2/10

Dragonball Evolution

James Wong dénature complètement la série en proposant une évolution sonnant davantage comme une régression. Le manga est sauf, son potentiel cinématographique beaucoup moins.

A l'annonce du film, nous étions tous dubitatifs, il faut le reconnaître. Pendant le film, Dans le futur, les plantes vertes seront comme nous.
Dans le futur,
les plantes vertes seront comme nous.
nous l'étions encore. Et quelques semaines après sa sortie, nous le sommes toujours, et plus que jamais. Qu'est-ce qui a bien pu motiver Stephen Chow pour produire l'adaptation d'une série légendaire du manga qui se montre inadaptable à de nombreux points de vue ? Serait-il financièrement dépendant ? Et Toriyama, là-dedans, ne s'est-il douté de rien ? Forcément, quelqu'un a du s'en rendre compte, à un moment, que le projet allait droit dans les murs, à commencer par les scénaristes. Tiens, parlons d'eux, un peu.

En fait, le monsieur en question était seul. Il a établi une liste des caractéristiques fondamentales de Dragon Ball en l'étendant à son grand maximum, et tout y est passé : les boules de cristal, le dragon qui exauce le vœu, la capsule corporation, Tortue Géniale, etc. Puis, il a défini un environnement terre-à-terre, bien loin de l'univers bon enfant et parfois un brin cucul de ce bon vieux Toriyama. Enfin, il a mis en corrélation les deux et a écarté ce qui faisait tâche dans son beau paysage futuro-contemporain. Du coup, des "trucs" sont passés à la trappe, et pas des moindres, genre une carapace de tortue ou encore une certaine queue de singe. Même, le personnage entier de Goku, le gosse naïf et simplet capable de briser des troncs à coups de boule, passe à la trappe et devient un adolescent déjà bien libidineux. La différence fait mal, il faut trouver une solution. "Evolution", voilà un mot qui claque son calfouète ! Ça fait genre « relecture de Dragon Ball, mais avec du Dragon Ball quand même ». Si l'on vous présentait le film par morceau de cinq secondes, vous seriez prêt à jurer que le matériau d'origine a été respecté, il y a du dragon qui exauce, des bouboules qui brillent, des radars qui font bip bip, et des capsules qui font pschhht avant de révéler une grosse moto.


" T'as vu ce que je fais avec une boule ?
Imagine le reste ! "
Pourtant, quand tout est mis bout à bout, DragonBall Evolution se révèle être effectivement la bonne grosse vautre que l'on attendait. Passons sur la distance que le film met avec le manga, tout le reste relève d'une stupidité sans nom. A commencer par Piccolo, l'improbable échappé du premier bal costumé du coin, passant pour la plus grande menace de l'humanité et qui souhaite évidemment tout raser illico presto. Le type, tout extraterrestre qu'il soit, sort d'un peu n'importe où sans explication, à l'image d'un scénario qui souhaite contenir beaucoup sans forcément en avoir les moyens. Une quête de sept boules de cristal en moins de 90 minutes, tout en présentant les personnages et en faisant castagner du monde ? Faut arrêter le saké ! Impossible d'y croire, impossible d'entrer un tant soit peu dans l'histoire, tout est parachuté, caricatural au possible, prévisible au minimum, et sans un poil de rythme. James Wong, le réalisateur, ne semble pas y croire non plus, et nous fait étalage de sa boutique : scènes d'action presque illisibles et nombreux ralentis neuneus. Les effets spéciaux parviennent à retenir notre attention quelques secondes, mais ne parviennent pas à nous faire oublier notre envie irrépressible de foutre des claques à Justin Chatwin, son regard bovin expliquant cela.

J'aimerais qu'il fasse un deuxième épisode. Si, si, j'ai bien envie de voir ce que ces gens pourraient faire avec un Dragon Ball Z. Ca me ferait rire, mais certainement moins que l'annonce d'un live des Chevaliers du Zodiaque. Là, on se poilerait. Vraiment. En attendant, je ne saurais trop vous conseiller d'utiliser vos cartes illimitées pour aller voir Dragon Ball et vous dire que, finalement, dans certains cas, rien ne vaut un bon manga. Ceux qui payent leur place peuvent avoir deux tomes de la série pour le même prix.

Partager cet article

A propos de l'auteur

22 commentaires

  • Anonyme

    20/11/2007 à 19h27

    Répondre

    J'ai peur d'un film d'animation à la Beowulf...

  • riffhifi

    20/11/2007 à 19h31

    Répondre

    Non non, ce sera en vrai. Néanmoins, il n'est pas interdit d'avoir peur

  • Anonyme

    21/01/2008 à 22h11

    Répondre

    Doit-on y croire? J'avais entendu parler d'un projet similaire voilà quelques années avec de grandes figures du cinéma dans les rôles principaux (genre Hugh Jackman pour Végéta ou Orlando Bloon pour Ten Shin Han) et tout ce dawa n'était en fait qu'une vaste fumisterie.


     De plus, un premier film live de la série est sortie dans les années 80 (juste sur Dragon Ball et donc l'enfance de San Goku) ne créant qu'un monumental... bide à sa sortie.


     Je suis conscient qu'avec les moyens actuels, il est possible de faire beaucoup mieu, mais je reste réservé et sceptique.

  • nazonfly

    03/09/2008 à 14h29

    Répondre

    Je crois qu'il y a nécessairement un besoin de changement par rapport au manga original. Regardez X-Men ou Les 4 Fantastiques, qu'est-ce que leurs costumes auraient pu donner sur grand écran?

  • riffhifi

    03/09/2008 à 14h45

    Répondre

    Les Fantastiques, ça aurait donné... ça : ...


    http://www.krinein.com/img_galerie/big/3229.jpg

  • ]irµ

    03/09/2008 à 15h06

    Répondre

    N'empêche, quoiqu'on en dise, Justin Chatwin il a la classe. Elle va cartonner la campagne promo pour le nouveau gel Vivelle Dop.

  • Anonyme

    03/09/2008 à 15h09

    Répondre

    Apparemment vous n'avez vu que les photos, donc je peux comprendre que vous ne soyez pas choqués. Mais j'ai lu des extraits de scénario et d'éléments importants de ci et là(et de source sûre) et ça s'annonce très très mal. Que Tortue Géniale ait des cheveux et pas de carapace à la limite on s'en fout. Mais l'esprit en lui-même n'a juste aucun rapport avec le manga. L'exemple le plus criant est que Goku va à l'école. Et là tout est dit.

  • Anonyme

    03/09/2008 à 17h03

    Répondre

    beuark, c'est quoi ce truc bidon, et gunm de cameron c'est qd?

  • Filipe

    03/09/2008 à 17h51

    Répondre

    Le film s'annonce E-NOR-ME !!!

  • Kei

    03/09/2008 à 18h15

    Répondre

    Rah un bon gros nanar qui tache au cinoche, ça commencait à se faire attendre. Personnellement, j'espère que ça sera une bouse immonde qui me fasse mourir de rire. Je croise les doigts !

  • ]irµ

    03/09/2008 à 18h28

    Répondre

    Pauvre Chow Yun Fat tout de même ; j'espère qu'il n'a pas refusé de jouer dans le Red Cliff de John Woo pour cachetonner dans ce film. Ou alors il a un sens de la dérision extraordinaire.

  • Anonyme

    01/02/2009 à 17h00

    Répondre

    Le film s'annonce comme le massacre du siècle! Un casting honteux et très éloigné des personnages du manga, (des ricains jouant les rôles principaux) une histoire qui ne suit pas celle d'Akira Toryiama, des combats qui ont l'air minables... Conseil de fan, évitez à tout prix, sous peine d'être traumatisé à vie!!!

  • el viking

    08/02/2009 à 13h19

    Répondre

    affreux? non faut pas déconner... c'est un film d'action comme les autres, comme on en voit beaucoup ces derniers temps... Maintenant, de là à dire que c'est du dragon ball... je crois que les deux n'évolue pas dans la même dimension... C'est juste un film dont l'histoire ressemble vaguement à celle de notre manga préféré, et qui a étonnement le même titre... 


    Pure coïncidence, je vous dis...

  • Anonyme

    01/04/2009 à 09h07

    Répondre

    Je pense également que c'est un film d'action avec de bons effets spéciaux ...(très) vaguement inspiré de DBZ mais il ne devrait pas lui donner DragonBall comme titre !

  • Anonyme

    02/04/2009 à 09h27

    Répondre

    C'est un film simplemnet bourré d'effets spéciaux de mauvais goût avec des personnages sans aucune personnalité.


    Pour un film qui porte le titre 'DragonBall' il aurait pu un minimum suivre l'oeuvre d'origine.


    Sans compter le nombre d'inconréhenses dans le film lui même (surtout la fin avec les vêtement de Goku)!!


    Bref à éviter!!!

  • Canette Ultra

    20/04/2009 à 09h44

    Répondre

    le film n'était même pas amusant pour son côté pourri.


    c'était une DOULEUR où les acteurs semblaienty s'être égaré : "hey les amis, c'est Cho Yun Fat ! demandons lui de jouer dans la prochaine scène"


    "mais voyons Bill, il n'a pas de costume"


    "on s'en fout, je veux qu'il joue pour moi"

  • Anonyme

    21/04/2009 à 00h28

    Répondre

    Juste deux petits liens:


     Une BD: http://img.photobucket.com/albums/v211/ ... onball.jpg


     Un massacre : http://www.gamalive.com/Dragon-Ball-Evo ... gon%20ball

  • Anonyme

    24/04/2009 à 14h22

    Répondre

    Il est claire que se film dénature le manga completement. Il n'ai pas a la hauteur que se soit dans le scénario mal adapté ou dans les effets spécieaux très limite ou mal employé.


    Je conseil de le voir en streaming gratuitement et de ne surtout pa payer pour ça. Ou de ne pas le voir du tout si vous êtes fan de dragon ball.


    Dommage avec un grosse production et plus de sérieux, en faisant peut être une trilogie, on aurais pu exploser le box office avec un vrai dragon ball... 

  • Anonyme

    08/05/2009 à 23h35

    Répondre

    Le réalisateur c'est James Wong... Stephen chow n'y est pour rien .

  • riffhifi

    10/05/2009 à 11h00

    Répondre

    Il est quand même producteur... donc coupable !

  • el viking

    10/05/2009 à 20h17

    Répondre

    en plus c'est un chinois, donc communiste! donc doublement coupable!

  • Anonyme

    21/12/2009 à 22h25

    Répondre

    Même pas regardable en tant que nanard, comme l'était la version asiatique de 1989.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques