1/10

Glitter

« We can do de la daaaaaaaaaube, when you believe! »

Il y a quelques mois déjà, je désespérais d'avoir vu Crossroads (avec Britneeeeeeeeeeeeeey !) avant de m'être rincé les neurones sur Glitter (avec Mariaaaaaaaaaaaaa !). C'est aujourd'hui réparé, j'ai une fois de plus touché le fond et je peux repartir sur des bases nouvelles qui me permettront de m'insérer encore mieux dans le contexte social d'aujourd'hui... Aïe, j'ai mal à la tête.

Séparée de sa mère très jeune, Billie Franck (Mariah Carey) a grandi dans un foyer social, s'entourant de deux bonnes amies, pour finir toutes trois danseuses dans un cabaret assez minable. Bingo, elles se font repérer par un petit producteur qui les engage comme choristes. Très vite, Billie se révèle une chanteuse comme on en voit très rarement, ce que flaire immédiatement Dice, un DJ de renom...

Après Crossroads, écrit pour Britney, voici donc Glitter, écrit (par ?) pour Mariah. Est-ce véritablement une sorte de romance de son histoire d'artiste ? Je ne sais pas, mais honnêtement il vaudrait mieux que non. Passe encore que l'on assiste une fois de plus à l'ascension d'une star de la musique, mais qu'on nous repompe avec une love-story à deux kopeks, qu'on nous inflige le jeu déplorable de Carey (sourire niais permanent, même quand elle pleure) et une intrigue de demeuré sur le péril de la renommée (suis allé chercher loin cette caractéristique, pas super évidente), là je fais temps mort. Et si vous aimez pas trop les chansons de Mariah Carey, tout les défauts sont multipliés par deux. Tout est dit ? Même pas. La réalisation va tellement à deux à l'heure qu'ils ont utilisé un moyen très efficace de réveiller le petit spectateur piégé dans la salle : le fondu blanc. Concept : après plusieurs séquences sombres (dodo), le film enchaîne sur un fondu blanc, contrastant violemment avec ce qui précédait. Même technique avec des fenêtres illuminées. Aïe. Vous en voulez encore ? Si je vous dis que l'intrigue met bien 35 minutes à démarrer (obstruée par la réussite fulgurante et pleines de paillettes de Mariah), qu'il est fort probable que les répliques provoquent des crises d'asthme, et que la fin fait dans le rose-bonbon-happy-end-tout-le-monde-il-est-beau-mais-j'ai-quand-même-souffert, vous en avez assez ? Non ? Alors procurez-vous le DVD (30 euros, encore une bonne blague).

Glitter sonne le glas de la carrière naissante de Mariah Carey en tant qu'actrice, mais a le mérite de rivaliser avec les légendes que sont Battlefield Earth, Vercingétorix, Riders, ce qui n'est vraiment pas donné à tout monde.

A découvrir

Crocodile Dundee 3

Partager cet article
A voir

Driven

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • loulou

    27/09/2003 à 00h00

    Répondre

    Moi j'ai adoré le film glitter pas simplement parce que Mariah carey et mon idole mais car il est bien fait et derriere ce film il y a 1 histoire passionnante.
    En plus les chansons sont très belles et recherchées

  • Anonyme

    09/08/2004 à 00h01

    Répondre

    Ce film est vraiment super et j'ai été vraiment étonnée .
    Mariah n'est pas la meilleure actrice du monde mais elle est comme même très bien.
    C'est rare pour moi de pleurer en regardant un film mais la fin était tellement triste et inattendu que......
    Chacun a ses opinions et je les respecte.
    Quand Mariah chante j'ai des frissons; NEVER TOO FAR (Merveilleux)

  • Prinncess

    06/01/2005 à 15h18

    Répondre

    Je viens de regarder le film qui passait à la tv (ouffff heureusement que je n'ai pas été voir ça au ciné ! ) mais j'ai une question hyper existentielle ? A part chanter (ou plutôt criarder) Mariah Carey sait-elle parler, a-t'elle quelque chose dans le crâne ??? En tous les cas, elle n'a pas du perdre beaucoup de son temps pour apprendre son texte ! Ce film n'est vraiment pas fait pour la mettre en valeur ou du moins nous montrer une Mariah Carey différente de ce qu'on voit déjà dans sa vie de chanteuse ou civile. Elle est très "cuculapraline" et très "blonde" aussi. A part son sourire, pas grand chose n'est sorti de sa bouche (sauf ses dents).
    On nous a servi un scénario qui a été vu et revu par tout les chanteurs et chanteuses (Prince, Tina Turner, MC Hamer etc...). Le pauvre petit gosse qui a un talent fou mais qui a eu une enfance "déplorable" et qui malgré tout devient une star.

    Certes les chansons de Mariah Carey sont belles (pourvu qu'elle reste dans la chanson car le ciné n'est pas fait pour elle) mais pour faire un bon film ça ne suffit pas.

  • Anonyme

    29/01/2009 à 17h00

    Répondre

    Génial ce film !


    Mariah est vraiment douée (Prinncess: c'est le premier film d'MC j'aimerais t'y voir toi...)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques