7.5/10

Chronicle - Chronique de superhéros ordinaires

Donner des supers-pouvoirs à des ados et regarder ce qu'ils en font. C'est le défi que Josh Tank relève avec son faux documentaire Chronicle. Très bien vu, très plausible, très attachant, le film s'il a du mal à décoller (lol) n'en demeure pas moins une belle découverte.


Croisement entre Leonardo DiCaprio et Brad Pitt

C'est par l'oeil de la caméra d'Andrew Detmer (Dane Dehaan), un ado fucked up de Portland que l'on entre dans l'univers de Chronicle. Sa vie est bien pourrie : une mère proche de la mort, un père alcoolique, le pauvre type est paumé et le stéréotype du nerd sans ami.
Pourtant, il se découvre des accointances avec son cousin Maat Garetty (Alex Russell) et la coqueluche du lycée Steve Montgomery (Michael B. Jordan) lorsqu'ils sont tous les trois mis en présence d'une substance qui leur donne des pouvoirs de télékinésie.

Commence alors une sorte de période bénie et sans soucis où le trio découvre et développe ses capacités en riant beaucoup : soulever les jupes des filles, faire courir des caddies, arrêter des balles de baseball, tout ceci par la pensée.
Jusqu'au jour où la déconnade va trop loin et entraîne un accident. Les facettes des caractères de chacun vont se dévoiler, exacerbant les meilleures comme les pires pensées.


Faut passer à la casse.

Chronicle est excellent par sa montée en puissance lente - parfois trop lente, je vous l'accorde - et son regard quasi documentaire. Effectivement, peut-être qu'en acquérant des supers-pouvoirs on aiderait la veuve et l'orphelin... mais sans doute qu'on préférerait d'abord se payer des tranches de rire, améliorer notre vie. Devenir populaire, séduire facilement les filles, faire des tours de magie époustouflants... C'est-à-dire ne pas faire mieux que les héros du film.

La réalisation de Chronicle est honnête, comme souvent avec le style du faux documentaire. Ici les limites habituelles sont dépassées car la télékinésie permet à Andrew de faire parfois des travelings, des mouvements de caméra complexes, sans rien avoir en main. Entre deux plans bien crades, bien filmés à l'arrache, on rencontre quelques belles vues d'ensemble.


DR.

Le trio des acteurs fonctionne à merveille. On espère recroiser leurs têtes dans un prochain film. Ils sont justes, stéréotypent leurs personnages bien comme il faut pour asseoir le propos. Un équilibre pas facile quand on pense qu'il y a des super-pouvoirs en jeu.

Bonne surprise vraiment que ce Chronicle. Partir du quotidien foireux d'une ville américaine pour finir en beauté à la Akira, c'est un pari osé mais bien relevé.

A découvrir

The Devil Inside

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

10 commentaires

  • pastis-mirabelle

    16/03/2012 à 15h41

    Répondre

    Je suis parfaitement d'accord avec ta critique concernant la réalisation et les acteurs, mais j'avoue avoir été déçu par le scénario.

    À la moitié du film, je me suis dit : "non, c'est trop facile si c'est le nerd qui franchit la ligne jaune". J'aurais trouvé plus intéressant que le cousin philosophe soit celui qui disjoncte. Là, le gentil reste gentil, le gentil qui vit dans un contexte plus difficile devient méchant et le noir meurt encore avant la fin...


    http://cinema.krinein.com/-24638/chroni ... 18407.html

  • Lopocomar

    16/03/2012 à 19h14

    Répondre

    Grosse curiosité pour ma part mais je n'ai pas franchi le pas des salles, mon budget m'a restreint pour le coup. Et j'avoue avoir eu un peu de réticence quant au trailer quand j'ai vu qu'ils avaient ressorti l'astuce scénaristique du gars pas bien intégré dans la bande pour être le bad guy de l'histoire...

  • Kil.Art

    16/03/2012 à 19h55

    Répondre

    C'est pas aussi simpliste que ca Lopocomar

    En vérité c'est tres proche de la théorie des jedi de Star Wars.
    Je m'explique mais j'risque de Spoiler un peu le film malgré moi, donc ne lisez pas si vous voulez garder tout secret.

    En vérité le scénario est tres proche du parcours de Anakin dans Star Wars, puisque la base de cette théorie est
    Doit-on confier un immense pouvoir a quelqu'un qui a immense potentiel même s'il est fragile ?


    Alors effectivement cela n'a rien très novateur me direz vous, mais le but du film n'est pas non plus de révolutionné le cinéma.
    Cependant la réalisation impeccable rend le film agréable au cinéma, (je doute qu'il est le même potentiel sur TV) et notamment l'absence d'acteurs connus permet aussi une approche plus décontracté.

    De plus il est vrai que dans le paysage Cinématographique actuel de super-héros, Chronicle est loin de faire partie des plus mauvais.

    Alors certes ce n'est pas le film de l'année, mais il a des gros points positifs si l'on compare a ces concurrents :
    - Ecrit et Réaliser par les deux même personnes
    - Photo et réal impec notamment les scènes d'utilisation des pouvoirs
    - Assez impressionnant au cinéma

    PS : Gros plus a mes yeux, ENFIN un film de super héros qui a une très bonne fin, pas une fin bâclée ou tirée par les cheveux.

  • Guillaume

    19/03/2012 à 17h34

    Répondre

    C'est ça qui m'a plu, c'est du superhéros, mais c'est réaliste. En tout cas, ça pourrait être réaliste...

  • WalSmurf

    21/03/2012 à 20h38

    Répondre

    Personnellement j'ai vraiment bien aimé le film pas classique de chez Classique dont on est servie de Chez Servie.
    Mais des bons dialogues qui font mouche et qui ma facilement mis dans l'ambiance et dans l'ensemble j'ai été agréablement surpris par ce film.
    Néanmoins, niveau BO... La je crois qu'ils auraient pu nettement mieux faire.
    Pour la fin je la trouve assez expéditive mais c'est justement ca que j'ai apprécié. Personnellement ça a été mon coup de cœur des vacances de février face à Sécurité rapproché plus que basique (10 min c'est bouclé pour savoir qui est qui) et John Carter assez décevant au début (environ la première demi heure-heure de film on a envie de sortir et d'aller voir autre chose tellement c'est mal fait pour un Disney) mais se révèle peu à peu et la fin n'est pas classique pour un Disney.

    PS : Désolé j'ai un peu dévié du sujet.

  • hiddenplace

    01/04/2012 à 14h21

    Répondre

    Kil.Art a dit :

    En vérité c'est tres proche de la théorie des jedi de Star Wars.


    C'est marrant ce rapprochement avec Star Wars, parce que plus que Dicaprio et Pitt cités dans la critique, j'ai plutôt pensé à Mark Hamill pour la ressemblance avec le jeune "nerd"...
    Sinon je commente longtemps après avoir vu le film, mais de ce qu'il m'a laissé, c'est le travail sur ce côté moins superhéros, comme Guillaume l'a dit, le côté" "grands pouvoirs implique grandes responsabilités"... détourné et même complètement transgressé (en quelques sortes, une sorte de Bruce tout puissant tragique (désolée pour la référence, mais c'est un peu ça, en fait )
    Le truc qui m'a gênée en revanche, c'est l'aspect documentaire filmé un peu (trop à mon goût) à l'arrache, du coup ça manquait de lisibilité par moment, et même si c'est censé montrer la focalisation du petit jeune homme à problèmes, c'était aussi parfois trop peu justifié pour certaines scènes. Je me demande si faire un film "normal" (donc sans auto-documentaire) n'aurait pas aussi bien fonctionné...
    Mais la fin est très bien, je trouve aussi.

  • Lopocomar

    10/04/2012 à 13h47

    Répondre

    Je l'ai vu lors d'une opération à 3€ la place et je l'ai trouvé excellent. Le trailer était un peu caricaturale mais le film est très réussi.

  • naweug

    24/08/2012 à 20h09

    Répondre

    Je viens de le voir et j'ai vraiment bien aimé. La réal', bien que vraiment maîtrisée, m'a un peu fatiguée.. mais c'est mon côté "mal de mer" qui parle.
    Le scenar' est classique, mais vu que son traitement par l'image ne l'est pas, ça donne un résultat original, qui fonctionne et qui nous transporte sur 1h30 (quelle bonne idée de l'avoir fait court).
    Les acteurs sont justes, et loin d'être tous des inconnus contrairement à ce que tu dis Guillaume

  • flanby

    28/08/2012 à 05h37

    Répondre

    J'ai adoré quand ils découvrent leurs pouvoirs, c'est exactement le genre de délires que l'on ferait tous dans leur situation

  • Loïc Massaïa

    01/10/2012 à 15h45

    Répondre

    Moi j'ai moyennement aimé. Oui il y a de très bonne chose, notamment le côté réaliste, qui ôte la dimension héroique du thème de super héros.
    Mais le choix du filmé comme un reportage est un très mauvais choix je trouve pour ce type récit. Soit disant ça fait plus réaliste, on y croit plus, mais c'est l'inverse, à chaque facilité narrative on se dit que c'est quand meme bizarre de filmer telle ou telle scène, ou que "ah ben tiens la caméra est tombé pile poil comme il faut pour qu'on continue a voir", "oh come la caméra glisse bien droit par terre, on jurerai qu'un cameraman la tiens..." Notez qu'a ce niveau c'est quand meme nettement mieux réussi que dans Cloverfield.
    Le pretexte du geek renfermé qui veut tout filmer est grossier et pour tenter de faire passer certaines scènes il faut toujours que ces potes nous rappellent que c lourd de toujours tout filmer, ben ouais c'est normal qu'ils trouve ça lourd : c'est pas crédible. La geekette qui filme tout elle aussi est là seulement pour apporter du crédit à cet état de fait, mais n y croit encore moins... Deux accros maladifs à la caméra à moins de 5 km²à la ronde ça frole le record du monde. Bref c'est un gros pretexte bien lourd et ça se sent...
    De plus ce principe oblige à ne montrer que les choses importantes, même si là il y a quelques sequences contemplatives où le perso fait voler la camera au dessus de lui pour se filmer, globalement on ne filme que "l'essentiel" et on passe à côté de l'essentiel du film réaliste: l'intime. Un film avec une mise en scène classique aurait pu lorgner vers plus de scènes intimes, qui ne raccontent rien mais disent beaucoup, il aurait pu aussi approfondir les relations entre les personnages secondaires (notamment avec les parents), accentuer la tension, la poésie, l'émotion... Bref faire de la mise en scène quoi, etre libre. Là le réalisateur c'est enfermé dans son propre concept et je trouve que le film en patie.

    Donc pour moi, pas mal mais peut mieux faire (avec un principe et une écriture pareille, ça aurait pu être bien meilleurje pense).

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques