6.5/10

La critique de Dark Shadows, le nouveau Tim Burton

C'est avec une larmichette à l'oeil que l'on se remémore avec émotion la rencontre avec le Tim Burton réalisateur de la fin des années 80. Beetlejuice, Batman, Edward aux mains d'argent, autant de films qui ont su élever l'américain au statut de maître du cinéma.

Avec Dark Shadows, une adaptation d'une série d'une autre ère (les années 60), Tim Burton semble renouer avec sa verve gothico-moderne. Une pincée d'humour n'a jamais fait peur au réalisateur, même quand il est associé au surnaturel, aux fantômes, sorcières et autres vampires.
Oui, Sleepy Hollow (bruyamment surnoté par mes soins à l'époque) ou Alice au pays des merveilles étaient très premier degré, tout comme son remake de la planète des singes. Oui, le réalisateur a clairement des problèmes à se positionner : doit-il faire du Burton pour être Burton ? Doit-il essayer de sortir de son image traditionnelle ?


Johnny Depp et Michelle Pfeiffer.

Avec Dark Shadows, le maître du gothique semble être de nouveau perdu. La réalisation est efficace, les couleurs sombres comme il faut, les décors esthétisants à souhait. Le jeu d'acteur sérieux... Mais l'ensemble manque de panache.

Une histoire de non-amour entre une sorcière (Eva Green) et un homme (Johnny Depp), une transformation en vampire, un bond dans le temps de 200 ans, une famille à protéger, une femme à aimer. Voilà de quoi est faite l'étoffe du film.

Derrière un fond terrible (des morts par brochettes, des malédictions impitoyables - pire que Dallas) l'humour est omniprésent. Parfois sous la forme d'anachronismes - souvent peu efficaces mais arrachant malgré tout quelques sourires-, parfois par l'intensité des duels -la confrontation vampire vs sorcière se révèle payante-, mais la plupart du temps c'est bien l'absurdité et la surenchère qui fascinent.


La famille austère cache bien des secrets...

Il y a là un véritable travail d'accumulation, comme s'il fallait exploiter tous les ressorts possibles et inimaginables : de la position atypique pour dormir du vampire à son langage d'un autre siècle, on a le droit à tout, tout, tout ! Mais comme c'est bien mené par Burton, on suit sans trop traîner des pieds.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

15 commentaires

  • naweug

    18/03/2012 à 10h34

    Répondre

    A défaut d'emballer, elle a le mérite d'intriguer cette bande annonce.. !http://cinema.krinein.com/-23321/bande- ... 18428.html

  • OuRs256

    18/03/2012 à 21h25

    Répondre

    Moué, je suis pas particulièrement convaincu pour le moment. Les derniers Burton étaient pas géniaux et son utilisation systématique des mêmes acteurs n'est pas forcément réussie... Enfin bon, pourquoi pas, y'a de bonnes idées.

  • nazonfly

    19/03/2012 à 08h37

    Répondre

    Au vu de la bande annonce, je dirais que les derniers Burton sont largement au dessus de ce machin-truc. Et que la présence de Johnny Depp n'est sans doute pas la pire chose du film. Rien que la fin avec l'immonde chanson de Barry White fait froid dans le dos. Et cet humour... Je passerais bien mon tour.

  • naweug

    19/03/2012 à 09h40

    Répondre

    On m'a rappelé de reregarder la bande annonce de Beetlejuice, pour faire une petite comparaison entre les deux. Quelque part, ça se rejoint côté humour. Mais oui, cette musique disco, raaaaah !

  • Guillaume

    11/05/2012 à 14h18

    Répondre

    Dans Dark Shadows, le film lui même en fait des tonnes. Alors c'est assez logique que Johnny s'en donne à coeur joie dans la démesure http://cinema.krinein.com/-23321/dossie ... 18899.html

  • Guillaume

    11/05/2012 à 14h47

    Répondre

    Bella Heathcote n'a vraiment pas de bol dans ce film. Au départ on pense que tout va être centré sur elle. Puis plus rien...http://cinema.krinein.com/-23321/critiq ... 18908.html

  • Nicolas

    11/05/2012 à 15h13

    Répondre

    Ca ne m'attire pas. J'ai beau apprécier Tim Burton, Johnny Depp et Helena Bonham Carter, j'en ai marre de les voir tout le temps associés à des films en noir et bleu.

  • Anonyme

    11/05/2012 à 16h10

    Répondre

    Plus que passablement inspiré par un film d'Ed Molinaro : HIBERNATUS (1969) avec Louis de Funès, dit Fufu, et Michael Lonsdale dans les rôles principaux. Ce dernier d'auilleurs a joué dans un certain nombre de films étranges, tenant des rôles déjantés ou malsains, voire morbides ( India song, la mariée était en noir, l'imprécateur, les jeux de la comtesse Dölingen de Gratz...)
    Tim Burton ne manque pas de sel en omettant cette (ces) référence(s) qui lui furent profitables

  • Choucroot

    12/05/2012 à 04h03

    Répondre

    Ceci est un ressenti sur le vif, deux jours plus tard.

    Non, ça marche pas.

    Ceci est un avis expéditif, dont la teneur n'a pas changé d'un poil depuis la sortie de la salle de projection:
    Dans le Tim Burton relatif, ce film est un étron, une confirmation de disgrâce, du temps et de l'argent perdu à des fins qu'on n'ose imaginer tant elles ne justifient pas qu'on nous inflige tel supplice.
    D'un point de vu objecto-subjectivement cinématographique, c'est une comédie noire qui ne l'est pas et en (presque) aucun cas drôle, au scénario qui n'existe que par le cinéma qu'il évoque, et à l'imagerie à la fois mille fois vue et unique de par sa laide lourdeur.

    Notez que l'intégralité des gags sont présents dans la bande annonce, que les sous titres français ne permettent pas la compréhension de jeux de mots déjà péraves à la base, et qu'on a droit à 2 minutes interminables de "blagues" sur le thème des "bals" ("Bal" où on danse, "balls" qui sont entre les jambes, se prononçant pareillement en anglais, et tout deux apanage de la réussite.)

    Ouai, y a de mauvais films dont on ressort en se disant "ha ben dis donc, c'était pas bien !", et d'autres dont on ressort en se disant "NON MAIS PU**** DE M**** C’ÉTAIT QUOI ÇA B**** RENDEZ MOI MES DEUX HEURES DE VIE".
    Inutile de vous dire dans quelle catégorie je range celui là

    (Les acteurs corrects et Eva Green impeccable ne sauvent en aucun cas le naufrage de... ben tout, quoi :/)


    EDIT: j'ai été un peu violent, il était tard, retour de soirée... Dark Shadow ne mérite peut être pas tant de haine

  • froo

    12/05/2012 à 21h17

    Répondre

    Déjà que la bande-annonce ne me faisait pas envie... Je sens que je vais passer mon chemin (et aller revoir Avengers en VO plutôt ^^"). Nan, sérieux, j'avais déjà failli m'endormir pour Alice au Pays des Merveilles, faut pas abuser quoi.

  • hiddenplace

    12/05/2012 à 22h39

    Répondre

    C'est bien, j'étais pas trop convaincue non plus, je vais économiser mon temps aussi (c'est dommage, quand même, que Burton n'arrive plus du tout à trouver de nouvelle piste )

  • nazonfly

    13/05/2012 à 08h28

    Répondre

    Faudrait qu'il se sépare d'avec Helena Bonham Carter, c'est le genre de réalisateur qui n'est bon que quand il est triste.
    Depuis 2001 et La planète des singes, on ne peut pas dire qu'il ait commis des films aussi géniaux que ses prédécesseurs. Au mieux on dirait des copies (Corpse bride).

  • Noctenbule

    18/05/2012 à 22h16

    Répondre

    Grosse déception pour moi également. On retrouve l'esthétique de Tim Burton, que j'ai adoré. Mais le scénario est très vide, les blagues potaches.... je ris plus à regarder un américan pie...
    Dommage.
    Toutefois j'irais voir le prochain de tim burton en version dessin animé Disney.

  • froo

    18/06/2012 à 20h12

    Répondre

    Finalement, je l'ai vu hier. J'y allais à reculons, j'ai failli sortir de la salle en courant tellement c'était long et sans intérêt. L'histoire ne mène vraiment à rien...

    Et puis franchement, Johnny Depp, on commence à le connaître par coeur....

  • naweug

    01/01/2013 à 15h01

    Répondre

    Ayé, enfin vu. A part permettre de comater et de survivre au lendemain de réveillon, ce film n'a pas d'intérêt. Ce n'est pas drôle, ce n'est pas grinçant, c'est ennuyeux et ce serait presque moche. Les acteurs sont pas mal (Eva Green est parfois convaincante), la musique m'a fatiguée et la photo est bien léchée.. Et purée, que les jeux de mots sont mal traduits !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques