5/10

crime dans la tête (Un)

Le scream ne paie pas

Et si un des candidats à la présidentielle américaine n'était qu'un pion dirigé à son insu par une bien trop puissante société ? Tel est le postulat de départ d'Un crime dans la tête, le nouveau thriller de Jonathan Demme (Le silence des agneaux, Philadelphia) dont la date de sortie coïncide parfaitement avec l'actualité. Bien que la réalité doit se rapprocher sur certains points avec le film, il faut espérer que l'on en est encore loin.

Le sergent Raymond Shaw (Liev Schreiber) est un héros de guerre tout ce qu'il y a de plus louable. Il est revenu du Koweit avec la plus haute distinction possible après une action de grande bravoure qui a permis de sauver la vie de ses petits camarades. Aujourd'hui, il se lance dans la politique aidé par sa mère sénateur. Mais tout ne tourne pas rond à propos de son exploit et son équipe, le capitaine Bennett Marco (Denzel Washington) en tête font d'étranges rêves, masquant peut être une vérité toute autre.

Autrement dit, pas beaucoup d'originalité à la vue de l'histoire de ce Crime dans la tête (déjà un remake d'un film de John Frankenheimer de 1962) qui promet d'être un énième thriller politique. Et comme pour tout thriller qui se respecte, tout est basé sur le scénario. Celui-ci est plutôt bien amené, assez cohérent mais déçoit lors du dénouement. On se dit "tout ça pour ça", beaucoup d'éléments n'étant pas résolus et l'histoire manquant de profondeur. C'est dommage parce qu'une atmosphère sombre avait été créée. La tenson prenait, aidée par la réalisation et le jeu des acteurs, entre un Denzel Washington et un Liev Schreiber impeccables ainsi qu'une Meryl Streep horripilante (mais c'était voulu). Le film aurait pu séduire même sans action et quelques longueurs, mais le final tue tout le travail effectué auparavant. Sans un scénario parfait, un thriller a du mal à être bon.

Un crime dans la tête se révèle assez décevant faute à des explications bâclées et à une histoire pas assez fouillée (pourtant, en plus de deux heures, il y avait le temps). Un éclaircissement sur bon nombre de points aurait permis de faire un très bon thriller. On ressort finalement de la séance désabusé, sortant un "mouaif" sur une histoire qui laisse beaucoup plus de questions que de réponses.

A découvrir

Aaltra

Partager cet article
A voir

Carnosaur

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • bigbro

    05/11/2004 à 13h25

    Répondre

    Très bonne interview du réalisateur Jonathan Demme :
    http://www.ecranlarge.com/interview-50.php

  • Prinncess

    07/11/2004 à 17h21

    Répondre

    Film très touchant sur la manipulation d'être humain par des scientifiques pour la cause politique.
    Un peu dur à suivre au début, quelques longueurs par moment, un final qui vous laisse quelques questions sans réponses.
    Mais ça n'enlève en rien les excellentes interprétations de Denzel Washington (comme toujours) mais également de Meryl Streep ainsi que Liev Shreiber.

  • Protos

    14/11/2004 à 00h59

    Répondre

    L'interêt de ce film réside justement dans le fait que l'on ne connaît pas toutes ses implications. Il laisse des sous-entendus plutôt inquietants.
    Cela dit, l'ambiance est bien rendue, elle est lourde et légèrement angoissante, du début à la fin; laquelle est trés racourcie.
    On reste un peu sur sa faim, ce qui est dommage. En même temps, en faire davantage auraient été traumatisants pour les spéctateurs, surtout en cette période électoral...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques