6/10

effet papillon (L')

L'effet Papillon c'est cette vulgarisation si populaire de la physique du chaos. L'idée est que dans un système instable la moindre modification des conditions initiales peut déboucher sur des résultats sans commune mesure avec leur importance d'origine. Ainsi le battement d'une aile de papillon dans une forêt française pourrait être à l'origine d'un typhon en asie six mois plus tard. L'image est jolie et réussit le tour de force de transformer un domaine rébarbatif (l'étude des systèmes d'équations non linéaires) en une féérie romantique. L'effet papillon n'a rien d'un film romantique. Ce film est basé sur une idée maintes fois utilisée, en l'occurrence comment la modification du passée influence-t-elle le présent. Je citerais par exemple la trilogie des retour vers le futur (pour la version ado/science-fiction/humour), le dernier souper (pour la version politico-morale), sliders (pour la version série-télé-du-samedi-soir-sur-M6), la part de l'autre(pour la version philosoco-mystique), Muse avec la piste Butterflies & Hurricanes d'Absolution (pour la version musicale) etc. On pourrait donc croire le filon exploité jusque dans ses derniers recoins. Pourtant je dois avouer avoir été surpris par ce film.

Evan est un enfant au comportement étrange. D'ordinaire sage comme une image il peut d'un instant à l'autre se retrouver avec un couteau de cuisine dans les mains (et quand on a un père qui s'appelle Jason ça peut suffire à rendre suspicieux) ou bien se dessiner comme un meurtrier sanguinaire... L'ennui est que de ces moments d'émotions fortes, il ne lui reste rien. Le petit Evan a des trous de mémoires. Pour y pallier un médecin lui conseille de tenir un journal intime où il raconte dans le détail les événements de la journée. Ce journal ne lui permet pas que de se remémorer son passé il lui permet aussi de le modifier, pour le meilleur comme pour le pire même si le meilleur reste toujours à venir (air connu)...

Le film oscille entre plusieurs genres : fantastique (pour la magie qui permet de modifier le passé), psychologique voire psychiatrique (une lecture du film est de penser qu'Evan est fou et se construit des passés de rechange pour gommer sa culpabilité), horreur (certaines scènes m'ont surpris au sens où elles m'ont fait sursauter et d'autres sont vraiment effrayantes), certains passages tiennent même de la comédie sentimentale... Bref ce film est difficile à classer. C'est un de ses atouts, souvent on se retrouve dérouté par le cours des événements et ce n'est pas désagréable de se retrouver pris dans un scénario qui échappe un peu au prévisible. En effet, même si de manière générale on sent bien que ce qui va arriver ne sera pas vraiment amusant, le ton détonne avec ceux de la production actuelle standard. Il y a une noirceur et un sentiment de malédiction impressionants qui se dégagent d'Evan.

La philosophie du film est, en étant indulgent, légère et peut se résumer en un lapidaire: "hé les mecs, faites pas les cons avec un pouvoir qui vous dépasse". Bref, une fois de plus on a encore droit à une n-ième resucée du mythe de l'apprenti sorcier. C'est la principale limite que je trouve à ce film : il reste trop enfermé dans les codes du genre pour le révolutionner mais mérite le détour. C'est en effet un des rares films de ces dernières années m'ayant effrayé et surpris dans son déroulement (même si une fois la prise de recul faite, il n'y a pas grand chose de nouveau sous le soleil), et autre remarque curieuse durant la projection je me suis trouvé projeté dans une autre dimension où le temps s'écoulait plus lentement. Notamment la première partie qui m'a paru, et ce n'est pas péjoratif, beaucoup plus longue que sa durée réelle. Un peu comme si mon cerveau était passé en mode turbo...

A découvrir

maître du jeu (Le)

Partager cet article

A propos de l'auteur

26 commentaires

  • -k-Ashitaka

    22/01/2005 à 23h32

    Répondre

    je suis le premier à faire un commentaire de ce film si magnifiquement fantastique !??.. c'est l'un de mes films préférés! retourner dans le passé, qui n'en a pas rêvé? mais fait gaffe tu peux

    regardez le si ce n'est pas encore fait, vous ne serez pas deçu! (fin.. je pense)

  • Attila

    24/01/2005 à 15h53

    Répondre

    Très bon film qui m'a tenu en haleine du début à la fin, meme si j'étais content qu'il finisse!
    Il est vrai que moins on en sait mieux c'est, c'est pourquoi j'en aurai encore moins dit dans le résumé du film.

  • Bzhnono

    07/02/2005 à 20h04

    Répondre

    J'ai vu qu'il y avait au moins deux ou trois topic sur ce sujets, j'ai choisi celui là au pif.

    Je viens de voir le film à priori en version director's cut. J'ai vraiment aimé ce film et j'aimerai savoir ce qu'il vaut en version de base et surtout ce qui change.

    Si quelqu'un pouvait me répondre soit par MP soit sur ce topic en faisant bien attention de mettre entre , ce serait sympa.

    merci d'avance.

  • weirdkorn

    07/02/2005 à 20h40

    Répondre

    Pas de spoiler ici. Cela ne marche pas lorsque l'on met la page de la critique. Merci.

  • Shanks Dulacre

    11/02/2005 à 21h57

    Répondre

    Tres bon film je me demande encore pourquoi je l'ai vu si tard apres sa sortie ; Cette histoire de trou de memoires lui permettant de remonter le temps, ce combat qu'il menne pour se construire un avenir meilleiur à lui et a ses amis, ces jeux d'enfants qui tournent en catastrophes traumatisantes, ces cents versions d'une meme histoire ahh tout ca c'est bien pensé , c'est bien filmé , c'est bien joué, c'est bien realisé, c'est trop bien, c'est super. 9,99/10 juste parceque la perfection c'a existe pas
    Si vous l'avez pas encore vu bah allez le voir et pas d'excuses :c'est les vaccances pour la plupart d'entre vous alors occupez vous

  • -k-Ashitaka

    21/03/2005 à 19h21

    Répondre

    une suite...
    étonnant pour un film comme "L'effet papillon"..
    mais j'irai surment le voir, parce que j'ai adoré le premier. Mais esperons que ce sera digne du premier..

  • CIRSE

    21/03/2005 à 20h13

    Répondre

    -k-Ashitaka a dit :
    une suite...
    étonnant pour un film comme "L'effet papillon"..
    mais j'irai surment le voir, parce que j'ai adoré le premier. Mais esperons que ce sera digne du premier..


    Bah ouais pourquoi pas ?
    Sympa mais totalement invraisemblable - donc, qui réclame une suite

  • camite

    22/03/2005 à 18h29

    Répondre

    John Leonetti réalise.

    Donc ce sera nul.

  • astriddorleac

    23/03/2005 à 17h35

    Répondre

    si ce n est pas le meme acteur principal c une drole d idee, y a encore du marketting et des gros sous la dessous ....

    un peu peur d'etre deçue personnellement j'ai tellement aimé le premier ....

    pourvu que ce soit pas le nouveau rocky ....1.2.3.....12

  • Lestat

    23/03/2005 à 17h40

    Répondre

    John Leonetti réalise.


    Est-ce le même qui a commis Mortal Kombat Destruction Finale ?

  • -k-Ashitaka

    23/03/2005 à 21h12

    Répondre

    on sprech, sprech, mais le film ce sera pas pour cette année je pense, d'ici là ça peut passer plein de truc..

    plus de tutune, par exemple..

  • camite

    24/03/2005 à 09h09

    Répondre

    Lestat a dit :
    John Leonetti réalise.


    Est-ce le même qui a commis Mortal Kombat Destruction Finale ?


    Lui-même

  • sondern

    25/03/2005 à 18h25

    Répondre

    Surtout qu'outre la réalisation, le couple Eric Bress et J. Mackye Gruber assure le scénario. Si on les a virés, ce sera difficile de faire un film qui prend autant dans les tripes.

    Et info : un film est la définition même du commercial. Un producteur file de la thunes aux acteurs et aux réalisateurs pour faire encore plus de thunes !!!

  • Val Lazare

    26/03/2005 à 19h51

    Répondre

    astriddorleac a dit :
    si ce n est pas le meme acteur principal c une drole d idee, y a encore du marketting et des gros sous la dessous ....


    Techniquement, le premier scénario de L'effet Papillon voyait Ashton se suicider pour mettre fin à sa "malédiction". Cette fin a été transformée en fin alternative sur le dvd, je crois, afin de ne pas choquer les chtites gens qui payent pour être avoir un happy end

  • Daggy

    28/03/2005 à 14h19

    Répondre

    Selena a dit :
    C'est à se demander quel est l'intêret d'une telle suite.


  • Mantis

    28/03/2005 à 15h05

    Répondre

    bouhouhou... Ce qiu rendait ce film culte etait son côté "personne l'a vu mais tout le monde le trouve génial". Zout de zout.

  • Shanks Dulacre

    28/03/2005 à 20h51

    Répondre

    Suite; Suite...... tu veux dire une nouvelle histoire mais avec le meme theme parceque parler de suite ; je me demande ce qu'il ya encore a faire apres la fin du premier qui semblait regler tous les problemes.

  • sondern

    24/03/2006 à 00h54

    Répondre

    Partant d'un postulat simple que tout le monde s'est posé - Que serait devenu ma vie si j'avais su prendre la bonne décision au bon moment ? - plus que du voyage dans le temps en lui-même (qui apporterait ue ambiance de science-fiction plutôt au film fantastique que nous avons en réalité affaire), L'Effet Papillon a un enchainement somme toute classique. En effet, dès le second voyage das le temps : on comprend le principe du film, plus le héros intervient dans le temps, plus la situation devient encore pire ce qui nécessite un nouveau retour dans le temps et etc...

    Néanmoins avant ça, nous avons une longue phase d'une heure où rien ne se passe : les trous de mémoire, pedophilie et autres joyeusetés intriguent mais deviennent lassantes. La scène d'intro de 30 sec avant le début à proprement du film ne sert qu'à scotcher le spectateur pour le forcer ne serait-ce que par curiosité à ne pas s'en aller durant les 60 premières minutes pour comprendre cette intro.

    A la manière de Donnie Darko, ce film intrigue et passione parce que son rythme ne laisse pas la place à l'ennui (une fois que l'action commence donc aui bout d'une heure ). Mais dés qu'elle commence, on est emballé et la fin (la vraie, celle disponible uniquement sur DVD Uncut) en traumatisera plus d'un comparée à l'optimisme de la fin choisie par les producteurs que vous verrez comme fin officielle.

  • Perco

    24/03/2006 à 15h07

    Répondre

    sondern a dit :
    la fin (la vraie, celle disponible uniquement sur DVD Uncut) en traumatisera plus d'un comparée à l'optimisme de la fin choisie par les producteurs que vous verrez comme fin officielle.


    On m'aurai menti ? la fin du film "normal" n'est pas la vraie fin ??? Boudoudiou je m'en vais louer la Director's cut !

  • cactus07

    16/08/2006 à 17h12

    Répondre

    J'ai beaucoup aimé ^^
    peut etre que j'ai pas tout saisi à cause de mon age mais il était très bien!!

  • popcorn3227

    30/05/2007 à 17h07

    Répondre

    Un de mes films préférés

  • kou4k

    30/05/2007 à 18h39

    Répondre

    J'ai aussi adoré ce film, mais je croyais qu'il n'y avait qu'une seule fin...

    J'ai vu celle qui finit pas super bien pour lui ^^.
    Va falloir que je trouve la fin hollywoodienne alors...

  • Anonyme

    31/08/2008 à 00h33

    Répondre

    C'est pas ça un postulat(cf dicitionnaire) Pffffffff......

  • Anonyme

    31/08/2008 à 01h12

    Répondre

    Regarde la définition de fantastique: c'est justement le fait de se demander si on est dans la réalité ou pas...Ta phrase concernant les genres ne veut donc rien dire?!(c'est quoi le genre psychologique?????!) C'est bien de se la jouer Monsieur je sais tout mais il faudrait peut-être d'abord connaître son vocabulaire avant de prendre un ton aussi prétentieux dans tes "écrits"

  • Anonyme

    27/04/2010 à 16h52

    Répondre

    Magnifique film ! Ils peuvent en créer 40 des effets papillons, mais rien, absolument rien vaudra le premier!


    Le plus intéressant pour moi reste l'ouverture aux différentes versions que nous pouvons faire à la fin du film. J'applaudis le producteur, chapeau bas.

  • Anonyme

    27/04/2010 à 17h01

    Répondre

    Ce film est un des meilleurs que j'ai jamais vu. Et ce n'est pas peu dire!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques