Expendables : une semaine de révisions

Dans huit jours, le nouveau film de Sylvester Stallone sera enfin visible en France. Assumant une carrière basée sur la testostérone, Sly a récemment signé un sixième Rocky et un quatrième Rambo ; il enfonce aujourd'hui le clou de son come-back en conviant une tripotée de gros bras célèbres dans cet Expendables : unité spéciale. Pour préparer le terrain, Krinein vous propose un échantillonnage de leurs filmographies à travers une semaine de critiques chronologiques. Ouverture des hostilités demain matin...


Pour patienter et compléter ce tour d'horizon, vous pouvez aussi vous tourner vers les articles déjà disponibles sur le site :

 

A propos de l'auteur

15 commentaires

  • riffhifi

    06/11/2008 à 19h09

    Répondre

    Mouais, c'est une nouvelle à prendre avec de grosses pincettes quand même. Le genre de film qu'on annonce programmé alors que c'est juste le fruit d'une discussion de deux producteurs bourrés...

  • Bung

    06/11/2008 à 20h07

    Répondre

    Tiens, belle photo du dépôt de la RTM.


     J la pique, tiens ^^

  • riffhifi

    23/02/2009 à 12h22

    Répondre

    Bon, c'est quand même du lourd ce film. A ce stade, le casting compte Stallone, Jet Li, Jason Statham, Dolph Lundgren, Mickey Rourke, Forest Whitaker et... Arnold Schwarzenegger. Boum

  • el viking

    23/02/2009 à 13h20

    Répondre

    wouah!!!!! c'est quoi ce film de ouf!!! enfin stallone et schwarzi dans le même film!!! aaaaaaahhhhhh!!!


    j'suis content.

  • Nicolas

    18/08/2010 à 17h45

    Répondre

    Si Chuck Norris joue dans le prochain, il les démontera tous en un seul roundhouse kick.

  • gyzmo

    18/08/2010 à 19h04

    Répondre

    Je n'ai pas le droit de lire la critique avant d'avoir vu le film. Mais bon dieu qu'il me tarde de jeter un oeil sur tout ça !!!

  • Anonyme

    18/08/2010 à 23h07

    Répondre

    Personellement, j'ai aimé le film et les scènes de combats. D'accord l'histoire en elle même n'est pas terrible, mais j'ai aimé. Statham est juste hyper sexy pour ne rien gacher.

  • Canette Ultra

    19/08/2010 à 08h15

    Répondre

    je suis d'accord avec toi Nicolas, Chuck représente une armée à lui tout seul. A la rigueur, il peut faire le sergent instructeur ou le président des Etats Unis qui les embauche ou les encourage.

  • Nicolas

    19/08/2010 à 10h56

    Répondre

    Chuck en président des Etats-Unis  Mais pourquoi personne n'y a pensé avant ??

  • sven

    19/08/2010 à 12h51

    Répondre

    Pareil que gyzmo, je lirai tout ça après avoir vu le film!

  • gyzmo

    19/08/2010 à 13h46

    Répondre

    Si l'on enlève le fait que le scénario de Expandables est un condensé boum boum patatra de tout ce que le cinéma d'action nous a ressassé durant les années 80 / 90 ; si l'on retire la séquence balourde de la Chapelle où trois gros costauds ont malheureusement perdus de leur superbe ; si un véritable compositeur s'était occupé de la bande originale pas des plus terribles ; et si les dialogues et punchlines n'étaient pas aussi couillon qu'un direct-to-video de monsieur Seagal ; le film de Stallone aurait pu être un chef d'oeuvre de créativité. Et malheureusement, seuls les personnages de Mickey Rourke et de Dolph Lundgren ont réellement comblé une partie de mes attentes. Pour tout dire, j'ai beaucoup moins pris mon pied devant Expendables que face à la version ciné de l'Agence Tout Risque. Dommage. Mon bonheur sera pour une prochaine fois...


     


     


     


     


    Nan, j'déconne. Je me suis é-cla-té !!!!!!


    (en plus, j'avais la salle A de ciné mk2 bibliothèque quasiment que pour moi ).


     

  • Anonyme

    19/08/2010 à 14h02

    Répondre

    je suis aller voir le film le 18aout et j'ai adoré les scènes de combats et par moment de bonnes rigolades. ca m'a juste fait bizzarre de voir Jet Li avec une arme en main. Mais sinon un trés bon film.


    mais chacun ses goûts

  • Lestat

    19/08/2010 à 14h43

    Répondre

    Ah voila, on sait maintenant : les bobines d'Inglorious Basterds et de l'Agence Tout Risque ont donc été piquées par Stallone.


    C'était juste jubilatoire. Le scénario est très con, Arnold et Bruce ne servent finalement à rien, mais c'est pas grave, en fait. Stallone utilise sa pétoire comme un cow-boy italien, Dolph fait tout exploser en rigolant, Statham se prend pour Steven Seagal, la pasisons des lames en plus, pendant que Steve Austin pulvérise tout à mains nues.


    Que demander de plus ? hein, Jet Li qui fait des cabrioles ?  Voila. Des filles ? Charisma, tu met ce debardeur taille 12 et tu ouvre cette porte, hop voila. Du gore ? Tu as de la chance, on a piqué du ketchup sur le tournage de John Rambo, hop voila. De l'amour ? euh...ah, Jason, tu vas tabasser une équipe de basket pour montrer que tu as un coeur gros comme ça, voila,parfait.


    Merci Sly.

  • el viking

    23/08/2010 à 20h09

    Répondre

    Enfin vu!


    Pur chef-d'oeuvre! Pur chef-d'oeuvre! Un film d'action comme on en faisait dans le temps! Extremement jouissif, j'avais la banane (et je parle bien de mon sourire) jusque tard après la fin du flm.


    Le seul défaut qu'on pourrai lui reprocher est la VF qui, même si elle se défend, perd beaucoup des "subtilités" du dialogue.


    Sans déconner, c'était super. Vivement la suite. Avec Chuck Norris. Et Steven Seagal. Avec un duel entre Chuck Norris et Steven Seagal.


     

  • Anonyme

    25/08/2010 à 10h13

    Répondre

    Ce film est génial.


    On en a rêvé, Stallone l'a fait. Un Delta Force remis au gout du jour.


    Et comme beaucoup l'ont déjà souligné, le film est jouissif comme pas possible.


    Pour finir, juste  un peu déçu par le fait qu'on ne voit pas plus Dolph dans le film.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques