5/10

Glee on Tour 3D, le film-concert-série

La 3D rend le tout immersif, mais autant aller au concert...


Une partie de la troupe
Salut tout le monde ! Aujourd'hui on s'attaque à Glee On Tour 3D, Le Film, sortie prévu le 28 septembre. J'avoue j'y suis allé un peu à reculons. Je connais mal la série et je n'ai jamais vraiment compris le concept de filmer un concert pour en faire du cinéma alors oui, effectivement ça se présentait pas très bien.

Glee, c'est quoi ? Une série sous forme de comédie musicale qui fait chavirer l'Amérique, et qui a rapidement trouvé son public. Glee on Tour 3D, le film, c'est quoi ? Bah c'est un concert, dans une énorme salle, où tous les protagonistes de la série reprennent les meilleurs morceaux (beaucoup de reprises), entrecoupé de documentaires dans les coulisses, d'interviews des acteurs mais aussi des fans…


Brittany chante Slave...
Alors phrase bateau oblige (oui, j'ai mon quota) : ce « film » ne plaira pas à tout le monde, et vise particulièrement les fans. Mais au delà de ça, la 3D rend le tout très immersif, le show est sympa, et les chanteurs-acteurs sont jeunes, beaux, ils chantent et dansent bien… Donc pourquoi pas ? (La 3D prend tout son sens quand on voit Brittany chanter Slave, en mini short et soutien-gorge… Bref). Les chansons sont pour la plupart des tubes commerciaux (mais pour le moins sympa) venus des États Unis, Katy Perry, Lady Gaga, Cee Lo (etc.). Leurs interprétations par les membres de la série sont vraiment pas mal.

Alors oui, quitte à regarder le concert de la série Glee (ou n'importe lequel autre) autant se rendre au véritable show ! Car certes le film est sympa, on a le droit a quelques coupures et la 3D, encore une fois, permet vraiment de se sentir présent dans la salle. Mais on perd en ambiance, en ‘entertainment' et le souci c'est qu'on est au cinéma, pas dans un concert (2ème phrase bateau, mais pas si bête).


'HEY! Tous en costard'
Un autre point  négatif… Ce « film » met beaucoup trop en avant l'aspect fédérateur de Glee à travers les interviews des fans. Alors en quelques mots, grâce à la série maintenant ils s'assument tous : gros, maigres, moches, malades, homosexuels, nains, ils sont tous très heureux, Glee c'est super et si tout le monde regardait la série y aurait plus de guerres, plus d'attentats, plus de famines, plus de pollution, de dictateurs, de tsunami, d'usines nucléaires qui explosent et pleins de petits poneys roses et bleus descendraient ici bas pour danser dans des champs de fleurs… À un moment sérieux, il faut arrêter avec ça messieurs les Américains. Le côté unificateur de Glee sous les couleurs de la bannière étoilée c'est trop ! (mais après tout tant mieux pour eux et bravo à la série pour ça, si elle permet à certaines personnes de se sentir mieux dans leur peau).

Je suis désolé mais pour moi c'est tellement dur de devoir critiquer un film-concert. C'est la mode de nos jours, Justin Bieber Never Say Never, Shine a Light… Un concert c'est dans une salle prévue à cet effet, car avant de s'écouter, ça se vit !!! Et dans le contexte d'une salle de cinéma tout est question de procuration, de faux semblants, de réchauffer… Heureusement il y a les interviews et les bonus qui apporteront un petit plus aux fans.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques