7/10

Dead or alive - DOA

Une série B parfaitement assumée et qui fait bon usage de ses moyens. A regarder de manière décomplexée.

Dead Or Alive, c'est tout simplement l'une des meilleures séries de jeux vidéos de baston sur console et borne d'arcade. C'est aussi le jeu qui implémente le mieux la dynamique des paires de seins à peines tenus dans des dessous très simples. Lors de la sortie d'un nouveau volet de la série, ce ne sont pas les nouveaux personnages qui nous intéressent, mais bien ces délicieuses (pas vraiment) petites  choses qui ballottent gracieusement. Tout le monde en est conscient, même l'éditeur qui a sorti un Dead Or Alive Extreme Beach Volley, jeu à la croisée du micro management d'équipe de volley et de dating sim qui a pour principal intérêt de mettre en scène les héroïnes du jeu de baston, celles-ci ayant délaissé les tenues multi-couches que l'on se fait un plaisir d'arracher pour des bikinis bien plus... Révélateurs.

Dead Or Alive, le film, c'est tout comme Dead Or Alive, les jeux. Des filles superbes, des nichons, du soleil, des gnons et des petites tenues. Le meilleur des scénarios du monde. Et puisqu'il faut bien un prétexte, ce sera le plus bidon qui soit : un concours qui permettra de déterminer qui est le meilleur combattant au monde.

C'est donc à un magnifique défilé de gambettes que l'on assiste pendant les deux premiers tiers du film. Jolies filles et bikinis VS gros pleins de muscles pas très fins. Du bonheur en barre. De la série B assumée jusqu'au bout. Le film est rempli de catchphrases assez magiques ("let's hope you're better at volley ball than at seduction", "this action is hot", "I'm working - You're working IT") bien souvent prononcées par des acteurs pas très inspirés question jeu (d'acteur, pas de jambes). Heureusement que dans l'ensemble peu de paroles sont échangées et que la réalisation très dynamique, soutenue par une musique rythmée, ne laisse (heureusement) pas beaucoup de place à un peu d'esprit. L'ensemble en met plein les yeux surtout grâce à un usage intensif d'effets spéciaux. Et il faut bien ça pour transformer les acteurs en bêtes de combats capables d'exploits démentiels.

Bien évidemment, pour que l'ensemble dégage un certain charme il a fallu trouver des acteurs correspondants aux personnages. Et de ce côté, c'est un sans faute. On retrouve même dans le rôle du méchant de service Eric Roberts, qui jouera l'année plus tard (n'oublions pas que le film est sorti en 2006 sur les écrans américains) le méchant en troisième (derrière Sylar et Linderman) dans la série Heroes. Toujours en parlant de série, on retrouve ici la très charmante Jaime Pressly qui officie dans My Name Is Earl, dans le rôle de Joy Turner.

En l'état, le film mérite un 7.5 ou un 8. Il se regarde de manière totalement décomplexée, avec un grand sourire accroché au visage du début à la fin. C'est un vrai faux nanar qui a fait très bon usage de son budget. Le spectateur est venu en connaissance de cause voir du grand spectacle pas très fin. On lui en donne.

Le souci, c'est que sur la fin l'ensemble devient mou. Les producteurs / réalisateurs / scénaristes ont tenté d'introduire un semblant de vrai scénario. Une sombre histoire de grand méchant qui veut se faire des sous sur le dos des combattants. Du lourd. Non seulement l'idée est d'une pauvreté affligeante, mais elle n'est en plus qu'un autre prétexte à d'autres scènes de bagarres. Petite différence cette fois : l'usage intensif du ralenti lors de ces passages, sans doute censé conférer à l'ensemble une certaine solennité. On se croirait presque dans Mission impossible 2. On en arrive presque à regretter que l'affaire ne se soit pas arrêtée un peu plus tôt, mais la scène finale rattrape l'ensemble en conjuguant l'invraisemblance la plus totale à une scène de bagarre du type grand méchant VS 4 déesses. Du bonheur.

A découvrir

28 semaines plus tard

Partager cet article
A voir

3 amis

A propos de l'auteur

    22 commentaires

    • Nicolas

      25/11/2005 à 16h12

      Répondre

      Va y avoir que des mecs dans les salles...

    • schiste

      26/11/2005 à 01h58

      Répondre

      y aura julia??? Je rentre chez moi et je mate la BO... et la fille au baton, mince me souvient pas de son nom...

      Et pourquoi ils adaptent pas la version bitch... beach volley de dead or alive?

    • eldready

      22/07/2007 à 19h18

      Répondre

      ça à l'air d'être un bon nanar quoi...en tout cas j'ai comme l'impression qu'il y a un commentaire qui va sauter...

    • KaSuGayZ

      22/07/2007 à 22h39

      Répondre

      J'étais tout à fait d'accord avec le premier feu commentaire.

    • Kei

      23/07/2007 à 10h05

      Répondre

      J'ai tendance à être pas du tout d'accord. J'ai une contre critique chez moi, je la posterai bientôt.

    • KaSuGayZ

      24/07/2007 à 16h20

      Répondre

      Ah Kei qui voit du "second degré top délire trop fun les nanards j'adore c'est mortel" partout.

    • KaSuGayZ

      24/07/2007 à 16h20

      Répondre

      On peut pas éditer !


       Je rajouterai que la galerie photo est un peu courte et habillé, fallait plus rester dans le ton du film.

    • Kei

      24/07/2007 à 16h39

      Répondre

      Ben non. Des fois ça me fait chier le second degré. Mais là c'est vraiment bien. Un nanar ça se regarde entre potes parce que sinon c'est infame. Là je l'ai vu tout seul devant mon pc et je me suis bien marré. Je ne me suis pas ennuyé, ça m'a fait rire. Ca valait le coup.

    • KaSuGayZ

      24/07/2007 à 16h45

      Répondre

      "entre potes"


       


      "tout seul devant mon pc" 

    • Kei

      24/07/2007 à 17h12

      Répondre

      ?

    • KaSuGayZ

      24/07/2007 à 18h23

      Répondre

      Ah ok, donc t'as trouvé que c'était pas un nanar. (mauvaise compréhension ma part).

    • Kei

      24/07/2007 à 20h09

      Répondre

      Y'a pas de mal

    • Anonyme

      05/08/2007 à 16h40

      Répondre

      franchement c'a vaut le coup de le voir (pour rire un coup tellement c'est plat)

    • Anonyme

      05/08/2007 à 17h31

      Répondre

      Moi qui adore le jeuxvideo je suis super deçu! RIEN AVOIR.


      en + le film ets surtout basé sur les filles , puis elles ressemble pas au personnage du jeu. Franchement ils auraient mieu fais de faire le film en synthese avec la vrai histoire.

    • Anonyme

      07/09/2007 à 12h35

      Répondre

      Hey mais franchement vous craquez à krinein , ce film est une daube absolue et pour moi le coté nanar n'est pas du tout voulu!Les mecs qui ont fait ce film ont pris les choses au  sérieux et c'est la que ce film est pathétique!


      Quant aux effets spéciaux , alors la je me demande si vous avez regardé le film car ils sont dramatiques , des inserts numériques partout!Hyper mal faits en plus , je me souviens  d'une scène aussi ou les "héroïnes" du film grimpent  une espèce de tour , les cordes ont certes effacées numériquement , mais alors la façon dont elles grimpent ne laisse pas de place au doute , elles ont bel et bien une corde!!


      Enfin bref , j'ai aussi été très déçu par votre critique de la saison 3 de Lost qui est unanimement reconnue comme la meilleure de toute , avec un season filal époustouflant.Sur tous les forums consacrés à Lost , tout le monde place cette saison au dessus des autres , encore une fois je me demande si vous l'avez regardé...

    • riffhifi

      07/09/2007 à 12h52

      Répondre

      Regarde mieux Minu, tu verras qu'il y a deux critiques de DOA... Faites votre choix

    • Anonyme

      07/09/2007 à 13h52

      Répondre

      vrai!


       

    • Anonyme

      15/09/2007 à 17h47

      Répondre

      honnetement je me demande comment on peu mettre 7/10 a un film pareil.Ce film peu quand même se vanter d'ètre l'un des plus gros nanar de toute l'histoire du cinema.

    • Kei

      16/09/2007 à 09h38

      Répondre

      Deux critiques les enfants, deux critiques. Retenez celle qui vous brosse dans le sens du poil

    • Anonyme

      10/10/2007 à 23h59

      Répondre

      Un film qui commence bien, mais on finit rapidement à s'ennuyer par un amalgame jeux videos et univers décalé mal maîtrisé plombé par des effets spéciaux maldroits

    • Bzhnono

      26/01/2008 à 20h49

      Répondre

      J'aurai tendance à rejoindre l'avis de Kei.


      Pour moi DOA est une énorme nanar volontaire. Pour s'en convaincre il suffit de regarder le scénario "ticket de métro" (et dire qu'ils s'y sont mis à 3), les dialogues réduit à de simple "punchlines" tout au long du film, les acteurs dont la moitié n'ont pas l'air très concernés par le film et les effets spéciauxbien réussis mais vraiment too much par moment.


       


      J'ai vu un film d'une heure et demi avec un gros sourire aux lèvres et quelques rires ben gras de temps en temps.


      Ca reste tout de même très, très, très moyen mais je l'ai pris avec le sourire et au 36ème degrès, et c'est très sympa. 

    • Dat'

      27/01/2008 à 23h36

      Répondre

      Un peu comme Kei et Bzhono, je serai ben tenter de jeter un coup d'oeil a ce film. J'aime ce genre de "nanards" volontaires (ou non) et celui là à l'air d'etre un maitre dans le genre... ^^


      (bon evidemment il vaut mieux trouver le dvd à 5 euros dans un bac d'occasion...)


       

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

    Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

    Rubriques