4.5/10

Famille très moderne (Une)

Enième romance de Jennifer Aniston, sur le même horizon que les autres. Il est néanmoins sympathique de constater que Jason Bateman parvient enfin à s'approprier des premiers rôles.

Jennifer Aniston se met à l'abri du besoin, très bien, mais il serait peut-être temps de penser à la reconversion artistique. Encore une comédie romantique, encore avec un partenaire sympathique (Jason Bateman, de Arrested Development), et encore un semi-échec ! Est-elle vouée, comme Meg Ryan, à demeurer coincée dans un rôle de nunuche à se larmoyer devant les mecs en sortant vaguement trois ou quatre plaisanteries ?

Kassie a envie d'un enfant, et décide de procéder à l'insémination artificielle. Wally, son meilleur ami et amoureux secret de la nana, tente de la dissuader sans succès. Mais lors de la fête d'insémination (...), Wally, complètement ivre, échange presque par accident la semence inconnue avec la sienne...


Même s'il s'agit effectivement d'une comédie romantique, la saveur est tout autre. Il n'y a pas réellement de procédure de séduction, de pari, ou de tout autre événement habituellement utilisé pour rapprocher les deux têtes d'affiche. Dans Une famille très moderne, il y a directement un trait d'union, même si une moitié l'ignore : un gamin. Un gosse de presque six ans qui parvient, miracle de la génétique, à singer le comportement de son père sans jamais l'avoir rencontré. La relation père-fils n'en est évidemment que plus facile, pour les personnages, et beaucoup trop facile d'un point de vue scénario. Y aura-t-il quelque chose qui pourra empêcher Jennifer et Jason de se bisouter violemment à la fin du film, avec un tel lien de parenté ? J'espère vous avoir maintenu le suspense, mais j'en doute. Les accros de Jennifer devrait néanmoins pouvoir se contenter, sans être euphorique : en vitesse de croisière, elle empile la plupart de ses mimiques sans chercher à développer un personnage très inexistant. Nettement plus intéressante est la prestation de Jason Bateman, qui sera peut-être le seul à pouvoir nous arracher quelques sourires. Il est cependant dommage de voir que son personnage de névrosé hypocondriaque se voit juste effleurer par le scénario, qui aurait pu davantage le mettre en avant et proposer un ressort comique beaucoup plus efficace.

Comédie très légère dans tous ses aspects, Une famille très moderne n'est certainement  pas le film qui pourra élever Jennifer Aniston au rang d'actrice de haut niveau, sa prestation étant du même tonneau et de la même race que ses précédentes participations. Donc pas grand chose à en dire, si ce n'est de ne rien en attendre d'exceptionnel.


A découvrir

Karate Kid (The)

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    30/08/2010 à 17h26

    Répondre

    encore une bouse!

  • gyzmo

    31/08/2010 à 21h32

    Répondre

    Armature scénaristique vu 50 000 fois dans plein d'autres films hollywoodiens. La première demi-heure est supra-lente. Ensuite, ça s'arrange un peu. Le tout est soporifique, mais sauvé des eaux par le casting.

  • hiddenplace

    31/08/2010 à 22h05

    Répondre

    Bah oui, Jason Bateman quoi


    (il a toujours la même bouille depuis La petite maison dans la prairie et Ricky ou la belle vie^^ Pas eu la chance de le voir dans Arrested developpement, et dans Juno, je ne l'ai pas trop relevé, tellement bouffé (au bon et mauvais sens du terme) par Ellen Page)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques