3.5/10

Dommage collatéral

Repoussé pour cause du 11 Septembre, afin de ne pas choquer les âmes touchées par la catastrophe, Dommage Collatéral nous ramène enfin Schwarzenegger en France. Au programme, des terroristes colombiens, des explosions, et du patriotisme américain. On en salive d'avance.

Gordon Brewer, pompier émérite de Los Angeles, assiste impuissant à la mort de sa femme et son fils dans une explosion qui fera neuf morts et une vingtaine de blessés. Tout désigne "El Lobo", un terroriste colombien qui est retourné illico presto dans son camp de guérilleros. Devant l'attitude plus que molle du gouvernement, Gordon décide de faire sa propre justice, et s'envole pour la Colombie...

Encore une fois, on assiste à l'image de la famille américaine parfaite, heureuse sous tous les rapports, fauchée dans son bonheur par le hasard tel Charles Ingualls atteint d'une crampe au bras alors qu'il devait couper du bois. Pas par un des airbus de Ben Laden (le film a été tourné avant), mais par un terroriste colombien caché au fin fond de son pays. Et en tout bon héros américain qui se respecte, Schwarzy va se lancer à sa poursuite. Là, plus de chichi, il met tout son savoir-faire de pompier dans la bataille. Résultat, ça pète absolument de partout, et pour un débutant il a de la débrouillardise dans le contre-espionnage, il faut le reconnaître. En d'autres termes, nous avons affaire au sauveur américain plus haut que la moyenne, qui d'une pierre deux coups peut rendre service à l'Amérique et se venger, pour contenter tout le monde. Ce type de profil donne pratiquement tout le temps lieu à un scénario simplet et pas crédible du tout, une série de morceaux de bravoure, une certaine morale, et Dommage Collatéral n'échappe pas à cette règle (la morale ici est de ne pas arriver en retard, sinon on risque de se faire faucher par une explosion terroriste). Et puis je me demande si ce bon Arnold n'est pas un peu vieux, je sais pas vous, mais je trouve qu'il a pris un sacré coup de vieux depuis quelques temps.

Un scénario pas terrible, beaucoup d'explosions, un rebondissement bien orchestré qui donnera lieu à toute une série d'incohérences, verdict : un pop-corn movie comme tant d'autres, peu inventif et très porté sur le spectaculaire.

Partager cet article
A voir

From Hell

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    14/08/2003 à 00h00

    Répondre

    C'est clair que ce film m'a beaucoup déçu!

    Je m'attendais à un chef d'oeuvre du genre "Commando" car ils annonçaient un retour à l'état d'esprit des années 80 mais c'est raté!

    Le méchant n'est pas completement méchant il a même des excuses pour ce qu'il fait! Et il n'y a pas de phrases mythiques!

    Heureusement qu'il nous reste le bon vieux Chuck Norris pour nous faire des nanars de bonne qualité!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques