3.5/10

Cradle of fear

L'Angleterre. Réputée pour ses tasses de thé, ses flegmatiques autochtones, ses comédies romantiques. Et ses maîtres de la peur : Clive Barker, Hitchcock...
Depuis quelques années, un certain Alex Chandon tente de repeindre son pays en rouge, avec notamment trois métrages plus ou moins longs, Pervirella, Drillbitt et Bad Karma. Au hasard d'une rencontre, Chandon attira l'attention du groupe de death metal Cradle of Filth, et de fil en aiguille, devint leurs principal clippeur.

En 2001, Chandon repassa derrière la caméra pour un projet personnel plus ambitieux, sous forme de long métrage. Le résultat sort aujourd'hui en DVD : il s'apelle Cradle of Fear...

Cradle of Fear est une histoire à sketch comme on en voit trop rarement, comme celle que le grand Romero a si bien mis en image : Creepshow. Mais n'est pas Romero qui veut. Et par le biais de ces quatre petites histoires regroupées sous un vague thriller fantastique, c'est un ignoble navet que nous livre Alex Chandon.

Dès le prologue, Cradle of Fear montre tout ce qu'il ne faut pas faire en matière de gore. Et c'est avec le plus grand sérieux, dans une atmosphère qui se voudrait glauque et qui se retrouve embrumée, que nous rencontrons The Man, mystérieux personnage campé par Dani Filth en personne, arrachant la gorge d'un petit truand avant de fracasser le crâne de son acolyte dans un geyser de caoutchouc et de sang factice. Cette scène consternante est bien représentative de ce qui suivra.

Le premier sketch, le plus court, ne fait rien pour nous rassurer. Après une nuit avec The Man, la jolie Emily Bouffante se retrouve avec un parasite qu'elle expulsera à la façon "Alien". Cette scène, réputée comme épouvantable, ne dérangera finalement pas grand monde, l'interprétation et les effets spéciaux n'aidant d'ailleurs pas. On notera ainsi une main mutilée ressemblant furieusement à un gant Mapa... Sans parler d'une scène dont l'intérêt m'échappe encore : l'inspecteur Neilson, héros du thrilleur central, retrouvera le corps et ne pourra s'empêcher de vérifier si elle est bien morte, malgré les viscères qui jonchent le dessus de lit. Drôle de flic...

Passons sans plus tarder au deuxième sketch, une histoire de Zombies éculée, tout aussi mal jouée que son prédécesseur, prévisible et mal filmée, dont les rares tentatives de frissons ne sont pas sans rappeler celles de papy Evil Dead ...

La troisième petite histoire met en scène un handicapé voulant par tous les moyens remplacer sa jambe perdue. Désespéré, il en viendra à tuer une de ses connaissances, dont le membre une fois greffé cherchera à se venger (!) Aux dires de Chandon, ce sketch se voulait plus ambitieux, notamment par la mise en scène d'un véritable amputé et d'une séquence à l'horizontale riche en gros plans de moignon. Hélas, il se rétame complètement : ni véritablement drôle ni franchement malsain, on ne manifestera qu'un ennui poli devant les tribulations du pauvre Nick et de sa jambe folle. Seul moment agréable : le médecin traitant de Nick est un certain Dr. H. West, clin d'oeil qui n'aura pas échappé au fan de Lovecraft...

Après un intermède sanglant assuré par The Man, arrive le sketch final qui apporte enfin une bouffée d'air frais. Malgré la trame rabâchée du site Internet, cette dernière histoire est dérangeante à souhait et nous plonge dans l'univers morbide des snuff movies. Bien réalisé, bien interprété et surtout cohérent (chose rare dans Cradle of Fear), sickroom.com laisse présager le meilleur pour le dénouement imminent, aboutissement de l'histoire centrale.

Celui-ci commence d'ailleurs plutôt bien. Mais que cela ne tienne, Alex Chandon reviendra avec ses gros sabots et nous incruste de façon peu subtile une scène de massacre grotesque, où Dani Filth étripe une bonne partie du casting avec une épée en carton pâte...

Que retenir de ce film ? Qu'il est particulièrement mal filmé. Que l'esthétisme général rappelle les pires films porno. Que les scènes gores sont ridicules et gratuites. Que le sang a tendance à gicler à gros bouillons deux bonnes secondes après le coup porté. Et surtout une chose plus grave : l'incroyable sérieux de l'ensemble. Même avec la meilleure volonté du monde, ou la pire mauvaise foi, Chandon n'a pas pu ignorer les défauts de son film, alors pourquoi ne pas les avoirs exploités ? Pourquoi conserver cette tonalité glauque et sans humour, alors que dans certains sketchs, un second degré apparent aurait sûrement permis à Cradle of Fear de ressembler à autre chose qu'à un navet de débutant...

Parlons rapidement de l'interprétation de Dani Filth, dont c'est ici la première apparition à l'écran (hormis les clips). Dani interprète The Man, personnage flou et désaxé, servant de fil conducteur et de narrateur muet entre les quatre sketchs, cela au profit de quelques petites scènes en guise d'introduction ou de conclusion, avant de tomber le masque pour le final. Conscient de la profondeur de son rôle, le chanteur se surpasse : les trois expressions faciales qu'il développe dans le film (impassibilité, rictus de colère, rictus de joie) sont en effet fort bien jouées...
On regrettera amèrement qu'il ne retrouve pas le charisme dont il fait preuve avec son groupe.

Mais ne soyons pas mesquins, il y a du bon : le charme d'Emily Bouffante, la musique assurée, entre autres, par Dark Poetry et Cradle of Filth (encore eux), quelques références sympathiques, le sketch final qui parviendrait presque à réconcilier le spectateur et l'absence de happy-end. C'est hélas peu.

Après avoir vu Cradle of Fear, je me suis demandé quelle mouche avait piqué les tenants du death metal d'embaucher cet individu comme clippeur attitré. Pris de doute, je me suis procuré trois des quatre clips que Chandon réalisa pour Cradle of Filth. Le constat est sans appel : entre le grand guignolesque From the Cradle to the Enslave, le malsain Born in the Burial grown ou le féerique Her ghost in the fog, Chandon fait preuve d'une maestria certaine et varie les styles sans accroc. Ce qui ne fait qu'accroitre l'incompréhension.
Qu'est-il arrivé à Alex Chandon ? le mystère reste entier...

A découvrir

2 Fast 2 Furious

Partager cet article
A voir

Blue Crush

A propos de l'auteur

22 commentaires

  • Anonyme

    21/09/2003 à 00h00

    Répondre

    Mettant en scène Dani Filth en tenue de scène -, le film CRADLE OF FEAR n'est qu'un honteux prétexte pour accumuler un peu moins de deux heures de clichés "érotiques" et gores. Quelques très courts extraits de CRADLE OF FILTH contribuent à la bande son, mais là s'arrête l'énumération des point positifs.

    La question inévitable avec ce style de DVD est la suivante: qu'est-ce qui est le plus pénible, l'absence totale de scénario construit, ou simplement l'inesthétisme global du film.

    Peut-être pas aussi mauvais que "La dernière maison sur la gauche", premier Wes Craven, mais 25 ans plus tard. Désolé, ça n'excuse rien.

    CRADLE OF FILTH est souvent critiqué pour avoir cédé aux appâts du music business. Une chose est sûre, on ne leur reprochera pas d'avoir opté pour une grande carrière cinématographique! Continuez à faire de la musique les gars, c'est vraisemblablement ce que vous savez faire de mieux!

  • Sickness

    10/11/2003 à 00h01

    Répondre

    Un film moin mauvais que je m'attendai mais quand même... le sénario est un peux bannal mais Dani Joue bien sont rôle de psychopate en furie. Cela fait différent de tout les films hollywoodien avec que quatre goute de sang et la censure.

  • Anonyme

    19/12/2003 à 00h02

    Répondre

    perso je m'attendais à une grosse bouse et je n'ai pas été déçu, d'où mon bonheur le plus total! les effets spéciaux sont bien cheap (souvent des recettes piquées à Troma, genre la pastèque recouverte de latex pour faire une tête à exploser). Si on attend rien d'autres que de passer un moment agréable après le boulot ce film se pose bien là! sympa, marrant, gore, bancal, mais réellement fun!!!

  • Anonyme

    15/04/2004 à 00h03

    Répondre

    Pour ma part j'ai regardé ce film des dizaines de fois et je ne m'en lasse pas . Le scenario est vraiment super ,les acteurs très bien choisis et les effets spéciaux sont magnifiquement bien réalisés .je me suis d'ailleus longtemps demander s'ils faisaient pas ca en vrai .Je le trouve beaucoup mieux que certains films tels que le seigneur des anneaux qui est dejà un excelent film.

  • Anonyme

    08/05/2004 à 00h04

    Répondre

    Personnellement, je ne vois pas comment vous pouvez dire que les effets spéciaux sont bien faits, c'est d'une horreur totale(sans jeu de mot!), j'ai beaucoup ri pendant ces scènes, et effectivement ce film aurait été moins stupide si le côté comique de la chose avait été exploité, mais visiblemment ce n'était pas sensé être drole!
    Le tout est assez mal filmé, mais l'on peut noter quelques scènes interressantes, notamment le générique que je trouve réussi. Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, un manque d'originalité semble crever l'écran, ce qui est regrettable, car lorsqu'on voit les clips de cradle on les trouve vraiment géniaux et justement différents mais là, le film tourne au ridicule sans même le vouloir. Quant au but du film, j'ai la vague impression que Dani Filth avait un besoin incontrolable d'avoir le pouvoir, d'où ce rôle! Donc, lui, c'est bien amusé en tournant ceci. Bon, on ne va pas tout critiquer il ya quelques bonnes idées, quelques images qui sont assez jolies, c'est leur premier film, et n'est-ce pas en faisant des erreurs que l'on apprend? Certes ils ont fait un nombre inconcidérable d'erreurs mais bon...!

  • Anonyme

    28/06/2004 à 00h05

    Répondre

    Salut,déja je voudrais dire que cradle of filth ne fait pas du death metal mais du black metal.Cependant je suis d'accord avec vous sur le point du film d'Alex Chandon,ce film est une pure....merde! Les effets spéciaux j'ai les même chez moi. Le pauvre Alex voulait détroner les grands du genre gore et il n'y est pas arriver! (Bien que maintenant cela soit très difficile de se mettre a la hauteur de Roméro ou Peter Jackson avec l'excellent Brain Dead!)Voila, j'ai ce que j'avais a dire. ++

  • Anonyme

    09/07/2004 à 00h06

    Répondre

    bon déja moi je comprend pas ceux qui disent que c'est un film génial. MOI MEME JE SUIS UNE TRES GRANDE FAN DE CRADLE MAIS C'EST PAS UNE RAISON POUR LEUR FAIRE QUE DES COMPLIMENTS !!! il vaut mieux être sincere et dire que leur vrai métier c'est faire de la musique !!!! mais meme apres avoir vu ce navet jadore toujours cradle qui est mon groupe prefere depuis déjà longtemps !!! alors dani tu as beau être canon et tout mais s'il te plaît abandonne l'idée de faire CRADLE OF FEAR II (je vois bien le titre : LE RETOUR DE THE MAN)

  • Anonyme

    21/10/2004 à 00h07

    Répondre

    vous avez tous l'air de prendre ce film comme etant un film qui se voulait serieux et gore.....
    perso .. je pense que c'etait plus un delire de la part de cradle
    d'ailleurs .... si il avait ete serieux.. aurait on vu la camera à gauche de l ecran dans la scène où la fille raconte ses vision???

  • Kain2097

    20/04/2005 à 01h45

    Répondre

    Film tourné limite en amateur, pas de gros moyen etc... Au final un film que j'ais regardé avec plaisir. Les FX sont peut êtres pas realiste, mais le film ne cherche absolument pas a faire du FX de luxe ni même du serieux, au contraire, plus c'est crade et merdique mieux c'est. La scène de la voiture ainsi frise le cartoonesque a plein tube avec une caisse qui roule et rebondi comme dans les tex avery ou autre cartoon. Les FX gore live eux sont fait a l'ancienne. Le scénario est simple mais efficace. Les acteurs sont correct. Franchement foutre 3.5 au film sans le prendre tel qu'il est une preuve d'aucune objectivité. Car Cradle Of Fear n'est absolument pas du même genre que braindead ou evil dead, je le foutrais plus du coté de film tel que Evil Ed ou Premutos.
    De plus, pour moi la meilleure partie du film est celle ou le fils du flic s'engoufre dans une folie totale avec un site internet ultra violent.
    Je n'ais pas tout aimer, certaine mini histoire me plaise moyenement, mais dans l'ensemble j'ais bien aimer. Un film gore, con, comique, ultra violent, psycologique (pour la mini histoire de gamin du flic) etc... Un film pour s'exploser la tronche!
    A voir pour les amateurs.
    6/10

  • Anonyme

    20/04/2005 à 14h40

    Répondre

    Kain2097 a dit :
    Evil Ed ou Premutos.
    6/10


    Déja, compare pas l'incomparable .....

    Evil ed est pas génial, mais les films tels que premutos, c'est un peu de l'anti cinéma, ecoeurer à tout pris, éviter la mise en scène, on peut parler de fait expres mais ça n'excuse pas tout, faire expres de faire n'importe quoi, c'est aussi éviter les efforts de mise en scène.

    Evil dead, est un film amateur c'est évident, mais le film a une inventivité visuelle incroyable. J'ai pu voir the couvent qui était sois disant dans le même esprit et j'ai été vachemt dèçu.

    Pour moi on peut pas dire d'un film qu'il est bien sous pretexte que le but était defaire n'importe quoi. De ce point de vue, Vidéo au gag regorge d'oeuvres cultes

  • Kain2097

    20/04/2005 à 22h13

    Répondre

    Perso j'ais détesté Premutos, mais j'ais adoré Evil Ed par contre.

    Mais une chose est drole, si tu regarde les critique en général sur Bad Taste, elles sont plutot élogieuse alors que le film est vraiment ringard par moment...

    Evil Dead, Braindead, je ne les range pas a coté des Evil Ed, I Zombie, Cradle of fear, bad taste et autres...

    Mais I Zombie reste l'un des films les plus perturbant que j'ais pu voir... comme quoi...

  • Anonyme

    20/04/2005 à 23h47

    Répondre

    Je sais pas si tu sais la façon dont a été tourné bad taste, mais c'est une drôle d'aventure, ça n'excuse pas le résultat mais à l'époque, ce genre de production était rare, Jakson disposait de peu de moyen et a mit 5 ans pour tourner son film.

    Il est peut être surestimé, mais son investissement a payé depuis et je suis plutôt content pour lui mais je préfère jakson quans il réalisé heavenly créatures qui est son mailleur film à mon humble avis .

  • Dreena

    08/01/2006 à 05h55

    Répondre

    Ahaha
    Ce film est super mal fait, mais il est génial!
    Ca change des films nazes et trop calmes que l'on voit partout. En plus un film pour un bon groupe.
    Je comprend pas ce qui n'aime pas... Ok c'est du gore et du sexe, Ok les effets spéciaux sont pas super... Et? L'histoire est génial, Dani joue bien, ce film, je vais sûrement le regarder plusieurs fois.
    Je suis pas une grande fan de Cradle Of Filth, mais ce film me la fait beaucoup aimer!

    Regarder les, c'est SUPER BIEN

  • Anonyme

    08/01/2006 à 09h24

    Répondre

    Je sais que malgré les intentions, ça reste un exercice plutôt vain et en plus il y a mieux dans la genre et si certain n'aiment pas, c'est à cause de l'amateurisme appuyé.

  • sushi mutilator

    29/07/2006 à 10h13

    Répondre

    Tout d'abord , permettez moi de mettre au point un petit détail de votre critique , Cradle Of Filth n'a JAMAIS été un groupe de death metal , c'est du black , compris ?
    Ensuite , je m'attendais à un film moisi , une série Z tel l'attaque de la moussaka géante ( si si , ça existe ) mais je trouve que le résultat final n'est pas si mauvais que ça , ça aurait pu être pire bie nque ce ne soit pas du grand cinéma mais il faut bien passer par la , Peter Jackson a fait Braindead et Bad taste avant de faire le seigneur des anneaux .

  • Anonyme

    29/07/2006 à 10h20

    Répondre

    sushi mutilator a dit :
    Peter Jackson a fait Braindead et Bad taste avant de faire le seigneur des anneaux .



    Oui mais brain dead a été primé dans un festival et techniquement c'est du cinéma.

    ensuite moi perso ton hisoire de style je m'y connais pas donc ça me passe un peu au dessus

  • sushi mutilator

    29/07/2006 à 10h34

    Répondre

    brain dead est pour rien de plus que du gore d'épicerie , il suffit de voir la scene avec la tondeuse et les hectos litres de sang versés et j'appele plus ça de la boucherie que du cinéma ; mais c'est un choix , je reconnais

  • Anonyme

    29/07/2006 à 10h57

    Répondre

    sushi mutilator a dit :
    brain dead est pour rien de plus que du gore d'épicerie , il suffit de voir la scene avec la tondeuse et les hectos litres de sang versés et j'appele plus ça de la boucherie que du cinéma ; mais c'est un choix , je reconnais


    oui, ce qu'on voit à l'image est tout à fait ce que tu dis, mais le montage, la mise en scène, ça surpasse n'importe quel film d'horreur de bas étage, surtout que Brain dead et bad taste proposent quelque chose d'interessant, c'est deux oeuvres gore mais très drôle, et ça désamorce la violence (volontairement exagérée) de l'esnemble, peter jackson avant de faire Lord of the ring a fait d'autres films, regarde créatures célestes et fantome contre fantome, tu comprendras qu'on est pas réalisateur juste en prenant un caméra.

  • raidenjeff

    15/08/2006 à 23h53

    Répondre

    Bien que ça soit une grosse boucherie, braindead c'est une ref cinématographique.

    ça se tient surtout par une mise en scène bouillonante d'inventivité. Bad Taste, Brain Dead ou meme les evil dead (mis a part le 3), c'est presque une idée toutes les 20secondes.

  • Anonyme

    16/08/2006 à 11h05

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    c'est presque une idée toutes les 20secondes.


    +1

  • Anonyme

    01/05/2007 à 00h38

    Répondre

    Il faudrait peut être se renseigner légèrement mieux que cela avant d'écrire une chronique, Cradle Of Filth n'est pas un groupe de Death Metal, comme cité plus haut.. Et c'est Born In A Burial Gown, et non pas Grown.

    Bref, certes ce film a petit budget n'est pas le top de ce qu'il se fait dans le gore, loin de là, mais bon y'a quand même quelques scenettes sympathiques à mon sens.

  • dolceplaymate

    02/01/2008 à 17h22

    Répondre

    Je n'ai pas aimer non plus ! Les scenes sont tres mal tourner limite amateurs


     


    1/10

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques