Festival du cinéma japonais à l'ère numérique, du 17 au 28 novembre à Paris

La quatrième édition de Kinotayo, le Festival du Film Japonais Contemporain à l'Ère Numérique, se tiendra du 17 au 28 novembre 2009 sous la présidence générale de Yoshihiro Nakamura ; la cérémonie d'ouverture aura lieu à Roissy-en-France sous la présidence de Gérard Depardieu (tout de même) le 17 novembre et la cérémonie de clôture au Grand Palais le 27 novembre. Le Festival se déroulera à Paris (Maison de la Culture du Japon à Paris, Grand Palais (Rotonde Alexandre III), dans la Région parisienne (Roissy en France, Cergy-Pontoise, Enghien-les bains, Vauréal, Auvers-sur-Oise) et dans 15 villes en régions.

L'objectif de Kinotayo est de développer la connaissance et de favoriser la compréhension de la culture, de l'histoire et des modes d'expression japonais auprès du public français, en contribuant à une plus large diffusion de la création cinématographique du Japon. La civilisation et la culture du Japon ont beaucoup de traits communs avec celles de la France mais l'expression en est différente, ce qui enrichit analyse et message, or le cinéma constitue un vecteur essentiel d'accès à la connaissance d'autres principe de vie. La sous-représentation du cinéma japonais en France entrave encore les échanges nécessaires et la première mission que Kinotayo s'est fixée dès l'origine est de réduire ce goulot d'étranglement. Kinotayo s'est aussi toujours efforcé de promouvoir aussi les technologies numériques car leur progrès étant continu, leur coût baissant sans cesse, il en résulte à un moment donné un phénomène d'avalanche totalement incontrôlable. La télévision à écran plat, la photographie, le CD, le MP3, l'ADSL en sont quelques exemples. Pour le cinéma, le Tsunami numérique est en cours comme en témoigne le taux d'équipement des salles, qui se trouve en forte progression. L'édition 2009 de Kinotayo est donc entièrement numérique, à l'exception du Soleil d'Or 2008. De très courts métrages en super haute définition (4K) seront également présentés.

Plusieurs films seront transmis du Centre Serveur Smartjog vers les salles de cinéma en haute définition 2K : la plus haute technologie est utilisée avec le concours de Digimage Cinéma, Smartjog, Doremi et Sony.
Dix-sept films dont 14 inédits en France, tous produits au Japon au cours des derniers 18 mois, seront proposés aux spectateurs en V.O. avec un sous-titrage en français incrusté en mode digital, élaboré directement à partir du script japonais et adapté au rythme du film.
En Île-de-France, tous les films seront présentés au moins deux fois à une semaine d'intervalle pour offrir un large choix de dates et d'horaires. Six réalisateurs japonais invités spécialement seront présents simultanément les 27 et 28 novembre pour une rencontre avec la presse, un face-à-face avec le public et des interventions lors des projections. Des interprètes seront également présents. Globalement 52 projections sont prévues : 12 dans le Val d'Oise, 25 à Paris et au moins 15 en régions.

Deux prix "Soleils d'Or" seront attribués sur la base des votes du public comme en
2008, l'un à un premier film, l'autre à un réalisateur confirmé. Des bulletins de vote
permettront aussi aux spectateurs de gagner des places à la cérémonie de clôture, ainsi que des appareils photos numériques NIKON.

Informations pratiques (salles de projections, programme, horaires, etc.) sur le site Internet de Kinotayo : www.festival-kinotayo.fr

INFOLINE : 06 31 98 46 85

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques