6.5/10

doublure (La)

Nouvelle comédie de Francis Veber avec François Pignon dans le rôle principal, La doublure se doit d'être autrement meilleur qu'un simple faire-valoir des divertissements actuels. Alors que le film sort en pleine crise du cinéma humoristique à la française, on espère (pas bien fort mais on espère quand même) que l'auteur réalisateur de classiques comme La chèvre ou Le dîner de cons retrouve de sa verve et de son imagination en faisant renaître son personnage fétiche de François Pignon, gentil monsieur tout le monde. Et cela marche plutôt bien puisque avec Gad Elmaleh dans le rôle phare, un pitch de départ pas idiot et de nombreuses têtes célèbres, La doublure se révèle être sympa et bien au-dessus du niveau moyen des comédies actuelles.

Revenons-en à la trame. Un patron d'une grande entreprise s'éprend d'une mannequin dont le désir de se marier devient de plus en plus pressant. Seulement, sa femme possède la majorité du capital et le divorce serait un désastre financier. Mais voilà qu'elle apprend la liaison par l'intermédiaire d'une photo volée, photo sur laquelle se trouve Monsieur François Pignon à côté de la belle. Ni une ni deux, la top model ira vivre chez lui le temps de tromper madame et de divorcer en gardant les sous, une situation évidemment fort riche en quiproquos et jalousies en tout genre.

Il faut reconnaître à Francis Veber une véritable qualité d'écriture et La doublure n'échappe pas à la règle. Ce n'est peut-être pas aussi fin et recherché que ses principaux succès mais les dialogues sont bien trouvés et parfois ponctués de bons mots qui ont des chances d'êtres réentendus lors de futures conversations. Dès lors, le film passe très bien, sans temps mort, avec la sensation de voir un pur divertissement à la française et son lot de trouvailles comiques, jamais hilarantes mais suffisamment plaisantes pour au moins sourire. Cela résume La doublure : sans être grand, il est bon. Le scénario bien que basique est correct, à l'instar des acteurs, plus qu'honnêtes mais jamais éblouissants.

La doublure est au final une comédie sympathique qui remplit tout à fait son contrat, à savoir divertir une heure et demie. On ne peut pas non plus demander à Francis Veber de sortir un dîner de cons à chaque fois. On passe au moins un bon moment et c'est le principal.

A découvrir

Romanzo criminale

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • el viking

    15/09/2008 à 15h03

    Répondre

    je met un "bien", ne serait-ce que pour la réplique:


    "-maintenant, passez votre bras sur mon épaule...


    -Arrêtez, faites pas ça, ils vont me lyncher!"


    Arf.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques