4/10

La Dame en noir

Le mythique studio Hammer est enfin ressuscité ! Et quoi de mieux, pour fêter cette occasion, que de produire un film de maison hantée et de fantômes dans la lignée des oeuvres cinématographiques des années 1960 ? Malheureusement, n'est pas (plus ?) mythique qui veut. Amateurs d'angoisses et d'horreur, passez votre chemin. À moins que vous ne vouliez revoir une énième fois les même choses...


Le nouveau logo qui ressemble à celui de Marvel...
Depuis la fin des années 1970, le studio anglais Hammer ne faisait plus que vivoter, en produisant par ci par là quelques séries tv, quelques films déjà vus et revus... et avait même failli mettre la clé sous la porte dans les années 1990. Mais, heureusement, le producteur hollandais John De Mol décida de racheter la compagnie au début des années 2000, et de relancer la production. Après une mini série Beyond the rave, La Dame en noir est le premier (d'une longue liste ?) film produit par la société.


Y'a quelqu'un ?
D'aucuns vous diront que ce film est un hommage au cinéma d'épouvante et d'horreur, qui a marqué les heures de gloire du studio. Chez Krinein, on aurait plutôt tendance à soupirer face à tant de clichés, de jump scare minutés, le tout plongé dans une ambiance morbide, baignée dans du brouillard un peu trop numérisé. Les seules choses qui sauvent à peu près l'ensemble sont la performance des acteurs et la réalisation. La photo, quant à elle, est plaisante mais on s'attendait à mieux sur un film du genre gothico épouvante. Surtout lorsqu'on voit le soin apporté aux décors, dont la bâtisse imposante perdue au milieu de nulle part reliée à l'île britannique par une route constamment noyée par la marée, et aux détails, disséminés avec finesse tout au long du film.


Ciarán Hinds
La Dame en noir est néanmoins un bon lancement pour Daniel Radcliffe qui se détache parfaitement de son étiquette Harry Potter. Son interprétation est un peu vieillotte, pour coller à l'ambiance du film, mais on y croit. Il est bouleversant en père de famille veuf, qui lutte pour payer ses factures et doit faire un job ingrat pour s'en sortir. Oublié le magicien à la cicatrice. Bien qu'il soit accompagné de Ciarán Hinds, qui a interprété Aberforth Dumbledore...


Esprit, es-tu là ?
James Watkins est le réalisateur de ce premier opus (voir l'actu à ce sujet en fin d'article), après avoir fait Eden Lake (2008), dont la bande annonce est plus qu'alléchante. Sa mise en scène est très classique, exploitant chaque cliché du film d'horreur. Si vous êtes un habitué du genre, vous aurez, comme nous, calculé quel événement allait se produire à telle minute, de l'effet de surprise au moment d'angoisse, en passant par l'action violente. Il n'oublie rien, du plus petit détail irritant, au silence qui annonce un instant intense.

Et malgré cela, La Dame en noir est le film d'horreur britannique qui a réalisé le plus d'entrées au box-office de ces 20 dernières années, avec plus de 33 millions de dollars au Royaume-Uni... et il a même récemment passé la barre des 120 millions de dollars au box-office mondial. Comme quoi, hein...

Autre nouvelle, qui ne sera sans doute pas la dernière : les producteurs ont déjà annoncé une suite au film. Intitulée The Woman in Black : Angels of Death, elle surviendra 40 ans après les faits. Nous voilà ravis de cette annonce.

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Luz

    04/04/2012 à 10h14

    Répondre

    Non, mais ce film est un poisson d'avril de la Hammer, moi je n'vois que ça.http://cinema.krinein.com/dame-noir-247 ... 18620.html

  • OuRs256

    04/04/2012 à 11h04

    Répondre

    Tiens, Harry Potter ne fait plus de magie ? ^^'

  • naweug

    04/04/2012 à 13h43

    Répondre

    Tu l'as vu Luz ?

  • Luz

    04/04/2012 à 14h01

    Répondre

    oui J'espérais beaucoup de ce film, et j'me suis pris les pieds dans un film d'angoisse vide avec juste des effets de "ahhhh" bien fort et proche.
    Et puis la toute fin ... ridicule.

  • naweug

    04/04/2012 à 14h12

    Répondre

    Oui tout à fait. Je savais à l'avance ce qui allait se passer.. pffff. Dire qu'ils prévoient une suite.

  • Luz

    04/04/2012 à 14h28

    Répondre

    On va dire que ça apporte les sous, et qu'après ils feront vraiment des films.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques