3/10

déclin de l'empire américain (Le)

Incontinence verbale

La question existentielle est : les années 80 ont elles mieux ou moins bien vieilli que les années 70 ? Au sujet de la révolution sexuelle bien sûr (le sujet subversif par excelence). Si j'avais déjà abordé la seconde partie de la question en regardant ce qu'il en était du Dernier tango à Paris, il me restait à voir ce que ça donnait pour les années 80. Voilà qui est fait avec Le déclin de l'empire américain. En résumé : il n'y a pas de quoi écrire une carte postale à la famille...

Dans la campagne canadienne, quatre hommes préparent un repas en discutant. Ils sont tous professeurs dans une faculté d'histoire. Le sujet principal les préocupants est leurs vies sexuelles et les multiples aventures qu'ils ont eu. Les femmes de leur côté sont dans une salle de sport. Elles aussi discutent, elles aussi de leurs fantasmes et de leurs différentes expériences.

Il est clair que ce n'est pas dans ce genre de film que vous assisterez à des poursuites infernales ou des spectacles pyrotechniques inoubliables. On est d'ailleurs plus proche du théatre que du cinéma. Ce sont donc les dialogues qui marquent le seul intérêt que pourrait avoir ce film. Tout le contraire donc du Dernier tango à Paris, qui lui est quasi sans dialogues mais tout en "sensations". Ici on parle beaucoup et ... on parle beaucoup.

Je ne me rend pas trop compte de l'aspect subversif que pouvaient représenter les dialogues pour cette époque. J'étais trop petit pour ça. Aujourd'hui il ne surnage de ce film qu'une enfilade de truismes. Plus grave encore : les personnages sont tous déagréables. Non en fait le mot que je cherche est : "puants". Chacun se prend pour le roi du monde et d'une intelligence rare et pétillante. Prêts à tout pour un bon mot ils ne vivent pas mais imaginent vivre. Si Romero décidait de faire un film avec des Zombies intellos il obtiendrait sans doutes quelque chose de proche du Déclin de l'empire américain. Quant à moi la pensée qu'il m'est venu à la fin du film était : "Bon ben c'est pas tout ça mais il me reste de la vaisselle à finir". Un film dont le déclin fut bien plus inexorable que celui de l'empire américain.

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Veterini

    22/09/2005 à 09h57

    Répondre

    Ouais c'est pas M le maudit mais quand même.
    Quand je l'avais vu j'étais pas vraiment au courant du coté subversif, donc je mattendais pas a quelque chose de ce coté là. En fait ça ma surtout fait penser aux premiers Houelbeck (extension /les particules) avec ces ex-soixante-huitard râlant sur un peu tout, et se racontant comment avant les capotes on samusait plus.
    Et de ce point vu cest plutôt réussi, et jen ai somme toute plutôt un bon souvenir, dautant que cétait quand assez marrant.

  • Anonyme

    10/07/2007 à 19h35

    Répondre

    ce n'est pas un film subversif, sauf peut-être pour qiuelques intégristes. C'est un très bon film, léger et spirituel. 20 ans après, je le revois encore avec plaisir. Ce n'est pas le cas des Invasions barbares, beaucoup moins finaud à mon avis même s'il a aussi son intérêt (je ne sais pas dans quel état est le système hospitalier québécois mais apparemment c'est pas fameux)


     

  • Anonyme

    02/09/2008 à 14h56

    Répondre

    qq clés pour ceux qui ne comprennent rien:


    on nous montre des personnages qui s'amusent dans la vie, qui peuvent nous distraire ou nous faire sourire, mais qui sont effectivement pathétique. Le déclin de l'empire américain, c'est une société de gens égoïstes et sans grande portée de vue; être professeur d'histoire, raconter l'Histoire, c'est un acte politique avant tout: ceux là, les professeurs (nord) américains n'ont rien d'autre à raconter que leurs petites turpitudes... aucune vision du monde, aucune largesse de vues, les expériences (sexuelles notamment) ne sont pas vécues comme matière à penser mais sur un plan purement physique ou anecdotique; voila donc où va l'amérique selon denys arcand... et il a malheureusement raison.


    C'est plus clair maintenant? 

  • Wax

    02/09/2008 à 15h02

    Répondre

    Prout

  • Anonyme

    10/10/2008 à 18h22

    Répondre

    Je vous conseil à l'avenir de ne plus regarder de films et de vous contenter de faire la vaisselle, cela vaudra mieux que de faire de l'esprit facile à propos de films que vous n'avez pas compris.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques