2.5/10

Disco

Disco est un film à tendance one man show plutôt raté sur ces deux mêmes niveaux. Avis aux amateurs de Didier Travolta ainsi qu'aux fans de Franck Dubosc mais l'ensemble est assez lourd. Quelques bonnes blagues toutefois... 

Didier Graindorge habite Le Havre. Sa maison doit probablement toucher celle d'Alphonse Brown (le fils de James) car ils sont atteints d'une folie similaire : ils sont tous deux héritiers d'icônes sexuelles. Didier a été un roi du disco à son époque sous l'alias de Didier Travolta. Pour payer des vacances à son fils au pays des kangourous, il remet le strass, les paillettes et les jeans moulants pour reformer le fameux trio des Bee Kings qui déferlait vingt ans plus tôt dans tous les concours de la région. Les yeux bleus au vent, il reprend la conquête de sa dignité dans un habit qui ferait penser à l'inverse.


Sans pour autant dire que le film est mauvais, on peut quand même vous assurer qu'il est assez nul. Et pourtant on sent un désir de faire rire propre à un Franck Dubosc en pleine forme. Mais là où Camping nous donnait une bonne dose de personnages hauts en couleur, ici il y a beaucoup plus de vide créatif. Du même coup le cas Travolta devient un pseudo one man show dont les interstices et pauses de tous genres sont assez mous et non avenus.

La problématique qui s'en dégage est une immense solitude, qui certes représente parfaitement le personnage principal et ses atouts ringards, mais qui ennuie le spectateur au milieu de moments pourtant assez drôles quand on aime l'humour en question. Il devient donc très difficile de choisir entre les rires et les larmes de consternation.


Pour rajouter au malaise de ce film mal équilibré en humour, les personnages secondaires sont plutôt creux et ne servent pas le propos de l'histoire comme ils le devraient. Si la prestation d'Isabelle Nanty reste la meilleure du film ex-æquo avec le featuring Francis Lalanne, les déceptions sont immenses. Depardieu à qui l'on donne à nouveau un rôle sur mesure de gros lourd s'empresse d'être pénible et débite son texte sur commande avec la beauté d'une méduse lâchée sur une plage de galets. Samuel Le Bihan qui signe ici son meilleur rôle ne sait toujours pas jouer mais on apprend qu'il sait danser et être sexy en vinyl moulant. Certes c'est une maigre consolation mais les points à compter ne sont pas assez nombreux pour qu'on puisse oublier les détails positifs.

L'ambition scénaristique n'est pas au rendez-vous non plus et on a l'impression d'avoir été kidnappé pour une suite d'événements sans conséquences dans une salle où la réactivité ne peut pas suivre sa continuité logique d'ambiance comme l'aurait voulu le genre. On en ressort usé, avec un arrière goût de Pour toi Public raté. Viennent s'ajouter enfin le ciel, le soleil et la mer sans pour autant nous illuminer la vie. Il devient alors très frustrant de s'ennuyer en rigolant.


Certes on ne peut pas dire que le film soit inutile, mais on peut certainement insister sur le fait que ce divertissement n'est pas intégral et que le choix du spectateur tombé là par hasard peut s'avérer être une grosse erreur si sa présence au cinéma est peu fréquente. N'imaginez pas sauver un samedi ou un dimanche soir avec cette toile sans intérêt alors que vous pourriez apprécier dans une salle voisine de l'humour du nord par exemple.

Si vous avez aimé Camping, l'alchimie n'a pas marché cette fois, si vous aviez trouvé cela mauvais celui-ci est encore pire. Voici deux bonnes raisons de passer votre chemin.

La phrase suivante résumera bien le film à mon sens :

« Le Disco c'est plus qu'une danse c'est un mode de vie. » Didier Travolta en slip.

Partager cet article

A propos de l'auteur

16 commentaires

  • Anonyme

    06/04/2008 à 19h11

    Répondre

    Je n'ai jamais lu une critique qui sent autant la frustration. bien sur l'auteur assume tellement ses propos qu'il ne signe pas son article. je ne suis pas d'accord. j'ai passé un très bon moment en famille
    le reproche c que le fond de commerce de duboscq ( le ringard) commence à s'essoufler, mais n'allons pas le voir pour ça?
    le film à un fil condusteur qui tient le spectateur en haleine.
    je le conseille, certe c'est pas le film de l'année et encore moi le meilleur film de franck.
    david

  • Luz

    06/04/2008 à 19h18

    Répondre

    L'article est signé


     

  • KaSuGayZ

    06/04/2008 à 21h48

    Répondre

    "knackimax" c'est beaucoup de choses, mais pas un nom, donc pas de signature.

  • riffhifi

    06/04/2008 à 22h54

    Répondre

    Alors que davide66, bien entendu, est une signature. D'ailleurs j'ai regardé dans le bottin, davide66 habite 39 rue de la Botte Fleurie à Bourtreuil.

  • Anonyme

    06/04/2008 à 23h05

    Répondre

    J'ai pas vu le film mais je pense qu'il a l'air bien nul ^^


    Mais j'ai kiffé la réplique de riffhifi =) 

  • KaSuGayZ

    07/04/2008 à 00h54

    Répondre

    La réplique de riffjifi vaut ce qu'elle vaut, mais écrire une critique et un commentaire n'est pas la même chose. Après j'osef, c'est sûrement un navet ce film, sous pseudonyme ou non, en critiquer est une perte de temps.

  • Umbriel

    07/04/2008 à 10h05

    Répondre

    J'admire ceux qui sont allé le voir pour en faire une critique Y'a pas à dire, Critique à Krinein, c'est un métier à risque !!

  • Luz

    07/04/2008 à 10h26

    Répondre

    A haut risque même. J'ai entendu dire que certains y avaient laissé la vie, d'autres la raison et la plupart : le cerveau.

  • knackimax

    07/04/2008 à 10h36

    Répondre

    Une fois de plus c'est pas nul c'est mauvais parceque raté. J'avoue avoir ri (j'ai également pleuré mais pas d'émotion)mais en tant que film divertissant ca n'a pas été le pied du tout. Je déconseille mais il est interdit d'interdir et puis la preuve en est que certains ont aimés donc faut pas jetter la pierre avant d'avoir vu. Je suppose vous disposez...


    Sinon j'assume complétement mon avis cher davide66 et je suis pret à en débatre car je ne comprends pas de quelle frustration fait état ma critique.

  • Umbriel

    07/04/2008 à 10h47

    Répondre

    Peut être qu'il a fait l'erreur de le sortir en même temps que le film de Danny Boon, ce qui n'aide pas.

  • nazonfly

    07/04/2008 à 13h49

    Répondre

    S'il est plus nul que les Chtis... je n'ose pas imaginer la daube.


    En même temps, j'ai lu une critique quelque part qui disait que la seule chose à sauver du film, c'était le disco... WOW! 

  • valmont

    07/04/2008 à 14h32

    Répondre

    Je trouve la critique du film assez juste. On s'attendait à ce que le duo Dubosc/Onteniente fasse encore des merveilles mais ce n'est pas le cas. C'est une sorte de Full Monty à la française, mais raté. Un film bâclé qui fait esquisser quelques sourires mais qui est bien loin de nous faire sortir les éclats de rires de Camping. Dommage...

  • nazonfly

    10/04/2008 à 15h53

    Répondre

    Disco, Bienvenue chez les Ch'tis. Bientôt pour remplacer Les Bronzés sur TF1 tous les deux ans! Youpisme!

  • Danorah

    10/04/2008 à 17h16

    Répondre

    Il faut que je vous avoue un truc.


    Je n'ai toujours pas vu Bienvenue chez les Ch'tis.

  • nazonfly

    10/04/2008 à 17h50

    Répondre

    Chanceuse va!

  • hiddenplace

    10/04/2008 à 21h29

    Répondre

    Moi non plus, et c'est pas pour faire mon anti-conformiste, mais c'est pas pour tout de suite


    En fait, j'ai pas énormément le temps d'aller au ciné, en ce moment, donc je me réserve uniquement pour des coups de coeur^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques