2.5/10

Garfield, le film

Créé il y a près de 25 ans par Jim Davis, Garfield est le plus célèbre matou orange reconnaissble grâce à ses nombreuses qualités : hypersomniaque, paresseux, cynique, égoïste, glouton, gras du ventre (et d'un peu partout), grand amateur de lasagnes et de hamburgers... des particularités si humaines que Jim Davis décrit Garfield comme un être humain déguisé en chat. Tout le monde peut se reconnaître ou aimerait se reconnaître dans ce chat qui institue, sans honte mais avec panache, la goinfrerie et la fainéantise en art de vivre.
Si on aime Garfield, c'est avant tout pour son humour tout en griffes et mordant disséminé dans les comic strips. Naturellement, dans les années 80, un chat de sa classe a eu droit à son heure de gloire télévisuelle. En 2004 : la belle citrouille à poils passe à la starisation cinématographique...

Garfield est le chouchou de son "maître" Jon Arbuckle (ou Simplet pour les intimes) jusqu'au jour où l'impensable se produit : Jon (Breckin Meyer) ramène à la maison un chien (Odie) que lui a confié la zolie vétérinaire Liz (Jennifer Love Hewitt) dont il est éperdument amoureux. Après quelques règlements de compte félino-canins, Odie se retrouve en mauvaise posture... c'était sans compter l'intervention amicale de son meilleur ennemi (arghh!!!)

Que dire du film ? L'adaptation cinématographique du chat le plus drôle de l'univers comics est un beau raté voire une escroquerie pure et simple.
On peut bien reconnaître que la voix et le talent de Bill Murray doublant Garfield (pour les plus chanceux qui n'ont pas eu Cauet) rendent tout de suite plus supportable le film. De même, les quelques gags et répliques familières de l'univers Garfieldien sauvent quelques minutes par ci, par là. Le chat en images de synthèse est plutôt réussi et se révèle un bon choix dans la représentation du chat potiron. Par contre, la décision de ne mettre en images virtuelles que Garfield s'avère désastreuse en créant un décalage avec le reste des personnages réels. Cette mocheté de chien censé incarner l'adorable Odie et les autres chats blablatant en chair et en os passent très mal à l'écran.
Mais, la plus grosse déception porte principalement sur le manque de fidélité à l'esprit de la BD et des personnages. Jon, le multichampion olympique des râteaux, emballe en un clin d'oeil Liz. Du reste, leurs personnages sont navrants de superficialité et de mièvrerie, quant aux acteurs : ils assurent le service minimum ou sont aux abonnés absents. Odie est méconnaissable. Amputée de sa langue qui pendouillait et bavouillait à loisir, son charme est anéanti dans la carcasse d'un roquet élimé. Garfield a perdu de sa superbe. Lisse, altruiste, gentil, courageux : il devient un héros à la Disney, un modèle pour les 'tits nenfants (public visé de façon lamentable) dans ce film tiroir-caisse à l'histoire-prétexte.
Tous ces légumes s'accordent parfaitement dans cette soupe sans saveur que l'on servirait avec un coca/frites sur TF1 le dimanche après-midi sous le label Disney.

Scénario inepte et nunuche, gags et mise en scène pauvres et molassons, film félon qui ferait rougir de honte un chat orange... comme dirait Garfield : de la pâtée pour chiens !

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    01/09/2004 à 00h00

    Répondre

    J'avais moi aussi fait ma critique sur ce film et je suis plutot d'accord avec vous. Voici mon avis :

    Bon, premièrement, tout le monde connait Garfield j'espère ? Ce gros chat feignant constamment en train de manger et de regarder la télé.. (non non ca n'est pas un humain, même si ca y ressemble vu comme ca) C'est à la base un personnage de bande dessinée créé par Jim Davis il y a 26 ans. (en 1978 donc) Garfield est un chat qui nous parle uniquement à nous, qui vit comme il le veut, qui mange la quantité de ce qu'il désire quand il le désire, et qui par dessus tout, déteste l'action. Et justement, c'est là qu'arrive le réel problème de ce film.

    Garfield vit tranquillement avec Jon (son maître) dans leur maison où il ne se passe jamais rien. Tout est tranquille, tout est rose, les petits oiseaux chantent, la vie est belle dans ce quartier américain cliché au possible. Malheureusement pour Garfield, Jon va vite s'éprendre pour un nouveau compagnon, Odie, un chien ! Et c'est là que la paisible vie de Garfield s'effondre... son maître le délaisse et un abruti de chien l'embête toute la journée ! (olala, mais quelle horreur) Oui, vous l'aurez tout aussi bien compris que moi en regardant ce film, c'est niais et gamin au possible ! C'est tellement débile que je ne trouve rien à dire.. Si ce n'est peut-être que le réalisteur du film n'a apparemment pas cru utile de respecter la bande dessinée Garfield.. En effet, durant tout le film, Garfield va partir à la rescousse de Odie le chien débile.. Vous allez me dire "Il n'y aurait pas un problème là ?" et bien si, il y en a un et même plusieurs ! (et ils sont de taille croyez moi)

    * Garfield est censé être un chat feignant et il part en ville pour des aventures dangeureuses et palpitantes ? (oh oui, palpitant d'ennui)
    * Il est censé être lâche et "je m'enfoutiste" et il ne passe que quelques rares minutes du film avachi sur son fauteuil si cher à la BD ?
    * Il est également censé être sans coeur et égoïste et voila que, tout à coup, il s'inquiète du sort d'un chien et tente de le sauver ?
    * Même pas une seule fois il ne sort une vacherie ou fait volontairement un sale coup à l'encontre de Jon comme il le fait si souvent dans la BD..
    * Odie le chien, censé être débile dans la BD, est tout à fait normal dans le film, même pas en images de synthèses, et en plus il ne parle pas...
    * Jon.. ce débile mental joué par un acteur plus que mauvais, comme tous les autres acteurs du film d'ailleurs, on se croirait dans une sitcom..
    * Tout comme le fait d'avoir choisi Cauet pour doubler Garfield.. cela décridibilise totalement le personnage car sa voix n'est pas du tout charismatique..

    Oui vous avez bien compris, Garfield le film est largement reservé aux moins de 10 à 12 ans. Durant toute la projection, je n'ai pas rigolé une seule fois devant les gags grossiers et prévisibles du film.. J'ai passé toute la scéance à désespérer en me disant que le film allait bien finir par débuter et j'ai finalement perdu une entrée de cinéma. Je regrette beaucoup d'être allé voir ce navet et je ne le conseille vraiment à personne !

  • Selena

    09/04/2005 à 20h47

    Répondre

    Le réalisateur Tim Hill (Les Muppets dans l'espace et scénariste de Bob l'éponge) a été choisi pour tourner Garfield 2.

    Sortie de Garfield 2: le 26 juillet 2006.

  • -k-Ashitaka

    09/04/2005 à 21h54

    Répondre

    Arretez de critiquer (negativement) l'un des films preferes de mon petit cousin ! je vais lui dire, et il vas vous en dire quelques mots.
    " cousin viens, t'en pense quoi du film Garfield ?"
    " Gafid ? c'est trop genial !"
    "et pouquoi ?"
    " pace que Gafid, il est trop fort !"
    "et pourq.. ah ok, eu.. y'a oui-oui à la télé, vas y vite!"

    ba voila ! Tout ça pour vous dire qu' il y a quand meme des gens qui aiment ce film. Et qu'ils sont nombreux.. et qu'ils ont besoin de ces films pour grandir et s'épanouir.

    "hé , y'a Garfield 2 qui vas sortir.."

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques