7/10

Experiment (The)

Paul Scheuring, auteur de Prison Break, persiste avec l'univers carcéral en retournant le film à succès d'Oliver Hirschbiegel. Un remake sans grande originalité, mais assez efficace.

Annoncé depuis 2006, le remake du film d'Oliver Hirschbiegel L'Expérience (2003), ne trouvera finalement la porte des studios qu'en 2009, pour finalement atterrir chez nous via le direct-to-dvd en ce début d'année 2011. Adrien Brody et Forest Whitaker prennent la tête de cette expérience version américaine, sous la houlette de Paul Scheuring qui n'est autre que l'auteur de Prison Break. L'univers carcéral, ça le connaît et le passionne, apparemment...

Une étude scientifique amène vingt volontaires dans une prison, et attribue à chacun un rôle spécifique : les gardiens, qui doivent faire respecter l'ordre, et les prisonniers, qui doivent se contenter d'obéir. Si les bonnes volontés et la camaraderie rendent l'expérience attrayante dans ses premiers moments, les mentalités et les comportements évoluent rapidement et rendent la situation de plus en plus incontrôlable...


Américanisation oblige, l'expérience perd un peu de son matériel psychologique au profit d'un côté spectaculaire qui n'est pas pour autant désagréable. Le film original mettait justement en valeur le processus psychique qui commençait à modifier le comportement des sujets, The Experiment est un peu plus froid dans son approche, à commencer par la composition d'Adrien Brody. Celle-ci, conforme au virage qu'a pris l'acteur ces dernières années, est davantage portée sur le physique, il incarne un Monsieur tout-le-monde crédible mais un peu forte tête, insoumis, et devient donc l'objet des tourments de ses geôliers attitrés. En définitive, il sera bien le seul à exister au sein des prisonniers - le reste du casting faisant principalement de la figuration - et le seul d'entre eux à véritablement s'engager dans une désarticulation psychologique. Du côté des gardiens, si Cameron Gigandet domine le début du film, c'est bien Forest Whitaker qui va les mener au delà des limites. Sa transformation semble un peu brutale et exagérée, pourtant le jeu de l'acteur fait une nouvelle fois merveille. Son personnage est inquiétant, imprévisible, incontrôlable, et transporte la grande question du film : l'homme est-il un animal ? Le remake cherche néanmoins à développer cette problématique au moyen de scènes percutantes, parfois violentes, et à s'étendre sur le terrain où on l'attend, sans surprises. Lorsque l'on connaît l'original, il est difficile de se dire que Scheuring a choisi la meilleure approche, mais sans le connaître, The Experiment peut paraître assez agréable à regarder - même si le film ne va pour ainsi dire nul part et ne se démarque pas vraiment des productions habituelles centrées sur l'univers carcéral. Dommage pour le côté scientifique.

The Experiment fait office de remake pas véritablement nécessaire, puisque le film d'Oliver Hirschbiegel reste tout à fait regardable même sept ans après. La version américaine verse dans le spectacle, la surenchère, et donne les pleins pouvoirs à un Forest Whitaker comme d'habitude excellent. Loin d'être raté, mais ne vaut pas l'original.


DR.

Partager cet article
A voir

Bang Rajan II

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques