La critique de Star Wars VII par Luke Skywalker

Il paraît que Star Wars VII est sorti. Vous étiez peut-être déjà au courant parce que vous avez lu 587 articles ces trois derniers jours. Alors chez Krinein on n'a pas voulu faire comme tout le monde et faire une critique. On a plutôt demandé à Luke Skywalker himself de nous dire ce qu'il avait pensé de ce film. Et sa réponse va vous étonner ! (Intro putaclic, c'est fait)

Krinein : Bonjour M. Skywalker.

Luke : Appelle-moi Luke, coco.

Krinein : Mmmm... Oui d'accord. Donc avant de commencer prévenons nos lecteurs, il va y avoir du spoiler.

Luke : Vu vos stats, ça va pas faire bien mal, t'inquiètes pas.

Krinein : Ok ! Alors Luke, vous apparaissez seulement dans la dernière scène du film, mais en fait on ne parle que de vous.

Luke : Oui, je suis ce qu'on appelle un McGuffin, je fais avancer l'histoire mais concrètement, je ne sers pas à grand chose.

Krinein : Pourtant, on a l'impression quand on vous voit, que vous êtes au courant de tout ce qui se passe... C'est le pouvoir de la Force c'est ça ?

Luke : Oui, la Force, bien-sûr. Ou alors juste parce que j'ai l'épisode IV en DVD.

Krinein : C'est vrai que les structures sont un peu similaires...


Sur cette photo, Pas-R2D2 avec Pas-Padmé.

 

Luke : Similaires ? Identiques oui ! Un droïde qui contient des infos sensibles pour la Résistance termine sur une planète désertique. Il est récupéré par un/une pécore qui se fait aider par un mentor plus âgé. Il/Elle se découvre des pouvoirs Jedis, rejoint la Résistance pour détruire une grosse boule de l'espace qui a UN point faible bien visible, et à la fin le mentor meurt des mains d'un type en armure noire avec de l'asthme.

Krinein : Moi, j'ai plutôt vu ça comme un hommage.

Luke : Non, c'était juste de la flemme. J'ai demandé aux types de mettre toutes les infos dans un droïde puisque ça avait vachement bien marché la première fois. Et ensuite je suis resté sur ma montagne à me démonter la tête à la Villageoise. C'est pour ça que j'ai l'air un peu paumé quand l'autre elle se pointe avec son sabre.

Krinein : Mais ça a dû vous faire quelque chose la mort de Han Solo.

Luke : C'est-à-dire quand quand il arrive dans le même type de décor et dans la même mise en scène que lors des scènes de morts de Qui-Gon Jinn et Obiwan Kenobi, tu commences à avoir compris le truc. Dès le début tu sais qu'il est condamné le mec. C'est devenu une règle, à la fin de chaque premier film de trilogie Star Wars, le vieux meurt.


Je me suis toujours demandé ce qu'il se passerait si quelqu'un allumait le sabre dans le mauvais sens....

 

Krinein : On a compris, l'histoire se répète... Mais le film est mené avec brio.

Luke : Oui, c'est très maîtrisé. L'idée est simple : la chance.

Krinein : Comment ça ?

Luke : Toutes nos aventures sont basées sur la chance, le droïd tombe COMME PAR HASARD sur la fille qui a des pouvoirs Jedi cachés. COMME PAR HASARD, ils volent le Faucon Millenium et COMME PAR HASARD, Han Solo les trouve alors qu'il cherche son vaisseau depuis des années.

Krinein : À vous entendre, vous n'êtes pas satisfait, pourtant, il y a beaucoup de qualités dans le film. Sans rentrer dans les détails : la mise en scène, la musique, les personnages. Notamment Rey, enfin un personnage féminin fort et très bien écrit, ou encore BB-8 qui est vraiment drôle.

Luke : C'est vrai que Rey elle est bien, tellement bien d'ailleurs que Leia qui la connaît à peine lui fait un gros câlin à la fin alors que c'est Chewie qui a perdu son meilleur pote.

Krinein : Je vous sens un peu tendu... Il y a d'autres choses que vous n'avez pas aimé ?

Luke : Non, c'était très bien, c'est ça la force de Star Wars. J'ai vu un géant en hologramme qui a la tête d'une terrine de volaille, un Stormtrooper qui devient gentil sans aucune raison et qui porte le nom d'un certain parti politique français, et des scènes de guerre où les méchants oubliaient toujours de bien viser... Mais tout ça on s'en fout. On a vu un film de science-fiction avec de l'humour, de l'action, de l'aventure, des espèces extraterrestres, des paysages superbes, des vaisseaux spatiaux... C'est finalement assez rarement bien fait au cinéma et ça fait un bien fou.


Que demander d'autre?.

 

Krinein : Donc vous êtes confiant pour la suite ?

Luke : Très, d'ailleurs je vais vous raconter ce qui va se passer.

Krinein : Un scoop ?

Luke : Oui, avec tes stats je crains rien. Dans le prochain épisode, je vais entraîner Rey à devenir Jedi, ça va être une sorte de Karaté Kid. Pendant ce temps, Leia va se rapprocher de Chewbacca et ça va donner une histoire d'amour inter-espèce à la fois touchante et très hot. Kylo Ren laisse tomber le côté obscur et ouvre un fast-food sur Jakku, il l'appelle Los Pollos Hermanos et s'en sert de couverture pour dealer de la drogue. Rey qui revient après son entraînement Jedi, fait de Finn son esclave sexuel et domine les 7 royaumes après avoir récupéré le Trône de Fer. C3PO veut lancer une Résistance avec Jar-Jar Binks mais ça foire et ils meurent. Fin.

Krinein : Ca a l'air... Euh... Bien. Merci Luke Skywalker pour votre témoignage, on a vraiment hâte de vous voir dans les suites !

Luke : I have a bad feeling about this...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Je regarde plein de films et sur mon temps libre je suis journaliste. J'ai eu peur devant Paranormal Activity et je me suis endormi devant Interstellar. Mes goûts n'engagent que moi.

4 commentaires

  • nazonfly

    23/12/2015 à 06h47

    Répondre

    Quel chance tu as d'avoir discuté avec Luke ! Mais ça résume bien le film en tout cas.

  • Islara

    27/12/2015 à 17h47

    Répondre

    Ayant été prévenue par hasard que cet épisode était un plagiat du IV, je ne me suis pas pris le principal défaut en pleine poire. Bizarrement, ça m'a même fait rire et je suis allée jusqu'à me demander si ce n'était pas volontaire. Connaissant J.J. Abrams et son sens du 5ème degré, allez savoir... ^^'
    Du coup, j'ai largement savouré cet épisode surtout que j'avais été très largement déçue par les épisodes 2 et 3, leur vide intersidéral scénaristique, leur histoire d'amour la plus ennuyeuse du cinéma et l'accouchement le plus ridicule de la Terre. Ces épisodes 2 et 3, c'était beau, il y avait des beaux combats mais le reste c'était mauvais, y compris le passage d'Hanakine vers le côté obscur. Tous ces défauts sont passés à la trappe dans le VII. Et tant mieux. Du coup j'ai ri (mention spéciale quand elle demande au storm de la libérer, il paraît que c'était Daniel Craig d'ailleurs qui le jouait), du coup je me suis laissée envoûtée par le rythme, par les clins d’œil permanents, je me suis pris en pleine face le fait que le nouveau Dark Vador était le fils de Solo et Leia, je me suis bien torturée l'esprit sur les origines de Rey et j'en suis même arrivée à la conclusions qu'elle est probablement la fille de Luke. Ce qui expliquerait que tous ces hasards ne sont pas des hasards. La Force s'est réveillée comme l'a dit le titre et tout s'est enchaîné... Un peu facile certes, mais c'était comme ça dans les épisodes IV à VI. J'avais toujours trouvé l’entraînement de Luke par Yoda très bref dans l'épisode V, et qu'il avait appris drôlement vite. J'ai aussi adoré le duel mental où chacun se voit exposer ses phobies profondes et où Kylo Ren se prend son complexe d'infériorité par rapport à papy dans la poire. J'ai aimé retrouver Solo, lel Faucon, bref j'ai aimé retrouvé le Star Wars des origines.
    En fait, je réalise que j'ai presque aimé que ce soit un plagiat. Il est fort J.J. Abrams, même si je n'ai pas aimé Lost. Mais j'avais aimé Alias.

  • Hugo Ruher

    28/12/2015 à 09h30

    Répondre

    Dans l'article, je me moque beaucoup du côté plagiat, mais honnêtement, j'ai passé un très bon moment devant le film et j'ai déjà hâte qu'il sorte en DVD (en partie parce que comme ça j'éviterai la 3D). Le rythme est soutenu, les personnages sont attachants, les acteurs sont convaincants et la mise en scène, sans être très originale est vraiment efficace.
    Après, j'imagine que ce volet servait à rassurer les fans: JJ sait faire un Star Wars crédible, respectueux de l'univers, et avec absolument tout ce qu'on veut voir dans un film comme celui-ci. Du coup, les suivants devraient se démarquer un peu, voire prendre quelques risques. C'est ce que j'espère en tout cas, parce qu'une fois la nostalgie bien nourrie, je ne pense pas que j'aurai envie de voir un reboot de l'Empire contre-attaque.
    Par contre, les deux réalisateurs choisis pour les Episodes VIII et IX (Rian Johnson et Colin Trevorrow, sont expérimentés mais n'ont pas un univers très marqué esthétiquement... Donc j'ai peur qu'ils ne soient que des exécutants et qu'on ressorte avec des films sans âme à la façon des Marvel. Je ne suis pas fan absolu de JJ mais au moins, il a une "patte" bien particulière.

    Pour les origines de Rey, plein de théories circulent déjà: elles pourraient être la fille de Luke, celle de Solo etc... Ce qui selon moi serait un peu trop tiré par les cheveux, même si certains blancs concernant sa famille font bien comprendre que ce sera un problème-clé dans les volets suivants. Il y a aussi des théories sur Snoke qui serait Palpatine, et sur Kylo/Ben, qui serait en fait un allié infiltré... Ceci résoudrait pas mal d'incohérences. Par exemple, pourquoi il semble vénérer Dark Vador comme un maître du côté obscur, alors que s'il a été élevé par Han et Leia, ses parents auraient plutôt mis en avant sa rédemption et comment il a permis la destruction du côté obscur... Bref, plein de choses à attendre!

  • Islara

    28/12/2015 à 18h28

    Répondre

    Tu m'ôtes les mots de la bouche sur les qualités du film et le pourquoi du plagiat. ^^
    S'agissant de Rey, il faudrait que je revois la scène mais il m'a semblé voir, quand elle a la vision de son enfance et de son abandon sur Jakku, une main métallique. Ca a fait tilt dans ma tête quand on revoit la main métallique de Luke à la fin. Mais c'est peut-être un faux indice histoire de maintenir le suspense... Il y a néanmoins aussi le fait que le sabre de Luke l'ait "appelée".
    Hâte donc de voir le prochain épisode en espérant en effet qu'il ne soit pas sans âme comme la plupart des grosses productions actuelles. ^^'

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques