La fille du puisatier : une affiche qui sent la Provence

Pour sa première réalisation, Daniel Auteuil choisit la sécurité : Marcel Pagnol. Non seulement l'auteur est populaire, mais il est synonyme de succès pour Auteuil acteur, puisque le rôle d'Ugolin dans Jean de Florette lui a valu un César et un BAFTA Award en 1986.

Tourner un remake de La fille du puisatier, dont la première version réunissait Raimu, Fernandel et Josette Day en 1940, impliquait de trouver un casting équivalent : Jean-Pierre Darroussin évoque le cinéma chantant de Robert Guédiguian, Kad Merad est un incontournable du cinéma nostalgico-populaire (Les choristes, Faubourg 36, Le petit Nicolas, bientôt La guerre des boutons), et Daniel Auteuil se réserve le rôle du puisatier précédemment tenu par Raimu.

L'affiche, jouant sur la fibre "ah qu'elle était belle la France d'avant-hier", larmichette à l'appui, montre une famille unie qui se promène sous le soleil méridional. Là où le matériel promotionnel du film de 1940 jouait sur la présence de deux stars spécialisées dans la bonne humeur (on nous servait Raimu et Fernandel en train de picoler gaiement), celui de 2011 tente plutôt d'établir un parallèle avec l'affiche du film d'Yves Robert Le Château de ma mère (1990), qui faisait suite à La gloire de mon père et narrait l'enfance de... Marcel Pagnol. CQFD.

Sortie le 20 avril.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques