5/10

Final Cut

Dans un monde futuriste pas si lointain du nôtre, des individus sont dotés de puces qui enregistrent toute leur vie. Après la mort de ces personnes, les implants sont utilisés pour faire des montages diffusés lors des obsèques. Alan Hakman (Robin Williams) est l'un des meilleurs monteurs...

Après une scène d'ouverture sombre et parfaitement maîtrisée, le film d'Omar Naim commence dans une lenteur et une absence de moments marquants qui caractériseront au final tout le long métrage. En effet, Final Cut est en permanence entre le début d'intérêt et le vide, c'est-à-dire qu'il n'arrive jamais complètement à nous emporter dans son histoire de science-fiction.
C'est plutôt dommage car le propos était assez original et qu'il aurait pu être sujet à un film beaucoup plus complexe et intense.
La critique de l'absence de vie privée n'est qu'ébauchée, le personnage d'Alan apparaît bien vite creux, les révélations sont téléphonées et inutiles, les seconds rôles n'ont pas d'impact et manquent cruellement de personnalité, les mystères et les tensions ne se concrétisent jamais totalement...

Les souvenirs, qui sont le centre du film, sont classiques et sont trop succinctement exploités. Alors que l'on pouvait s'attendre à une impression d'infini, à des images douloureuses, sales ou encore affreuses qui auraient montré le côté malsain du travail des monteurs, on n'a le droit qu'à des images de peine et de haine qui sentent le réchauffé et le consensuel.
De plus, Final Cut se perd dans un souvenir anecdotique d'Alan qui ne change pas grand chose à l'histoire.
On notera les présences de Jim Caviezel (La Passion du Christ, Fréquence Interdite, La Ligne Rouge...), de Stephanie Romanov (la fameuse Lilah de la série télévisée Angel) et une musique de Brian Tyler qui n'est pas sans nous faire penser à du Philipp Glass.

Final Cut , même s'il confirme le talent d'acteur de Robin Williams dans des thrillers, apparaît trop inabouti et superficiel pour séduire.

A découvrir

Sideways

Partager cet article
A voir

Neverland

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Protos

    23/02/2005 à 22h40

    Répondre

    Je suis d'accord avec Vincent. En trois mots : c'est pas extraordinaire.
    C'est l'impression que j'en ai eu en sortant de la salle. Il est bien au niveau de certains points, comme l'originalité de l'intrigue, l'atmosphère croque-mortelle mortelle, la couleur sombre, froide et stylistique. Mais que c'est long... mais c'est d'un ennui... terrible. Il y a trop de dialogues inutiles sans actions, et peu de présence dans les décors (c'est sensé être le futur?) et les personnages; ce qui nuit à l'interet du film.
    En somme, si vous avez un meilleur film en vu, comme Mar Adendro par exemple, il vaut mieux éviter celui-ci.

  • phiiip

    11/07/2006 à 09h56

    Répondre

    entièrement d'accord.
    le résumé donne envie, mais que c'est long, ennuyeux, plat!

  • Anonyme

    12/07/2006 à 14h57

    Répondre

    Un film impressionant, un scénario dont le but et uniquement de faire une évalution de notre personne, personnellement je me suis pas ennuyé une seconde, les dialogues ne m'ont pas paru inutiles et le plus important du film est que le concept qui y est inventé est exploré à fond.

    Plus le film avance et plus on remarque que notre personnage principal contient tout le mal qu'il enregistre à travers ses souvenirs, le pouvoir de l'imagination y est très bien expliqué et la conclusion est accablante, pour une fois qu'un film prends le temps d'expliquer un problème à travers un concept très bien imaginé, quand on fait une analyse aussi travaillé et fine j'ai du mal à comprendre qu'on trouve ça plat même si c'est vrai que ce film n'a rien de véritable thriller, mais montrer Robin bosser derrière sa machine est un moment très calme, presuqe morbide, ce moment la ne m'a pas ennuyé au contraire, j'était terriblement mal à l'aise, maintenant tout es question de sensibilité.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques