6/10

Gigolo à tout prix - Rent a man

Deuce Bigalow (Rob Schneider), nettoyeur professionnel d'aquariums, se retrouve bien malgré lui Gigolo pour se sortir d'une situation inconfortable...

Rob Schneider, acteur et scénariste du Saturday Night Live entre 1989 et 1994, écrit en 1999 son premier film Deuce Bigalow: Male Gigolo, réalisé par Mike Mitchell. A base de gags visuels énormes et de dialogues souvent vulgaires, il livre une quantité de moments comiques forcément inégaux. Au nombre de sept, les rendez-vous de Deuce sont plutôt bien sentis et créateurs de rires parfois hilares. Ainsi, l'improbable Gigolo a affaire à une dame possédant un chien envahissant, une énorme femme noire boulimique, une demoiselle de plus de deux mètres dont on ne verra jamais le visage, une jeune donzelle apparemment sans problèmes qui a le syndrome de Gilles de la Tourette (ce qui entraîne une multitude d'insultes impromptues d'une violence et d'une vulgarité à toute épreuve), une narcoleptique (qui se casse donc constamment la figure), une très belle créature qui cache un secret et une sublime bombe insatisfaite par son mari. Si tous ces moments rythmés sont inégaux dans leurs effets humoristiques, il en est de même de l'histoire amoureuse avec Kate (Arija Bareikis) qui vacille entre le cliché de comédie sentimentale et la franche parodie (la scène de déclaration d'amour par exemple). Enfin, là où le long métrage étonne, c'est en mettant en scène un Gigolo qui donne du plaisir aux femmes non pas grâce au sexe mais grâce à son écoute, sa gentillesse et son attention.

Produit par Adam Sandler, ce Deuce Bigalow: Male Gigolo apporte un lot de moments drôles largement plus conséquent que dans la plupart des films de l'acteur de Billy Madison, Airheads ou encore Big Daddy. Bref, c'est une bonne grosse sottise pour rire bien gras avec néanmoins une mesure dans le délire puisque le Gigolo ne se prostitue pas vraiment.

A découvrir

Night Watch

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    08/09/2008 à 16h37

    Répondre

    alors, je l'ai vu hier : navet absolu. Je me suis marré avec mon pote parce qu'on trouvait ça absolument navrant..Un peu comme j'avais vu récemment "appelez moi dave". Scénario écrit sur un timbre poste, blagues vraiment pourries, sans aucune recherche apparente, acteurs catastrophiques... Non, franchement, rien à rattraper.Surenchères dnas les blagues merdiques( la femme obèse qui mange au tribunal, en surenchère de la femme obèse qui a des relents dans son lit). L'acteur principal a un visage inépressif, et une coupe de cheuveux monstrueuse...Bref, rien à rattraper.


     


    Je sais pas comment dire. Un film absolument pas à regarder à tout seul....Mais avec des potes en guise de soirée "navets" 

  • Anonyme

    08/09/2008 à 16h38

    Répondre

    honnêtement, ça mérite 0.5/10. "Appelez moi dave" était plus marrant, et eddy murphy aura quand malgré tout toujours plus de talent que cet acteur catastrophique....

  • Danorah

    08/09/2008 à 20h24

    Répondre

    Un visage inexpressif, passe encore, mais une coupe de cheveux monstrueuse, c'est effectivement impardonnable.


    Ce film doit vraiment être fin nul.

  • knackimax

    09/09/2008 à 15h59

    Répondre

    Je vous accorde qu'il s'agit de sous culture profonde et d'humour sans lendemain mais c'est le genre de film qui vous detend même le plus agéri des esprits fermés lorsqu'on se laisse un peu aller. Je pense donc que c'est une des meilleurs expressions du laisser aller qui nous reste dans ce monde bien trop serieux. Il faut le prendre comme c'est sinon effectivement on ne pourra jamais l'apprécier. Par contre tu a raison Batman ca ne se regarde pas seul. Le capital sympathie de ce film reste sans borne et dire que Rob shneider est inexpressif c'est un peu se moquer du monde car on aura rarement vu pareille tete de con et ca pas si facile que ca a maitriser comme expression.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques