Cinélatino, quand l'Amérique Latine traverse l'Atlantique

Quand on parle de festival de Cinéma, on ne pense pas forcément à Toulouse. Surtout pour ces parigots de Krinautes… mais je m'égare. Pourtant, la ville rose est plutôt dynamique dans ce domaine et le prouve avec le festival Cinélatino, petit zoom...


DR.
Le festival, comme vous vous en doutez, est dédié au cinéma latino-américain encore peu distribué en France malgré des progrès. C'est donc l'occasion de découvrir des œuvres souvent méconnues et qui sortiront, pour la plupart, de manière assez confidentielle.

Le festival est marqué par plusieurs compétitions, récompensant les meilleurs long-métrages, courts-métrages, documentaires et films pour jeune public.

Cette année, le festival fête ses 25 ans, et pour l'occasion, le fil rouge choisi  est : cinéma et politique. Un thème riche, surtout quand on parle de l'Amérique Latine. C'est pourquoi outre les rencontres avec les acteurs et les réalisateurs, on trouve aussi des représentants d'ONG comme Amnesty International et des journalistes politiques avec entre autres Edwy Plenel.

Cette idée de thème peut paraitre simpliste et très général car, finalement, quel film n'est pas engagé ? Quel film peut prétendre n'avoir absolument aucun aspect politique ? C'est pourquoi Cinélatino se concentre autour de quatre déclinaisons : l'immigration, les dictatures, médias et pouvoirs, et la mondialisation.

Des bons films intelligents, des rencontres variées et une plongée dans des films colombiens, chiliens, vénézuéliens, cubains etc… C'est du 15 au 25 mars à Toulouse alors hasta luego krinautos.

Et si vous voulez plus de détails, c'est ici.

A propos de l'auteur

Je regarde plein de films et sur mon temps libre je suis journaliste. J'ai eu peur devant Paranormal Activity et je me suis endormi devant Interstellar. Mes goûts n'engagent que moi.

2 commentaires

  • hiddenplace

    15/03/2013 à 17h30

    Répondre

    Toulouse c'est loin, mais l'affiche du festival est trèèès jolie

  • Anonyme

    04/06/2013 à 12h59

    Répondre


    L'affiche c'est pas de Roland Topor ? 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques