Festival de Cannes 2008 : Alexandra Maria Lara

Hier, le cinéaste Manoel de Oliveira a reçu une Palme pour l'ensemble de  sa carrière ; à 99 ans il était temps. La remise s'est effectuée en présence de Clint Eastwood, habitué des planches cannoises, venu présenter son film L'échange avec Angelina Jolie. Mais tout ceci ne doit pas nous faire perdre de vue notre inventaire des membres du jury. Aujourd'hui : Alexandra Maria Lara.

Née le 12 novembre 1978 à Bucarest, Alexandra Maria Platareanu a fui la Roumanie avec ses parents lorsqu'elle avait quatre ans et demi. Réfugiée en
Allemagne, elle apprend le français et le théâtre, deux disciplines ô combien louables. A 16 ans, elle commence les apparitions télévisées, et dès l'âge de 20 ans elle se fait remarquer dans le téléfilm Die Bubi Scholz story, puis apparaît dans plusieurs films jusqu'au succès de La chute, où elle interprète Traudl Junge aux côtés de Bruno Ganz en Hitler. A moins de trente ans, elle parle couramment quatre langues et sa filmographie est déjà riche de plus de quarante titres.

Malgré son jeune âge, Alexandra Maria Lara a déjà été membre de deux jurys cinématographiques : le festival du film de Transylvanie en 2005, et bien entendu le festival de Cannes en 2008, sous la présidence de Sean Penn.

Elle vit actuellement avec l'acteur anglais Sam Riley, rencontré sur le tournage de Control en 2007.


Le jury et les films de Cannes 2008
Sean Penn
Alfonso Cuaron
Marjane Satrapi
Sergio Castellitto

 

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • nazonfly

    20/05/2008 à 16h07

    Répondre

    Elle a l'air d'être bonne actrice.

  • Luz

    20/05/2008 à 18h51

    Répondre

    Ah, c'est une actrice?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques