5.5/10

Destination finale 2

Je vous vois venir. Vous vous dites que la présence d'un « 2 » dans un titre va forcément amener Nicolas et son éternel rengaine d'arriéré qui redoute la suite polluée de viles intentions monétaires. Et, d'une certaine façon, vous n'avez pas tort. Bien qu'ici, être ou ne pas être une suite ne se constitue pas comme un élément important. Evidemment, la découverte de l'idée originale du film n'est plus de la partie pour les initiés à Destination finale, petit horror movie un peu djeun's mais agréable à regarder, en soi. Aussi, sa suite ne cherche pas à jeter quelques artifices aux yeux des spectateurs pour espérer masquer sa carence d'inédit, mais mise intégralement sur le terrain le plus prometteur : l'humour.

Kimberly (A.J. Cook) subit la vision d'un effroyable carambolage meurtrier, juste avant qu'elle ne s'insère sur l'autoroute. Paniquée, elle décide de bloquer l'accès avec son véhicule. Les automobilistes coincés, d'abord agacés par l'initiative de la jeune fille, sont alors stupéfaits de constater que l'accident dont elle a eu la vision se déroule devant leurs yeux. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un événement semblable au crash du vol 180 une année auparavant, et que, dans ce cas, la mort rattrapera les rescapés quoiqu'il arrive...

Pas à se leurrer, le scénario est quasiment le même que le précédent. Kimberley, jeune Américaine aux yeux sévèrement bleutés, cauchemarde d'un accident spectaculaire un peu avant qu'il ne l'emporte elle et ses amis, et se met en tête alors de défier le destin. La mort a son plan, chacun des rescapés devra y passer. La caméra se faufile donc dans les coins, saisissant les petits hasards qui pourront provoquer le décès de l'insouciante personne. C'est ainsi que l'on découvre avec amusement chaque nouvel environnement, chaque petit détail de la pièce, en imaginant lequel va bien pouvoir s'occuper définitivement du pauvre petit rescapé, en sursis depuis le moment de son sauvetage. Et l'on ne peut pas dire que l'on soit déçu. Broyé par un tronc d'arbre, découpé par des barbelés, empalé dans sa voiture, carambolage apocalyptique (cultissime)... La mort a de l'imagination et surtout de la persévérance, compte tenu du paquet de tentatives avortées. Pour la contrer, nos petits pions n'ont qu'une option : interpréter les signes du destin, notamment grâce à Clear Rivers (Ali Larter), unique survivante du premier épisode qui se réintroduit en tant qu'experte un peu folle de la malédiction qui les pourchasse. Vous me direz donc « mais c'est la même chose que le premier ?! », et je vous répondrai « Oui, mais cette fois-ci les scénaristes ont compris avec quoi ils jouaient ». Absurde, l'idée de la faucheuse qui traque inlassablement ses proies l'est. Et puisque cela paraît démentiel, autant s'y plonger carrément, non ? Alors, ce n'est certainement pas de l'effroi qui se lira sur vos yeux, mais plutôt de l'amusement, pour peu que vous soyez bien entouré, et ce malgré le caractère « gore » de certains décès.

Un scénario plutôt flou, des évènements attendus, et un certain degré d'absurdité. Autant dire que tout seul, vous risquez de ne pas voir ce film d'un bon oeil. Mais entouré d'une bande d'amis, voire d'une salle de ciné très énervée, Destination Finale 2 prend une tout autre ampleur et s'inscrit dans une logique plus humoristique que horrifiante. Suite réussie ? Assurément.

A découvrir

Hours (The)

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Gablebo

    19/04/2003 à 00h00

    Répondre

    Bon alors j'ai vu le film avec une bande de potes, et effectivement, je pense que c'est mieux. Après tout, mieux vaut en rire.
    Pour montrer un peu le niveau, je ne ferai qu'une citation :
    "Parce qu'on est encore vivant alors qu'on aurait dû mourir ça a perturbé le plan de la mort !"
    Et là tout est dit...

  • ComteZer0

    18/06/2003 à 00h01

    Répondre

    Je n'ai pas vu ce film en entier, seulement le passage de l'accident.
    C'est violent, très violent et très réaliste.
    Comme j'ai vu Destination Finale (le premier), je ne dirai qu'une chose: Comme tout ces films d'horreur, quand on a un scénario qui tient en 3 lignes, il faut meubler avec des effets spéciaux... et c'est navrant.
    Le jeu des acteurs est comme toujours moyen, et ils ne viennent pas relever la carence de l'histoire.
    C'est uniquement un baise couillon.
    Je lui mets 1, car il a le mérite d'exister. Et je reconnais le travail de tout ceux qui ne sont pas devant la caméra, à savoir, les cascadeurs, les accessoiristes, les maquilleuses, etc etc etc.

  • Kain2097

    15/05/2005 à 11h44

    Répondre

    Je vais évité de casser le film avec des arguments à deux euros.
    Je dirais simplement, que ce film est un bon film. Les FX gore sont extrêmement bien realisé.
    L'accident par exemple est très realiste. Avec un automobiliste qui crame dans sa caisse et qui se fait litéralement exploser par un camion etc... Donc un début très sombre. Le reste du film est un délice d'humour et de scène plutot gore pour un gros film de ce genre.
    Vraiment réussit.

  • Anonyme

    16/05/2005 à 06h27

    Répondre

    Ouai, c'est vrai, beaucoup d'humour dans ce film, et c'est bien évidement le but.

    Je n'avais pas aimé le premier qui, basculait du sérieux film de peur à un délire gore et incohérent.

    Ici, c'est fou de bout en bout, et le final est vraiment sympa.

    Ilfaut aussi ajouter que non seulement ils ont gardé la même trame que le premier, mais en plus ils l'ont légèrement compliqué en lui donnant un lien douteux avec le premier, ça n'apporte rien de plus à l'oeuvre mais ça rend l'essemble encore plus leger.

    Un film qui s'assume de bout en bout sans boulverser les lois du genre

  • Anonyme

    19/10/2007 à 21h12

    Répondre

    On croit qu'on va voir un navet....... et puis on assiste à une petite perle d'humour noir totalement décomplexée. Le film ne se prend pas au sérieux et c'est tant mieux.


    Par contre s'attendre plus à une comédie noire qu'un film d'horreur.


     


    Le seul que j'ai aimé de la série. 


    8/10 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques