectivement leur a fait très mal : c'est la première fois que le civil de base se rendait compte - sur son sol - des conséquences de la guerre telle que les USA la mènent partout dans le monde.
    - Pour la guerre d'Algérie, comme tu le soulignes, la plupart ne savent pas où ça se trouve et ce qui s'est passé. Mais je doute fort que quelques-uns ouvre un livre pour se renseigner ! La France - comme tout pays en guerre - a effectivement fait des choses inavouables, tout comme en face ils en faisait, tout comme les US à My Lai au Vietnam, comme les Russes à Katyn, les Israéliens, les Cambodgiens, les Allemands, etc... Tant qu'on n'aura pas compris que la guerre est sale... et non propre et "chirurgicale" comme on veut maintenant nous la vendre...

  • JC

    04/08/2005 à 18h07

    Répondre

    jizor a dit :
    La France - comme tout pays en guerre - a effectivement fait des choses inavouables, tout comme en face ils en faisait, tout comme les US à My Lai au Vietnam, comme les Russes à Katyn, les Israéliens, les Cambodgiens, les Allemands, etc... Tant qu'on n'aura pas compris que la guerre est sale... et non propre et "chirurgicale" comme on veut maintenant nous la vendre...
    D'accord à 100%

    jizor a dit :

    - Pour la guerre d'Algérie, comme tu le soulignes, la plupart ne savent pas où ça se trouve et ce qui s'est passé. Mais je doute fort que quelques-uns ouvre un livre pour se renseigner !


    C'est mon côté idéaliste/fleur bleue/naïf qui s'exprimait.

  • kou4k

    04/08/2005 à 19h46

    Répondre

    - Pour la guerre d'Algérie, comme tu le soulignes, la plupart ne savent pas où ça se trouve et ce qui s'est passé. Mais je doute fort que quelques-uns ouvre un livre pour se renseigner !

    C'est normal, cette allusion nous est directement destinée a nous francais qui refusent l'ocupation de l'irak mais qui ont fait de même ...
    sauf que maintenant, la france est l'un des pays dits "du Nord" où l'immigration de maghrebins est la plus importante.
    et les USA n'ont jamais eu de colonies donc encore moins exigeant l'indépendance et n'ont jamais eu a gerer ce genre de conflits avant leurs gueguerres pour la "démocratie". c'est en réalisant cela qu'ils finirons par changer leurs arguments bidons qui ne marchent que sur leurs compatriotes formatés.
    tin ca fait du bien!

  • nazonfly

    19/08/2005 à 11h09

    Répondre

    Pour commencer je crois que finalement tout le monde a vu le film quasiment de la même façon :
    - c'est un film américain. Alors forcément ça fait "Zip", ça fait "Bap", ça fait "Brrr". Explosions partout, des chars, l'armée! Des vilains extra-terrestres qui attaquent le sol américain (le premier original a été tourné en 54, pendant la guerre froide donc; celui-là arrive après le 11 Septembre).
    Et oui c'est impressionnant, on en prend plein les yeux, plein les oreilles. Le ventre se noue à l'idée que Cruise pourrait mourir (ahahaha la bonne blague) et son fils alors?? Un des héros du film meurt? c'est étonnant ça, fut la remarque que je me suis faite en regardant le film.
    Cruise est l'américain moyen, le père cool (un peu trop cool?), presque un anti-héros au départ, mais au final si héroïque, si fort dans la survie!! En plus il est vraiment trop beau!!
    On passera évidemment sur les millions de détails qui décrédibilisent le film.
    Tiens un détail qui n'a pas été donné... Toutes les voitures sont arrêtées à cause des ET, mais en fait il suffisait juste de changer le démarreur ou l'alternateur, et seul Tom Cruise y a pensé parce qu'il est vachement intelligent et que la mécanique il s'y connaît bien!! Mais il le dit pas aux autres parce que hého faut pas déconner non plus!

    - c'est un film tiré d'un classique de la SF, un livre écrit il y a longtemps. Alors il y a des défauts (que forcément les scénaristes n'ont pas trouvé bon de changer).

    - Mais ça reste un film de Spielberg, celui qui a réalisé [i]La Liste de Schindler, pas celui de Minority Report. Et évidemment la fuite de la population fait immanquablement penser à la Shoah. Sur ces grands mouvements de foule, la détresse est palpable comme rarement au cinéma. Inutilité de la fuite, fatalité, désespoir, absence de choix. J'irais jusqu'à dire que ces quelques scènes suffisent à faire de La Guerre des Mondes un film intéressant à voir!
    Elles sauvent une histoire commune, une fin prévisible et donnent une couleur sympathique au rendu total du film!

    Petit aparté

    JC a dit :
    Un peu comme dans le Jour d’après[/i], autre blockbuster où sous les happy ends avec fils sans égratignures, reste une critique - légère mais existante - envers les gouvernements des pays riches (USA compris) en terme de pollution et d’incidence sur le climat.


    Mmmmuuuuaaaaaahhhhhh!!! Hihihihihihihihihi!!! Ahahahahaha!

  • Shanks Dulacre

    20/08/2005 à 19h37

    Répondre

    Je sais pas , mais moi il ne m'a pas du tout enchanté ce film. Rien de devellopé... Tout commence d'une facon obscure (un peu trop vite ..) et tout fini on ne sait pas comment ni pourquoi. Et comme par hasard tout fini bien pour notre hero qui en fait n'a pas sauvé la terre... trop peu pour moi. Tout cela ne me donne pas envie de decouvrir les antecedents de ce film (c'est un roman ou un film ? )

  • nazonfly

    22/08/2005 à 09h59

    Répondre

    Shanks Dulacre a dit :
    Tout cela ne me donne pas envie de decouvrir les antecedents de ce film (c'est un roman ou un film ? )


    Les antécédents de ce film sont comme on l'indique plus haut :
    - un livre anglais de HG Wells paru il y a plus de 100 ans (en 1898 pour être précis)
    - une première adaptation dont la date est donnée plus haut!

  • Lestat

    22/08/2005 à 14h09

    Répondre

    Entre les deux, il faut également citer la fameuse émission radio d'Orson Welles.

  • Anonyme

    22/08/2005 à 20h44

    Répondre

    Lestat a dit :
    Entre les deux, il faut également citer la fameuse émission radio d'Orson Welles.


    ils en ont même fait un téléfilm sympathique

  • Anonyme

    16/10/2008 à 03h20

    Répondre

    je retarde de quelques années mais je vous assure que j'ai vu le film à sa sortie ciné. Par contre, je n'avais pas fait le rapprochement direct avec le 11/9. Je me disais juste qu'on était tous potentiellement des aliens. En matière de génocide, je pense que l'Allemagne nazie n'a rien à apprendre aux bourreaux du Darfour ou de Bosnie La liste est longue et  encore on ne voit que les tragédies les plus médiatiques.Je suis d'accord sur la citation les pays ne voient que leur intérêt sinon on aurait pas eu les JO en Chine. En matière de mémoire sélective, c'est pas mal. 


    Nous ne sommes pas américains et nous ne savons pas à quel point le traumatisme a été important dans leurs esprits Laissons leur au moins exorciser leurs démons à leur manière même  si cela parait invraisemblable. C'est sûrement un des mots qui a du venir à l'esprit des new yorkais lorsqu'ils ont assisté au double crash.


    Le bémol sur l 'occupation en Algérie est un fait véridique. Il ne me semblait pas que le pays ait demandé à la France de l'occuper?? C'est plutôt une manière de dire à la France qu'elle n'a pas à donner de leçons sur le droit à l'ingérence. C'est un droit que je ne cautionne pas en général mais encore une fois je ne conteste pas la vérité historique.


    La fin est conforme au livre; Si elle avait été autre, je vois déjà les puristes crier à la manipulation ^^

  • Anonyme

    17/05/2010 à 16h37

    Répondre

    Super film !!! Personellement je suis bien rentré dedans et ça m'a fait plus flipper que tous les films dits d'"horreur" que j'ai pu voir ( j'entends les halloween , ring , freddy ,;etc ) , il suffit juste de s'imaginer si ça nous arrivait pour cela . Mention spéciale à Dakota Fanning qui est depuis devenue une grande actrice .

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques