5.5/10

Comment tuer son boss ?

Un prêt-à-rigoler aussi vite vu qu’oublié, avec une brochette de visages familiers. Colin Farrell sort un peu du lot, en détestable fils à papa cocaïné.

L'affiche parvient habilement à résumer les prémisses du 60088.jpg
L'horreur
scénario : trois employés qui détestent leurs supérieurs respectifs décident de recourir au meurtre. Nick (Jason Bateman de la série Arrested Development et de Juno) est constamment humilié par le sadique Dave Harken (Kevin Spacey, reprenant quasiment son rôle de Swimming with Sharks), qui lui fait miroiter le poste de vice-président depuis huit ans ; Kurt (Jason Sudeikis, vu dans Bon à Tirer) est catastrophé de voir sa boîte reprise par Bobby Pellitt (Colin Farrell), le fils cocaïnomane et irresponsable de son ancien patron ; et Dale (Charlie Day, de la série Philadelphia) travaille pour la dentiste Julia Harris (Jennifer Aniston, plus provocante qu'à l'ordinaire), qui veut son corps. Ce dernier subit les quolibets de ses deux amis, au prétexte que son "harcèlement" est le plus enviable des trois… à ceci près que Dale vient de se fiancer, et ne souhaite pas que sa chef nymphomane ruine son couple. Après avoir tous trois envisagé de démissionner, ils réalisent qu'ils préfèreraient assassiner leurs persécuteurs.

D'un postulat de comédie macabre, le réalisateur Seth Gordon (Tout... sauf en famille) tire un film gentillet, familial, à l'humour balisé : blagues sexuelles ? Check. Humour 60084.jpg
La classe
scatologique ? Check. Personnages défoncés qui partent en vrille ? Check. Humour noir ? Un tout petit peu, mais il s'agit de ne pas faire fuir l'Américain moyen, venu consommer son pop-corn en toute quiétude. Ce dernier a besoin de repères : un Jason Bateman en Monsieur-Tout-le-Monde contrit sur lequel la vie s'acharne, un Kevin Spacey dans son emploi habituel d'enfoiré… un mélange homogène de visages popularisés par le petit et le grand écran, en somme. Bien que Colin Farrell et Jennifer Aniston bénéficient de rôles à contre-courant de leur image (le premier s'est même copieusement enlaidi !), on peine à voir dans le film autre chose qu'une énième variation de Very Bad Trip, avec son trio de trentenaires maladroits et immatures. On ricane à intervalles réguliers, mais jamais on ne se passionne pour le destin de ces personnages trop rapidement esquissés, définis uniquement par leur conflit avec leurs chefs et par l'ampleur de leur appétit sexuel. Ces derniers s'avèrent plus rigolos que leurs employés, mais leur comportement caricatural finit par fatiguer.

Au rayon des guest stars, Jamie Foxx est la meilleure surprise en tatoué au surnom improbable ; on retrouvera l'acteur dans le rôle-titre du prochain film de Tarantino, le western Django Unchained. Donald Sutherland, en revanche, est simplement venu toucher son chèque et mettre son nom au générique.

Les fans de Bones s'amuseront de savoir que le scénario est cosigné de John Francis Daley, qui joue le psy dans la série (il fait d'ailleurs une apparition en collègue de Jason Bateman).

16797-comment-tuer-boss--1.jpg

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • OuRs256

    09/08/2011 à 13h03

    Répondre

    Rien que pour Jennifer Anniston je veux le voir http://cinema.krinein.com/comment-t ... 16797.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques