7/10

Destination finale 3

« Ouais, vive le gore et l'humour noir ! Encore du sang, des surprises et du fun macabre ! ». Voilà grossièrement le genre de phrase qu'un fan de Destination finale 2 déclame à tout va. Qu'ils se réjouissent, le numéro 3 vient de sortir et s'inscrit tout droit dans cette lignée, empilant les scènes de mort violente sans complexe.

On était pourtant en droit de s'attendre au pire puisque c'est James Wong, déjà réalisateur du premier ou du calamiteux The one, qui reprenait les rênes de la franchise après les avoir laissées à un spécialiste des effets spéciaux pour la réalisation et aux créateurs de l'Effet papillon pour le scénario. Tout cela pour dire qu'après la très bonne facture visuelle et les scènes chocs du numéro 2, James Wong a préféré suivre cette voie, et non la sienne, afin de s'amuser une nouvelle fois avec la mort, décidément avide de sang.

Le principe reste le même : un accident, une vision qui permet d'en réchapper, des rescapés et la mort qui les rattrape. On retrouve donc une bande de lycéens d'au moins 25 ans qui fêtent leur fin d'étude (il était temps) dans un parc d'attraction où sévit un grand huit qui va rapetisser d'une manière tranchante ses occupants. Un joli point de départ pour une grande faucheuse qui ne s'arrêtera pas de si tôt.

Seulement, à force de vouloir faire venir la mort à tout prix, les scénaristes ont oublié quelques points élémentaires comme les transitions ou la psychologie des personnages. Ainsi, les acteurs font désormais office de chair à boucherie (la mort n'aime pas toujours le pâté) et l'on se retrouve dans un slasher-movie pour lycéen mais sans slasher, avec un côté fantastique en plus. Le casting du numéro 2 était tout de même bien plus sympa avec femmes, enfant, drogué ou policier, ce qui est plus varié à massacrer que du simple lycéen. Il est également dommage que la scène de l'accident du grand huit soit un peu ratée, beaucoup trop confuse et aux effets spéciaux parfois ratés. Le réalisateur se rattrape fort heureusement par la suite et distille avec un plaisir morbide évident une multitude de morts violentes qui resteront dans les mémoires. Mieux vaut s'arrêter là pour les découvrir vous-même.

Toutes les personnes ayant aimé Destination finale 2 apprécieront le numéro 3. On retrouve dans Destination finale 3 cette même accumulation de morts affreuses et surprenantes traitées avec humour qui arrivent à la fois à être jouissives et à retourner le ventre. Certes, le film est cinématographiquement moins réussi mais on va voir un Destination finale pour le gore et pas pour les dialogues. Aujourd'hui, il est clair que la grande faucheuse n'aime ni les légumes ni les jeunes.

A propos de l'auteur

25 commentaires

  • Bzhnono

    21/03/2005 à 13h05

    Répondre

    Mouais... les deux films cassaient pas troi pattes à un canard. Le deux étaient peut être un plus drôle (baigné dans l'humour noir).
    Bref, si le film se fait vraiment faudra pas trop compter (à mon avis) sur un scénario excellent. Par contre ça peut être sympa niveau réalisation. Je sais pas vraiment ce que vaut James Wong (les deux premiers Destination Finale sont bien réalisés mais ne recherchent pas la difficulté quant à la mise en scène).

  • weirdkorn

    21/03/2005 à 16h13

    Répondre

    J'ai préféré le 2 et j'aurai préféré qu'il conserve le même réalisateur pour le 3. Niveau effets spéciaux, c'est un des meilleurs et il n'a pas peur du gros gore qui tâche. En tout cas ça annonce une scène d'ouverture hautement jouisive avec un énorme carnage sur les montagnes russes .

  • Vincent.L

    26/03/2005 à 22h54

    Répondre

    James Wong qui revient à la réalisation, on peut attendre plus de ce D3 que du 2 qui faisait dans le gore facile. En plus, il paraîtrait qu'il sera en 3D

  • Anonyme

    25/03/2006 à 13h50

    Répondre

    beaucoup disent que le 3 est plus proche du premier que du deuxième, (victimes très jeunes, pas d'histoire de rétroactivité, et de lien entre les personnages du 1 et du 2) et pour beaucoup le meilleur serait finallement le premier, t'en penses quoi ???

  • weirdkorn

    26/03/2006 à 15h36

    Répondre

    Qui ça moi ?
    Je trouve qu'effectivement c'est un peu entre le 1er (victimes jeunes, ...) et le 2ème (morts gores) et comme j'ai préféré le 2ème, j'ai aussi retenu dans le 3 les morts violentes. Parce que niveau perso et intrigue, le premier était pas mal mais là c'est ridicule, on attend juste la prochaine victime.

  • Anonyme

    26/03/2006 à 15h43

    Répondre

    Moi aussi j'ai largement préféré le deuxième, et de savoir que wong et morgan reprenaient le 3, je le sentais mal...

  • Cineman

    28/03/2006 à 22h16

    Répondre

    Arffff voici le type même du film ou quand on sort de la séance on se demande '' mais ils sont partis ou mes sous ? Ha oui c'est vrai je m'en suit servis pour voir une daube '' .
    Alors pour résumer Destination finale 3 je dirais : Scénario baclé , dialogues ridicules , personnages archi caricaturaux donc énervant et sans aucun intérêts.
    Tout ici n'est que prétexte à enchainer les morts violentes et sanglantes mais quand il est aussi mal amené que ça même le gore n'a pu vraiment grand intérêt ( surtout que c'est du petit gore tout gentil quand même ).
    Même la scène de l'accident principal dans la montagne russe , qui constitue comme dans chaque Destination Finale une scène phare du film , n'est pas très réussis comparée à celle de l'avion ou de l'autoroute de ses deux prédecesseurs , car baclée elle aussi .
    Pour moi le seul bon Destination Finale était le premier car il avait le mérite d'être novateur et d'être doté d'une atmosphère sombre qui avait de quoi plaire . Pour le deuxième ça commençait déja à sentir un peu le vinaigre mais il restait acceptable tout de même , et là arrive le summum , le troisième volume qui n'est au final tout simplement qu'une vaste blague.
    Je lui metterais quand même 2 car les deux bimbos m'énervaient tellement que j'ai pris beaucoup de plaisir à les voir mourir !

  • Anonyme

    28/03/2006 à 22h30

    Répondre

    moi j'ai préféré le numéro 2

  • Cineman

    28/03/2006 à 22h44

    Répondre

    Je te conseille d'en rester à celui-la si tu n'as pas encore vu le troisième ...mais bon ceci n'est qu'un conseil

  • Vincent.L

    30/03/2006 à 23h10

    Répondre

    Cineman said

    Du petit gore tout gentil

    Tu parles! Destination Finale 3 est un enchaînement de gore franchement dégueux, violamment sanguinolent, totalement futile et du plus mauvais goût car rendu cool. Proposer des morts pour proposer des morts, sans aucune reflexion, ne représente aucun intérêt.

    DF3 est une machine à fric qui file la nausée tant il se complait dans une nullité scénaristique. Disons-le franchement, DF3 est une daube pondue par Morgan et Wong pour qu'ils puissent regagner des thunes après l'échec Willard. Ils ont complètement repris le scénario du 1 sans jamais se casser la tête à proposer ne serais-ce qu'un changement.

    Pour moi le seul bon Destination Finale était le premier car il avait le mérite d'être novateur et d'être doté d'une atmosphère sombre qui avait de quoi plaire


    Totalement d'accord. Le 2 offrait déjà une sensation de vide incroyable entre des morts qui tendaient aussi vers la facilité du gore. Ici, tant de têtes broyées, coupées, corps écrasés ne sont jamais justifiables. Ce n'est vraiment pas de l'horreur, c'est réellement de la violence inutile calibrée pour plaire à des esprits avides d'absence de sens. C'est vraiment un des rares films où on a l'impression d'être pris pour de gros imbéciles qui consomment des déchêts sans reflechir.

    Le 7.5/10 de Weirdkorn restera longtemps un mystère...

    Un beau 2/10 peut-être pour les vannes foireuses et le malaise créé par la scène du grand 8, qui même si elle est complètement fouillie, à de quoi marquer tous ceux qui y ont déjà reflechi à deux fois avant de monter dans une machine à sensation forte.

  • weirdkorn

    30/03/2006 à 23h15

    Répondre

    Vincent.L a dit :
    C'est vraiment un des rares films où on a l'impression d'être pris pour de gros imbéciles qui consomment des déchêts sans reflechir.


    Mais je suis un gros imbécile qui consomme des déchêts sans réfléchir. J'étais venu pour voir des morts violentes, d'où la note.

  • hiddenplace

    30/03/2006 à 23h24

    Répondre

    Bon enfin, quand même, on savait bien que ce film ne serait pas une lumière, hein
    Les morts sont gratuites, comme dans le 1er (je n'ai "hélas" pas vu le 2), mais ça ressemble à n'importe quel slasher teen movie, ce n'est pas mieux ni pire...
    Puis je crois surtout qu'il faut une certaine dose de second (allez même 35ème même^^) degré, et ne pas s'attarder sur le scénario, qui est bien évidemment le même que dans les deux autres volets. Sur ce point de vue, c'est facile et regrettable, mais on s'y attendait de toute façon, comme dans n'importe quelle suite de ce genre. (cela dit, j'ai vu pire, j'ai vu la bande annonce de Sexy Movie, qui détourne les comédies romantiques comme Scary movie "détournait" les slasher movies... et ça a l'air, euh... comment dire )

    On ne s'attache pas aux personnages (ils sont même particulièrement insupportables^^), c'est complètement débile, mais la seule motivation, c'est d'essayer d'imaginer quel "trésor" d'imagination va être mis en oeuvre pour les morts suivantes. Je ne cache pas que je n'ai pu réprimer un petit rire pour plusieurs scènes, mais bon c'est plus ou moins efficace...^^

    Je peux même concéder à ce film de destressage d'après cours (ben oui on fait ce qu'on peut ) de m'avoir fait un piti peu angoisser au détour d'un métro ou de quelques objets du quotidien... ah oui, quand même.

  • Vincent.L

    30/03/2006 à 23h32

    Répondre

    Je trouve ça dommage que peu de gens se rendent compte de la qualité du premier volet qui, en plus de proposer un slasher original (la mort elle-même tue des jeunes), était parvenu à créer une ambiance sombre perturbante où les personnages refléchissaient sur ce qu'il leur arrivait et ressentait un minimum d'émotion à la mort de leurs copains. De plus, le film était riche en rebondissements. Là, pour DF3, c'est navrant de voir à quel point ça sent mauvais le fric et le raccolage extrême violence+érotisme à deux balles. Ce n'est pas qu'un simple slasher tout pourri, c'est vraiment pire.

  • hiddenplace

    30/03/2006 à 23h38

    Répondre

    Vincent.L a dit :
    érotisme à deux balles


    Hum... on a bien vu le même film?

    Non sinon, je suis d'accord avec toi là-dessus, le premier volet innovait, et n'était pas désagrable à regarder^^... mais bon rien de transcendant non plus, quand même, ça reste quand même du slasher movie, avec un scénario un chouia plus ingénieux.

  • Vincent.L

    30/03/2006 à 23h40

    Répondre

    La scène des UV? Les petites culottes? Si c'est pas du cul raccoleur...

  • hiddenplace

    30/03/2006 à 23h42

    Répondre

    Oui, enfin, érotisme, faut pas pousser hein^^

    Par contre, raccoleur, oui.
    (c'est quoi le sens exact de raccoleur déjà? )

  • Cineman

    31/03/2006 à 00h15

    Répondre

    Vincent.L a dit :
    Cineman said
    Du petit gore tout gentil


    Tu parles! Destination Finale 3 est un enchaînement de gore franchement dégueux, violamment sanguinolent, totalement futile et du plus mauvais goût car rendu cool. Proposer des morts pour proposer des morts, sans aucune reflexion, ne représente aucun intérêt.


    Je venais de voir Hostel donc c'est sans doute pour cela que le gore de DF3 ne m'a pas plus atteint que ça
    Et puis il est effectivement tellement mal amené et utilisé , qu'il en devient au final ridicule et profondément insignifiant !!

  • Anonyme

    31/03/2006 à 00h47

    Répondre

    Je comprends ton point de vue Vincent, mais une généralité de film gore sont humoristiques, braind dead bad taste et je pense que tu n'as jamais vu body melt et j'en oublie (les uncunt movies et TRAUMA).

    Donc faut pas accuser ce genre de film, opportuniste, je suis daccord mais pas pire que les reste.

    Par contre, moi j'ai préféré le deuxième qui se prenait moin au sérieux, ou les personnages étaient plus variés (pas que des jeunes) et ou le questionnement sur la mort était plus malin (certains fuient d'autres tentent de se suicider, on a pas de ça dans le premier), et parfois les accidents tout simple (le coup de l'air bag).

    Maintenant le premier et la découverte et beacuoup de gens sont très inffluencés par cela...

  • Anonyme

    31/03/2006 à 09h54

    Répondre

    Zdenek a dit :
    C'est trop réaliste pour me faire rire personnellement.


    BOn sur ce coup je m'incline, j'ai pas vu le trois, mais le premier et le second m'ont pas paru réaliste, il suffit de voir le final du premier pour s'en rendre compte, maintenant si le trois joue la carte du réalisme, ça vient une autre histoire, mais beaucoup de film d'horreur jouent sur ça, même si le concept de Destination finale est original, ça reste un film ou les gens meurent de manière parfois atroce, à ce niveau, le concept n'a rien d'original je trouve, c'est même du mille fois vu ... non ???

  • iscarioth

    31/03/2006 à 12h17

    Répondre

    Je crois comprendre, au regard de certains topics, que Zdenek n'est pas trop amateur des films violents ou gores

  • Vincent.L

    31/03/2006 à 13h36

    Répondre

    Pour qu'il n'y ait pas de mal entendus, je tiens à préciser que je ne suis pas du tout contre le gore en général. Je suis juste contre toute forme de violence qui ne se justifie pas par une histoire intéressante ou pertinente.

    Je suis fan de Bad Taste et Braindead qui sont très très loins de la merd. énervante qu'est DF3. Les films de Jackson sont hilarants du début à la fin et le parti pris du gore est tellement excessif que cela ne dégoûte pas du tout (c'est tellement loin de la réalité).

    Je trouve que Z. a bien développé ma pensée. A sa différence (peut-être), j'ai apprécié des films, pour ne citer qu'eux, comme: les Freddy, Hellraiser (les 2 premiers et le 5, tous avec un gore esthétique), Hostel, Cannibal Holocaust, La dernière maison sur la gauche (malgré ma critique assassine qui ne me correspond plus aujourd'hui), House of 1000 corpses, The Manson family ou encore The devil rejects qui ne font vraiment pas dans la dentelle. Comme quoi gore-horreur n'équivaut pas forcément à nul et sans sens. Loin de là...

  • weirdkorn

    31/03/2006 à 14h29

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Destination a des cotés sadiques qui me débectent, genre mort lente avec hurlements (la scène des UV du trois à nouveau).


    J'avoue qu'ils auraient pu les griller plus vite. Mais pour le reste c'est quand même du très rapide et y a pas de torture ou de morts sadiques, ce que je n'aime pas non plus. J'suis pas fan de ce genre de film sauf les destination finale que j'aime beaucoup. C'est tellement poussé à l'extrême que je vois ça au 36ème degré. Enfin, chacun ses goûts comme on dit.

  • Anonyme

    31/03/2006 à 14h30

    Répondre

    Non mais je comprendre Vincent, sur ce point de vue je suis daccord, quand c'est juste pour se moquer de la souffrance des gens, c'est un peu douteux, mais je pense pas que c'était le but de Glen et Morgan, personellement, quand j'ai appris qu'il prennaient les rennes du 3, j'étais réticent car pour moi le meilleur était le deux (et ils l'avaient laché) et toute les critiques que j'ai pu lire sur ce film (même de ce qui ont apprécie) me laisse penser qu'à défaut de tenter de relever la sauce comme dans le deux ils ont juste fait de la récup de deux précédents sans vraiment innover.

    Je préférais Nos deux compères quand il bossaient pour la télé...

  • Anonyme

    09/04/2006 à 18h51

    Répondre

    Ca y est, j'ai vu ce divertissement un plutôt moyen, pas très original mais distrayant.

    Le problème, c'est que Wong et Morgan ont été un peu nombriliste sur ce coup, car le gros problème de ce troisième opus est de ressembler beaucoup trop au premier, pas seulement dans le sujet (normal) mais dans le structure du scénario, un premier meurtre plutôt sadique (comme la strangulation dans le premier), des sauvetages avec retour, une tentative de trouver des signes et un final poussif. Le premier avec l'originalité d'inventer une sorte de lien entre le premier et le deuxième.

    Ce n'est pas le cas de ce troisième opus qui ne fait que s'autociter pur tenter de se valoriser, en même temps ça reste un film d'horreur ou la mort est le serial killer et les meurtres des accidents, je n'y ai pas vu plus de sadisme que dans d'autres filmsdu genre.

    DESTINATION FINALE 3 reste un divertissement gore et marrant ( décervelé aussi) qui tente de nous impressionner en nous filant deux gros accidents au lieux d'un, mais ça tombe un peu à plat, dommage, on aurait préféré un peu de mythologie plutôt qu'un spectacle recyclé et recyclable.
    Surtout qu'il est bien inférieur au deuxième et au premier ...

  • gyzmo

    17/08/2007 à 10h45

    Répondre

    Vu hier soir, c'était magnifique : un film à la gloire de la maladresse et du pas'd'chance !


    Manquait
    plus que Pierre Richard dans le casting et c'était le pompom (à propos
    de cast, on me souffle à l'oreille la présence de Ryan Merriman dans ce Final Destination, celui-là même qui jouait Jarod le Caméléon enfant).

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques