Dossier spécial - Les nouveaux départs au cinéma

Salut à toi Krinaute

Cette semaine, à l'occasion de la sortie de Nouveau Départ, avec Matt Damon et Scarlett Johansson, retour sur les grands nouveaux départs du cinéma. Pas question ici de parler du renouveau d'un acteur en particulier car on ne fait pas non plus dans le people... Mais plutôt des films qui mettent en scène des nouveaux départs, et on va voir ici que ce sujet est très apprécié chez les cinéastes


Et toi tu sais c'est quoi le délire avec mes cheveux?
Demain, j'ouvre un zoo.

On commence donc avec le petit dernier, Nouveau départ, ou l'histoire d'un type quelconque qui décide de tout plaquer pour aller s'occuper d'un zoo. Il faut dire que pour un père célibataire, pourrait-on imaginer un meilleur moyen pour se rapprocher de ses enfants que de les faire vivre parmi les animaux ? Et bien il y aurait aussi la communication, l'attention familiale, l'amour... mais merde un film avec des z'animaux c'est vachement plus cool quand même, on va pas faire du Woody Allen non mais ! Et puis c'est tiré d'une histoire vraie donc pourquoi pas... La question qui se pose alors est de savoir s'il y aura une suite, et si une fois lassé du zoo, Matt va partir dans l'espace, à Wall Street ou tenir un centre de thalassothérapie.

 


The answer is blowin' in the wind.
Gégé Rider mais moins Easy.

De Scarlett Johansson en short à Gérard Depardieu en marcel il n'y a qu'un pas... Si, si je te jure Krinaute, ou du moins il y a une transition pas évidente à trouver mais on va tout de même passer à Mammuth. Ici, le nouveau départ est incarné par le personnage titre, qui quitte sa petite vie tranquille pour se la jouer Easy Rider à la recherche des papiers pour sa retraite. En tout cas Gégé, même étant devenu sévèrement massif avec l'âge il a toujours une classe incroyable quand il chevauche sa Münch, cheveux (longs) au vent, juste pour le goût de l'aventure et du renouveau. C'est ça qu'il aurait dû faire Matt Damon avec ses gosses au lieu d'aller s'enterrer dans un zoo.

 


Marge, t'as pas vu mon futal?
Échecs et Catch.

Un autre caïd du cinéma spécialisé dans les nouveaux (ou dans les faux) départs c'est Mickey Rourke. The Wrestler est alors l'occasion de faire le parallèle un peu facile entre la vie de Rourke, acteur déchu, plus connu pour sa violence envers sa femme que pour son talent d'acteur, et le personnage de Randy dans le film, un ancien catcheur à la dérive. La frontière entre l'acteur et le personnage devient encore plus floue quand on sait que Rourke, délaissé par le cinéma, avait préféré se tourner vers la boxe. Mais bon, n'oublie pas Krinaute, que ce n'est que du cinéma, et que ce film vaut le coup d'œil grâce au talent de l'ami Mickey, pas uniquement grâce à son passé. Et puis de toute façon tout est faux, c'est du catch... Oups !

 


"Vous pouvez pas me foutre un peu la paix?"
Pas d'pitié pour les r'traités.

Pour Clint Eastwood, le nouveau départ est avant tout un retour aux sources, dans Impitoyable il incarne un tueur retraité (et oui, passé 40 années de cotisations tout le monde a droit à un peu de tranquillité) qui reprend ses flingues pour venger les prostituées du bled du coin. Notre bon vieux Clint décide alors de plaquer son élevage de cochons pour repartir sur les routes ensoleillées de l'Ouest américain et fourrer son nez (et ses balles) un peu partout où il se trouve. Finalement, il est peut être abusif de parler de nouveau départ ici car à la fin, Clint s'en retourne parmi les siens, tout en promettant de revenir en cas de pépin... disons alors qu'il a plutôt trouver un mi-temps sympa pour varier un peu ses activités dans sa retraite.

 


Je suis ton père... KCHHH.
Des loupés russes.

Dans un style totalement différent, l'histoire d'un nouveau départ en musique dans le film franco-russe Le Concert. Ici, on nous parle d'Andreï Filipov, le chef d'orchestre déchu du Bolchoï, dorénavant balayeur au théâtre, qui décide de truander un peu le Kremlin pour recommencer sa grande carrière. Un nouveau départ sur fond de Tchaïkovski avec Mélanie Laurent à l'époque où personne ne se déchaînait sur elle sur internet. C'est en tout cas un bien beau nouveau départ qui a permis à Andreï de renouer avec le succès et de parcourir l'Europe en musique avec ses amis. C'est mieux que d'aller ouvrir un zoo avec ses gosses... Oui désolé de m'acharner mais ça m'énerve ce scénario !

 


Bad Boys, Bad Boys...
C'était un putain d'miracle j'te dis.

Et pour finir, le nouveau départ ultime, le plus beau le plus badass, c'est la nouvelle voie spirituelle choisie par Jules dans Pulp Fiction. La magnifique histoire d'un truand convaincu qu'un miracle lui a sauvé la vie et qui va maintenant se diriger vers le chemin de Dieu et réfléchir au sens de la vie, aux bergers, à l'Éternel, au Tout-Puissant etc... D'ailleurs, un miracle divin, est-ce qu'on pourrait imaginer meilleur prétexte pour commencer une nouvelle vie, pour repartir à zéro ? Et puis Jules il a bien fait au final sinon c'est lui qui aurait fini tripes à l'air dans les chiottes de Butch à la place de Vincent (au passage si tu n'as pas vu le film ce paragraphe doit te sembler un peu vague...). Mais quand même, au niveau du miracle y'a de quoi dire parce que le pistolet était certainement chargé à blanc... ben oui tu n'as qu'à regarder le mur avant que le type ne leur tire dessus, il était déjà criblé de balles...

 

Et voilà pour quelques nouveaux départs du cinéma, ne sont cités ici que ceux que j'ai jugés... enfin que ceux auxquels j'ai pensé donc il en manque certainement. Si toi, Krinaute, tu as des idées de nouveaux départs que j'aurais oublié, n'hésite pas, peu importe auquel tu penses ce sera toujours mieux que d'aller ouvrir un zoo... non mais c'est quoi ce scénar !

A propos de l'auteur

Je regarde plein de films et sur mon temps libre je suis journaliste. J'ai eu peur devant Paranormal Activity et je me suis endormi devant Interstellar. Mes goûts n'engagent que moi.

4 commentaires

  • nazonfly

    11/04/2012 à 12h39

    Répondre

    Ça a l'air très bien.


    (ya vraiment des gens qui s'infligent ce genre de trucs ?)http://cinema.krinein.com/-24884/nouvea ... 18714.html

  • naweug

    11/04/2012 à 14h56

    Répondre

    Ah tiens, j'ai vu la bande annonce l'autre jour au ciné. Que ça a l'air sirupeux et plein de bons sentiments.. serais je trop cynique ? >

  • Maat

    11/04/2012 à 15h22

    Répondre

    Arf, il n'est pas encore sorti, je peux pas en parler alors :-°

  • nazonfly

    19/04/2012 à 22h07

    Répondre

    Chouette rétro, je n'aurais pas pensé à faire un tel dossier.
    Après la lecture, j'ai tout de suite penser à Eric Draven dans The crow qui entame franchement une nouvelle vie... après sa mort quoi.
    Je pense aussi à tous ces vilains garnements qui ont changé de voie après avoir découvert les arts martiaux (genre Only the strong).http://cinema.krinein.com/-24884/dossie ... 18768.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques