9/10

Edward aux mains d'argent

Un poème tout en images

Un créateur de génie, seul dans son sinistre manoir, se fabrique un compagnon à qui il donne le nom d'Edward. Mais âgé, il meurt avant d'achever son oeuvre qui, bien que pourvue d'un corps, d'un cerveau, d'un coeur et d'une âme, se retrouve condamnée à utiliser des ciseaux à la place de ses mains.

Des années après, errant seul dans le château de celui qui lui donna la vie, Edward est recueilli par une représentante en produits de beauté qui l'invite à vivre parmi les siens. Dès son arrivée en ville, il va devenir l'objet de toutes les curiosités.

Quelques plans suffisent à nous plonger dans l'univers de Tim Burton, le génialissime auteur à qui l'on doit Sleepy Hollow, Batman et bien d'autres chefs-d'oeuvre encore. Un château merveilleux au sommet d'une colline, de petits pavillons aux couleurs de dessins animés pour enfants, des personnages caricaturés à l'extrême, une musique enchanteresse... Tout y est pour nous conter les aventures d'Edward aux mains d'argent.

Le film nous présente Edward, un jeune homme un peu différent puisqu'il n'a jamais été mis au contact de la société et de ses coutumes. Un peu différent aussi parce qu'il n'a pas de mains humaines. Il rappelle le personnage de Frankenstein et aussi celui de la Bête, pour qui la Belle serait Kim, la fille de Peg. La nature a fait de lui une curiosité, mais restent sa grandeur d'âme, sa gentillesse et son dévouement.

Nous avons la constante impression d'évoluer dans un monde unique et insensé, dans lequel l'imaginaire se mêle au réel, où la beauté des décors ne suffit pas à cacher les défauts de ses résidents.

Edward aux mains d'argent est un conte de fées et la naïveté qu'il dégage nous replonge dans notre plus tendre enfance. Les enseignements qu'il propose : le respect d'autrui et la tolérance, sont classiques mais efficaces.

Edward aux mains d'argent est un poème, un conte des temps modernes. Et il serait insensé de manquer une occasion d'en prendre connaissance. Johnny Depp et Winona Ryder sauront vous émouvoir comme bien peu d'acteurs ont su le faire jusqu'à présent. Mention spéciale aux musiques du film signées Danny Elfman, ainsi qu'aux décors et à la mise en scène.

A découvrir

Replicant

Partager cet article

A propos de l'auteur

12 commentaires

  • Anonyme

    12/01/2008 à 14h31

    Répondre

    c'est un film super émouvant et en féte il faut comrendre que la question et la reponse clef et d'ou vient la neige


     

  • Anonyme

    27/05/2008 à 15h23

    Répondre

    Ce film est tout simplement un petit bijou! Il mélange futurisme, émotion, romantisme et déchirement intérieur face à un amour qui reste malgré tout dans certains cas et à cause d'une société stéréotypée, impossible. Il est unique en son genre. C'est un film totalement merveilleux, je l'ai vu pour la première fois lorsque j'étais en classe de 4ème et je suis de suite tombée sous le charme de son style hors du commun et dès lors également sous l'emprunte artistique de Tim Burton et sous le jeu de Johnny Depp; depuis ce jour cet acteur me facine, m'hypnotise dans chacun de ses rôles, le duo Burton-Depp reste l'une des combinaisons cinématographiques les plus réussies et infaillibles à ce jour; leur collaboration aboutit toujours à une oeuvre qui, pour ma part, provoque chez moi un sentiment d'évasion. Johnny Depp reste à ce jour l'acteur que j'admire le plus pour son travail: il collectionne une palette impressionnante de personnages à savoir, il nous a prouvé qu'il peut aussi bien jouer l'être mystérieux et amoureux en le personnage d'Edward, mais il est également époustouflant dans son rôle d'enquêteur (comme dans la Neuvième Porte) ou encore plus récemment dans son rôle de pirate comique et aventurier dans la trilogie de Pirates des Caraïbes. Et ceci n'est qu'une brève série de certains de ses films les plus connus mais il en reste d'autres moins connus et c'est dommage car ils gagneraient à l'être davantage. Est-ce-que tous les acteurs peuvent aujourd'hui se réjouir d'avoir jouer dans toute leur carrière le rôle d'un pirate pour les enfants, le rôle d'un homme créé de toute pièce par un inventeur, le rôle d'inspecteurs, le rôle de truants, et même de meurtrier sanglant....? Mais surtout est-ce-que tous les acteurs qui ont pu joué tous ces rôles ont-ils été capable le faire aussi bien et avec autant de réalisme?

  • Anonyme

    23/11/2009 à 03h40

    Répondre

    Lorsqu'on voit le film pour la première fois on est touché et ça nous marque, mais lorsqu'on le voit une deuxième fois avec un esprit analytique il faut multiplier l'effet par 50 puisque les métaphores dans l'esthétique, les références à une société particulièrement américaine et la grande critique du modèle classique rehaussé d'une pointe d'expressionnisme allemand mettent à l'avant le grand talent de réalisateur de Tim Burton et on ne peut que l'adorer encore plus et apprécier hautement son film!

  • Anonyme

    03/01/2010 à 14h39

    Répondre

    mais "la planete des singes" est un tres bon film !!

  • riffhifi

    03/01/2010 à 15h59

    Répondre

    Celui de Tim Burton ? Plaisantin...

  • Anonyme

    24/04/2010 à 12h02

    Répondre

    Un film à la fois triste et comique qui nous parle des différences humaines qu'ils faut accepter et ne pas juger au premier regard. Dans le cas d'Edward, il faut se dire qu'il se cache peut-être derrière "celui avec les ciseaux à la place des mains", un coeur sensible.

  • Anonyme

    05/10/2010 à 20h39

    Répondre

    J'ai adorée ce film pour les musique exceptionelle que l'on peut y trouver et l'histoire de ce pauvre jeune homme mi humain mi créature est très émouvante j'en ai chialé comme une madeleine si je puis dire ... sur ce ... ciao mais amis !!!

  • el viking

    08/03/2011 à 14h25

    Répondre

    CONAN!!!http://television.krinein.com/soir- ... 15358.html

  • riffhifi

    08/03/2011 à 14h31

    Répondre

    "Johnny Depp en Frankenstein moderne doté de ciseaux au lieu de mains"
    Non non, en CRÉATURE DE FRANKENSTEIN. Le pseudo-Frankenstein ici, c'est le personnage de Vincent Price.
    "Pour ceux et celles qui aiment les films de gladiateurs"... il y a un pilote d'avion qui aimerait vous rencontrer...

  • naweug

    08/03/2011 à 15h09

    Répondre

    Je crois que je vais rester fidèle à Pushing Daisies sur NRJ12

  • nazonfly

    08/03/2011 à 15h14

    Répondre

    Mais justement avec les caméras c'est facile de chopper les vilains. Suffit de repérer les gens avec des cagoules et des passe-montagne !

  • Guillaume

    08/03/2011 à 16h27

    Répondre

    riffhifi a dit :
    "Johnny Depp en Frankenstein moderne doté de ciseaux au lieu de mains"
    Non non, en CRÉATURE DE FRANKENSTEIN. Le pseudo-Frankenstein ici, c'est le personnage de Vincent Price.
    "Pour ceux et celles qui aiment les films de gladiateurs"... il y a un pilote d'avion qui aimerait vous rencontrer...


    Oui, le raccourci est malheureux

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques