3/10

Créance de sang

Sur la route du bloc opératoire

Terry McCaleb est profiler au sein du FBI, occupation qui le passionne et lui vaut une certaine célébrité dans les pages locales des journaux. Un jour, sur le point d'appréhender un tueur en série qu'il poursuit depuis longtemps, McCaleb est victime d'une crise cardiaque. Deux ans plus tard, le voilà à la retraite forcée malgré une greffe « palpitante ». Retraite qui ne va pas durer bien longtemps : une jeune femme vient lui rendre visite pour lui demander de reprendre du service. Sa soeur a été assassinée, le coupable court toujours et le coeur de la victime aussi. Dans la poitrine de McCaleb...

Ce qu'il y a de bien avec Clint Eastwood, c'est qu'il ne prend pas son public pour des c... Le monsieur ne se voile pas la face quant à son physique et n'essaye pas de nous faire croire dans ses films qu'il approche juste la petite quarantaine bien tassée. En même temps, ce serait difficilement plausible, maquillage ou pas. La sincérité affichée incite donc à la sympathie, mais derrière, qu'avons-nous ?

A une époque où il est de bon ton de confier les thrillers à des réalisateurs de clips qui multiplient les plans comme les effets pyrotechniques (The Cell, au secours !), Eastwood nous mène à un train de sénateur, prenant bien son temps pour poser intrigue, personnages et indices. Du polar à l'ancienne quoi, avec seconds rôles bien campés et humour juste ce qu'il faut.

Sans afficher le moindre génie, la mise en scène « sobriette » efficacement. Malheureusement, l'affaire se corse en cours de route. Le didactisme anti armes à feu fait plus sourire que réfléchir (ben oui, on est pas chez Michael Moore ici), le passage où la fille tombe dans les bras du beau (quoique vieillissant) héros est superficiel... et lorsque le méchant est découvert, ça décroche complètement. Dommage, parce qu'après ça il reste un bon quart d'heure pas avare de conventions.

Au fait, si Eastwood ne se voit pas mettre autre chose en scène que sa propre vieillesse, pourquoi ne se limiterait-il pas à sa carrière de réalisateur ? Enfin, moi j'dis ça hein.
Créance de Sang constitue un honnête film policier, mais je garderai quand même précieusement mon DVD du Bon, la brute et le truand.

A découvrir

Equilibrium

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques