8/10

La critique du film d'action The Raid


DR.
The Raid
est un film d'action indonésien qui décoiffe. Présenté et primé dans plusieurs festivals, il bénéficie déjà du statut de film culte. Il sort en enfin France le 20 juin.

L'histoire se déroule dans un quartier mal-famé de Jakarta. Tama, un baron de la drogue local, a élu domicile dans un immeuble devenu le repère de tous les malfaiteurs du coin. Plus personne n'ose s'en approcher, pas même les autorités. Un jour, une unité de policiers d'élite, dont le jeune Rama, débarque avec pour mission de le capturer une bonne fois pour toutes. Malgré les efforts pour entrer et monter en toute discrétion, les policiers se font repérer et se retrouvent bloqués au 6e étage, attaqués de tous les côtés par les hommes de Tama. Les survivants, dont Jaka, qui dirigeait l'opération et Rama, venu avec une autre mission en tête et qui cache bien son jeu sous ses airs de gentil garçon, vont alors faire tout ce qu'ils peuvent pour sauver leur peau et essayer de sortir de cet immeuble maudit. C'est à ce moment-là que le film décolle réellement.


DR.


Après un documentaire dédié au pencak silat, l'art martial indonésien omniprésent dans le film, le réalisateur britannique Gareth Evans est resté en Indonésie et s'est lancé dans le cinéma d'action avec Merantau, puis The Raid qui confirme son talent dans le genre.


DR.
La mise en scène est très soignée, représente bien la tension de ce huis clos à grande échelle et utilise avec beaucoup de dextérité la géométrie des différents endroits de l'immeuble (cage d'escaliers, couloirs, appartements). La violence est omniprésente, mais réussit à ne pas tendre vers le gore. Certains passages sont seulement suggérés. Le scénario ne se distingue pas par sa complexité, mais réussit à nous tenir bien en haleine, à nous faire rire (un peu) et même à nous surprendre avec quelques retournements de situations. On n'en demande pas plus !

The Raid se démarque surtout par ses scènes de combat qui sont vraiment bluffantes. Elles ont été chorégraphiées par deux experts du pencak silat, les acteurs principaux, Iko Uwais qui incarne Rama et Yayan Ruhian, qui interprète Mad Dog, l'homme de main psychopathe de Tama. Elles sont le résultat de plusieurs mois de recherche et font la part belle à cet art martial exotique. Dans l'une d'elles d'ailleurs, Mad Dog qui, en effet, est complètement fou, explique qu'il privilégie le combat à mains nues, car pour lui « appuyer sur la gâchette c'est comme prendre une commande à emporter ».


DR.

Ça explose partout, ça cogne dans tous les sens, on en prend plein la tronche. Ce film plaira aux amateurs mais aussi aux curieux et montre que le cinéma indonésien n'a vraiment rien à envier à personne. À tel point qu'un remake serait déjà en préparation...

La bande-annonce :

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Lopocomar

    20/06/2012 à 08h54

    Répondre

    J'ai failli me proposer pour la critique ; )

    Vraiment ultra spectaculaire. L'histoire est light mais OSEF quand l'aspect action renvoie à des années lumières toute la concurrence !

    Quand je pense que certains osent attendre The Expendables 2 pour prendre une claque alors qu'il sera loin derrière !http://cinema.krinein.com/-25122/critiq ... 19171.html

  • froo

    21/06/2012 à 18h22

    Répondre

    Mais carrément !

    Cela dit, j'ai quand même trouvé que le scénario abusait un peu du

    "oops, j'ai plus de munitions dans mon flingue".
    Un peu trop facile...

  • naweug

    13/01/2013 à 15h58

    Répondre

    Je crois que je m'attendais à beaucoup plus spectaculaire, du coup, ça m'a un peu laissée sur ma faim. Mais c'est quand même un bon huis clos, malgré un scénario qui tient sur une feuille de papier de cigarette. Côté combats, c'est clair qu'on est servis, même si bon, certains sont un peu trop longs (

    quand les deux frères se battent contre le psycho
    ). Film parfait pour un dimanche pluvieux de maladie

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques