3.5/10

Extract

Sorti en 2009 aux USA, Extract n'avait pas fait parler de lui à l'époque. J'ai beau remuer toutes les connections de ma mémoire, rien n'y fait. Mais voilà que pour rattraper le coup, il revient en DTV pour tenter de transformer l'essai ce coup-ci. Aux manettes de cette comédie américaine, Mike Judge qui après un Office Space plutôt rude (mais qui a ses fans, j'en connais), remet le couvert dans le monde du travail.


Souris chérie, on nous regarde enfin !
Joel (Jason Bateman) a monté une entreprise d'essences alimentaires. Il adore cette boîte mais il voudrait plus de libertés pour renouer avec sa femme (Kristen Wiig) qui fait ceinture dès que son homme arrive après 20h (donc tous les jours). Pour résoudre cette situation, la vente de la société est la solution miracle. Cependant, Step (Clifton Collins Jr.), un employé, est victime d'un terrible accident de travail qui l'ampute... d'un testicule. C'est alors qu'arrive Mila Kunis en arnaqueuse séduisante afin de remporter le pactole tandis que Joel va suivre les conseils avisés de son meilleur ami et dealer notoire incarné par Ben Affleck. Si le pitch semble dense, le rythme est bien moins séduisant. Les 88 minutes du film semblent durer une éternité et ce ne sont pas les ficelles des différentes intrigues qui vont nous aider. Les idées de Ben Affleck sur l'infidélité programmée de la femme de Joel ou encore les gags récurrents sur la société Extract ne font pas mouche la plupart du temps. J'avoue avoir esquissé un sourire par moments mais globalement, regarder la chaîne parlementaire à 14h (heure de la sieste) m'aurait davantage passionné.


Mouhahahaha ! J'adore ce film !
Au milieu de ce film, Jason Bateman ou les autres acteurs semblent un peu perdus. Seules exceptions au milieu de ce désert : le voisin et Ben Affleck. Ce dernier est le seul qui semble vraiment s'amuser. En barman hirsute, il a toujours des plans pourris et son personnage semble être à fond. Ses "connaissances" profitent de cette énergie à l'instar du gigolo qui nous livre une séquence au bord de la piscine mémorable. De même, l'ami toxico fera son petit effet avec son sens de l'humour borderline. Le voisin de son côté est tout bonnement LE personnage exaspérant qui voudrait être sympa mais qui est d'une lourdeur olympique.

Pas forcément inspiré et prévisible, Extract aurait pu nous plaire sous une autre forme. En effet, les personnages ont un certain potentiel mais dans un format de mini-série type "Caméra Café". Là, à moins de regarder le DVD en 44 fois, ce film n'aura pas notre vote de confiance.


Les relations de voisinage sont toujours des moments forts !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques