5/10

Driven

« J'la voulais pas, c'tte putain de course... »

Faire un film sur des courses de voiture ne m'a jamais paru très passionnant. Surtout que la Formule 1 n'est pas reconnue pour être extrêmement palpitante vue de l'extérieur. Pourtant, c'est le domaine qu'a choisi Sylvester Stallone pour faire son retour en tant qu'acteur, et mettre la main à la pâte en tant que scénariste.

La nouvelle saison de F1 voit naître un nouveau pilote plein de talent qui risque de donner du fil à retordre au champion en titre Beau Brandeburg, le jeune Jimmy Bly. Mais au fil des victoires, Jimmy suporte de moins en moins bien la pression, aussi Carl Henry (Burt Reynolds) fait appel à Joe Tanto (Sylvester Stallone), un ancien pilote très compétent mis sur la touche après un regrettable accident...

Premières impressions après voir vu le film : Sly n'a pas écrit ce scénario pour se mettre particulièrement en valeur. Si son personnage de Joe Tanto est quelqu'un de reconnu dans la profession, la vedette est incontestablement le jeune Jimmy Bly, la tête toute étourdie par le show-biz, et en sérieuse perte de vitesse. Un bon point déjà. Deuxième constatation : "on" a remarqué que les courses de F1 c'était long et parfois ennuyeux, alors "on" a décidé de les rendre plus attrayantes. Alors, outre le fait que l'on ne voit qu'un ou deux tours, chaque course est entachée d'un accident très spectaculaire, avec voitures qui volent et pneus en images de synthèse "Kissevoi" qui battent des records d'altitude. Juste histoire que ce soit plus beau, plus fort, plus furious. Pour le reste, si la première heure passe tranquillement, le scénario part vite en vrille dès la seconde. Vu que le spectacle doit arriver au premier plan, l'identité des personnages est vite négligée, et la crédibilité en prend un sérieux coup. Alors évidemment, le trio amoureux de Beau - Jimmy - Sophia (Estella Warren) est de la complexité d'un épisode de Hélène et les garçons, Joe Tanto garde la tête froide comme il peut en jouant de son "J'suis fort, mais on me bride un peu", et tout ce beau monde se retrouve autour d'une course pour joyeusement se prendre la tête.

Driven, en dépit d'une qualité générale satisfaisante, néglige rapidement la psychologie de ses personnages et la crédibilité de son scénario au profit de violents accidents de F1 et de courses sur musique endiablée pas véritablement trépidantes mais correctes. Moyen, en somme.

A découvrir

Glitter

Partager cet article
A voir

Go !

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • quentinfox

    01/09/2003 à 00h00

    Répondre

    Alors deja je tiens a dire que Driven n'a pas pris à la lettre le scenar de Sly et que ce film ne se deroule pas dans le monde de la *F1 mais dans les courses de voiture americaine que je sais plus comment ca s'apelle lol.
    Ouai meme que SLy a dit que le film ne respectait pas du tout son scenario.

    Revenons au film lui meme, la psychologie des personnages qui souvent a été assez bien rédigée dans les scenarii de sly est ici quasi inexistante tout comme le scenario qui est ecrit à l'encre blanche.
    Le film se concentre seulement sur les courses de voitures assez bien rythmées mais dont les Fx se ressentent trop parfois.
    Donc pour moi Driven n'est vraiment pas un super film, juste un film a prendre quand il n'y a plus rien au video club de votre quartier pour passer une soirée entre potes

  • Anonyme

    07/12/2010 à 18h46

    Répondre

    juste un truc...! c'est pas de la F1 dans le film! c'est du "american cart" c est un sport de monoplace américain! pck un grand prix de F1 ne fait pas 200 tours, c'est pas les mm banioles, c'est pas les mm circuits! ce film est trés trés moyen en tout cas! le film à voir sur des courses de voiture c'est 'jour de tonnerre", driven il est assez bidons! les dialogues sont pourri, le jeune pilote joue trop au jeune puço, stalone il sers à rien! le seul personnage qui a du mérite c'est brandebourg! sinon les courses de voitures sont super ennuyantes dans ce films; les accidants vraiment pas réalistes...


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques