6.5/10

Clara et moi

Antoine (Julien Boisselier), un acteur de 33 ans, décide un beau jour qu'il doit trouver la femme de sa vie... Dans une rame de métro, il rencontre Clara (Julie Gayet) qu'il aborde en écrivant sur une feuille de papier...

Clara et moi est le premier film d'Arnaud Viard. En partie autobiographique, cette comédie sentimentale, qui penche parfois vers le dramatique, évoque une relation amoureuse plutôt banale entre deux trentenaires actifs vivant à Paris.

Ce film est loin de se caractériser par une histoire complexe. En effet, le scénario est simple, léger et quasiment anecdotique. Et c'est là que se trouve le paradoxe un peu gênant du film car c'est cet aspect minimaliste qui donne la force à l'histoire d'amour mais aussi qui nous donne une impression de vide et de remplissage sur la dernière demi heure.

Tout commence si bien avec de l'humour (le rendez-vous chez le psy, les soirées entre amis, le casting...), de l'ironie (surtout avec le personnage d'Antoine), une histoire d'amour juste et touchante car proche du tout un chacun, magistralement interprétée par Julien Boisselier (avec son art de passer d'un visage dépité et dramatique à un visage souriant et radieux) et par Julie Gayet (très émouvante et vraie dans son jeu).

Jusqu'à l'annonce de la séropositivité de Clara, on baigne dans le bonheur d'une histoire d'amour simple qui nous ressemble et qui nous charme par son réalisme. Mais ensuite, le film s'égare pendant une vingtaine de minutes dans la réflexion d'Antoine qui, au final, ne nous apporte pas grand chose.

Evidemment, dans les dernières minutes, on éprouve un grand plaisir lorsque l'on retrouve nous deux protagonistes qui parlent de leur histoire d'amour. Malheureusement, les vingt minutes précédentes nous on laissé un goût de remplissage qui est assez désagréable. En effet, on regrette ce long passage assez inutile qui permet à Clara et moi d'être un long métrage.

Si Clara et moi déçoit, c'est parce qu'il aurait pu être beaucoup plus intense si Arnaud Viard avait plus développé l'histoire des deux amoureux plutôt que de choisir de parler de séropositivité pour "alourdir" son film.
L'autre reproche que l'on peut faire au film, c'est de prendre trop de temps à montrer un personnage qui réfléchit et doute.

Globalement, Clara et moi reste une histoire rare par sa simplicité avec de somptueuses scènes comme celle dans le bar où Antoine parle de sa pièce de théâtre sans demander à Clara comment elle va. De plus, le film révèle le grand talent de Julien Boisselier et de Julie Gayet.
A noter la subtile musique de Benjamin Biolay.

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    05/08/2004 à 00h00

    Répondre

    Pour ma part (célibataire presque trentenaire) j'ai beaucoup apprécié Clara et moi. Outre le fait que les deux personnages sont particulièrement justes dans leur rôle, il faut souligner que cette histoire pourrait être l'histoire de tout le monde. Un acteur désireux de réussir, négligeant sa vie privée mais souhaitant trouver un amour trop parfait. La femme parfaire dont il révait a une faille. Sa séropositivité va l'empêcher de l'aimer. L'homme est égoïste et le travail sur lui-même difficile qu'elle l'oblige à accomplir malgré lui (d'où les longueurs du film) ne l'empêche pas de commettre des erreurs qui se révèleront fatales à leur amour. Ce pourrait être l'histoire de chacun, de vous, de moi... de toute une génération habituée à gongler avec les instabilités sociales, professionnelles et sentimentales. L'histoire sans morale d'un couple qui se perd parce qu'ils ne se sont pas connus à la bonne époque de leur vie. Un peu plus tard sur le chemin de la vie et il aurait peut être pu comprendre ce dont elle avait besoin, savoir si ce petit quelque chose qu'elle lui demandait était disponible pour elle. Etait ce juste une question de temps ou était ce, malgré les apparences, une incompatibilité totale ? Il n'y a pas d'amour heureux.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques